LE FORUM DE CYRINE, PAR CYRINE POUR CYRINE
 
CYRINE ON A DECOUVERT TON PETIT SECRET Hihihihihihi

Partagez | 
 

 LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
October M. Sutherland
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 196
▌LOCALISATION : DANS UN LIT D'HOPITAL --'
▌JOB : ETUDIANTE EN COMMERCE INTERNATIONAL.
▌EN CE MOMENT : SI VOUS SAVIEZ --' MAIS JE SUIS ENCEINTE CA Y'A PAS DE DOUTES ! (a)
▌JUKE-BOX : HOW TO BREAK MY HEART (aa)
▌AVATAR PRIS : KAREN GILLAN (a)

Relations & Informations
» Humeur:
80/100  (80/100)
» Arme / Pouvoirs :: Force surnaturelle.
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Lun 9 Avr 2012 - 0:48

Le fête du printemps.
TOUS LE MONDE (a)


Spoiler:
 

Si le bal du Printemps était l’un des évènements attendus par beaucoup de personnes, ce n’était réellement pas le cas d’October. Elle n’avait pas fait une croix dans le calendrier pour ne pas oublier ce jour, ni même annuler les quelques choses qu’elle avait prévu pour aujourd’hui. Néanmoins, c’était toujours une occasion ou une autre de se dégourdir les jambes, retrouver des personnes de notre entourage & tout simplement profiter de la beauté du paysage. Pour l’occasion, la rouquine avait revêtue une tenue à la hauteur de l’évènement. Cela aurait bête d’arriver en jean & en tee shirt alors que tout le beau monde avait sortis la tenue du dimanche. De toute évidence, énormément de gens avaient répondu présent & ce n’était certainement pas finit. D’autres arriveraient sans doute plus tard. Certains discutaient un verre à la main. D’autres se trouvaient déjà sur la piste en charmant compagnie. Quant à elle, October était venue au parc seule & la piste de danse ne la réclamant pas, elle opta pour une simple promenade. Et alors qu’elle se baladait, l’étudiante aperçue près d’un buisson, une silhouette qu’elle connaissait bien, celle de Luke. Sans plus attendre, elle fit un léger détour dans son trajet pour pouvoir le rejoindre. « Salut. », fit-elle une fois à sa hauteur. La jeune femme eu le droit à quelques paroles mais à aucun regard. S’il avait eu la volonté d’identifier son interlocuteur, il se serait rendit compte que c’était elle & là, sa présence aurait pu être une explication mais, ce n’était pas le cas. Si ça avait été quelqu’un d’autre, ça n’aurait rien changé. C’était évident ! Il était complètement ailleurs ce qui freina un peu la rouquine qui ne répondit pas à ses questions, se contentant bêtement de l’observer du moins quelques instants. Puisque maintenant qu’elle savait où est ce qu’il comptait se rendre, ce n’était pas difficile de le retrouver. Comme il n’avait même pas pris la peine de poser son regard une demi-seconde sur elle, il ne savait même pas à qui avait eu l’affreuse idée d’oser venir mettre court à ses occupations. Ce n’était pas comme si la rouquine tenait réellement à ce qu’ils se tiennent compagnies ou qu’ils aient une discussion quelconque. Hum, après réflexion, c’était bel & bien le cas. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’October avait suivi de près Luke jusqu’au mini bar où elle finit par s’approcher à nouveau de lui, se postant à ses côtés. « Tu sais, quand quelqu’un vient t’aborder, la moindre des choses c’est de le regarder. », fit-elle en regardant l’horizon ou plutôt le nombre de personnes qui s’étaient aventurées sur la piste de danse. Ce n’était en aucun cas un reproche. C’était simplement un constat, un conseil. En plus, c’était la seule phrase à part « c’était sympa le vent que tu m’as mis tout à l’heure. » ou « c’est encore moi », qui lui était venue à l’esprit pour faire comprendre à Luke que la personne qui était venue le déranger & le faire quitter son buisson, n’était personne d’autre qu’elle. Souriant légèrement, son regard vînt se poser sur son protecteur quelques instants avant qu’elle s’intéresse au minibar afin d’y trouver une boisson sans alcool. « Si tu as envie de t’épanouir sur la piste de danse, ce n’est pas en restant là à les regarder que tu vas y arriver. », fit-elle avec un brin d’amusement dans la voix. Un verre à la main, son attention & particulièrement son regard vînt se poser à nouveau sur Luke. Aujourd’hui c’était un jour de fête alors il était hors de question de se prendre la tête sur quoique ce soit & avec n’importe qui. Le seul mot d’ordre était tout simplement, profiter de cette belle journée !


• • •

julian & october (aa)
❝ oui je sais ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas exister jusqu’à ce qu’il te regarde, qu’il te touche la main, qu’il se moque de toi. le but c’est que les autres voient que tu es avec lui .. tu es à lui .. ❞ ps, i love you. © CJ.POMME'


Dernière édition par October M. Sutherland le Lun 9 Avr 2012 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maria Sanchez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1528
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Styliste
▌EN CE MOMENT : A peur des démons du passée
▌JUKE-BOX : Jet Lag - Simple Plan
▌AVATAR PRIS : Selena Gomez

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma créativité
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Lun 9 Avr 2012 - 10:38

Spoiler:
 

La fêtes de Printemps avait lieu aujourd'hui et j'étais toute excitée a l'idée d'y aller, surtout en sachant qui était mon cavalier. Josh. Je souris rien qu'en pensant à lui. J'étais vraiment heureux avec lui et ce soir serait notre première sortie en temps que couple et tout se devait d'être parfait. J'étais certaine que nous rencontreront pleins de gens là-bas, certaines que nous avions plus ou moins envie de voir, comme Joanna, ou Penny, la cousine et la soeur de Josh, qui surement tenterait de nous gâchés la soirée Joanna, en nous disant encore combien elle trouvait notre idée de retrouver notre fille stupide et surtout que cela gâcherait nos vie a tout les deux. On voit bien qu'elle n'était pas à notre place. J'avais hâte que l'on me voit avec Josh, et je me fichais bien de ce que les gens penserait de nous, ou du fait que nous ayons déjà une fille lorsqu'ils le découvriront. J'aimais Josh, le reste importait peu a mes yeux. Je terminais juste de me préparer lorsqu'il sonna chez moi. Souriant et faisant claquer mes talons sur le sol, je courais lui ouvrir, toute excitée. Lorsqu'il fut devant moi, je crue que mon coeur allait flancher tellement il était beau, élégant et parfait. Il s'approcha lentement de moi et déposa tendrement ses lèvres sur les mienne et mon coeur se mit en fête, alors que je répondais tout aussi doucement à ses lèvres. Je lui souris alors qu'il me tendit une magnifique fleur, belle et odorante. « Tu es magnifique ! » Me dit-il, me faisant rougir comme il savait si bien le faire. Je le regardais dans les yeux, un beau sourire sur les lèvres. Je me mordais la lèvre. Je sais même pas si il savait à quel point il était époustouflant dans son costume.

Merci … Soufflais-je, heureuse en le regardant. Quand à toi tu est … Waw ! M'exclamais-je en riant. Ce costume te va vraiment a ravir et je sens que je vais faire des jalouses moi ! Et je crois que cela me plait bien ! Rigolais-je doucement.

Puis nous voilà partit. Je crois que j'avais hâte d'entrer dans la vie de Josh, rencontrer ses amis de New Heaven. Je n'avais jamais était à la fac, et donc, certain diront que j'ai manquais quelque chose et c'est surement vrai mais je ne le vois pas comme ça, j'avais eu de la chance et je devais en profité. J'avoue que je ne connaissais aucun des amis de Josh mais si Josh leur accordé sa confiance, alors que leur accordée aussi. Lorsque nous arrivâmes, une foule était déjà présente. Josh me prit la main et m'entraina dans la salle, immense, et décoré parfaitement pour l'occasion. Tout était très beau. Mains dans la mienne, Josh me tira vers la piste, puis s'arrêta et regarda une groupe de personnes, surement ses amis, deux filles et un garçon et n'emmena vers eux. Je restais en retrait, le laissant parler avec ses amis, ne voulant pas déranger ou m'imposer. Je l'écoutais parler, s'inquiéter pour la fille blonde qui ne semblait pas être en forme. Je n'étais pas jalouse, et je savais que Josh avait le coeur sur la main et voulait toujours tout arranger quand il voyait les gens malheureux. Il parla ensuite au jeune homme, encore a la blonde puis il s'en prit a la brune. Je ne cherchais pas a comprendre, ce n'était pas mes affaires, mais il semblait vraiment remonté. Il vint reprendre ma main, et m'entraina pour de bon cette fois sur la piste de danse ou déjà, pleins de couple dansaient. Il m'attira contre lui, me fit tournoyer. Je revenais contre lui, l'observant quelque seconde, lui qui coulait un regard vers le trio. Je nouais mes bras autour de son cou, le regardant dans les yeux, dansant contre lui.

Je suis vraiment contente d'être là avec toi ! Et je t'avoue que si on pouvait éviter de tomber sur Jo ou ta soeur, cela m'arrangerais quand même, surtout que les connaissant, elles ne nous laisseront pas tranquilles. Je souris, histoire de dédramatisée la situation; Je tournais la tête vers le groupe de tout à l'heure puis revenais sur Josh. C'est ta meilleure amie la jolie blonde ? Tu est sur de ne pas vouloir aller avec elle ? Je veux dire elle n'a pas l'air bien …

• • •
« Everyday should be a new day to make you smile and find a new way of falling in love. I could fallen in love. Out of our minds, and out of time; Wishin' I could be with you to share the view. We could've fallen in love »
Revenir en haut Aller en bas
Lexy J. Caldwell
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 421
▌LOCALISATION : Beverly Hills
▌JOB : Mannequin
▌EN CE MOMENT : Trêve de Nöel
▌JUKE-BOX : Shaka Ponk - My Name Is Stain
▌AVATAR PRIS : Jessica Stroup

Relations & Informations
» Humeur:
90/100  (90/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma langue de vipère !
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mar 10 Avr 2012 - 0:42

Spoiler:
 

L'idée d'aller au Bal du Printemps n'enchantait guère Lexy, on avait plutôt coutume de la croiser dans les soirées noctambules où la bonne tenue n'était pas vraiment de rigueur. Consciente du fossé qu'il y avait entre ses soirées et ce bal, elle se devait de faire un effort ; vêtue plus élégamment et sobrement que d'habitude, la robe issue de la collection de son ainée faisait son petit effet. Fière du résultat, elle attendait son cavalier de pied ferme. C'est d'ailleurs uniquement par amitié pour Chris qu'elle avait accepté de l'accompagner, en d'autres circonstances elle n'aurait jamais accepté de se frotter d'aussi pris à la populace. D'autre part leur dernière entrevue s'était achevée sur une fausse note et il était hors de question de rester dessus. Quoique justifiés, les propos qu'avait tenu le photographe à l'égard de sa sœur de cœur était mal passés. Fatiguée de se faire sermonner, la jeune femme avait réussi à retourner la situation en sa faveur en faisant de Chris le méchant mentor qui ne croyait plus en sa protégée. Ses intentions n'étaient pas complètement mauvaises, elle songeait vraiment à calmer la situation avec Brooke mais ses actions passées étaient tout à fait répréhensibles et ne méritaient aucunement une amnistie. Perdue dans ses pensées, le vrombissement de la voiture tape-à-l'œil de son ami la réveilla. Alors que Lexy se dirigeait vers lui elle remarqua, suspendu à ses lèvres, un petit sourire évocateur. "C'est en quel honneur ce sourire ?" N'obtenant pas de répondre, elle consentit à pénétrer dans la voiture et à garder le silence. Pendant le trajet elle reconsidéra avec tourment sa candidature à l'élection de Miss Printemps ; elle essayait encore de comprendre ce qui avait pu lui passer par la tête. Tout le monde devait moquer cette idée. Une fois arrivée, la galanterie de Chris participa à détendre l'atmosphère. L'endroit était magnifique, les fleurs à peine écloses paradaient déjà dans tous les coins et les odeurs enivraient les cœurs des invités. Alors qu'elle souhaitait se rendre au buffet pour prendre un verre, son ami en avait décidé autrement et l'entraîna sur la piste de danse. "C'est un peu trop m'en demander." La danse à deux n'avait jamais été son fort, elle considérait la danse d'une toute autre façon ; c'est-à-dire comme un moyen d'attirer un homme qui ne l'aurait jamais remarquée en temps normal. Lexy voulait fuir vers le bar mais les paroles de Chris retinrent son intention, il y a bien longtemps que quelqu'un ne lui avait pas adressé de si jolis mots. Ses joues se rosirent et sur ses lèvres se dessina un léger sourire embarrassé. Touchée, elle ne parvenait à trouver les mots pour le remercier, sans compter que tant d'affection rendait sa manipulation encore plus abjecte. "Merci beaucoup Chris. Fut la formule qui lui paraissait la plus appropriée. Ne parlons plus de ça." Le mannequin posa sa tête délicatement sa tête sur son torse et se laissa bercer par le doux balancier que leurs deux corps exécutaient. Son esprit s'était quelque peu apaisée avant qu'elle ne rencontre le regard de Thomas. Elle crut d'abord à une hallucination, depuis leur dernière rencontre elle n'avait cessé de le voir apparaître partout mais cette fois il était bien là et accompagné d'une blonde qui plus est. Prise de cours, son corps fut parcouru d'un tremblement et elle sentait les larmes perler au coin de ses yeux. Refusant de donner satisfaction à l'avocat, elle attrapa Chris pour l'entraîner dans un coin plus isolé. "Je ne crois pas que je vais pour rester encore longtemps s'il est là." Dit-elle la voix chevrotante.

• • •

You'd do anything for the one you love
'Cause anytime that you needed me I'd be there
It's like you were my favorite drug
The only problem is that you were using me
In a different way than I was using you
It's like I checked into rehab
And baby, you're my disease
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Forbes
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1903
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiante en Stylisme
▌EN CE MOMENT : Je cherche le prince charmant...s'il existe
▌JUKE-BOX : I do } Puggy
▌AVATAR PRIS : Candice Accola

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: tomber amoureuse d'un con
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mar 10 Avr 2012 - 18:02


La journée devrait s'annoncer belle et merveilleuse. Le bal du printemps quel joie de pouvoir faire la fête de nouveau. Depuis mon retour d'Allemagne je n'ai pas mis les pieds dans une soirée préférant rester à l'appartement ou chez Tyler histoire de le retrouver un peu. Notre histoire à certes traverser un ouragan de doutes et de peurs mais désormais j'ai compris que plus que tout il m'aime et que ça ne changera pas, que l'imprégnation n'est pas une histoire en l'air et que ses je t'aime son réellement sincères. Je me trouve ridicule désormais d'avoir douter de lui et surtout d'avoir osé m'en prendre à Gabrielle pensant qu'il avait coucher avec elle pendant que j'étais en Europe. J'ai été stupide mais aujourd'hui je suis heureuse et j'ai compris. Le réveille sonne très tôt et presque immédiatement après avoir ouvert les yeux mon portable vibre et je reçois un sms de la part de mon loup me souhaitant une bonne soirée avec Julian et que je profites de la danse. Je souris et le remercie avant de filer dans ma salle de bain histoire de me préparée. Après un bon bain je relève les cheveux en une queue de chevala attendant d'aller chez le coiffeur et m'habille simplement d'un pantalon ample et d'un débardeur pour ne pas gâcher le chignon que je dois faire en enfilant ma robe plus tard. Je vais embrasser la joue de Ian dans le salon, prend une pomme et sort de l'appartement pour rejoindre ma voiture et foncer vers la ville pour aller me faire coiffer. Après quoi je rentre et enfile ma robe. Robe que je prépare depuis des semaines et qui m'a pris beaucoup d'heure de sommeil mais maintenant je suis heureuse de pouvoir enfin l'enfiler pour cette soirée unique. Je me maquille simplement et enfile un châle sur mes épaules en entendant mon meilleur ami frapper à la porte.

Un grand sourire aux lèvres je vais lui ouvrir. Le jeune m'accompagne jusqu'à sa voiture et lors du chemin je cherche quelque chose de joyeux pour chanter. Une fois arriver sur place je prends le bras du jeune homme en souriant et descend gracieusement de la voiture. Nous avançons vers la foule et je regarde autour de nous ne retenant pas un sourire à la phrase de Julian. " Je suis certaine aussi que nous allons l'emporter ! " Nous finissons par nous rendre sur la piste et je suis les pas de mon meilleur ami en souriant. Mais lorsque son regard s'assombrit doucement et qu'il le pose quelque part à côté de moi je le suis immédiatement puis l'interroge silencieusement du regard. Lorsqu'il m'explique je ne peux m'empêcher de m'assombrir à mon tour. Je pose une main sur sa joue et la caresse doucement. " N'y penses plus Jul' profites simplement de la soirée. Après tout tu es au bras de la plus belle femme de New Heaven alors profites ! " Je lui dis ça d'un ton impérieux avant d'éclater de rire et de poser mon visage dans le creux de son cou. Un grand sourire se dessine sur mes lèvres lorsqu'il me complimente et je m'éloigne de lui légèrement sans lâcher ses mains et le regarde. " Tu es très élégant mon Julian. Heureusement que je t'aie attirer dans les boutiques cette semaine sinon le résultat ne serrait pas aussi beau mais bon. " Un rire s'échappe de mes lèvres. " Oui je sais ce soir je vais me jeter le vase avec les fleurs. "

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Christopher Steadworthy
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 787
▌LOCALISATION : Tout près du manoir , terré dans les ténèbres .
▌JOB : Etudiant en sciences politiques
▌EN CE MOMENT : Monte sa révolution.
▌JUKE-BOX : Sean Paul > Touch the sky
▌AVATAR PRIS : Hunter Parrish

Relations & Informations
» Humeur:
46/100  (46/100)
» Arme / Pouvoirs :: Capacité à communiquer en montrant des images rien que par le toucher .
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mer 11 Avr 2012 - 12:53

Spoiler:
 

Il avait longtemps hésité avant d’accepter l’invitation de cette inconnue de New Heaven qui avait désiré l’avoir en tant que cavalier. D’ailleurs, elle n’était pas la seule. Depuis que Christopher ne s’affichait plus avec Melody, beaucoup de filles voulaient tenter leur chance, aspirant à quelque chose de chimérique et de fabuleux avec le charismatique révolutionnaire. Mais lui ne voulait rien de tout cela. Ce matin encore, il rêvassait, songeant à la délicieuse et dangereuse Melody ; elle avait été l’objet de ses désirs, un jouet en qui il avait fondé mille et un espoirs pour un avenir radieux et accompli, mais voilà qu’elle avait tout précipité, tout bâclé, allant jusqu’à vouloir tuer de ses propres mains, ses parents, ceux qu’il aspirait un jour à détruire lui, lui et personne d’autre. Il était assez confus sur le sujet. Barthelemy, son Saint Maître, avait ancré en lui des idées trop absolues, résolument obscures et avant-gardistes, mais finalement, était-il prêt à devenir ce Messie que le vampire centenaire lui avait décrit ? Christopher se remettait en question, tous les jours et ce depuis deux mois. Soit depuis sa dernière entrevue sanglante avec l’hybride. Ce matin, son père était venu jusqu’à son chevet pour s’assurer qu’il ne manquait de rien. L’éphèbe se montra poli, courtois, et gentil. Il commençait à apprécier un peu plus Ethan, à se familiariser avec lui, tout comme avec Jailyn. Il avait vu dans leurs yeux briller leurs larmes, leur peur de le perdre à jamais, et depuis cela, il doutait de son projet, de sa mission terrestre…De son avenir. De la Révolution. Jailyn débarqua à son tour dans la pièce, joliment vêtue, ses cheveux ondulant sur ses belles épaules ; Ethan et elle s’excusèrent auprès de leur fils prodige, ils allaient ensemble au bal du Printemps. Steadworthy acquiesça et les observa disparaître, tout sourire, main dans la main. Leur amour véritable le touchait. Tout du mois émouvait une part cachée en lui ; celle du petit garçon qui avait toujours espéré avoir une riche vie avec ses deux parents, une vie où le bonheur avait les mêmes éclats que le soleil, et où le ciel demeurait d’un bleu éternel. Il se redressa du lit, observa les dernières lueurs de l’automobile sur l’horizon avant de descendre à l’étage. Lui aussi allait finalement se rendre au bal. Il chercha April, peut-être qu’elle voulait s’y rendre ? Sa tante n’était pas là. Ni même Karen. Alors, par dépit, le jeune homme rappela l’étudiante et lui déclara qu’il passerait la prendre chez elle dans moins d’une heure. S’habillant d’un élégant costume auquel il ajouta une fleur à la boutonnière, le jouvenceau admira son portrait luisant dans la glace ; il était incroyablement séduisant, d’une douce et entière perfection. Il s’adorait et ce même si le dandysme n’était vraiment pas son fort.

Une heure plus tard, Christopher et sa cavalière s’aventuraient le long des allées fleuries du parc où s’amassaient les humains tels des fourmis. Soupirant à chaque fois que son regard s’attardait sur les faces rieuses des convives, il ne put s’empêcher de se maudire d’être venu à cette journée stupide. Qu’aurait dit son Maître Sacré en le voyant entouré d’une populace vulgaire ? Lui, le fils prodige, le Prince des Vampires, le Conquérant et le Messie de toute une race. Sa cavalière s’approcha du buffet et se servit un verre, alors qu’il contemplait les danseuses qui se trémoussaient sur la piste. La musique était suave ; un morceau classique fait pour égayer les cœurs les plus tourmentés. Un sourire orna ses lèvres et fit briller ses prunelles d’azur alors que la jeune fille lui demanda s’il voulait bien l’inviter à danser. Steadworthy se laissa prendre au jeu et d’un même pas qu’elle, il pénétra sur la piste de danse. L’humaine posa sa tête contre son torse et frémit à chaque fois que le souffle glacé du jeune homme caressait sa peau. Il apprécia le moment ; un peu de douceur et de réconfort. Ce n’était pas plus mal. Soudainement, Christopher ressentit une présence ; un vent chaud et parfumé par son odeur le captiva. Il redressa la tête, frissonnant à son tour ; ses yeux scrutèrent chaque parcelle verdoyante du parc. Enfin, le jeune homme remarqua sa présence ; elle était toujours aussi belle, aussi frêle, aussi touchante. Sa robe la sublimait. Ses cheveux dansaient sur ses épaules. Elle était magnifique. Leurs regards se rencontrèrent, restèrent ainsi éternellement scellés par le secret d’un amour qui leur semblait impossible désormais, puis elle baissa les yeux, et il en fit de même. Sa cavalière ressentant son corps musclé se raidir contre elle, frissonna et redressa la tête en lui demandant si tout allait bien. Christopher esquissa un maigre sourire avant de lui répondre qu’il devait boire un coup et qu’il reviendrait d’une seconde à l’autre. L’adolescente acquiesça alors que rapidement, le révolutionnaire disparut dans la foule. Une fraction de secondes plus tard, le vampire glacé et menaçant réapparut derrière Melody. Celle-ci ressentit sa présence. Elle se braqua. Je ne savais pas que tu allais venir. Si c’avait été cela, j’aurais dû t’inviter. Un sourire vicieux étira horriblement tout son visage, alors que ses grands yeux bleus brillaient comme ceux d’un crotale prêt à attaquer. Il s’avançait d’ailleurs comme ce serpent jusqu’à l’hybride. Je te conseille cependant de rester prudente, mes parents sont dans les parages, et je sais que s’ils nous voient ensemble, ce sera tout qui en pâtira, pas moi. Steadworthy ricana horriblement. Bon, ce n’est pas que je m’ennuie, mais ma charmante cavalière m’attend. Sur ce, profite bien de la fête. Le jeune homme lui adressa un clin d’œil ; il avança de quelques pas, cherchant résolument à l’abandonner, elle et une part de cet avenir qu’ils s’étaient promis. Christopher baissa la tête et disparut progressivement, englouti par la foule houleuse.

• • •

You're my moonlight, You're my sunlight.

Revenir en haut Aller en bas
Joanna Millers
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1056
▌LOCALISATION : Beverly Hills
▌JOB : Mannequin à MODE
▌EN CE MOMENT : s'en fout de tout
▌JUKE-BOX : head will roll, px
▌AVATAR PRIS : Taylor Momsen

Relations & Informations
» Humeur:
40/100  (40/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mer 11 Avr 2012 - 17:30

Spoiler:
 



Plus les minutes s'écoulaient et plus je me demandais si c'était une bonne idée d'imposer ma présence au bal. Je reconnus des visages familiers, tous vêtus de leur plus belle tenue. Dans un moment comme celui-ci, j'appréciais la compagnie de Thomas. J'en avais besoin. Derrière ma tête d'ange se trouvait une haine incroyable. Je n'arrivais pas à l'évacuer et je sentais que tôt ou tard j'allais exploser. J'avouais à mon cavalier ma joie d'être avec lui. Je savais parfaitement que l'avocat n'était pas là par pur plaisir mais pour me soutenir. Je souris en relevant ma tête de son épaule. Nous ralentissions en observant les danseurs qui volaient emportés par le vent musical. Si j'avais quelques années en moins, j'aurais adoré le bal du printemps juste pour danser. Mais cette fois-ci, ce n'était pas le cas. « Ne rie pas, je suis très sérieuse. » répondis-je amusée. Je replaçais une mèche de mes cheveux balayée par le vent puis j'emmenai Thomas vers un groupe d'amis que j'appréciais beaucoup. Je les saluais rapidement pour ne pas trop faire attendre mon ami. J'observais dangereusement la robe d'une étudiante que je ne connaissais pas. Après avoir esquissé un faible sourire en sa direction, j'encourageais Andrea à ne pas se laisser faire. Mes yeux doublèrent de volume quand je constatais que la cheerleader buvait de l'alcool. C'était bien partit, pensais-je en levant les sourcils. Peu de temps après, Thomas me servit à boire et je bus une gorgée pensivement. Pour le moment, tout se passait bien mais je sentais un mauvais pré-sentiment. La réflexion du jeune homme chassa mes pensées. Je ris. Un rire joyeux qui m'avait manqué pendant quelques jours. « Je sais bien. Après tout, j'ai leur âge, et regarde ce que je suis devenue. Je les plains sincèrement à vouloir passer leur jeunesse à étudier. » dis-je fièrement. L'avocat posa ensuite une question et je répondis sans hésiter, l'air presque qu'agacée. « Tu sais parfaitement que je veux éviter de croiser Andrew et cette... chose! » Prononcer le nom de la styliste me donnait toujours la nausée. J'ouvrais ma bouche voulant répliquer de nouveau mais j'étais incapable de sortir un mot. J'étais figée sur place. Devant moi défilait un nouveau couple bras dessus bras dessous, le sourire au lèvres. Quand on parle du loup... Naomi avait une robe magnifique qui collait parfaitement à la tenue d'Andrew. Le vampire croisa un instant mon regard. Prise de rage, mon verre se brisa sur le sol. Je ne pouvais pas voir ça. Les souvenirs du voyage à La Réunion me faisaient tourner la tête. J'observais ensuite Thomas qui avait compris mon énervement. « Excuse-moi il faut que j'aille vomir. » Enjambant les morceaux de verres sur le sol, je me dirigeais quelque part loin des regards curieux, impossible de faire face au nouveau couple. En chemin, je bousculais une jolie femme qui parlait avec Chris, mon photographe. Je me retournais en balbutiant quelque chose comme pour m'excuser. Son visage me disait quelque chose. Thomas m'avait beaucoup parlé d'elle. Je continuais ma route en attrapant une nouvelle coupe d'alcool qu'un serveur portait sur un plateau. Une fois loin des autres, je m'appuyai contre un arbre en tentant de reprendre ma respiration. Les rires et la musique m'étouffaient. J'étais désolée d'avoir laissé Thomas en plan, mais mon impulsivité m'avait gagnée. Je tapais nerveusement mon talon contre l'écorce, essayant de me calmer. J'avalais d'une traite mon verre en grimaçant légèrement. Je n'aurais pas du venir, c'était trop beau pour être vrai.

• • •
« We all wanna be somebody’s one and only »



Dernière édition par Joanna C. Millers le Sam 14 Avr 2012 - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melody D. Hepburn
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 397
▌LOCALISATION : Dans un petit studio
▌JOB : Etudiante
▌EN CE MOMENT : le hait et l'aime en même temps
▌JUKE-BOX : Selena Gomez - "Who says ?"
▌AVATAR PRIS : Elsa Hosk

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Je peux voler comme un oiseau, je peux me déplacer sous la terre d'une vitesse fulgurante & beaucoup d'autres pouvoirs inexplorés.
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Jeu 12 Avr 2012 - 11:45

Spoiler:
 

Dire que en ce moment cela n'allait pas fort était clairement un euphémisme. J'avais l'impression que tout ce détraquer au fur et à mesure que le temps passé et ce n'était vraiment pas agréable. J'avais vraiment merdé avec Christopher, résultat, la seul personne avec qui je pouvais être moi, qui me comprenait vraiment devait surement me détester, encore. Je savais vraiment pas comment cela avait pu autant dérapé. J'avais faillis tuer ses parents, de sang froid, j'avais entendu leur cries, leur pleures, leur supplications mais cela ne m'avait pas arrêter pour autant. Je frissonnais rien que d'y repenser. Je revoyais toute la scène dans ma tête. Moi m'en prenant, à Jailyn, à Ethan et même a Christopher. Je ferais les yeux, et laisser l'eau de la douche chasser tout ses mauvais souvenirs. Je ne savais vraiment pas comment j'allais réussir a arranger tout ça, je me devais de le faire, mais je savais d'avance que cela serait difficile, surtout pour Jailyn et Ethan de me pardonner ou tout au moins de ne plus vouloir me tuer. Je me mettais sous le jet d'eau, rinçant mon corps frêle, mais bien proportionné et quittais la cabine de douche, m'enroulant dans un peignoir moelleux. Dix minutes plus tard, j'enfilais ma robe, blanche, légère, parfaite pour la fête de Printemps. Je n'avais pas de cavalier, le seul que je voulais m'était interdit alors je serais seul ce soir et je ne m'en portais pas plus mal. J'enfilais mes chaussures et me voilà prête pour aller m'amuser sans penser à rien. J'ignorais si Christopher viendrait mais j'espérais secrètement que oui, rien que pour le voir, sentir son odeur, sentir son regard sur moi.

Une heure plus tard, je m'extirpais du taxi qui m'avais transporter jusqu'au parc, lieu de la fête. Je refermais la portière, allais payer le chauffeur et regardais devant moi quelques secondes avant de me dirigeais vers l'entrer du parc, arrangé pour l'occasion. Je respirais, et faisais mon entrer dans le parc, me frayant un passage entre la foule de gens qui étaient déjà présent dans le parc. Il y avait pas mal de monde et je me dressais sur la pointe des pieds pour apercevoir, peu-être, des connaissances. Et je crois que j'aurais du éviter. Mon regarde croise le siens et instinctivement je sens mon coeur battre plus fort, mes mains devenir moites. Je soutiens son regard, sans ciller, cela lui ferait trop plaisir, et puis je n'avais pas honte, j'assume ce que j'ai fais. Je maudissais encore et encore la fille qui était avec lui et qui aurait du être moi. Je voulais la voir disparaître, devenir moche, n'importe quoi de pas bien. Je finis pourtant par baisser le regard et lui aussi. En un rien de temps, je le sentis dans mon dos. Je frissonnais, et me crispais. Je prenais une inspiration, et lui faisais face. « Je ne savais pas que tu allais venir. Si c’avait été cela, j’aurais dû t’inviter. » Le sourire qui étira ensuite ses lèvres me donna envie de fondre en larme et de partir en courant. Je restais pourtant forte, le regardant dans les yeux, sans montrer aucune émotion d'on il pourrait se servir contre moi.

Et bien comme tu vois je suis là … Dis-je, hautaine, confiante. Je suis aussi surprise de te voir ici, surtout avec … Une humaine ! Lâchais-je, un sourire narquois sur mes lèvres pulpeuse, rehaussées de rouge carmin. J'aurais sans doute fait unE cavalière bien plus à ta hauteur, tu ne crois pas ? Achevais-je le regard dans les yeux, un sourire sur mes lèvres.

Je lui faisais face, sans ciller, le regardant intensément. Je ne pouvais pas croire qu'a cause de moi, de ce que je suis, un avenir entre nous deux était maintenant impossible. Je me sentais comme prisonnière des sentiments de l'attirance que j'avais pour lui. Il s'avança encore vers moi et je ne le quittais pas des yeux. Il semblait comme être sur le point d'attaque ou d'achever sa proie, qui était aujourd'hui : moi. « Je te conseille cependant de rester prudente, mes parents sont dans les parages, et je sais que s’ils nous voient ensemble, ce sera toi qui en pâtira, pas moi. » Il ricana alors que je sentis ma peau se couvrir de chair de poule. Ses parents étaient donc là. Je respirais calmement, reprenant mes esprit. Je le regardais, mi-effrayée, mi-énervée par ses agissements . « Bon, ce n’est pas que je m’ennuie, mais ma charmante cavalière m’attend. Sur ce, profite bien de la fête. » Oui c'est sur, il savait exactement ou appuyer pour me faire le plus de mal possible et je ne pouvais qu'encaisser et encore encaisser. Il me fit un clin d'oeil avant de s'en aller, bien décider à me laisser ici, seule, et apeurée. Je me mordillais la lèvre fortement. Je ne pouvais pas ne rien faire. Il ne pouvait pas juste m'abandonner là, comme ça. Je refusais de le croire. Respirant un grand coup, je me faufilais rapidement a travers la foule, a sa recherche, scrutant chaque endroit. Je devais essayer d'arranger les choses, je devais le retenir, je m'en voudrais a vie si je le laissais faire.

Christopher ! Lançais-je alors que j'apercevais son ombre légèrement devant moi. Je forçais l'allure et attrapais son bras,et le regardais dans les yeux. Écoute moi Christopher … S'il te plait. Viens avec moi, et laisse moi te parler, t'expliquer … Je peux pas croire que tout soit fini ! T'a pas le droit de m'abandonner comme ça, pour aller avec une humaine en plus ! Je le regardais, jalouse, énervée mais plus contre moi-même que contre lui. Je voulais arranger les choses, je me devais de toute faire pour ça et je savais que je lui faisais toujours le même effet comme il avait toujours le même effet sur moi si bien qu'il aurait pu tout obtenir de moi si il le voulait. Rien n'était finit, cela ne commençait juste … Je le regardais, me collant presque contre lui, poussée par la foule.

• • •
« Life is getting harder day by day And I don't know what to do, what to say And my mind is growing weak every step I take It's uncontrollable. Now they think I'm fake, yeah. Coz I'm not alone. And I, I get on the train on my own And my tired radio keeps playing tired songs And I know that there's not long to go Oh, and all I wanna do Is just go home. Not Alone || Mcfly. »
Revenir en haut Aller en bas
Aurea D. Guevara
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 125
▌LOCALISATION : Le corps ici, la tête en Italie
▌JOB : Étudiante à temps partiel, Mafieuse à temps Plein
▌EN CE MOMENT : Passe du bon temps
▌JUKE-BOX : Revolution - The Beatles
▌AVATAR PRIS : Troian Bellisario

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Cette lumiere...
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Jeu 12 Avr 2012 - 17:56

Spoiler:
 


La demoiselle avait le don d’arriver en retard. Ses gardes du corps avaient insisté pour l’accompagner afin de la protéger et cela lui a fallu un bon moment afin de se débarrasser d’eux. Elle lui avait pourtant dit qu’elle n’avait plus besoin de se faire surveiller. À chaque fois, elle se sentait comme une vraie gamine. Bref, elle avait enfilée sa robe de couleur jaune en vitesse et était partie dans le premier taxi qui l’attendait devant la porte de son appartement. Elle arriva à la fête quelque minute après de début de la soirée. Après avoir fait le don de sa présence elle se mêla à la foule. Elle avait aperçus quelques personnes qu’elle connaissait comme Luke qui prenait une ligne de Coke ou encore Sofia une de ses clientes personnelle. Beaucoup de concurrentes pour le titre était présentes, mais Aurea savait que c’était elle qui allait gagner cette année. Elle avait très bien fait cette année, ne sait jamais fait découvrir par la police et n’est même pas rentré en conflit avec personne encore. Elle avait fait preuve de sa citoyenneté dans cette fichue école et avait même adhéré à certain groupe comme les artistes et les rebelles. Aurea ne pouvait pas dire qu’elle était enjouée par la fête, mais cette petite soirée lui faisait du bien surtout qu’elle pourrait encore revoir ce fameux Jayson. Elle lui avait demandé de l’accompagné et il avait bien sur accepté. Aurea avait certainement un plaisir à passer du temps avec lui. Les deux étaient ravis. Bref au centre du terrain se trouvait ce fameux jeune homme. Il semblait lui aussi chercher la demoiselle. Elle fit un petit sourire. Aurea passa derrière le jeune homme et glissa ses mains sur ses yeux. Il était très grand et elle ne savait même pas si elle cachait ses yeux ou simplement son menton. Le jeune homme l’avait certainement reconnu et décida de prononcer le nom de son grand-père. Elle n’aimait pas. À chaque fois elle avait peur que cela brise sa couverture. Jay se retourna et les mains de la demoiselle descendirent le long des épaules de l’homme, puis de ses bras pour ensuite fini dans le creux de ses mains. La chaleur que provoquait celle-ci annonçait certainement le début du printemps. Jayson laissa échapper ses craintes face à mes hommes, mais Aurea se contrefichait de ceux-ci. Elle laissa aller un petit ricanement et décida d’emmener Jay sur la piste de danse. Il lui dit a qu’el point elle était belle et elle fit un petit sourire. Cet homme avait le don de se mêler dans ses propres mots. Aurea enveloppa le visage de Jay dans ses propres mains et ils commencèrent à Valser. Aurea avait appris cette danse avec son grand-père dans des jours plus heureux. Aux doux sons de la musique, Aurea regardait les yeux de son cher accompagnateur. Bien évidemment celui-ci tentait tant bien que mal de suivre le rythme, sans succès. Aurea laissa échappe un autre rire. Elle souleva le menton de Jay qui semblait regarder seulement que ses pieds. Elle se rapprocha et croisa ses mains dans le cou de l’homme. Du bout de ses orteils elle arrivait à atteindre une hauteur convenable.

Aurea – Merci de m’avoir accompagné aujourd’hui. Je passe un agréable moment. J’espère que toi aussi. Cela fait longtemps que je ne me suis pas sentie aussi bien. Toi, maintenant, tu ne regrettes rien? Tu ne regrettes pas de t’afficher avec une mafieuse comme moi parce que moi je ne regrette pas de m’afficher avec un scientifique comme toi. Sur ces paroles, Area s’élança et déposa un baiser sur la joue de Jay.


• • •
I Can't Fight This Feeling Anymore
I can't fight this feeling any longer / And yet I'm still afraid to let it flow / What started out as friendship / Has grown stronger / I only wish I had the strength to let it show / And even as I wander / I'm keeping you in sight / You're a candle in the window / On a cold, dark winter's night / And I'm getting closer than I ever thought I might / And I can't fight this feeling anymore / I've forgotten what I started fighting for / It's time to bring this ship into the shore / And throw away the oars, forever / Cause I can't fight this feeling anymore


Dernière édition par Aurea D. Guevara le Jeu 12 Avr 2012 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chris Anders
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1577
▌LOCALISATION : A Beverly Hills
▌JOB : Photographe à Mode
▌EN CE MOMENT : A passé une assez bonne soirée au bal du Printemps.
▌JUKE-BOX : Kwes. - Bashful
▌AVATAR PRIS : Chris Evans

Relations & Informations
» Humeur:
40/100  (40/100)
» Arme / Pouvoirs :: Son appareil photo
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Jeu 12 Avr 2012 - 18:02



Spoiler:
 

Chris avait entreprit d’inviter Lexy à ce fameux bal du Printemps ; il savait qu’une telle occasion n’allait permettre à leur amitié que retrouver les beaux éclats d’antan. En arrivant dans le parc, le photographe fut ébloui par les couleurs variées du paysage où maintes fleurs s’agitaient sous les douces caresses de la bise. Le soleil immense et doré ressemblait à une perle brodée sur un tissu de velours cyan. Chris et sa cavalière saluèrent quelques connaissances parmi la foule endiablée ; la musique était tantôt suave et tantôt déchainée. L’orchestre paraissait prendre un véritable plaisir à communiquer à travers quelques accords exquis toute leur joie et leur engouement. Les danseurs valsaient sur la piste, tout comme le photographe et Lexy. Sa sœur de cœur lui adressa un regard brillant, ses joues légèrement rosies. Son compliment lui allait visiblement droit au cœur. « Fais un petit effort. Après tout, tu nous as présenté pour l’élection. Tu dois faire honneur à ton public. » Malicieux, Chris conserva son petit sourire en biais que l’on pouvait interpréter de mille et une façons. Lexy et lui enchainèrent les mouvements avec précision et harmonie sous le regard brillant d’admiration d’une foule qui se pressait autour de la piste. Tous les cavaliers et leurs compagnes faisaient de belles prouesses. « Pourquoi ? Tu n’aimes pas les compliments ? J’aurais pourtant juré que tu adorais cela. Et puis, il n’y a aucune honte à voir à être belle. » Il lui fit un clin d’œil et sourit de nouveau. Relâchant doucement sa sœur de coeur, le photographe remarqua que celle-ci avait eu soudainement le teint blême ; un frisson la fit frémir entièrement alors que ses jolis bleus s’étaient arrêtés sur une image horrible. Suivant d’un coup d’œil rapide le regard azuré de son amie, le photographe comprit très vite ce qui la dérangeait. Elle le tira aussitôt hors de la piste de danse. La confusion, la honte et la peur modelaient horriblement son joli facies. Chris posa sa main sur son épaule, dans un geste se voulant tendre et réconfortant. Il n’allait pas la lâcher. « Lexy, depuis quand tu te laisses avoir par quelqu’un ? C’est donc lui ce fameux Thomas ? » Renchérit le playboy en fixant d’un œil assez railleur le jeune avocat. « Par pitié, tu es forte, tu n’es pas une loque qui fuit devant l’adversité. Allez, courage. Si tu t’écartes et que tu te montres ainsi, c’est lui qui aura gagné. Joue la fière, tu es si douée dans ce domaine. » Etait-il ironique sur ce point ? Probablement. La jeune femme avait les yeux vitreux. Quelques larmes brillaient au coin de ceux-ci. Le photographe s’agenouilla à sa hauteur et prit doucement ses mains dans les siennes. « La Lexy que je connais n’aurait jamais faiblie devant qui que ce soit. Prends ton courage à deux mains et allons danser prêt d’eux. En plus il est en compagnie de Joanna. Elle n’est pas méchante. Je t’assure. Ne crains rien. Et si ce gars t’embête, je lui casserai bien volontiers la figure ! » Un sourire s’esquissa sur les lèvres du jeune homme alors qu’il se redressa tout en tendant sa main vers Lexy. Celle-ci avait désormais le choix ; fuir ou faire courageusement face à son destin. Dans les deux cas, le photographe sera toujours là ses côtés, pour la soutenir et l’aider.

• • •



“To love is to risk not being loved in return.
To hope is to risk pain. To try is to risk failure,
but risk must be taken because
the greatest hazard in life is to risk nothing.”

Revenir en haut Aller en bas
Thomas E. Preasley
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1273
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Futur avocat
▌EN CE MOMENT : Surement au boulot...
▌AVATAR PRIS : Penn Badgley

Relations & Informations
» Humeur:
45/100  (45/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 14 Avr 2012 - 2:12

Spoiler:
 

« Je sais bien. Après tout, j'ai leur âge, et regarde ce que je suis devenue. Je les plains sincèrement à vouloir passer leur jeunesse à étudier. » Thomas regardait calmement la jeune femme, a vrai dire, il n’était pas vraiment d’accord. D’accord, Joanna était quelqu’un qu’il aimait beaucoup et elle avait beaucoup de chance de faire le métier qu’elle faisait mais il comprenait parfaitement que l’on puisse avoir envie d’étudier. À vrai dire, il aurait adoré faire de longues études. « Tu sais Joanna, il n’y a pas que de mauvais côtés à étudier, crois-moi. Il sourit. Tu as beaucoup de chance de faire ton métier mais tout le monde n’a pas la chance d’avoir un corps aussi magnifique et puis je peux comprendre le fait qu’on aime étudier. À vrai dire, j’aimais bien ça moi aussi, si j’avais pu j’aurais continuer tu sais… » Il n’y avait aucune pointe d’amertume dans les propos de Thomas, enfaite il voulait juste que Joanna sache qu’étudier n’était pas la pire chose au monde, c’était même le rêve de beaucoup d’américains que d’aller à la Fac. « Tu sais parfaitement que je veux éviter de croiser Andrew et cette... chose! » Oui, bien sûr, elle voulait éviter Andrew, depuis qu’ils avaient arrêté de ce voir, il était évident qu’il ne devait plus faire parti de la liste des privilégié pour elle. D’un autre côté, ça ne le dérangeait pas de ne pas les croiser, premièrement parce que ça devait être plutôt compliqué pour lui de se retrouver entre les deux personnes, ensuite parce qu’il savait parfaitement que Joanna méritait mieux qu’un tombeur comme Andrew et ensuite parce qu’il n’appréciait pas vraiment Naomi enfaite, il ne la connaissait pas vraiment, mais elle était en quelque sorte celle qui avait brisé le cœur de sa meilleure amie donc. Thomas n’eu pas le temps de répondre quoique ce soit qu’il vit Joanna déguerpir, affolé et dégoutée. « Excuse-moi il faut que j'aille vomir. » Thomas la vit partir, enjambant les morceaux du verre qu’elle venait de faire tomber. Le jeune homme appela un organisateur pour lui montrer le verre afin que personne ne se fasse mal. Puis il partit à la recherche de la jeune femme. Il fallait qu’il la trouve avant qu’elle ne fasse de bêtise. Il commença à chercher un endroit éloigné où elle aurait pu évacuer toute sa colère puis il la vit traversant la fête et bousculant quelqu’un, quelqu’un qu’il connaissait, quelqu’un qu’il connaissait trop, beaucoup trop. Il posa son verre car il était persuadé qu’il aurait la même réaction que Joanna. Elle était avec Chris, son ami, et lorsqu’elle croisa son regard, elle eu la même réaction que Thomas. Le jeune homme sentit courir le long de sa colonne vertébrale un frisson qui venait d’il ne savait où. L’air commençait à lui manquer, pourquoi fallait-il vraiment qu’elle apparaisse maintenant, il avait un autre problème à régler, il devait s’occuper de Joanna, il ne pouvait pas la laisser comme ça, pas maintenant. D’un autre côté, il n’avait pas arrêté de penser à elle depuis qu’ils s’étaient séparés au Night Club. Joanna comprendrait certainement. Il la vit disparaître avec Chris de la piste. Thomas se dépêcha, espérant les rejoindre avant qu’ils ne partent. Il devait absolument lui parler, lui dire ce qu’il ressentait. Lui dire ce à quoi il avait pensé tout ce temps. Lorsqu’il arriva, il la vit, mal en point, Chris à côté d’elle. Il la réconfortait, visiblement. Thomas s’approcha doucement, sous le mauvais œil de Chris. « Écoutes, tu ne me connais pas, je sais, et Lexy a dû te dire le plus grand mal de moi, je m’en doutes. Il regarda Lexy qui évitait son regard. Et je suis à peu près persuadé que là, tout de suite, tu dois avoir envie de me frapper d’une quelconque manière, et tu aurais probablement raison de le faire, mais je dois absolument lui parler. Il tourna la tête vers Lexy. Je dois absolument te parler. Je crois m’être rendu compte d’une chose, et tu dois absolument la savoir… Il retourna la tête vers Chris. Je t’en supplie. Il baissa les yeux. Nous voulons tout les deux la même chose, c’est son bonheur…» Il était sincère. Il voulait lui dire ses sentiments. Tout simplement. Faire un point.

• • •

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
Revenir en haut Aller en bas
Luke C. Whistler
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1249
▌LOCALISATION : Appart sur Neptune
▌JOB : Etudiant en Lettres Modernes et dealer
▌EN CE MOMENT : Profite d'un moment de répit au bal aux côtés d'October
▌JUKE-BOX : Jazzanova - Complete Life
▌AVATAR PRIS : Luke Grimes

Relations & Informations
» Humeur:
20/100  (20/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs et son arrogance.
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 14 Avr 2012 - 17:05

Cette fête et tout son gnian-gnian à l’eau de rose commençait sérieusement à m’étouffer ; j’attendais qu’un étudiant vienne m’aborder afin de lui revendre un peu de poudre blanche que les Sharks m’avaient demandé d’écouler. Patientant quelques instants près d’un buisson, j’observai les danseurs et leurs compagnes qui paraissaient terriblement enchantés à l’idée de se ridiculiser devant une foule béate et stupide. Cela m’exaspérait. Je ne me sentais pas à mon aise. Je n’aurais pas dû venir. L’éclat d’une rose se mit à étinceler si vivement sur le petit buisson que dans un geste rageur, j’arrachai la jolie fleur et l’accrochai à ma veste, en guise de boutonnière colorée. Je ne savais pas pourquoi j’avais fait ça ; sans doute une part en moi avait-elle espérée recouvrer un peu de son humanité le temps de cet événement grandiose ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Voyant que les clients n’affluaient pas à l’heure de pointe, je décidai de partir boire un coup au bar ; visiblement ils proposaient plusieurs cocktails. J’espérai qu’ils vendaient des boissons bien fortes. Tout à coup, quelqu’un m’accosta. Un client sans doute. Il n’avait qu’à venir avant. L’enseigne était fermée. Je le congédiai alors fermement tout en ne prenant même pas la peine de lui adresser un regard. Rapidement, je dépassai les zozos qui s’amusaient et trinquaient au nom du Printemps et d’autres conneries du genre avant de m’installer sur l’un des tabourets proposés par le mini bar. Un jeune serveur, au teint pâle et au visage souriant et idiot me demanda ce que je voulais prendre. « Un black dog. S’il vous plait. » Il me fixa l’air incrédule. Visiblement les boissons à base de téquilas n’étaient pas toutes acceptées pour ce genre de fêtes très policées. « Donnez moi un truc fort, et quelques pistaches. » Dis-je enfin. Je posai un code contre le comptoir et observai les couples danser ; ils paraissaient heureux, radieux. Ce bonheur n’était plus mien. Jamais je n’y goûterai de nouveau. Kassia était partie. Soudain, l’inconnue qui m’avait pisté s’installa à mes côtés. Je posai enfin mon regard vers elle et un sourire tendre vint se loger sur mon visage. « Toi. J’aurais dû m’en douter ! » Je posai ma main sur son épaule doucement. « J’étais là-bas pour le boulot. Si le client avait été à l’heure, je n’aurais pas agis ainsi. Et puis, je ne suis que de passage. Je ne compte pas rester dans ce cirque. » Le serveur déposa un gin tonic sur la table et tandis un cocktail fruité à ma protégée. « Ne dis pas de conneries. Moi sur la piste de danse ? Fais pas ta Sofia. Elle m’a ridiculisé l’autre jour chez Moe en m’invitant à chanter au karaoké et comme un con, j’ai dit oui. » October esquissa un petit sourire. « Et toi, ça va ? Enfin je veux dire, vous allez bien ? » Je posai mon regard vers son ventre légèrement rebondi. Je souris. « Tu es venue seule? » La jeune fille but quelques gorgées de sa boisson et j’en fis de même. « Bon...Si tu veux danser..On peut y aller. Juste une danse et après je pars, ok ? » Proposai-je finalement en déposant mon verre vide sur la table du mini bar.

• • •

FORGET THE HORROR HERE. LEAVE IT ALL DOWN HERE. ♠
It’s future rust and then it’s future dust.
I’m the fury in your head.
I’m the fury in your bed.
I’m the ghost in the back of your head.


Revenir en haut Aller en bas
Andrew Taylor
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1677
▌LOCALISATION : Villa sur Beverly Hills
▌JOB : Journaliste mondain
▌EN CE MOMENT : S'interroge et doute
▌JUKE-BOX : Outasight - Now Or Never
▌AVATAR PRIS : Chace Crawford

Relations & Informations
» Humeur:
50/100  (50/100)
» Arme / Pouvoirs :: Son charme
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 14 Avr 2012 - 18:38

Spoiler:
 


Le Bal du Printemps fêtait joyeusement l’arrivée de cette jolie saison au sein de la ville ; tous les habitants étaient déjà hors de leurs chaumières. Le soleil brillait très fort dans les cieux clairs. Les oiseaux gazouillaient et faisaient frémir les feuilles verdoyantes des arbres en jade. Le journaliste sentait que le moment était opportun pour sortir, s’aérer et se changer les idées ; naturellement, ce genre d’occasions était bien différent de ce à quoi le mondain était habitué. Lui préférait les choses chics, tape-à-l’œil, où le luxe était opulent. Mais, il se laissa tenter par cette matinée champêtre à l’orée de la ville. Il proposa d’ailleurs à Naomi de l’y rejoindre. Tous les deux avaient besoin de discuter un peu, de renouer amicalement. De se changer les idées surtout. Après l’épisode noir et trouble de leurs retrouvailles, Andrew ne savait plus trop comment interpréter les signes de leur relation ; il s’était passé quelque chose de fort ce dernier soir. Quelque chose d’imprévisible et de magique. Le cœur encore en proie à des sentiments contraires, le jeune homme s’habilla soigneusement d’un ensemble taillé à sa juste mesure, sans trop faire artificiel ou tatillon –pour une fois !-, il passa un coup de fil à Naomi afin de s’assurer que le rendez-vous était toujours maintenu. La jet-setteuse paraissait fébrile au bout du fil. Elle lui affirma que tout était toujours partant de son côté. Ils eurent quelques minutes d’un silence touchant ; on aurait dit deux adolescents qui découvraient les prémices de l’amour. Après une heure, le dandy arriva devant la luxueuse villa de la fille de Barbara ; il attendit patiemment dans sa décapotable avant d’en sortir pour sonner à la grille. Il fallut seulement quelques minutes à Naomi pour le rejoindre à bord du véhicule. Elle le salua d’un sourire, déposant une bise tendre au coin de sa joue. Le jeune homme mit les clés dans le contact alors que la blonde enveloppait ses frêles épaules dans un châle noir.

Ils arrivèrent finalement au parc puis descendirent du véhicule. Allant jusqu’à la portière passager, le journaliste l’ouvrit doucement ; il attrapa la main de la jet-setteuse. Tous deux passèrent à travers le premier couloir où l’on voyait mille et une roses, de toutes les couleurs. Leurs senteurs emplissaient les airs, tout comme la suave mélodie improvisée par un orchestre talentueux. Bras dessus, bras dessous, le journaliste et sa belle saluèrent des connaissances, des amis, avant de se retrouver seul à seul sur la piste de danse où paradaient déjà des couples tous fiers et joliment assortis. « Je me devais de t’inviter. Je pense qu’on a tous les deux besoin d’un peu de tranquillité, et cette fête ne me semble pas trop mal dans ce domaine. Le parc a toujours été un de mes coins préférés. » Il sourit à peine alors que sa cavalière passa sa main sur sa nuque glacée. « Tu es la plus belle aujourd’hui. Tu l’as toujours été. » Le jeune homme la fit doucement tournoyer sur elle-même afin de l’admirer davantage, puis il la ramena vers lui et la serra affectueusement dans ses bras. « Je suis surtout content que tu aies accepté. Ca me fait plaisir de passer un moment avec toi. Tu sais par rapport à l’autre soir…Je pense qu’on devrait tout reprendre à zéro et voir où cela nous mènera. Je n’ai pas envie de gâcher notre…amitié. » Un maigre sourire se dessina sur les lèvres du mondain ; était-il persuadé qu’il pouvait qualifier ce qu’il y a entre eux d’amitié ? Etait-ce vraiment cela qui s’était exprimé à travers leurs gestes ardents de l’autre soirée ? Passant un bras autour de la fine taille de Naomi, le journaliste observa durant de longues minutes les allées étincelantes du parc où cohabitaient harmonieusement les hommes et la Nature. Les fleurs étaient aussi jolies que les danseuses. Parmi le parterre flamboyant, Andrew crut reconnaître le visage tiré et pâle de Joanna. Il hoqueta de stupeur avant de reporter son regard ailleurs. Il avait certainement dû halluciner.

• • •

You know what you want and that makes you just like me. See everybody says you're hot, baby but can you make it hot for me?

Revenir en haut Aller en bas
Naomi E. Ellington
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 90
▌LOCALISATION : Beverly Hills
▌JOB : Jet-setteuse touche à tout
▌EN CE MOMENT : Retrouve Andrew
▌JUKE-BOX : Juste un instant - M. Pokora
▌AVATAR PRIS : Annalynne McCord

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 15 Avr 2012 - 15:24

Spoiler:
 

Le Bal Du Printemps
« la question dans ce bal c'est : Mais qui va être élu mister & miss printemps ? Et pour la première fois depuis que j'assiste à ce genre de bal, je me fiche de la réponse, car je serais avec l'homme que j'aime »


La soirée s'annonçait plutôt bonne... En effet, Naomi se rendait au bal du printemps en compagnie d'Andrew, celui qui a toujours su se faire aimer de la belle... Les deux anciens amants s'étaient retrouvés il y a peu de temps, quelques jours seulement, mais ils s'étaient rapprochés bien plus que la jet-setteuse ne l'aurait imaginé, mais cela était loin de lui déplaire bien entendu. Cette fête serait l'occasion de pouvoir retrouver Andrew, lui parler, discuter de leur nouvelle relation, passer du temps à renouer les liens solides qu'ils avaient perdus durant tout ce temps. La belle blonde était impatiente de retrouver le journaliste, bien qu'un air de nostalgie planait au dessus de sa tête, Naomi était heureuse et le démontrait par son teint radieux, la façon qu'elle avait de se faire jolie pour l'occasion, au parfum qu'elle dégageait, et aux mots qu'elle pronon_ait... Elle espérait que cette soirée serait le début d'un renouveau pour les deux anciens amants. Malgré toute cette vague remplit de bonheur, la demoiselle ressentait une légère crainte à l'idée de se rendre à ce bal. Il y aurait un tas de monde, y comprit des gens comme Johanna, ainsi que beaucoup de personnes n'aimant pas Naomi, de ce fait, elle apréhander un peu la soirée... De peur peut-être qu'Andrew fasse cas de leurs avis et qu'il retrouve Johanna en plein milieu de la fête... Devant son miroir, elle pensait à toutes ces choses, mais très vite elle reprit ses esprits en entendant sonné... Ca y est, il était là et le bal allait nous ouvrir ses portes. Espérant une soirée très prometteuse, la belle s'empressa de rejoindre son cavalier à sa voiture. Elle lui fit une bise en guise de bonjour... Cela était assez étrange d'ailleurs après leur précédentes escapades de l'autre soir. Elle aurait aimé pouvoir l'enlacer et l'embrasser une nouvelle fois mais y fallait qu'elle se contienne, l'idée de le faire fuir était bien pire que de patienter afin qu'il retombe dans ses bras. Naomi ne cessait de sourire, croché aux bras de l'homme qui faisait battre son coeur, elle contemplait le décors des plus somptueux, saluait certaines personnes qu'elle reconnaissait parmis la foule et ils se retrouvèrent sur la piste de danse. Andrew prit sa main afin de l'inviter à danser et ouvra enfin la bouche... - Je suis entièrement d'accord avec toi, je suis ravie d'être ici... avec toi. Prononça-t-elle doucement, elle enlaça sa nuque tout en se laissant guider par le rythme de la musique... - T'es un amour, tu le sais ça ? S'exclama-t-elle, affichant un énorme sourire et caressant son doux visage à l'aide d'une de ses mains, puis elle ajouta... - Tu n'es pas mal non plus je dois avouer... Elle ria légèrement et continua à danser, puis il la fit tournoyer comme s'il voulait l'admirer... - Je suis heureuse de passer du temps avec toi moi aussi, cet endroit est merveilleux... Elle reprit ensuite - Après ce qui s'est passé entre nous l'autre soir, je doute que l'on ne soit qu'amis, mais moi aussi je veux qu'on oublit le passé... J'ai beaucoup souffert de notre rupture et de la perte de notre enfant, j'ai besoin de te sentir à nouveau près de moi... Elle plongea son regard dans celui du journaliste et vit qu'il le détourna et fit un moue qu'elle n'aimait pas vraiment... Johanna était dans les parages, voilà la raison de cette petite tête... Naomi s'en rendit compte et lui demanda... Qu'est ce qui se passe ? Pourquoi cette petite tête tout à coup ? J'ai dis quelque chose qui ne fallait pas ? S'étonna-t-elle attendant une réponse de sa part...
fiche par century sex.

• • •


It's been a while, I know I shouldn't have kept you waiting, But I'm here now...
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Cullen
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1229
▌LOCALISATION : Tree Hill, manoir des Cullen.
▌JOB : Etudiant en Littérature
▌EN CE MOMENT : Gagne le combat contre les 'siens'
▌JUKE-BOX : Sonic Youth - Teen Age Riot
▌AVATAR PRIS : Nico Torterella

Relations & Informations
» Humeur:
20/100  (20/100)
» Arme / Pouvoirs :: Capacité de torturer les gens mentalement .
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 15 Avr 2012 - 15:51

Spoiler:
 


Bal du Printemps. Des foutaises. Je n’avais absolument pas envie de me rendre à cette après-midi que les uns décrivaient comme glorieuse. Je songeai à la révolution. A l’attaque que nous réservions aux partisans de l’anti-Vendetta. Cependant, j’avais promis à Chelsea que je viendrai avec elle. Je ne savais pas si j’y verrai April. Je ne l’espérais pas. Quoique si un peu…Sauf si Hells est dans les parages. Rapidement, j’enfilai un costume afin d’avoir l’air un peu chic ; Edward me promulgua quelques conseils. Ce type respirait la bienséance. Il connaissait sans doute par cœur, tous les codes imposés par la société. Il m’aida à ajuster le nœud de la cravate. Quelques secondes plus tard, je le vis fuir avec Bella en dehors de la villa, vers la Volvo. Il était près d’onze heures. Il était temps pour moi d’aller chercher Chelsea afin de l’accompagner à cette fête. Nous nous n’étions pas trop vus dernièrement ; sans doute pensait-elle que cette après-midi était-elle à ses yeux, propice au rapprochement ? Il est sûr que la saison du Printemps est une saison d’amour, de beauté…Et d’autres saloperies du même genre. Sans plus attendre, je quittai le manoir à bord d’une des ravissantes autos de la famille ; c’était une décapotable d’un vert lustré. La couleur du Printemps en somme. La voiture se gara dans la paisible allée du quartier de Beverly Hills ; je klaxonnai rageusement. Chelsea arriva après quelques minutes, et je dois avouer que dans sa belle robe, moulante juste comme il faut, avec ses belles mèches brillantes, et ses lèvres délicieuses, je regrettai de m’être agité. Je la saluai d’un sourire avant qu’elle pénètre à l’intérieur du bolide. Elle déposa un baiser sur mes lèvres avant de boucler soigneusement la ceinture de sécurité. Aussitôt, l’automobile démarra en trombe ; le moteur rugissait. Notre passage et notre arrivée furent très remarqués. Je descendis en premier, puis aidai Chelsea à descendre. Sa robe pleine de froufrous et de paillettes avait totalement son charme sur elle. Je lui pris la main et nous nous engouffrâmes dans l’une des allées du parc. J’observai les visages rieurs des passants qui eux aussi fêtaient le Printemps en trinquant ou en mêlant leurs rires à ceux des oiseaux. Les fleurs se balançaient doucement et donnaient au vent des saveurs sucrées exquises. Le soleil pointé au zénith illuminait de sa couronne dorée les danseuses. Elles étaient ravissantes. Je ne pus m’empêcher d’en reluquer certaines alors que Chelsea admirait les décorations mises en place pour la fête. Sans doute cela lui donnera t’il une idée de papier à rédiger. Nous arrivâmes tout près du buffet. Je reconnus au loin certains complices des Rebels ; mon meilleur ami Nicholas était parmi la foule. Il avait l’air bougon…Teigneux avec ses mains nonchalamment fourrées dans ses poches. Je compris vite pourquoi en voyant sa copine, la prude, trop occupée à valser avec le zouave de service. Fitzpatrick. Ce gars était sympa. Sans plus. Chelsea salua ses amies d’une bise hypocrite et de quelques paroles teintées du même effet, alors que je crus discerner au loin mes complices de la Triple Alliances. J’attrapai Chelsea par la taille, dégageant ainsi les harpies jalouses de notre passage. « Ce sont des pipelettes ! Elles ne servent à rien. Je ne sais pas ce que tu leur trouves. La prochaine fois, je leur ferai peur comme ça, elles foutront l’camp plus vite ! Viens, j’ai deux mots à dire à quelques potes et ensuite, on fait ce que tu veux. » Chelsea me suivit sans dire mot, assez curieuse de connaître enfin les quelques visages qui m’entouraient si précieusement à New Heaven. « Salut Justin, Josh, Andy. Le plan tient toujours j’espère ? Des informations ? Depuis ? » Leur demandai-je. Je crus voir au loin Christopher qui avait l’air plus occuper à draguer qu’à se mettre avec nous pour le plan. La cheerleader paraissait assez ivre. Mais pas trop non plus. Je reconnus là l’œuvre de Justin. « Tu m’en laisses un peu pour tout à l’heure. Dis. » Lui lançai-je avec un clin d’œil. Le chef des Revelers acquiesça alors que Chelsea tira fortement sur mon bras. Elle avait l’air de s’ennuyer un peu. « Bon, je vous laisse. On a à faire. On se tient au courant. Vous savez où me trouver. » Je serrai la main de Justin, Josh et d’Andy avant de suivre Chelsea vers la piste de danse. « Tu ne veux pas que je monte là-bas ? Arrête. Et mon image de marque ? Les Rebels vont ricaner en me voyant avec toi, sur la piste…Entrain de faire ces âneries. » Grommelai-je. Chelsea m’ignora et m’empoigna de force ; elle mit tant de cœur à l’ouvrage que finalement, je lui cédai. Passant mes bras autour de sa taille, je plongeai mon regard dans le sien qui pétillait de malice. « Je suis désolé. » Elle parut surprise. « Je n’ai pas été très cool avec toi. Depuis cette histoire avec Ap…Toute cette affaire est stupide en fait. On ne devrait plus y songer et aller de l’avant. Ca te va ? Je tiens à toi. Je ne te le dis jamais assez, mais je tiens vraiment à toi. » Je déposai un baiser sur son front en la ramenant vers moi.

• • •
<center><br><font style="color:#FEBCC0; font-family: footlight mt light; font-size: 48px; letter-spacing: -2px; display: block; text-shadow: #000000 0px 1px 1px;">She knows how to get me she's got me right now.</font>

Revenir en haut Aller en bas
Lexy J. Caldwell
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 421
▌LOCALISATION : Beverly Hills
▌JOB : Mannequin
▌EN CE MOMENT : Trêve de Nöel
▌JUKE-BOX : Shaka Ponk - My Name Is Stain
▌AVATAR PRIS : Jessica Stroup

Relations & Informations
» Humeur:
90/100  (90/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma langue de vipère !
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 15 Avr 2012 - 17:12

Spoiler:
 

Malgré la niaiserie ambiante, Lexy ne pouvait nier qu'elle passait un bon moment en la compagnie de Chris. Elle n'aurait pas imaginé apprécier ce genre de musique et encore moins ce type de danse, mais la magnificence du lieu dans lequel ils se trouvaient et la beauté du soleil qui éclairait cette journée avaient le don d'adoucir son entêtement. Parmi la foule de danseurs amateurs, la jeune femme se laissait guidé par son talentueux cavalier tout en savourant la légère bise printanière qui caressait sa peau ; rien ne semblait pouvoir gâcher cette après-midi. "Pour être tout à fait honnête, cette élection c'est plus une blague qu'autre chose... Je doute que nous soyons élu, les gens ne m'aiment pas beaucoup. A moins que ton sourire digne d'une publicité nous sauve la mise !" Dit-elle un sourire amusé aux lèvres. Elle ne voulais plus penser à leur dernière altercation où elle n'avait pas été tout à fait correct avec lui, son orgueil avait pris le pas et son esprit s'était laissée embrumer par la colère. Une chose était certaine, ce genre d'écart de conduite ne se reproduirait pas...du moins avec Chris. "Tu sais bien que mon sang est irrigué par les compliments, c'est juste que ça fait bien longtemps que je n'en avais pas entendu d'aussi sincères. Alors, encore merci." Puis elle déposa délicatement un tendre baiser sur sa joue. Puis l'après-midi se dégrada brusquement, persuadée que rien ne pouvait se mettre en chemin de son allégresse, Lexy changea rapidement d'avis en croisant le regard de Thomas. Se sentant défaillir, elle tira rapidement son cavalier à l'écart mais fut bousculée en chemin par la fameuse cavalière de l'avocat. En temps normal, le mannequin aurait pesté abondamment contre elle mais aujourd'hui elle savait qu'elle n'en ressentirait aucun plaisir. Chris, en bon ami qu'il était, cherchait à la consoler mais bien qu'elle appréciait le geste, Lexy n'arrivait pas à se nourrir de ses paroles encourageantes. "Comme tu le dis, c'est lui le fameux Thomas..."Dit-elle dans un long soupire. "Tu ne comprends pas, ça va au-delà d'un simple jeu. De toute façon, je peux t'affirmer que j'ai déjà lamentablement perdu la partie." Néanmoins Chris n'avait pas complètement tort, elle ne devait exposé ses cicatrices au regard de tous. Fière et orgueilleuse, elle attrapa le bras de son ami et se dirigea de nouveau vers la piste. L'arrivée de Thomas la stoppa net dans son élan. Confuse, elle l'évitait du regard et priait pour ne pas perdre le contrôle. Autour d'eux la vie poursuivait son cours, les gens dansaient, riaient en profitant du beau temps alors qu'en elle venait de se déclencher un raz de marée. Quelques soient les choses que Thomas avait à lui dire elle voulait les entendre, évidemment elle s'attendait à des paroles empreintes de rancœur et elle supposait que celles-ci lui permettraient peut-être de faire son deuil. "Excuse-moi Chris, je reviens dans un instant." Elle ressentait une légère culpabilité en quittant son ami aussi précipitamment alors qu'elle suivait Thomas, les yeux fixés sur le sol. Sous un magnifique cerisier, les deux jeunes gens trouvèrent enfin refuge. Les yeux toujours fixés sur le sol, Lexy croisa ses bras contre sa poitrine comme pour se protéger contre une éventuelle attaque verbale.

• • •

You'd do anything for the one you love
'Cause anytime that you needed me I'd be there
It's like you were my favorite drug
The only problem is that you were using me
In a different way than I was using you
It's like I checked into rehab
And baby, you're my disease


Dernière édition par Lexy J. Caldwell le Dim 15 Avr 2012 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Steadworthy
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 787
▌LOCALISATION : Tout près du manoir , terré dans les ténèbres .
▌JOB : Etudiant en sciences politiques
▌EN CE MOMENT : Monte sa révolution.
▌JUKE-BOX : Sean Paul > Touch the sky
▌AVATAR PRIS : Hunter Parrish

Relations & Informations
» Humeur:
46/100  (46/100)
» Arme / Pouvoirs :: Capacité à communiquer en montrant des images rien que par le toucher .
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 15 Avr 2012 - 17:50

Spoiler:
 

La fête battait son plein, cependant il y avait quelque chose qui dérangeait affreusement Christopher ; il avait le sentiment qu’on l’observait. Qu’on lui adressait quelques regards plein d’admiration, d’haine et d’envie, et pourtant, cela ne le fit réagir que bien tard. Sa cavalière s’offusqua de son comportement changeant, de cette proximité qui n’était plus qu’un vague souvenir que le vent emportait sur son passage ; le jeune homme crut la remarquer au loin. Elle. Melody. La plus belle, la plus fantastique des choses qui lui ait été donnée à voir. A admirer, à goûter. Son Maître ne lui avait jamais parlé de telles créatures ; de mélange si audacieux et si rares que lui. L’hybride représentait tout aux yeux de Christopher ; un moyen de se venger, de régner, mais aussi et sans doute, d’aspirer à quelque chose de nouveau, de moins obscur. De plus reposant. Se détachant de l’emprise de l’humaine, le cavalier lui adressa un sourire étincelant qui la fit fondre et la calma aussitôt ; il disparut dans la foule avant de se retrouver derrière la jeune fille. Celle-ci était d’une beauté incroyable. Sa robe lui allait si bien. On aurait dit une déesse. L’admirant sous toutes les coutures, le père de la Révolution rétorqua finalement, plein d’ironie et de mesquinerie, ce qui était tout à son honneur. Surprise pourquoi donc ? Tu pensais sincèrement que j’allais me refermer sur moi-même à cause de toi ? Et qu’après toi, je n’irai pas voir ailleurs ? Pour ce que l’on a vécu, sache que je t’ai bien vite oubliée et que je suis passée à autre chose. Et cette jeune cavalière est bien jolie et bien gentille. Elle ne risque pas de me tuer ! Ou de tuer Ethan et Jailyn pendant que j’ai le dos tourné ! Sincèrement ? Pas du tout. Elle danse très bien, elle est bien habillée et je suis convaincu que nous risquons même elle et moi de gagner ce fameux trophée ! La jeune fille lui fit face et l’observa durant de longs instants de ses yeux très perçants ; Christopher resta de marbre, comme à son habitude, en adoptant un air fier et vaniteux. Le temps filait à vive allure ; le vent s’était levé. Le soleil oscillait doucement entre deux océans. Les fleurs imprimaient leurs parfums dans l’air. Et le jouvenceau remarquait que sa cavalière se languissait de son absence ; elle paraissait hésitante, confuse. Son regard d’émeraude cherchant inlassablement sa trace parmi les visages façonnant la masse. Il décida de partir après avoir poliment salué Melody. Au fond, c’était avec elle qu’il aurait préféré rester ; Christopher n’oubliait pas que par tendresse pour lui, elle était capable du pire. Une telle arme dans son combat ne pouvait pas être négligeable. Cependant, la blonde s’était attaquée à lui par la suite, en cherchant à le tuer. Il avait encore dans le creux de la paume la cicatrice de ce combat épic. Ses yeux se mirent à flamboyer d’un bleu étrange alors qu’il l’entendit hélant son prénom. Il n’avait plus de cœur, mais s’il en avait eu un, celui-ci aurait battu jusqu’à son dernier souffle. Elle passa sa main délicate sur son bras, cherchant définitivement à percer le fond de ses pensées de ses yeux bleus et tendres. Qu’as-tu à me dire de plus ? Ce qui a été fait, a été fait. Nous ne pouvons pas revenir là-dessus. Tu as essayé de me tuer je te signale ! Comment veux-tu que je te fasse confiance après cela ? Tu es tombée tellement bas dans mon estime ! Cracha-t-il avec un sacré dédain en la regardant de haut. La jeune fille en eut les yeux vitreux avant de passer ses mains le long de ses longues mèches blondes. Mais..Je t’écoute. Décréta-t-il finalement, assez curieux du discours qu’elle pouvait lui proposer. Et puis, d’une certaine manière, cela allait lui éviter de retrouver l’humaine et de devoir se coltiner une nouvelle valse avec elle. Melody le tira hors de la foule et tous deux se retrouvèrent à la lisère du parc, là où naissaient les bois chargés de la lumière dorée du soleil. La rivière les en séparait. Leurs visages blêmes se reflétèrent joliment sur la surface frémissante. Le révolutionnaire croisa ses bras sur son torse et décréta: Je t’écoute. Dépêche toi. Elle m’a promis une soirée inoubliable et franchement, je ne veux pas louper ce moment ! Ses yeux brillèrent de malice. Il fixa Melody en attendant qu’enfin, elle ne lui apporte toutes les réponses dont il avait besoin…Ces mêmes réponses qui guideront ses choix à venir et qui sans doute raviveront ce brasier éteint qui demeurait encore enfoui en lui.

• • •

You're my moonlight, You're my sunlight.

Revenir en haut Aller en bas
Raphael E. Fitzpatrick
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 220
▌LOCALISATION : appartement à Neptune.
▌JOB : étudiant en Théologie.
▌EN CE MOMENT : se découvre une nouvelle existence.
▌JUKE-BOX : DIGITALISM . blitz
▌AVATAR PRIS : Max Irons

Relations & Informations
» Humeur:
42/100  (42/100)
» Arme / Pouvoirs :: ses aptitudes d'ange et sa grande humanité qui peut aussi s'avérer être une faiblesse.
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 15 Avr 2012 - 18:30

Spoiler:
 


Le Printemps ; ses bises sucrées, ses soleils ardents comme des regards alanguis, ses tendres effloraisons, ses jolies nymphes que les vents caressaient et faisaient trésaillir. Je les voyais sur la piste de danse. Elles étaient bien ravissantes. Tous les habitants étaient coquets pour l’occasion. Je m’étais également soigneusement vêtu pour l’occasion afin de ravir mon amie qui m’avait invité à cette fête du Printemps. Quelle drôle de manière de célébrer l’entrée d’une saison. Je n’avais jamais vu cela auparavant. Ni même en Grèce. Et encore moins de la petite ville d’où je venais. Gabrielle et moi nous avançâmes le long des allées pavées et fleuries ; nous admirions d’un même œil les habitants qui défilaient accompagnés de leurs plus fidèles amis. Je leur souriais, absolument ébloui par ce spectacle éclaboussant de lumière et de vivacité qu’il m’était donné de voir. J’étais plus habitué à fréquenter les Cieux que la Terre. Mon étonnement fut doublé à mesure que Gabrielle me donna très brièvement le nom de chacune de ses connaissances. Elle était amie avec beaucoup de jeunes gens qui selon ses dires fréquentaient la même faculté qu’elle ; celle de New Heaven. La délicieuse m’en avait parlé avec tellement d’engouement que je désirai postuler pour rejoindre les bancs de l’université. J’aspirai à entrer en première année de Théologie afin d’approfondir mes connaissances dans ce domaine et de parfaire plus solidement ma foi. Attrapant la main délicate de la jeune fille, je m’avançai en même temps qu’elle sur l’échiquier magique où tous les pions s’alignaient, se mouvaient et répétaient avec une aisance admirable, leurs pas et leur victoire. Gabrielle donna aussitôt le rythme aux nôtres ; d’abord, je la suivis, souriant à chaque fois que ses yeux en diamants perçaient les miens, à chaque fois que ses lèvres fleurissaient en un sourire, et à chaque fois qu’un souffle d’enfant la faisait frissonner. Elle était incroyablement belle ; les plumes colorées composant sa robe lui donnaient l’allure d’un oiseau de paradis, celui dont les écailles irisées sublimaient nos cieux. Les rendaient si colorés et si chatoyants. « Je suis tellement honoré d’être à tes côtés. C’est fantastique comme endroit. Je ne connaissais pas et je suis curieux d’en découvrir davantage. D’ailleurs, je pense de plus en plus sérieusement à m’inscrire à l’université. New Heaven me semble tout à fait approprié pour des gens de notre condition. » Je souris, pas peu fier de mon petit jeu de mots auquel l’exquise Gabrielle répondit d’un sourire teinté d’amusement. Notre danse tantôt timide et hésitante comme un baiser d’adolescent, se transforma en une valse fantasque et assurée ; Gabrielle ondulait au tempo de l’orchestre tandis que je lui emboitai le pas, totalement déchainé par la musique plus endiablée que les musiciens venaient de composer. Cela n’avait plus rien à voir avec l’air classique qu’ils nous avaient offert en début de matinée. Tout à coup, ma danseuse se raidit ; ses pas devinrent plus rigides, moins assurés. Son sourire avait fâné. Ses ors ne brillaient plus. Ses roses paraissaient desséchées. Ses bleuets ressemblaient à deux flammes bleues. Elle serra plus fortement sa main dans la mienne. Son interrogation souleva en moi tous les doutes que j’avais amassés avec le temps ; ceux liés aux interjections dévastées de certains de mes protégés résistants au Mal, aux cris éplorés des anges qui avaient vu leur monde ruiné par la tempête des démons, et de Moralès plus précisément, et puis, toutes les questions qui demeuraient en nous, plongées dans des eaux qui devenaient troubles et vaseuses. Tirant doucement Gabrielle par la main, je la guidai hors de la piste de danse où la foule curieuse s’amassait. Nous traversâmes l’une des allées avant de nous assoir sur un petit muret fait de briques et de lierres. Un buisson garni d’églantines emperlées d’or et de rosée frémissait. Le soleil nous darda de ses rayons. Quelques pâquerettes dentelées en furent touchées et se mirent à ressembler à des pépites d’or que les abeilles dérobaient au compte goutte. « Je te comprends. Je sens que quelque chose va se passer. Non pas aujourd’hui, mais prochainement. Notre discussion avec Rosemary et Melody me laisse pensif. Un de mes protégés a soulevé le doute en moi concernant les motivations réelles de nos supérieurs…Et de notre Saint Père. Je doute Gabrielle. Je sais que de tels questionnements n’ont pas lieu d’être, mais je ne me sens plus totalement en sécurité chez nous. Je compte revenir sur Terre pendant un petit moment. Trop de choses se trament dans le secret…Des choses terribles que nous ne soupçonnons aucunement. Il faut simplement rester vigilant et soudé. Je te promets de ne pas t’abandonner. » Je pris doucement sa main dans la mienne tout en lui adressant un sourire tendre, étincelant de promesses et d’espoir. « Allons nous promener un peu et nous reprendrons la danse ensuite. Lorsqu’ils changeront d’air, car je dois avouer que celui-ci est plutôt rébarbatif. » Je la gratifiai d’un clin d’œil avant de me redresser. Nous marchâmes longuement le long des couloirs fleurissants et illuminés par les vives déclinaisons des gerberas où allaient et venaient les mélodies des oiseaux et les vents contraires.

• • •


    Girl ison my mind
    Try to ignore it, I try to unwind, but she is on my mind. Eyes are in my eyes, Where I've been, how time flies. When she is in my eyes, see her standin' there.She's gentle now and she takes great care. See her standin' there. Hold me close to you.Not one thing that I, Would not do if you. Would hold me close to you?
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 15 Avr 2012 - 18:35

Spoiler:
 


Le bal du Printemps semblait être une bonne idée. Josh pourrait enfin faire sa première sortie en tant que couple aux côté de sa belle, Maria. Il avant tant espérer que ce jour arrive qu’aujourd’hui, le jeune homme ne réalisait pas tout à fait que cela se produisait réellement. Ce fut lorsqu’il alla chercher la jeune styliste qu’il prit conscience. Elle était ravissante dans sa tenue. Plus il se rapprochait d’elle, plus il ressentait une chaleur naître en lui. Maria le comblait de bonheur et d’amour. Josh ne savait pas ce qu’il serait sans elle et n’osait même pas imaginer. Tous les deux avaient du temps à rattraper. Alors que le surfeur fut en face de sa magnifique copine, il l’embrasse tendrement pour finir avec un compliment. Il ne savait faire que ça, la complimenter. En même temps, le jeune homme n’avait rien à reprocher à Maria. Elle semblait parfaite pour lui. Pendant que Sanchez lui retournait ses joliesses, ils se dirigèrent vers la voiture en direction du Parc. Ils avaient tous les deux hâtes d’y être. « Merci ma chérie ! Pendant que tu feras des jalouses, moi, je veillerai à ce qu’aucun mec ne viennent te draguer ! » dit-il en la regardant. Silverstone se rendait qu’il était assez possessif et jaloux lui aussi. Il considérait que cette réaction était tout à fait normale à ses yeux. Ils ne mirent pas beaucoup de temps à arriver au bal. Un monde fou était déjà présent sur les lieux et l’ambiance paraissait plutôt, joyeuse et vivace. Chaque, cet évènement était toujours aussi réussit, un succès. Mais pour combien de temps. Depuis que les Anonymous avait répliqué, le jeune homme était persuadé que la fête ne se passerait pas normalement. Une bagarre, un règlement de compte pourrait avoir lieu. Obligé. Les confréries de New Heaven s’étaient alliées en deux clans afin de démolir le camp adversaire. Une guerre était déclarée à l’université. Rapidement, ils rejoignirent les habitants. La musique classique les guidait. L’orchestre qui animait la piste de danse était talentueux. Les mélodies qu’il produisait apaisaient Josh. Tout en marchant, le jeune homme vit le trio, Andy, Justin et Sofia. Il s’approcha d’eux avec Maria. Durant leur discussion qui ne dura à peine que cinq minutes, la jeune femme qui l’accompagnait n’avait dit un mot. Il ne l’avait pas remarqué de suite. Lorsqu’ils quittèrent le trio pour rejoindre la piste de danse, Josh fit tournoyer Maria avant de la prendre par la taille. Le sportif était à la fois contrarié à cause de Sofia car c’était elle qui mettait les Athlètes dans une mauvaise posture et inquiet pour Andrea parce que ce n’était pas son genre de boire autant d’alcool. Cette boisson n’était pas au quotidien de la jeune femme. Il avait demandé à Justin de faire attention à elle, il tenait à sa meilleure amie. Maria brisa le silence qui s’était légèrement installé entre eux. Il se concentra de nouveau sur elle après avoir regarder les trois étudiants. « Moi aussi je suis content d’être avec toi aujourd’hui. Oh, ne parle pas de ces deux là ! Je n’arrive toujours pas à croire que Joanna se mette du côté de Penny, rien que cette pensée m’irrite. Evitons de parler d’elles, ma famille m’agace plus qu’autre chose. » dit-il en la regardant. Dès qu’on parlait de sa famille, Josh s’énervait. Il n’haussa pas le ton mais contracta ses muscles spontanément. Maria le ressentit et essaya de le calmer. « Je sais, c’est une perte de temps de m’énerver… » afin de changer de sujet. La styliste parla d’Andrea. Ainsi, Silverstone se rendit de sa maladresse. « Oh mon dieu, pardonne moi ! J’en ai oublié mes bonnes manières avec toutes ces histoires à New Heaven. Effectivement, la jolie blonde comme tu dis est ma meilleure amie, Andrea, je l’ai rencontré quand je suis arrivé à la fac. Je m’inquiète pour elle parce qu’elle n’a pas la vie facile comme moi ces jours-ci. T’en fais pas, j’irai la voir tout à l’heure. Pour l’instant, je veux profiter de ce merveilleux moment avec toi…je t’aime mon amour. » le regard plein d’amour et de tendresse, il l’embrassa d’un baiser passionnel. Il détacha ses lèvres des siennes et lui sourit. Maria resplendissait et illuminait la vie Josh. Elle était son rayon de Soleil. Il en avait de la chance et il en était conscient. Pour rien au monde, il gâcherait son histoire d’amour avec sa belle.

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Jacob Black
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 899
▌LOCALISATION : La Push.
▌JOB : Etudiant en Mécanique
▌EN CE MOMENT : Au bal avec Amber
▌JUKE-BOX : Chris Brown - Treading Water
▌AVATAR PRIS : Taylor Lautner

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs et son sale caractère .
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 15 Avr 2012 - 19:51

Spoiler:
 

La fête du Printemps. Les fleurs, le côté rieur et tendre de la chose. Et l’élection de Miss Printemps à laquelle Amber avait tellement voulu participer. Je m’étais proposé à ses côtés, parce que j’avais envie de passer un moment avec elle, loin de toutes les noirceurs qui embrumaient nos vies ; nous devions être loin de New Heaven, de ces corniots d’Anonymous, de la Meute, du duo Lukenzo et des autres histoires qui me foutaient dans un état horrible. La pression devenait trop lourde à porter sur mes seules épaules. Je ne pouvais plus rien supporter. Je n’avais plus la moindre nouvelle de ma meilleure amie Elizabeth. Heureusement, il me restait Seth. Même si nous étions très souvent en désaccord au sujet d’Evelyn. Et puis, il y avait cette dernière ; je ne savais plus trop quoi penser d’elle. Ni trop comment me comporter avec elle. Anonymous semblait avoir une dent contre Andy et cela nous faisait tous les deux penser à la jeune égyptienne. Et puis d’un autre côté, celle-ci cherchait à justifier encore et encore son comportement, à nous prouver que nous faisions fausse route. Qui croire ? A quoi devais-je me rattacher encore ? Tant de questions suspendues et sans réponse. Amber avait donc eu la bonne idée de me sortir ; j’avais accepté de me rendre à cette fête. Je ne savais pas si cela allait être bon d’y être, mais avec tous les chefs de la Triple Alliance, nous avions décidé d’affronter fièrement le problème, de le prendre à bras le corps et de plus nous laisser abattre par la pluie acide d’horreur qui nous tombaient dessus. Amber me donna rendez-vous pour dix heures chez elle. Le temps sans doute qu’elle ne s’habille joliment. J’optai de mon côté pour un costume simple, très sobre qui ne me donnait qu’un air plus sûr. Quittant la Push de bonne heure, je décidai de faire de cette journée la meilleure pour ma ravissante petite amie ; il était temps pour nous de nous retrouver un peu, de nous changer les idées. Je me rendis chez le fleuriste. Un bouquet de roses aussi délicieuses qu’Amber et aussi roses que ses belles lèvres. Et puis, il y avait ce fameux bijou que mon père avait donné à ma mère lorsqu’il avait su que c’était avec elle qu’il voulait finir ses jours heureux ; ce petit bracelet avec au bout, un pendentif en forme de loup, taillé dans le bois d’un des chênes sacrés du village. Je voulais l’offrir à Amber, car j’étais désormais convaincu de mes sentiments à son égard. Qu’importe les conventions de nos deux mondes, qu’importe les on-dit des curieux et des envieux, et qu’importe Eve et ce passé difficile que j’avais avec elle. Je voulais l’Avenir et je le voulais radieux.

Une heure plus tard, Amber sortit de chez elle. Elle m’attendait devant le perron, les cheveux au vent. Sa petite robe printanière la rendait toute mignonne. Elle était à croquer. Je descendis à sa hauteur, cachant quelques secondes mon visage derrière le bouquet garnis de roses. L’intention la toucha jusqu’aux larmes. Après un court instant, nous arrîvâmes au parc qui n’était pas si loin de la demeure des Lockwood. Leurs bois privés en traversaient une bonne partie. Nous nous installâmes en plein cœur de la scène, près du buffet. Je saluai des amis alors qu’Amber observait au loin, songueuse et curieuse. Je crus voir Luke près du buffet et instinctivement, je grimaçai, l’œil noirci de mépris. Je détestais Whistler. Ce garçon n’était qu’un vulgaire déchet modelé par les mains sales de Salvatore qui en avait fait son esclave, son sous-fifre grossier. Amber porta son regard dans le mien me cachant ainsi la vue du dévergondé qui trinquait avec October. La copine de Julian faisait une bien grossière erreur en s’entichant de Luke ! « C’est un marché qui est tout à fait à ton honneur et j’accepte avec plaisir ! » J’attrapai le verre qu’elle me tendit et en bus quelques gorgées. Le déposant sur le comptoir du mini bar, je tendis la main en direction d’Amber qui sautillait sur place, excitée à l’idée de dévoiler toute sa splendeur et sa grâce aux yeux du monde. « Un marché est un marché. Je suis tout à toi Mademoiselle Lockwood. » Nous grimpâmes sur la piste de danse qui était légèrement relevée afin que tous les convives puissent admirer les couples et leurs danses enchantées. Je vis parmi eux Julian en compagnie de Caroline, le mythique Bella et Edward aussi – que je méprisais au passage -, ainsi que d’autres tels que Matthew Cullen et sa ravissante compagne Chelsea. Josh, le meilleur ami d’Andy avec une jeune fille sublime. Amber posa sa tête contre mon épaule alors que je resserrai doucement ma prise sur elle. Fermant les paupières un court instant, j’entendis mon cœur marteler fortement dans mes tempes ; ma petite amie me faisait vraiment de l’effet. Son parfum était délicieux. Caressant du bout des doigts ses cheveux, je ramenai doucement mon visage jusqu’au sien, déposant un tendre baiser sur ses lèvres. Je n’étais pas habitué à être si tendre, et encore moins en public, mais je sentais qu’Amber avait besoin d’être rassurée et de se sentir bien en ma compagnie. Je caressai encore ses mèches blondes, tout en glissant une main au niveau de sa taille. « Je suis convaincu que tu vas gagner l’élection. Tu es la plus belle aujourd’hui. Et puis, n’oublie pas que tu as choisi le meilleur parti de la ville ! » Je lui fis un clin d’œil tout en riant, amusé de la plaisanterie. Nous reprîmes notre danse au gré du vent et du mélodieux accompagnement du piano et du violon.

• • •
I'm the Wolf and You are the Moon.

Revenir en haut Aller en bas
Chris Anders
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1577
▌LOCALISATION : A Beverly Hills
▌JOB : Photographe à Mode
▌EN CE MOMENT : A passé une assez bonne soirée au bal du Printemps.
▌JUKE-BOX : Kwes. - Bashful
▌AVATAR PRIS : Chris Evans

Relations & Informations
» Humeur:
40/100  (40/100)
» Arme / Pouvoirs :: Son appareil photo
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Lun 16 Avr 2012 - 15:00



Spoiler:
 

Ayant invité Lexy à ces réjouissances, le photographe et cette dernière en profitèrent pour parader sur la piste de danse que tous les envieux contemplaient avec un vif intérêt. Ils valsèrent calmement au rythme de la musique imposée par les cuivres avant que subitement, l’expression radieuse de Lexy ne se transforme en une moue de désolation. Ses yeux clairs se mirent à briller d’une lueur curieuse qui attisa l’intérêt entier de Chris ; d’un coup d’œil bref et circulaire, le photographe détailla les visages de la foule. Il vit parmi eux le ‘fameux’ Thomas. Celui dont le mannequin lui avait parlé à maintes reprises. Elle avait été cependant assez brève et hésitante sur le sujet. De ce fait, Chris voyait plutôt mal le jeune avocat, ne sachant par réellement quelle était la nature exacte de sa relation avec Lexy. Il l’observa durant de longues minutes ; l’avocat du cabinet Kennedy n’était pas seul. Il profitait de la charmante compagnie de Joanna, un mannequin avec qui Chris travaillait beaucoup ces derniers temps pour les couvertures de LIFES. Lexy grimaça en les voyant si complices et si enjoués. Elle attrapa Chris par le bras et le tira hors de la piste de danse. Ils prirent appui contre un muret tout en gardant un œil averti sur la piste où les fleurs et les danseuses se confondaient dans leurs couleurs pastelles. Suivant les conseils du photographe, Lexy hésita quand même quelques instants avant de lui emboiter le pas. Ils reprirent leur place initiale sur la piste alors que le morceau proposé par l’ochestre devenait plus rythmé. « C’est mieux ainsi. Ne te laisse pas abattre. S’il t’embête, je lui refais le portrait. Et tu sais que je ne rigole pas sur ce point-ci. » Le photographe esquissa son grand sourire étincelant, celui que Lexy avait précédemment qualifié de sourire de publicité. « Et on va gagner ! Tu vas gagner ! » Il lui adressa un clin d’œil complice alors que brusquement, ils furent accostés par le fameux Thomas. Chris le toisa sévèrement. De quel droit venait-il jusqu’à eux après avoir fait pleurer Lexy ? Droit et hautain, le photographe s’interposa entre sa sœur de cœur et le jeune homme qui opta pour un ton ferme qui dénotait cependant une certaine hésitation, une certaine honte. « En quoi je peux te faire confiance ? Qui me dit que tu ne vas pas encore la blesser ? Je te préviens, si tu la fais pleurer ou qu’elle n’a pas l’air bien après votre discussion, je te frapperai sans la moindre gêne. Tiens-toi à carreau avec elle, est-ce clair gamin ? » Chris dévisagea le jeune homme qui acquiesça timidement. « S’il t’embête, tu sais où me trouver. Je reste dans les parages. » Lexy adressa un sourire au playboy qui aussitôt les laissa seul à seul. Se retirant de la piste de danse, le photographe de MODE contempla durant quelques instants les convives qui jouissaient de cette fête ; tout se passait plutôt bien. Le calme, les rires. L’ambiance était agréable. Chris alla jusqu’au comptoir du bar et se commanda un verre. Il remercia le jeune serveur avant de reprendre sa marche vers les allées fleuries du parc. Il regrettait l’absence de Rachel qui était en voyage d’affaires…Il songea à Adrianna également. Et à sa sœur, Lily dont il avait rarement des nouvelles. Toutes étaient occupées. Soudain, le jeune homme entendit quelqu’un sangloter et pester bruyamment. Il s’approcha d’un buisson et crut entrapercevoir Joanna. « Joanna ? » Lança t’il en avançant jusqu’à elle. La jeune femme essuya les larmes qui roulaient sur ses joues. Elle avait le teint livide. L’air affligé et malade. « Tu vas bien ? » Le mannequin manqua de peu à s’écrouler ; Chris la retint in extremis. Il l’installa sur un banc et prit place à ses côtés. « Tu es sûre que tu ne veux pas que j’appelle un médecin ? Ou que je t’amène à l’hôpital ? Tu as l’air vraiment très fatiguée. Tu..Ca va ? » Questionna t-il, inquiet pour la jeune fille. Il ne l'avait jamais vue ainsi, elle la pimpante jeune fille, qui avait toujours le sourire aux lèvres. Il l’observa, les prunelles claires et inquiètes avant de lui adresser un maigre sourire d’encouragement.

• • •



“To love is to risk not being loved in return.
To hope is to risk pain. To try is to risk failure,
but risk must be taken because
the greatest hazard in life is to risk nothing.”

Revenir en haut Aller en bas
Chelsea S. Reynolds
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 972
▌LOCALISATION : Beverly Hills
▌JOB : Etudiante en journalisme
▌EN CE MOMENT : respire la joie de vivre !
▌JUKE-BOX : As your friend - Chris Brown
▌AVATAR PRIS : La plus jolie des petites menteuses, Lucy Hale <3

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Son caractère & son sourire
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Lun 16 Avr 2012 - 21:13

Spoiler:
 

C'était avec impatience que Chelsea attendait ce bal, d'abord parce qu'elle est irrévocablement folle de ce genre de manifestations où tout le monde est toujours bien habillé, et puis aussi parce que ça lui donnait l'occasion de passer une soirée en compagnie de Matthew, c'était surtout ça d'ailleurs. Depuis leur forte dispute que Chels avait amèrement regretté, elle essayait de recoller les morceaux, de retrouver son amoureux d'avant au temps où tout était simple et où ils ne se prenaient pas la tête, c'était tellement parfait dans ces précieux instants qu'elle donnerait tout pour qu'ils soient bien plus nombreux. Elle jetait nerveusement des coups d'oeil répétés à l'imposante horloge qui menaçait de ses longues aiguilles le temps qui défilait à une vitesse folle. Elle avait une bonne heure devant elle pour se préparer comme il se doit avec que Matthew n'arrive. Et une heure pour que Chelsea trouve la bonne robe, les bonnes chaussures, et la coiffure qui la mettrait le mieux en valeur, ce n'était pas trop demandé, ajoutez à cela la séance maquillage de la belle. Elle se dirigea dans sa chambre, ouvrant l'immense meuble qui lui servait de dressing, il y avait des robes et vêtements en tout genre à en perdre la vue, en même temps pour une férue de mode, quoi de plus naturel ? Après maintes essayages et la moitié de sa garde robe éparpillée un peu partout dans sa chambre, la brune opta pour une jolie robe moulante couleur orange/dorée qui sied parfaitement son teint et s'accordait avec le thème du printemps, qui annonce l'éclat, la beauté et la joie de vivre qu'elle souhaiter dégager et porter sur elle ce soir. Une fois sa douche prise, elle enfila sa robe de soirée dans laquelle elle était tout simplement divine. Le tissu tombait parfaitement, dessinant ses courbes et faisant ressortir son visage de poupée de porcelaine. Chelsea accompagna celle-ci de hauts escarpins noirs. Elle prit soin de se maquiller, sans trop en faire, mais assez pour illuminer son beau regard puis attacha en un chignon simple, mais classe ses cheveux qui tombaient en cascade dans son dos. Une fois qu'elle était presque prête, elle entendit quelqu'un klaxonner devant sa maison. Mince Matthew était déjà là ! Et à vrai dire elle n'avait pas vu l'heure passer. Tandis que les coups de klaxon se répétèrent avec un certain agacement, Chelsea sortit de chez elle, prenant son petit sac au passage, et partie rejoindre son cavalier en prenant tout de même soin de ne pas froisser sa robe. C'était d'ailleurs une véritable voiture de princesse qui l'attendait à l'extérieur, si on pouvait la qualifier ainsi. Matthew lui sourit lorsqu'elle prit place dans la voiture, elle déposa un baiser sur ses lèvres, heureuse de le retrouver et ils partirent au rendez-vous. Une fois arrivés, le vampire en bon gentleman ouvrit la portière à la jeune fille, et ils entrèrent tout deux, main dans la main. Chelsea était en admiration devant la beauté des lieux, le décor était somptueux et très en accord avec le thème, vivant, avec ses couleurs chaudes et ses multiples tons de verts qui déguisaient agréablement l'endroit. Chelsea aperçu alors certaines des BP notamment Melody à laquelle elle sourit aussitôt. Melody ! Comment vas-tu ? Ça fait plaisir de te voir ici. Tu es ravissante ! Déclara-t-elle d'un ton qui se voulait sincère après avoir inspecté la tenue de son amie. Après un bref petit échange, elle s’éclipsa avec Matt, ce dernier ne pouvant supporter les amies de Chels qu'il jugeait trop ... à vrai dire elle n'avait jamais bien cerné son point de vue. La jeune femme se contenta de lever les yeux au ciel en guise de réponse aux remarques de son petit ami, puis elle le suivit. Lui aussi allait saluer ses amis à son tour, qui était pour la belle pour la plupart de simples connaissances croisées à NH. Alors qu'il était lancé dans uns conversation, Chelsea s'impatienta légèrement, il lui avait promis de venir pour elle, non ? Elle le tira par le bras histoire de lui rappeler son existence, sans toutefois couper court à sa discussion, ce qui serait fort impoli. Puis, lorsqu'il accepta de la suivre, elle l'emmena vers la piste de danse. C'est que miss Reynolds adorait danser. Il commençait à répliquer, mais Chelsea ne lui laissa pas ce plaisir. Pas ce soir ! Supplia-t-elle sur un ton qui se voulait dominant, et oui parfois il faut s'imposer. Elle fut heureuse de voir que cela fonctionna, et adressa un grand sourire au bel homme qui l'accompagnait sur la piste en guise de remerciement. Alors que la musique commençait à jouer, Matthew brisa le silence en s'excusant, le regardant alors dans les yeux, elle ne comprit pas trop, mais tout devint clair lorsqu'il s'expliqua. Le tort est partagé, déclara-t-elle. Bien sûr que c'est stupide, tu sais tu peux très bien être ami avec April, je ne t'en empêcherai jamais. Tu n'auras jamais à choisir ! Plus de disputes de ce genre ?! Promis ? Ça ne mène à rien, je préfère les moments comme celui-ci. Elle sourit à sa dernière phrase. Je sais bien oui, mais c'est dommage pourtant, c'est tellement agréable de l'entendre. Mais moi aussi je tiens à toi, même si parfois tu es insupportable. Finit-elle par lui dire en lui ébouriffant tendrement les cheveux. Elle posa sa tête contre l'épaule du rebel. Je ne veux pas te perdre.

• • •





When you love someone, it's worth fighting for. No matter what the odds

Revenir en haut Aller en bas
Thomas E. Preasley
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1273
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Futur avocat
▌EN CE MOMENT : Surement au boulot...
▌AVATAR PRIS : Penn Badgley

Relations & Informations
» Humeur:
45/100  (45/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Lun 16 Avr 2012 - 22:50

Spoiler:
 

« En quoi je peux te faire confiance ? Qui me dit que tu ne vas pas encore la blesser ? Je te préviens, si tu la fais pleurer ou qu’elle n’a pas l’air bien après votre discussion, je te frapperai sans la moindre gêne. Tiens-toi à carreau avec elle, est-ce clair gamin ? » Bien que le « gamin » était clairement exagéré car de mémoire la différence d’âge ne dépassait pas l’année, Thomas était assez d’accord avec Chris. Il méritait de s’en prendre une, peut-être même deux. Mais quelque part, il ne pouvait pas uniquement pensé qu’il n’y était pour rien. Peut-être qu’il l’avait fait pleuré, mais c’était elle qui était tombé dans les bras d’un autre homme alors qu’elle avait soit disant des sentiments pour l’avocat. La situation était du coup assez compliqué à gérer pour les deux personnes. Devait-il lui présenter des excuses pour avoir été aussi dur ? Devait-il s’attendre à d’autres excuses ? Non, il n’était pas là pour ça, il n’était pas là pour lui rappeler l’erreur qu’elle avait faite. Non, il n’y voyait aucun côté positif à cela. Les doutes qu’il pensait avoir mit de côté depuis leur dernière rencontre réapparaissait doucement, était-il vraiment possible que ses sentiments soient si importants ? Pouvait-il vraiment oublier, laisser de côté la jeune femme ? Il savait parfaitement qu’elle n’était pas une bonne personne, du moins qu’elle ne l’avait pas été, peut-être était-elle capable de changement ? Peut-être que pour une fois dans sa vie, Thomas pourrait faire confiance à quelqu’un. Ils prirent doucement la direction d’un endroit plus calme où ils ne seraient que tout les deux. Le cerisier qu’il les abritait laissait tombé de temps en temps quelques magnifiques fleurs blanches et roses. Thomas gardait profil bas, il ne voulait pas attirer l’attention tant qu’il n’aurait pas finit son discours. La jeune femme n’avait toujours pas relevé ses yeux vers lui et croisait à présent les bras en signe de défense contre le jeune homme. Pensait-elle vraiment qu’il voulait lui faire plus de mal ? Pensait-elle vraiment qu’il était dans sa nature d’homme de s’attaquer aux personnes ? Bien trop de question qui restaient sans réponse. « Si je veux te parler, ce n’est pas pour te dire du mal, mais depuis la dernière fois je me suis rendu compte d’une chose importante et tu devrais peut-être savoir de quoi il s’agit. » Son visage reflétait la tension qu’il y avait dans son esprit. Il n’était pas si simple d’avouer ce que l’on a au fond de notre être. « Tu es peut-être une fille manipulatrice, égocentrique, un peu cinglé et parfois même une garce, il émit un petit rire discret, mais quand je fermes les yeux, je ne peux pas m’empêcher de penser à toi… » Il sentit un petit frisson passer le long de sa colonne vertébrale, il n’était pas facile d’avouer ses sentiments pour une personne, encore moins pour Lexy. Il sentait tout le poids de ses sentiments sur ses épaules et à mesure qu’il parlait, celui-ci s’évadait petit à petit dans les airs. Il avait raison de lui avouer tout cela, il le savait parfaitement, on ne peut pas cacher quelque chose comme ça, à moins d’exploser bien sûr. Il souleva doucement le visage de la jeune femme avec deux doigts, posés sur sous son menton. L’africain montrait un petit sourire en coin, comme pour lui montrer qu’il était désolé de tout ce qui était arrivé entre les deux personnes. « J’ai peur, je ne te le cacherais pas, je ne sais pas si je peux te faire confiance, mais après tout, je ne suis pas non plus quelqu'un de foi et tu es l’une des rares personnes à connaître mon secret. J’ai été un vrai abruti avec toi pourtant, tu ne l’as jamais divulgué, même dans ta vendetta contre Jude et Brooke. Il soupira. Peut-être que finalement, tu es une meilleure personne que moi, ou du moins tu ne peux pas être pire. » Sa voix se perdit doucement. Il savait très bien que tout cela pouvait paraître à l’eau de rose, surtout sous l’arbre où ils se trouvaient. Mais il ne pouvait pas faire autrement, c’était la vérité, et on ne ment jamais avec les sentiments.

• • •

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia T. Vasquez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 142
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiante
▌EN CE MOMENT : S'est fait viré des Athletes et ressent un picotement à la joue
▌JUKE-BOX : Shake it out - Florence and the machines
▌AVATAR PRIS : Naya Rivera

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mar 17 Avr 2012 - 13:11

Spoiler:
 
En réponse à ma question, Justin commença directement à parler des histoires de confréries, alors que je n'étais pas venu pour parler de ça, la preuve regardez ce que je fume. Bref, il n'avait pas du tout apprécier ma petite rebellion au point de me balancer à Andrea, comment veut-il que je lui fasse confiance après un coup pareil ? C'est à ce moment là que Andy commença une phrase puis l'interrompa en voyant ce qui était derrière mon dos mais demanda quand même confirmation au jeune homme, 30 minutes que je suis arrivée et j'ai déjà créé un drame, youpi... Soudainement elle vient me saisir par ma robe pour dire que je n'avais rien fait pour la confrérie sauf la foutre dans des embrouilles.« J'ai rien fait pour les athlètes ? Tu te fous de moi, à la dernière réunion tu étais trop occupée à engueuler Eve que tu n'as même pas remarqué qu'avec Abigail on cherchait un moyen de retrouver notre honneur. Ensuite toi l'alcoolo, tu pensais vraiment que j'allais être d'accord pour que tu frappes une des personnes les plus importante dans ma vie, devant moi ? En plus de ça que je soutienne tes idées car tu es mon chef et je suis ton petit soldat. Désolé de ne pas être soumise à toi, j'ai ce qu'on appelle une dignité même si je l'ai bien caché ces derniers temps. » Je suppose que c'était quelque chose que je n'aurais pas dit dans mon état normal, quoique... Bref la blondinette s'énerva et me gifla directement, en réflexe je la gifla aussi, ce n'était pas ma mère elle ne méritait pas le droit de me sermonner puis de me gifler après, personne ne l'avait. « Tu n'as pas besoin de me virer je comptais déjà partir pour justement taire ses rumeurs. Oui je pense au gens, je ne suis pas une personne sans coeur même si cela me fait perdre ma bourse et la seule possibilité d'étudier ici. Si tu ne l'avais pas compris j'ai vraiment besoin de cette bourse aussi Blondie, à moins que ce soit trop de données pour ton cerveau » En la regardant amèrement je leur tournèrent le dos en me dirigeant vers la population, je savais très bien que le marque rouge était encore visible sur ma peau et cela ferait surement scandale. Puisque que je suis plus chez les athlètes les anonymous avaient perdu une de leurs rumeurs les plus importante. Cette baffe la remplacera surement et sincèrement, je n'en avais rien à faire, les gens parlant dans mon dos sont mon habitude.

• • •

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
October M. Sutherland
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 196
▌LOCALISATION : DANS UN LIT D'HOPITAL --'
▌JOB : ETUDIANTE EN COMMERCE INTERNATIONAL.
▌EN CE MOMENT : SI VOUS SAVIEZ --' MAIS JE SUIS ENCEINTE CA Y'A PAS DE DOUTES ! (a)
▌JUKE-BOX : HOW TO BREAK MY HEART (aa)
▌AVATAR PRIS : KAREN GILLAN (a)

Relations & Informations
» Humeur:
80/100  (80/100)
» Arme / Pouvoirs :: Force surnaturelle.
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mar 17 Avr 2012 - 17:25


La fête du printemps.
TOUS LE MONDE (a)


Spoiler:
 

Après s’être pris un vent monumental, la rouquine ne mis pas longtemps à décider qu’elle ne le laisserait pas s’en sortir aussi facilement. Sur ce choix, October prit la direction du minibar. Se postant à ses côtés, elle ne mis pas longtemps à faire comprendre à Luke que la personne qui avait osé le déranger était, elle. Bizarrement, il n’était pas très étonné que ce soit elle alors que franchement ça aurait pu être n’importe quelle autre personne présente au parc & faisant partie de son entourage ou également un inconnu. Apparemment, c’était un client qu’il avait attendu mais qui visiblement n’était pas venu. « D’accord, je vois. », fit-elle accompagnée d’un signe de la tête. Le serveur auprès duquel ils avaient commandé une boisson séparément vînt leur déposer. La rouquine eu un sourire, le remerciant juste après avoir pris son verre en main. « Je suis étonnée que tu me dises que tout ça est un cirque alors que t’avais l’air tout admiratif il n’y a pas deux minutes. » Un sourire amusé vînt se percher sur les lèvres de la rouquine. Etant donné que son regard n’avait d’yeux que pour les quelques couples présents sur la piste de danse, peut-être avait-il envie d’y faire un tour. Très certainement. Du coup, elle n’avait pas pu s’empêcher de le taquiner à ce sujet même si c’était vrai. Ce n’était pas en restant assis sur son tabouret près du minibar qu’il se retrouverait en compagnie d’une jeune femme avec qui il partagerait quelques pas de danse. « Je suis sure que tu ne vas pas te ridiculiser. » Ce n’était pas parce qu’il s’était fait ridiculiser au karaoké l’autre soir lorsqu’il était avec Sofia que ce serait la même avec elle sur la piste de danse. « Ça va, ça va. On va bien. » Tout sourire, elle vînt poser main & son regard sur son ventre mais, très vite toute son attention revînt se porter sur son charmant interlocuteur. « Oui, je suis venue seule. », répondit-elle avant de boire quelques gorgées de son cocktail. Etant donné qu’elle n’avait pas franchement prévu de venir, elle n’avait pas vu l’intérêt de venir avec quelqu’un. Les deux seules personnes à qui elle aurait pu demander de l’accompagner étaient Luke & Julian. Le premier est devant ses yeux. Le deuxième, elle ne savait pas s’il venait. En plus, vu qu’ils sont en « mauvais termes » c’était assez logique qu’ils ne viennent pas à ce bal du printemps ensemble. Alors, tant pis. Elle n’avait pas le père de son enfant à ses côtés mais son protecteur était là & en plus de ça, il était prêt à se dévouer pour une danse, si elle le voulait. Evidemment qu’elle en avait envie. « Oh, comme c’est gentil de te dévouer pour moi ! », fit-elle avec un petit sourire inscrit sur les lèvres. October était ravie qu’il lui propose une danse mais est-ce que c’était vraiment pour elle ou est-ce que c’était parce qu’elle avait eu raison en disant qu’il voulait également s’épanouir en faisant quelques pas de danse. « Une danse, oui. Est-ce qu’après tu pars ? Cela, je ne sais pas. Après tout, si tu pars qui va me tenir compagnie, hein ?! » Un sourire amusé sur le visage, son verre rejoignit celui de Luke sur la table avant de se lever du tabouret. « Allez, viens ! & Arrête de râler, je suis sure que tu danses très bien ! », poursuivit-elle dans la foulée, en riant. Les mains libres, elle prit sa main l’entrainant avec elle sur le chemin qui les menait tout droit sur la piste. Une fois qu’ils furent arrivés sur celle-ci, October qui avait lâché la main de Luke quelques instants après l’avoir fait décoller du tabouret, pris à nouveau une de ses mains & posa une des siennes sur son épaule. « Je te l’ai pas dit avant mais .. Est-ce que tu sais que tu es plutôt craquant vêtu ainsi. », fit-elle tout sourire peu de temps après qu’ils aient commencé à danser & surtout pour l’embêter, elle lui pinça la joue, comme le font les grands-mères pour dire que leurs petits enfants sont tous mignons.

• • •

julian & october (aa)
❝ oui je sais ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas exister jusqu’à ce qu’il te regarde, qu’il te touche la main, qu’il se moque de toi. le but c’est que les autres voient que tu es avec lui .. tu es à lui .. ❞ ps, i love you. © CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Justin Thomas
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 3894
▌LOCALISATION : Appartement sur Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Cinéma.
▌EN CE MOMENT : Bosse sur son projet de fin d'année.
▌JUKE-BOX : Skrillex Ft. The Doors - Breakn' a Sweat
▌AVATAR PRIS : Tom Sturridge

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mar 17 Avr 2012 - 18:13


Finalement, la fête n’était pas si mal qu’elle en avait l’air ; je me retrouvais en bien charmante compagnie, avec du bon alcool de ma composition, de quoi rire et de quoi ne pas trop m’abandonner à l’ennui. Tout en passant la flasque argentée à Andrea, je gardai un regard rivé sur la piste de danse ; par curiosité plus qu’autre chose. La cheerleader avala à deux reprises plusieurs gorgées. Je lui retirai brusquement la fiole en décrétant « Vas-y mollo Andy ! Ce n’est pas n’importe quel alcool. C’est fort ! » Elle acquiesça tandis que je lui repassai la flasque qu’elle apporta plus doucement à ses lèvres, les trempant à peine du liquide. « Et je vois bien ça que tu n’as peur de rien ! » Je lui adressai un clin d’œil avant de reprendre mon dû précieux ; nous avançâmes le long d’une allée bordées par plusieurs fleurs dont les éclats sublimes étincelaient au soleil. Cet astre plein et d’une lumière chaude et éternelle brilla dans nos yeux ébahis par la beauté du parc ; c’était aussi l’effet du V qui commençait à nous faire planer. Sa main dans la mienne, nous continuâmes de marcher en riant à gorge déployée, comme si rien n’avait d’importance, comme si tout nous était bien indifférent. « Exactement ! On a pas à se cacher, on assume ce que l’on fait et ce que l’on dit nous ! Anonymous bande de chiens ! » Criai-je en m’agitant dans tous les sens. Andrea sautilla gracieusement tout en tapant dans ses mains et en chantonnant. La fête, c’était nous qui nous la faisions. Nous en oublions complètement tout le reste et les guignols qui étaient endimanchés grossièrement sur la piste de danse. Je crus reconnaître certaines connaissances, des membres de ma confrérie, et d’autres amis du campus. J’aperçus même Jo parmi la foule qui discutait avec un type dont l’air m’était bien familier. Je l’avais vu à la télé peut-être. Soudain Josh, mon nouveau bras droit, vint nous accoster, en compagnie d’une charmante jeune fille dont le visage aussi ne m’était pas si inconnu que cela. Je lâchai Andrea qui tournoya gracieusement sur elle-même avant de se retrouver dans les bras réconfortants de son fidèle ami. Ce dernier me donna un ordre. Je détestais cela. « C’est bon, c’est bon, laisse la planer un peu. Ca ne peut que lui faire du bien. Je contrôle la situation. Ne t’inquiète pas pour elle ! Pas vrai Andy ? » La jeune fille acquiesça alors que je caressai doucement sa joue. « Elle est en pleine forme et elle a retrouvé son sourire, c’est un miracle ! Merci qui ?! » Josh me dévisagea avant de lancer quelques mots à l’adresse de son amie. Il nous salua machinalement puis disparut dans la foule avec sa cavalière. Andrea et moi nous approchâmes ensuite d’un endroit plutôt isolé du reste du groupe. Il s’agissait de Vasquez qui se faisait un joint. Je ricanai. Andrea était choquée. « J’ai bien dit qu’elle fumait un joint. Je comprends mieux certaines choses maintenant. » La brune se redressa, farouche et sur la défensive en m’adressant un regard noir. « Tu crois franchement que t’es digne quand tu te shootes et quand tu suis Whistler ? Il n’y a rien de digne là-dedans. Je ne veux pas des soldats, je les emmerde. Je veux simplement des gens corrects sur lesquels je peux compter. Ce qui visiblement n’est pas tout à fait ton cas. Si tu la trahies elle et les Athletes, qu’en sera-t-il pour nous, les Revelers ? » Soudain, alors que je ne l’avais pas vu venir, Andrea gratifia d’une sacrée gifle la portoricaine qui se moquait ouvertement d’elle. Choqué, j’en restai sans voix, la bouche bien ouverte, laissant un ‘wow’ de surprise m’échapper. Aussitôt Sofia rappliqua tout en crachant au visage d’Andrea des horreurs. « Calmez-vous les filles ! » Dis-je enfin en tentant de les séparer, mais les deux cheerleaders voulaient s’affronter et ce n’étaient certainement pas à coups de pompon que l’une ou l’autre allait s’imposer. « Arrêtez de vous donner en spectacles, les filles, c’est ce qu’Anonymous veut ! » Sofia lança quelques remarques déplaisantes qui me firent soupirer. « Tu devrais te taire par moments. » Puis fièrement, elle s’éloigna alors qu’Andy avait été vraiment sonnée par la tape. « Ca va ? » Dis-je en posant ma main sur son épaule chaude. « C’est bon, tu t’en fous d’elle, c’est un cas social cette fille. Comme Luke. Qui se ressemble s’assemble. Allez viens, continuons à marcher, ça ira mieux. » La cheerleader retira sa main de sa joue où était encore marquée la trace de la gifle violente de la lutteuse. Il était clair que sur ce coup, Sofia avait un sacré avantage.

• • •

♠ Cause love is a game to you now.
Going back to the corner where I first saw you. Gonna camp in my sleeping bag I'm not gonna move. Got some words on cardboard got your picture in my hand, Saying if you see this girl can you tell her where I am, Some try to hand me money they don't understand. I'm not broke... I'm just a broken hearted man. I know it makes no sense, but what else can I do. How can I move on when I'm still in love with you...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❀❀❀





MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   

Revenir en haut Aller en bas
 

LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Your Destiny  :: » Parc-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit