LE FORUM DE CYRINE, PAR CYRINE POUR CYRINE
 
CYRINE ON A DECOUVERT TON PETIT SECRET Hihihihihihi

Partagez | 
 

 LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
PNJ
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 15

MessageSujet: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mer 28 Mar 2012 - 15:49


La fête du Printemps ✿

topic commun ouvert à tous les groupes
nous attendons des réponses courtes, brèves de manière à faire avancer ce bal commun au plus vite donc 10 lignes maximum (bien sûr ceux qui font plus, ne seront pas sanctionnés, au contraire!)
s'inscrire à Miss Printemps


Le Printemps s’annonçait depuis plusieurs jours déjà, inondant de ses doux effluves les cœurs gris de l’Hiver. Doucement, le bouton d’or venait d’éclore ; ses pétales se répandaient dans les cieux aussi limpides que les yeux de ces jeunes gens enjoués. Leurs ombres dessinaient des cercles sur la terre rouge ; le cœur battant à tout rompre, ils appréciaient la quiétude mélodieuse de la clairière en plein éveil. Le Bal du Printemps. C’était sans doute l’un des évènements les plus attendus par les riverains ; de Tree Hill, à Beverly Hills en passant par Wistéria Lane à Neptune, tout le monde n’avait qu’une hâte, se rendre à cette soirée tant attendue. Tant appréciée pour sa fraicheur, sa vivacité. Pour la musique, pour les boissons et tout simplement, pour l’ambiance festive et enjouée qui s’en dégageait. Sortie du manteau blanc de l’Hiver, la ville des anges resplendissait de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ; les herbes hautes ressemblaient à de l’émeraude polie, les arbres étaient eux, sculptés dans le plus précieux des argiles, chaque branche en était une moulure unique, et les fleurs portaient en elles, le nacre, les perles et les senteurs du safran. Entre les allées étincelantes du parc où rampaient les abeilles, tous les locaux se retrouvaient, verre en main ; ils bravadaient, riaient à gorge déployée, étrangers aux soucis du quotidien. C’était la fête du Printemps. Plus tard lorsque le soleil gravira les zéniths, une jeune fille en fleur sera élue pour sa fraîcheur et sa douceur. « Miss Printemps », un titre pour le moins honorifique. Et puis, sans doute un jeune homme, à peine éclos aussi, d’une beauté et d’une délicatesse certainement candides l’accompagnera. Le sourd vrombissement des coccinelles volant en rond avec insistance autour des cornes dorées, poussiéreuses et tremblotantes des tulipes rendait l’ambiance plus estivale ; souvent, quelques rossignols déployaient jalousement leurs ailes et se gonflaient doucement, prêts à livrer au monde, leurs chants enchanteurs. Oui, la fête du Printemps était un évènement merveilleux. Tout le monde adorait célébrer la venue de cette nouvelle saison, celle qui annonçait la Renaissance de la Nature, de la vie. Des fleurs, des animaux et des hommes. Celle qui se couronnait de beauté et de fantaisie à chaque fois que les cytises fleurissaient dans le parc. Les habitants étaient tous présents, enjoués et fiers de participer à ce moment tant attendu, celui de communion avec la Nature et avec tous ses éléments sacrés.


Revenir en haut Aller en bas
Justin Thomas
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 3894
▌LOCALISATION : Appartement sur Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Cinéma.
▌EN CE MOMENT : Bosse sur son projet de fin d'année.
▌JUKE-BOX : Skrillex Ft. The Doors - Breakn' a Sweat
▌AVATAR PRIS : Tom Sturridge

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mer 28 Mar 2012 - 19:12


La fête du Printemps, ou du moins un genre de bêtise inventé pour un simple coup de pub. Sincèrement, à cet instant, je m’en contrefichais assez. Je voulais juste m’aérer l’esprit, voir du monde, changer d’air. L’appartement me paraissait désert, crasseux depuis que Livia avait disparu. Toutes les gonzesses que je ramenais n’avaient rien à voir avec elles, et dans un sens, cela me dérangeait plus qu’autre chose. D’un pas lent, je m’avançai le long d’une des allées bordées par les fleurs alors que joyeusement les cavaliers et leurs princesses marchaient droit, la tête haute et le buste gonflé de fierté. Devant, j’avais l’air un peu naze, mais je m’en fichai. Arrivant à la hauteur du petit buffet, je me servis sans gêne, allant jusqu’à bousculer les imbéciles qui m’énervaient. Je crus entrapercevoir certains étudiants de NH qui médisaient à mon sujet et par rapport à ma confrérie probablement. Le fait que Josh ait remplacé Luke devait leur rester en travers de la gorge. Je me retins de balancer à ‘Vas te faire foutre’ à un type qui me fixait avec intérêt. Son sourire trahissait ses pensées moqueuses. Je m’en fichais. Je pris quelques canapés et sortis ma fiole précieuse ; un peu d’eau de vie. Désaltéré, et un brin sonné –la liqueur était ardente et m’arrachait les tripes presque- je m’avançai en titubant jusqu’à un coin isolé du parc. Les fleurs paraissaient ternes dans ce coin. Le ciel ne brillait plus de ses éclats mordorés. Je crus entendre quelqu’un sangloter, ou médire ? Ou que sais-je. Cachée derrière les buissons, une silhouette aux mèches dorées m’apparut comme la révélation de la journée. Sans doute allais-je passer un bon moment à ses côtés ? « Hé ! » la hélai-je. La personne se retourna et je vis Andrea Rhodes, la capitaine des Cheerleaders, la tête qu’Anonymous cherchait désespérément à faire tomber. « Andy, salut ! » dis-je avec un léger sourire en m’avançant à sa hauteur. Elle était toute ravissante dans sa petite robe. Mais elle paraissait horriblement chagrinée. « Pourquoi tu ne profites pas de la fête avec les autres ? J’avoue que la plupart sont des blaireaux, mais tu as plutôt une jolie robe, tu devrais te la péter un peu ! » Je souris, elle aussi. M’installant à ses côtés sur le rebord de la fontaine, j’observai d’un œil rêveur les gens qui s’amusaient, dansaient, riaient et buvaient à outrance alors que sur la piste de danse improvisée à cet effet, les débutantes répétaient leurs pas avec leurs cavaliers tout droit sortis d’un magazine pour gamines. « Grotesque ! Franchement, comment ces personnes pensent. Ca me choque ! On devrait aller leur gâcher leur délire tiens ! » décrétai-je avec un sourire en coin. « Un peu ? Ca va te détendre, je t’assure. » Je tendis à Andy la flasque argentée. « Allez, viens. Ne reste pas ici. On va se foutre de leur gueule et qui sait, peut-être allons nous trouver des indices par rapport à Anonymous ? » Je lui lançai cette phrase sur le ton du défi. Depuis notre entrevue avec les autres chefs dans un endroit que nous désirions garder secret à jamais, j’avais découvert la capitaine des cheerleaders d’un autre œil. Au départ, je bavais plus sur ses coéquipières –et elle aussi lorsqu’elle agitait ses pompons- mais à présent, je la considérai comme une bonne amie. Quelqu’un de confiance. Loyal, déterminé. Elle me ressemblait assez pour ça.

• • •

♠ Cause love is a game to you now.
Going back to the corner where I first saw you. Gonna camp in my sleeping bag I'm not gonna move. Got some words on cardboard got your picture in my hand, Saying if you see this girl can you tell her where I am, Some try to hand me money they don't understand. I'm not broke... I'm just a broken hearted man. I know it makes no sense, but what else can I do. How can I move on when I'm still in love with you...

Revenir en haut Aller en bas
Andrea Rhodes
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 778
▌LOCALISATION : Devine ;)
▌JOB : Etudiante en art du spectacle
▌EN CE MOMENT : Totalement ivre face à Seth dans une ruelle sombre.
▌JUKE-BOX : Ed Sheeran - Lego House
▌AVATAR PRIS : Dianna Agron

Relations & Informations
» Humeur:
10/100  (10/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses pompons
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mer 28 Mar 2012 - 21:33

Spoiler:
 



Quelle idée avais-je dont eu que de me rendre à ce stupide bal du printemps ? En apercevant les affiches 'publicitaires' à propos de cet évènement, je m'étais juré de rester enfermée chez moi toute la journée. Depuis quelques semaines, la vie avait perdu ses couleurs à mon goût. Plus rien n'avait le moindre éclat sans Seth à mes côtés, et Anonymous se chargeait avec brillo de m'enfoncer d'avantage, que cela soit en s'en prenant à mon équipe, mais aussi à ma vie personnelle. Comme si ma rupture avec l'indien n'avait pas été suffisamment douloureuse, il fallu qu'elle soit étalée sur le mur de NH. Pitoyable. Mais, enfermée dans ma chambre, recroquevillée sur mon lit, ce songe à l'issue funeste me revenait sans cesse. Seth devenu l'incarnation du diable aux côtés de Sarah, cette dernière m’ôtant la vie... Il fallait que je sorte. C'est ainsi que, vêtue d'une robe bustier cintrée couleur crème, et mes cheveux blonds lâchés tout simplement, je m'étais rendue au bal. Quelle belle erreur, voir tous ces couples danser, tendrement enlacés, me donnait des nausées. Bien vite je m'éloignais à pas vifs, m'appuyant sur une fontaine retirée des festivités. Expirant profondément, j'enfouissais mon visage entre mes mains. Stupide erreur que j'ai faite en venant ... Je m'apprêtais à repartir lorsque l'on m'interpella. Je fis volte face, me retrouvant face à Justin Thomas, qui me salua une fois qu'il m'eut reconnue. Nous avions fait connaissance lors des alliances entre nos confréries, contre Anonymous. Je me redressais correctement, essuyant d'un revers rapide de la main mes yeux brillants. J'esquissais un léger sourire sans grande conviction. « Justin ... Comment vas tu ?» Dis-je alors même s'il semblait aussi ravi que moi d'être ici. Quoique, il semblait tout de même plus enjoué... Sans doute était-ce lié à la petite fiole qu'il tenait dans l'une de ses mains. Il me demanda alors ce que je faisais éloignée du reste du bal, et complimenta ma tenue, parvenant à m'arracher un sourire sincère avec son humour. Des blaireaux ... Il n'avait pas totalement faux. Je soupirais, et me pinçais les lèvres. « Je sais pas trop ... A vraie dire je sais même pas pourquoi je suis venue ici... J'allais même rentrer. » Justin s'installa à mes côtés, commentant l'assemblée que nous observions au loin. On aurait dit les répétitions d'une pièce de Théâtre. Tout était programmé, répété, travaillé. Ridicule. Justin proposa d'aller semer la zizanie dans ce joli décor. Je levais mon regard vers lui, indécise. « Je sais pas si c'est une bonne idée ... On pourrait avoir des ennuis. » Je le regardais me tendre sa bouteille, fronçant les sourcils. J'étais prête à partir, à fuir, encore. Et si ce n'était pas la solution ? Et après tout ... Je n'étais pas seule, désormais. Justin me proposait de sortir de l'ombre, de m'amuser, et pourquoi pas, d'en profiter pour pêcher quelques indices sur Anonymous. Après un instant d'hésitation, je baissais mon regard clair sur la bouteille d'eau de vie, avant de le redresser vers l'étudiant. Enfin, j'expirais, et saisissais la fiole, avalant quelques gorgées du liquide qui me brûla la gorge instantanément. Je me redressais de sur la fontaine, et réajustais ma robe. Défi relevé. « Allons leur montrer de quoi nous sommes capables. J'ose espérer qu'Anonymous sera dans le coin pour constater le peu d'impact qu'il a sur nous. » Même si en réalité j'étais anéantie, je devais garder la tête haute pour ne pas me montrer comme la cible idéale. Je tendais la main à Justin, esquissant un léger sourire, beaucoup plus sincère que le premier. « Prêt à rire un peu de ces têtes à claques ? » Justin se redressa, répondant à mon sourire. D'une démarche gracieuse, pleine d'assurance, je me dirigeais en sa compagnie vers la lumière, vers la musique. Andrea Rhodes et Justin Thomas entrent dans la danse, à vos risques et périls.


• • •

Once upon a time something happened to me. It was the sweetest thing that could ever be, it was a fantasy, it was a dream come true… it was the day I met you

Revenir en haut Aller en bas
Luke C. Whistler
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1249
▌LOCALISATION : Appart sur Neptune
▌JOB : Etudiant en Lettres Modernes et dealer
▌EN CE MOMENT : Profite d'un moment de répit au bal aux côtés d'October
▌JUKE-BOX : Jazzanova - Complete Life
▌AVATAR PRIS : Luke Grimes

Relations & Informations
» Humeur:
20/100  (20/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs et son arrogance.
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Ven 30 Mar 2012 - 14:12


Le bal du Printemps. Une belle connerie. Je ne m’y rendais pas par plaisir, mais simplement parce qu’Anonymous en avait donné l’ordre. Je trahissais les Revelers, je n’en avais d’ailleurs plus rien à faire. Justin m’avait viré comme si j’étais un moins que rien. Il s’était ri de moi. Il m’avait frappé jusqu’à en jouir. J’avais riposté, naturellement, mais, désormais, je n’en avais plus rien à foutre. Anonymous m’avait recruté. Ils voulaient me mettre à l’épreuve. C’était l’occasion rêvée, cette fête cucul la praline. Je m'étais quand même fait chic pour l'occasion afin de marquer le coup: ma libération de chez les Revelers et mon début prometteur au sein d'Anonymous. J'avais d'ailleurs fourni quelques rumeurs lors du dernier hebdomadaire et j'en étais fier. Voir les connards se bouffer le nez était franchement jouissif! Tout en déambulant dans le parc, j’observai à gauche à droite, sans chercher personne en particulier. J’allais au gré du vent parfumé par le lilas et les roses qui brillaient au coin de chaque allée. Les gens paraissaient détendus, enjoués et rieurs. J’aurais tellement aimer me sentir comme eux, planer un peu. Le seul moyen, c’était un peu de coke et justement, j’en avais toujours sur moi, bien cachée dans mon falzar. Tout en adressant des sourires teintés d’hypocrisie aux connards qui me défiaient du regard, je pris une direction assez éloignée du lieu de la fête. Les festivités allaient de bon train. Les étudiants de NH étaient là. On pouvait se poser la question : ce bal était sans doute pour eux bien plus que pour d’autres personnes, mâtures et qui n’avaient pas que ça à foutre de leur vie. Me cachant derrière un buisson, je concoctai avec soin la préparation, dosant avec audace et rapidité un petit échantillon. Une taffe. Parfait. Mes yeux se mirent à luire comme le soleil. Je me sentais renaître. Inspirant un bon coup, je rangeai le matos lorsque quelqu’un vint m’aborder. Je ne savais pas qui c’était et à vrai dire, je m’en contrefichai. « Ouais, salut ! » lançai-je d’une voix trouble alors que j’entrais dans un état second. L’animal en moi paraissait ému et se délectait également des rubans violets de fumée qui se dessinaient dans l’air. Je souris. « Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? » Peut-être était-ce un client après tout. Je ne regardais pas la personne. Elle ne répondit d’ailleurs rien. Ce devait être une fille vu le parfum de fleurs qui se dégageait d’elle. Sa respiration était lente, douce. Je me relevai et avançai d’un pas déterminé vers le parc où s’agitaient les marioles ; les débutantes répétaient les pas avec leurs cavaliers. Certains duos étaient improbables, mais fantastiques. « Bon, tu veux quoi ? Moi, je file. Je vais boire un coup ! » Je n’attendis pas de réponse de cette personne et me dirigeai vers le minibar. Attrapant un verre de punch, j’observai les danseuses et leurs cavaliers aller et venir, d’ici et là, gracieusement et avec le sourire. Kassia me manquai soudainement.

• • •

FORGET THE HORROR HERE. LEAVE IT ALL DOWN HERE. ♠
It’s future rust and then it’s future dust.
I’m the fury in your head.
I’m the fury in your bed.
I’m the ghost in the back of your head.


Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Hale
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 357
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiante en langues.
▌JUKE-BOX : Get some • LYKKE LI
▌AVATAR PRIS : Nikki Reed

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 31 Mar 2012 - 8:49

Spoiler:
 


Rosalie arriva à la fête du printemps main dans la main avec Dantes. Qui avait la paume absolument crispée. Peut-être à cause des humains ou juste parce que cette fête l’ennuyait au plus au point, elle n’en savait rien. Elle lui adressa un sourire rassurant. En dépit de leur récent désaccord concernant leur futur, elle ne lui en voulait pas. Du moins pas tant que ça, et de toutes manières, devant les autres, elle savait très bien faire bonne figure. Et puis, cette fête, ce n’était pas rien ! Rosalie avait toujours adoré ça, les petites fêtes avec couronnement à la clé. Malgré les années, elle ne s’en lassait pas, et voir ces jeunes filles devenir princesse le temps d’une soirée la ravissait. Même si, bien sur, elle préférait en être une elle-même. On lui disait souvent qu’elle aurait fait une reine splendide, parfaite sur tous les points. Peut-être dans une autre vie avait-elle vécu dans une famille princière, qui sait ? Elle secoua la tête tandis que ses yeux pétillaient. Penser à des choses mièvres lui faisait du bien, lui permettait parfois de s’évader, et en ce moment elle en avait besoin. Son avenir était assez incertain, il se tramait, chez les êtres surnaturels, des choses dangereuses. Tôt ou tard, il y aurait un affrontement. La victoire d’un camps. Mais au prix de combien de vie ? Elle essaya de chasser ces idées, voulant se concentrer uniquement sur la soirée. Pour une fois. Elle inspecta sa robe, d’un vert pâle bordé d’or qui arrivait au dessus de ses genoux. Ses pieds étaient chaussés d’escarpins dorés, donnant un nouvel éclat à sa peau. Pour l’occasion, elle avait remonté ses cheveux en un parfait chignon, dégageant son visage sans lui donner un air trop stricte et révélant son léger maquillage. Elle était parfaite et respirait la joie de vivre. Jamais ceux qui ne la connaissaient pas n’aurait pu se douter que derrière, elle n’était que tristesse et peur. Un joli sourire accroché sur les lèvres, elle avançait. Pas mal de personnes étaient déjà présentes, et c’était impressionnant que de voir tous ces gens s’affairer, discuter, se héler, boire un coup, rire au milieu des arbres centenaires et des fleurs délicates à peine éclose. On avait l’impression d’une fourmilière humaine. Rectification : d’une fourmilière… plus ou moins humaine, parce que Rosalie avait reconnu ici et là vampires et loups, anges et démons, et même un ou deux sorcières. Elle se tourna vers Dantes et déposa un baiser sur sa joue, avant de lui glisser : « Que fait-on, maintenant ? » Comme à chaque fois qu’elle plongeait ses yeux noisettes dans les prunelles bleues de son amour, elle eut le souffle coupé. Il était magnifique. Tout en lui n’était que flammes, il brûlait d’agir, et pourtant il y avait ses iris d’un bleu glace qui contrastait parfaitement avec sa manière de vivre. Rosalie l’aimait. Plus que tout. Elle se détourna avant de saluer quelqu’un qui s’avançait vers eux.

• • •



Rosie の Dantes
« true bloody love »



Revenir en haut Aller en bas
Amber C. Lockwood
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1504
▌LOCALISATION : L'immense manoir Lockwood
▌JOB : Etudiante en langues
▌JUKE-BOX : Nayer Ft. Pitbull & Mohombi - Suavemente
▌AVATAR PRIS : Emma Roberts

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: La carte de crédit de papa.
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 31 Mar 2012 - 14:37

Spoiler:
 

De nouveaux horizons s’offraient à moi, qui me permettaient de garder la tête haute malgré le sort qui s’était acharné sur moi. Finalement, après avoir pris un certain recul, ce n’était pas plus mal que je ne fasse plus partie de la confrérie des BP, plus encore que je ne sois plus la ‘seconde’. Ce titre n’était pas fait pour moi. Il n’était pas à ma juste valeur. Au contraire même, il me dévalorisait. Pour la première fois depuis mon entrée à New Heaven, je ne me rendais pas à un bal pour le plaisir. Non. Mais cette fois-ci, pour observer, montrer que tout ce qui s’était produit derrière mon dos ne m’atteignait pas. Rester fière, indifférente, jusqu’au bout. Montrer qu’il en fallait plus pour démolir une Lockwood ! C’est accompagnée de Jake que j’arrivai au Parc, un sourire admiratif face aux fleurs magnifiques disposées et l’ambiance féerique qui régnait. J’étais surprise de constater que pour le moment, très peu de personnes étaient présentes. J’avais vu cet événement comme idéal pour se changer un peu les idées après le passage virulent d’Anonymous, celui qui avait bien déliées les langues ces temps-ci. Rien qu'à l'idée que ce-dernier pouvait se trouver parmi nous à ce moment, me faisait frémir. Savoir que tout le monde allait ‘guetter’ en espérant mettre la main dessus m’amusait. Pour ma part, je ne m’y intéressais pas. Je pris Jacob par la main pour traverser l’allée centrale, où je vis de loin Andréa et Justin sur la piste. Je m’approchais ensuite du buffet où j’aperçus vaguement Luke et Rosalie. Je me tournais vers le brun; Je t’offre à boire et ensuite, tu m’invites à danser ? Fis-je en souriant, lui tendant un verre. Je savais que le Chef de la meute n’aimait pas particulièrement danser, rien que le fait d’être venu à ce bal ne l’enchantait guère. J’avais quelque peu insisté, désirant profiter de mon petit ami. Ces dernières semaines avaient été plutôt compliquées, chacun absorbés et occupés avant tout, par tout ce qui se tramait. Je l’observais dans son costume qui le rendait vraiment très élégant, classe. J’osais espérer que pour une fois, les esprits ne s’échaufferaient pas entre les différentes confréries, ou encore avec l’affaire Lukenzo, mais plutôt, qu’en cette saison de printemps, la gaieté et le renouveau soit de la partie.

• • •

what i feel for you seems less of earth and more of a cloudless heaven ♥♥♥ ☞ Yellow diamonds in the light And we’re standing side by side As your shadow crosses mine What it takes to come alive It’s the way I’m feeling  I just can’t deny But I’ve gotta let it go. Shine a light through an open door Love and life I will divide Turn away cause I need you more Feel the heartbeat in my mind.
Revenir en haut Aller en bas
Ezéchiel G. St-James
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 303
▌LOCALISATION : Appartement sur Neptune
▌JOB : Etudiant en Criminologie.
▌EN CE MOMENT : Prend ses marques.
▌JUKE-BOX : Maroon 5 - Payphone
▌AVATAR PRIS : Hayden Christensen

Relations & Informations
» Humeur:
38/100  (38/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 31 Mar 2012 - 14:47


Le bal du Printemps ou l’occasion rêvée de s’ennuyer. Je n’étais pas particulièrement adepte des grands rassemblements de foule, cependant, j’avais promis à Abby de l’accompagner. C’était un moyen pour nous de resserrer nos liens, de nous retrouver un peu, dans un cadre bien moins obscur qu’habituellement. Le vent nous apportait les doux parfums des fleurs ; on en voyait d’ailleurs un arc-en-ciel de couleurs aquareller progressivement le parc. Les habitants paraissaient si enjoués. J’aurais aimé partager leur engouement, mais je n’y arrivais pas. Il y avait quelque chose qui me bloquait ; sans doute, cette cruelle pensée qui me disait à quel point j’étais lâche et odieux de laisser Elizabeth livrée aux mains de Talbot alors que pendant ce temps, je profitai d’un moment en compagnie d’Abby. Mais la joie contagieuse de cette dernière me rendit le sourire ; elle agrippa mon bras et me tira vers la piste de danse où les débutantes répétaient leurs pas avec assiduité. Je n’étais probablement pas le meilleur partenaire au monde, mais j’avais accepté pour faire plaisir à Abigail. La voir sourire et rayonner me procurait une sensation indescriptible, un je ne sais quoi fort qui me transcendait à chaque fois et qui me prouvait que le monde n’était pas aussi enténébré que je le voyais. Glissant ma main dans la sienne, je lui emboitai le pas ; elle menait la danse, je la suivais bêtement. « Tu aurais pu trouver un meilleur partenaire que moi. Tu vas perdre en m’ayant à tes côtés. » Murmurai-je au creux de son oreille. Mon regard rencontra le sien ; ces deux saphirs étincelants, brodés sur sa peau de porcelaine. Elle était incroyablement séduisante. Passant un bras derrière sa taille, je la ramenai doucement contre moi tout en enchainant les pas avec cette fois-ci, une incroyable aisance. « Et tu es magnifique. J’avais oublié de te le dire en venant te chercher tout à l’heure. Mais j’ai vu mieux. Cette fille par exemple, est vraiment pas mal du tout. » Mon regard se posa furtivement sur la silhouette élancée d’une des danseuses. Je taquinais Abby, comme à l’époque où nous étions si complices, si soudés. Une part en moi espérait vraiment retrouver cette communion, cette osmose et cette familiarité avec la jeune fille. « Tu m’as manqué n’empêche. Je n’ai cessé de penser à toi durant ces années. Je regrette d’être parti comme un voleur, mais…Je devais le faire. C’était mieux pour tous. » Telles des fleurs, les danseuses fleurissaient de tous les recoins de ce vaste damier, cœur même de la soirée et de toute les attentions. Mon souffle se mêla à celui de la jeune fille, mon regard était prisonnier de ses prisons azurées. Je me laissais complètement aller, le cœur chavirant au rythme de la musique de son souffle, bas et hésitant. Ses joues devinrent rouges comme les roses alors que j’approchai mes lèvres de celles-ci, y laissant éclore un baiser furtif et affectueux.

• • •

<div style="text-decoration: none; text-transform: lowercase;letter-spacing: -4px; font-family: Trebuchet MS; text-align: center;font-size: 38px; color:#EE7693; text-shadow: black 2px 2px 2px; absolute;">&#991; Love can sometimes be magic.
But magic can sometimes... just be an illusion.</div>

Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Emerson
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1563
▌LOCALISATION : Wistéria Lane
▌JOB : Etudiante en Philosophie
▌EN CE MOMENT : Profite du bal avec Raphael
▌JUKE-BOX : Amy Macdonald -Slow It Down
▌AVATAR PRIS : Amanda Seyfried

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs :: Etre un ange ne suffit donc pas (a)
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 31 Mar 2012 - 18:18


La fête du Printemps était l’évènement à ne pas raté ; tout le monde en avait entendu parler et toutes les jeunes filles en fleur aspiraient à obtenir le titre tant convoité de Miss Printemps. Gabrielle s’était présentée un peu plus tôt dans la matinée afin de postuler à cet effet. Elle avait été sélectionnée parmi plusieurs jeunes femmes et était tellement pressée à l’idée de pouvoir se montrer dans cette très jolie robe qu’elle s’était achetée et que ses petits doigts de fée avaient embellie. Enfin coiffée et vêtue somptueusement, la jeune fille retrouva son charmant cavalier Raphael qui l’attendait juste devant chez elle ; d’un même pas, les deux amis se rendirent ensemble au parc qui n’était qu’à quelques pâtés de maison de sa demeure. La céleste et son complice traversèrent alors les allées en fleur du parc tout en saluant d’un sourire avenant certains étudiants qu’ils connaissaient. Parmi la foule d’anonymes, Gabrielle reconnut sans le moindre mal ses amis les plus chers qui profitaient pleinement des festivités. Déposant quelques fraîches bises sur les joues des uns et des autres, elle se retira ensuite en compagnie du ravissant Raphael vers le cœur du parc qui irradiait de mille et une couleurs ; les danseuses tournoyaient comme des roses sur elles-mêmes. Fascinée, l’ange admira durant de longues minutes ses ‘adversaires’ qui valsaient si joliment qu’elle en fut toute émoustillée. Prenant la main de Raphael, elle l’amena au centre de la piste de danse et lui adressa un regard tendre, accompagné d’un sourire aussi brillant que les rayons du soleil qui se déposaient sur ses mèches dorées. Les deux amis enchainèrent les mouvements avec une grâce intelligible, fascinante, admirable ; leurs gestes et leurs pas étaient aussi furtifs que les oiseaux, et on aurait dit en les voyant au loin, que leurs ailes célestes se déployaient autour d’eux, les encerclant d’un cocon protecteur. Posant doucement une main sur la nuque brûlante du garçon, Gabrielle laissa un sourire éclore sur ses lèvres roses « Merci d’être venu avec moi. Ca me fait tellement plaisir que tu sois là. Je ne pouvais pas rêver d’avoir meilleur cavalier ! » Elle déposa une bise sur sa joue pour le remercie et tous deux reprirent leur danse que l’auditoire saluait. L’orchestre jouait des notes mélodieuses que les oiseaux aux ailes multicolores embellissaient de leurs chants. Le joyeux monde célébrait gaiement le Printemps, avec le sourire et la fraicheur, le cœur généreux et sur la main. Cependant, la chaste eut un pressentiment étrange qui la raidit de haut en bas ; elle tint plus fort le bras de son cavalier tout en lui soufflant quelques mots inquiets au creux de l’oreille. « J’ai le sentiment que quelque chose d’horrible va se produire Raphael. Tu ne le sens pas toi aussi ? ». Les anges étaient tous mis d’une sorte de ‘radar’. La jeune fille enroula ses bras autour de la nuque du jeune homme tout en scrutant l’horizon où luisaient les fleurs et les sourires. « J’ai dû me tromper ». Dit-elle en affichant un maigre sourire. Ce n’était probablement qu’une grotesque imagination de son esprit.

• • •

STUMBLE AND FALL &amp;#9829; we still know how to talk Know how to walk that wire.
Sometimes I feel like the world is against me
The sound of your voice, baby. That's what saves me When we're together
I feel so invincible, us against the world.


Revenir en haut Aller en bas
Jasper Hale
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 532
▌LOCALISATION : Tree Hill au Manoir
▌JOB : Etudiant en Littérature Etrangère
▌EN CE MOMENT : En plein changement
▌JUKE-BOX : Bruce Springsteen - Streets Of Philadelphia
▌AVATAR PRIS : Jackson Rathbone

Relations & Informations
» Humeur:
21/100  (21/100)
» Arme / Pouvoirs :: Capter les émotions des autres et les influencer
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 1 Avr 2012 - 13:05



La fête du Printemps demeurait l’évènement incontournable de la saison ; en dépit de son côté plutôt solitaire, Jasper avait décidé d’y participer. Au départ, on l’avait recruté afin qu’il soit parmi l’orchestre, et puis finalement, les organisateurs avaient changé d’avis, affirmant qu’ils aspiraient à faire de cette après-midi, un moment féérique en mettant en place un orchestre classique. Hale était un musicien de talent qui savait jouer de maints instruments, cependant le violon n’était hélas, pas son objet fétiche. En début de matinée, alors que le soleil étincelait telle une perle nacrée dans les cieux, l’étudiant se rendit dans le parc en compagnie d’Elizabeth, sa confidente. Les deux amis avaient décidé de participer à cet évènement ensemble, afin de se montrer solidaires vu la mauvaise passe que tous deux traversaient. Calmement, et au même rythme, les étudiants dépassèrent les allées colorées par les bougainvilliers et les lilas encore en bouton scintillant, afin de rejoindre le reste du groupe en plein cœur du parc qui admiraient de leurs yeux brillants, les cavaliers et leurs princesses enchainer gracieusement leurs pas et leurs mouvements. Jasper trouvait cela assez dépassé. Il n’appréciait pas particulièrement les danses cadrées, lui, c’était la musique qu’il apprécia dès lors, à sa juste valeur. Alors qu’Elizabeth se servait d’un verre de sirop sucré, le jeune homme contempla les visages luisants des participants ; la plupart étaient des étudiants de New Heaven qui lui étaient bien familiers. Parmi eux, il reconnut sa sœur, Rosalie à qui il adressa un clin d’œil complice. Une minute plus tard, ils reprirent leur marche silencieuse à travers cette jungle hostile ; les humains influaient de toute part. Leurs cœurs composaient une mélodie tentatrice qui détruisait une à une les barrières que Jasper s’était fermement fixé. L’odeur du sang emplissait ses narines et coulait dans ses poumons. Il en eut les pupilles dilatées de plaisir. En remarquant son état changeant, Elizabeth appuya doucement de sa main sur son bras ; cette pression subtile fit frémir le guitariste qui après quelques secondes d’une absence prodigieuse, se redressa droitement. Son visage se colora d’un sentiment de honte. « Je. Désolé, je songeais à quelque chose. » Dit-il en affichant un masque rêveur. Son don lui facilitait si aisément de dessiner sur son visage de craie, les expressions qu’il désirait ; de la colère à la joie, de la fureur à l’envie. Tout était si simple pour lui. Soudain, son amie se figea, fixant d’un œil obscurci de rage les couples d’oiseaux qui agitaient leurs plus belles plumes sur la piste de danse. « Ezéchiel, c’est cela ? Et cette blonde ? Je suis désolé. Laisse tomber, ignore-les et profitons de cette journée. » Un sourire se logea sur ses lèvres lorsqu’il adressa un regard complice à sa cavalière. « Ou, pire, allons leur donner une bonne leçon. Ma chère ? » Jasper lui tendit la main tout en avançant d’un pas dangereux vers la piste de danse.

• • •

For it was not into my ear you whispered, but into my heart. It was not my lips you kissed, but my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia T. Vasquez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 142
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiante
▌EN CE MOMENT : S'est fait viré des Athletes et ressent un picotement à la joue
▌JUKE-BOX : Shake it out - Florence and the machines
▌AVATAR PRIS : Naya Rivera

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 1 Avr 2012 - 13:56

Spoiler:
 
Quoi de mieux qu’un bal pour se changer les idées, se mettre la tête à l’envers avec ses potes mais comme ils sont tous allée à cette fête, autant que j’y aille aussi, qui sait, peut-être rencontrerais-je un prince charmant. Enfin, plutôt un petit coup d’une nuit voir même la matinée le lendemain car je n’ai pas cours, une soirée normal en gros. Farfouillant dans mon dressing, je trouvais un paquet estampillé Mochino sur le couvercle, j’ouvris doucement la boîte pour redécouvrir une magnifique robe rouge que j’avais dû acheter au rodéo drive la dernière fois que j’y étais allé. Je la posais soigneusement sur mon lit ajoutant une paire de louboutins assorti et posant mon maquillage et mes accessoires de coiffures à côté. Je me dirigeais vers la douche, un album d’Amy Winehouse en fond, le volume presque au maximum, la musique de mon idole me redonnait toujours la joie de vivre. Dansant, chantant me savonnant, je sortis toute propre de la doucher quelques minutes plus tard, j’enfilais un ensemble de sous-vêtements puis commençais la préparation. En premier la coiffure, ensuite la robe, le maquillage et le remplissage de ma pochette avec juste ce qu’il me faut. Mon portable, 100 dollars pour le taxi, des feuilles, du carton, des filtres, du tabac, une petite dose d’herbe, une petite bouteille de tequila et un briquet bien sûr. Je mis doucement mes chaussures jetant un dernier regard dans le miroir pour voir si tout était impeccable, le taxi mit quelques minutes avant d’arriver à l’université, tout en marchant je me mis à rouler un joint d’avance au cas où je m’ennuierai. M’approchant de lieu de bal je le rangeais doucement dans mon sac, souriant au gens qui m’observaient, oui cette robe était vraiment sublime et faisait son petit effet. La plupart des jeunes femmes avait pris des couleurs plus pastels car c’était le printemps après tout, mais pour faire bonne impression, je tapais toujours dans le rouge, ça faisait son petit effet. Ne voyant personne d’intéressant avec qui parlait je m’éloignais dans les jardins, les visitant un peu, près des rosiers rouges se trouvait un petit kiosque tranquille, vide. Je pris doucement mon feu pour allumer ma « cigarette », tirant quelques taffes dessus en observant les étoiles, le ciel était magnifique ce soir, depuis mon enfance j’adorais l’admirais. Au loin je pouvais entendre la musique mais des pas et des éclats de rire commencèrent à s’approcher de moi, je n’y fis pas vraiment attention et continuais de fumer, appréciant chaque inhalation. Apparemment les deux jeune gens m’avaient aperçu et se dirigeaient vers moi, je tournais doucement la tête pour voir Andrea et Justin, leur souriant comme une personne normal « Salut, vous passez une bonne soirée ? » demandais-je poliment.

• • •

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Dernière édition par Sofia T. Vasquez le Lun 2 Avr 2012 - 17:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isabella M. Swan
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1396
▌LOCALISATION : Tree Hill, au manoir des Cullen.
▌JOB : Etudiante en langue, littérature et civilisations étrangères à l'université de New Heaven.
▌EN CE MOMENT : Profite du bal en la compagnie d'Edward
▌JUKE-BOX : Gotye - Somebody That I Used To Know
▌AVATAR PRIS : Kristen Stewart

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Bouclier humain, esprit inaccessible qui la rend imperméable aux attaques mentales
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 1 Avr 2012 - 22:48

Spoiler:
 


A la fin du mois de mars, le printemps venait de frapper aux portes de la ville, et les fleurs peinaient encore à éclore pour faire apparaître leurs délicates couleurs aux yeux des passants. Au milieu du parc, se préparaient les festivités les plus attendues du mois. Tous les habitants, étudiants comme citoyens, se mettaient sur leur trente-et-un en vue de célébrer la venue de la saison incarnation de la beauté de la nature, de tout son éclat. Les gens riaient, au milieu de cet espace vert divinement aménagé pour l'occasion par les organisateurs du bal du printemps. Les arbres, jusque maintenant ternis par le froid de l'hiver, reprenaient leurs couleurs d'un vert éclatant. De part et d'autres sur le sol, des fleurs de couleurs éclatantes inondaient l'herbe, ajoutant une note colorée au décor frais réservé au bal. Au milieu de toutes ces jeunes filles accompagnées de leurs cavaliers, Isabella Swan avança, vêtue d'une robe bleue marine à volants qui faisait parfaitement ressortir son teint blanc et lisse. Ses cheveux bruns cascadaient délicatement le long de ses épaules, s'agitant au fil de sa démarche gracieuse. Son regard émeraude se posa sur son fiancé, dont elle étreignait tendrement la main. Après toutes ces histoires à l'université, Anonymous, et ces tromperies entre fraternités, Edward et Bella avaient cruellement besoin d'une accalmie au sein de leurs vies. C'est ainsi qu'ils s'étaient retrouvés à ce bal, prouvant ainsi à cet "ennemi invisible" qu'ils garderaient la tête haute jusqu'au bout face à ces accusations. Au loin, la jeune femme reconnut quelques visages familiers, dont principalement Gabrielle, sa meilleure amie, qu'elle salua d'un signe de la main et d'un sourire. Celle ci semblait accompagnée de Raphael Fitzgerald, ce qui rassura quelque peu Bella. Si Nicholas Gray devait se pointer, autant que l'ange soit protégé par l'un des siens. Légèrement distraite, à surveiller aux alentours si le démon n'était pas là, Edward fit une légère pression sur la main de la linguiste, la rappelant à l'ordre. Aujourd'hui était une journée placée sous le signe de la détente, et non pas de la méfiance. Reportant son attention sur son fiancé, Isabella esquissa un sourire doux. « Vous ai-je déjà dit à quel point je suis fière de vous avoir pour cavalier en cette magnifique journée, monsieur Cullen ? » Elle ponctua sa phrase d'un rire léger, sincère. Oui, il ne fallait pas que cette journée soit gâchée. Après tout, Bella avait décidé de concourir à Miss Printemps, ce n'était pas en surveillant ses proches qu'elle allait attirer les regards. Nerveuse en songeant à cette histoire d'élection, la jeune femme se pinça les lèvres, entaillant sa lèvre inférieure en la mordillant par réflexe. Enfin, après avoir soupiré, elle fit un sourire amusé à Edward : « Cette histoire de miss Printemps va me pousser à devoir danser je suppose ... Autant jouer le jeu jusqu'au bout n'est-ce pas ? » Son regard vert oscilla entre la piste ou dansaient déjà quelques couples, et les places assises qui l'appelaient. Même en devenant immortelle et bien moins maladroite, Bella craignait toujours de danser en public. Sa mâchoire se contracta, et elle soupira longuement, lançant un regard implorant à son cavalier « Tu me promets de me dire si je parais ridicule ? Je ne voudrais pas donner matière à parler à Anonymous... Quoique pour une fois il dirait quelque chose de vrai. » Elle s'attira un regard d'Edward qui était clair, pas d'Anonymous ce soir. Bella fronça les sourcils, et repris la main du pianiste dans la sienne « Pardonnes moi. M'accorderais-tu une danse pour pardonner le cas désespérant que je suis ? » Lui accordant un nouveau sourire, un rire léger s'échappa de la gorge de la jeune femme, qui ajusta une nouvelle fois nerveusement sa robe. Elle n'était vraiment pas à l'aise dans cette tenue, mais aujourd'hui, elle allait devoir faire avec jusqu'au bout.

• • •
I've waited a hundred years, but I'd wait a million more for you. If I had only felt the warmth within your touch, if I had only seen how you smile when you blush, or how you curl your lip when you concentrate enough I would have known what I was living for .




Dernière édition par Isabella M. Swan le Lun 2 Avr 2012 - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth J. McLloyd
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 678
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : étudiante en littérature.
▌JUKE-BOX : Yann Tiersen; La rupture
▌AVATAR PRIS : Emma Watson

Relations & Informations
» Humeur:
0/100  (0/100)
» Arme / Pouvoirs :: Magie
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Lun 2 Avr 2012 - 11:34

Spoiler:
 




J'étais complètement idiote de me rendre à l'évènement de la fête du printemps. Surtout depuis les nombreuses histoires qui me faisaient comprendre que plusieurs étudiants parlaient dans mon dos. Je n'avais vraiment pas envie d'y aller. Je ne voulais pas me montrer, j'avais juste besoin de rester seule avec mes pensées que personne ne pouvait comprendre. En dernière minute, Jasper m'avait raisonné et assez convaincu pour qu'on y participe. Il avait le don de me rassurer dans n'importe quelle situation. Je le connaissais calme et attentionné. Jamais il m'aurait traité de la sorte comme l'avait fait Jayson. Encore aujourd'hui, j'avais du mal à avaler certaines paroles. Ce fut avec une mine peu joyeuse que je me rendis au bal, au bras de Jasper Hale. Dès que mes yeux croisèrent ceux d'un étudiant, mon ventre se noua, le malaise était revenu. Je ne m'étais pas rendue à New Heaven depuis quelques jours et mon excuse aux interrogations à mon sujet était un petite grippe. J'étais loin d'avouer à tout le monde ma peur d'affronter des remarques en permanence. J'adressai un faible sourire au personnes que je connaissais, sans plus. Il y avait des retrouvailles joyeuses, des rires, un bonheur partagé dans cette festivité. A côté des jeunes étudiantes, je me trouvais assez banale avec ma robe blanche. Elles étaient toutes magnifiques, comme si leur robe était préparée un an à l'avance, juste pour ce jour. Mon cavalier et moi contournions les danseurs pour se rendre aux boissons. La piste de danse accueillait de beaux couples qui virevoltaient selon la mélodie de la musique. Je bus une gorgée de mon jus histoire de me changer un peu les idées. Alors que je replaçais nerveusement une mèche derrière mon oreille, je remarquai que mon ami avait l'air d'être ailleurs. J'essayais de deviner ce qu'il fixait, mais en vain. Je posai ma main sur son bras d'un air rassurant alors qu'il s'excusa. Je lui adressa un sourire paisible qui fut la première réaction positive de la journée. Mais les traits de mon visage se durcirent quand je remarquai qu'il y avait Ezéchiel en compagnie de mon ennemie; Abigail. La haine me rongeait les os. J'avais eu l'honneur et la chance d'assister à leur baiser. Je baissais les yeux. Talbot avait vu juste à son sujet, décidément il charmait toutes les sorcières qu'il voyait. Ma haine envers lui avait doublé. Je devais le hair, mais je ne savais pas rester indifférente face à une telle scène. La colère grimpait en moi et mon confident la remarqua vu la force et la pression que faisait subir ma main à son bras. « C'est... c'est pas grave. mentis-je. Peu importe, de toute façon elle aussi tombera dans le panneau un jour ou l'autre. Rapidement j'espère» J'eu un léger sourire en coin puis déposai mon verre vide sur la table. La proposition de Jasper était à prendre. J'hésitai un instant mais lorsqu'il me tendit la main pour me donner du courage, j'acceptai. « Tu es sur de vouloir danser? Ça fait tellement longtemps que... » Je n'eus pas le temps d'achever ma phrase qu'il m’emmena déjà dans la danse. J'avais tellement dansé durant mon enfance. Mon père m'avait tout appris. Je me voyais tourner dans le grand manoir des McLloyd avec des applaudissements à la fin. Tout ça, c'était le passé. Un petit pincement au coeur me fit retourner sur terre. Même si je profitais de ce moment avec Jasper, je savais très bien que d'autres s'amusaient bien aussi. Le rire charmeur d'Abigail était venu jusqu'à mes oreilles. Je ne m'occupai plus tellement de danser, mes pas suivirent ceux de mon ami. Mon regard noir ne quittait pas la danse d'Ezéchiel et Abby. Soudain, le talon de sa cavalière se brisa, ce qui lui manqua de la faire trébucher. Ils arrêtèrent de danser et je ne pu m'empêcher de sourire en leur direction. Ma colère était grande, mais j'étais étonnée de n'avoir réussi qu'à faire ce petit coût classique. St-James me fixa ensuite et je détournai rapidement le regard, reportant mon attention à Jasper qui semblait avoir deviné. Je rougissai. Je m'étais jurée ne pas utiliser la magie aujourd'hui. Juste en cas de besoin. Mais en y réfléchissant, c'était un cas de besoin.

• • •

Is it love or is it magic.



Dernière édition par Elizabeth J. McLloyd le Mer 11 Avr 2012 - 11:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Cullen
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 3474
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Histoire et Civilisations
▌EN CE MOMENT : Combat contre son frère pour protéger les siens.
▌JUKE-BOX : JUSTICE. civilization
▌AVATAR PRIS : Robert Pattinson.

Relations & Informations
» Humeur:
10/100  (10/100)
» Arme / Pouvoirs :: Téléphatie
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Lun 2 Avr 2012 - 13:41






La matinée était si belle ; le ciel d’opale s’ouvrait en une perle nacrée, dodelinant au gré du vent parfumé par la lourde odeur du lilas. Ses rayons dorèrent fil par fil sa chevelure de bronze et firent éclore, un sourire aussi blanc que les roses sur ses lèvres. Il se sentait renaître. Une chaleur débonnaire régnait dans l’air ; on aurait dit une matinée de mai. Le bal du Printemps représentait pour Edward Cullen l’occasion de laisser ses idées prendre les couleurs des songes ; New Heaven, sa confrérie déchainée, les rumeurs insensées et les épigrammes parsemant les conversations de Matthew commençaient sérieusement à le miner. L’historien aspirait au renouveau et tout comme le lys aux pétales lustrés par les perles scintillantes de la rosée, il allait éclore et subjuguer de ses éclats fantastiques, la foule avec sa ravissante compagne. Mais son envie de se rendre à cet évènement tant convoité était plus animé par ce désir absolu de retrouver une vie bercée par des flots sereins ; le jeune homme s’était noyé en eaux troubles à maintes reprises. Désormais, il voulait voguer vers de nouvelles contrées, lui assurant la sûreté et le repos. Alors qu’Isabella et lui quittèrent les bois jolis de Tree Hill, ils arrivèrent en voiture au parc ; l’air alangui et odorant, les lueurs jaunes et rouges qui passaient le long des allées, l’orchestre fit entendre quelques mesures et le bal commença. Le vent frais fit frémir et tomber quelques fleurs de cerisiers alors que les achillées pesantes oscillaient par grappes étoilées dans l’air acéré. Une libellule, mince et agile, semblable à un fil d’azur se tissa promptement sur les soies de la robe d’une des danseuses qui se mit à tournoyer gracieusement sur elle-même. Les sauterelles grésillaient. Le soleil patinait sur les feuilles. Le jeune homme palpa doucement la main de sa compagne qui observait d’un œil méfiant les visages des danseurs. Elle paraissait anxieuse. Edward se délecta de sa beauté exquise ; ses prunelles saphir rencontrèrent ses iris luisant de jade précieux. Ses cheveux bruns brillaient dans le soleil levant. « Non ma chère. Et il me semble qu’également, je ne vous ai point mis dans la confidence de mes sentiments. Je vous aime tellement. Vous êtes d’une beauté exquise. » Il déposa un baiser au coin de ses lèvres tout en glissant tendrement sa main dans la sienne. Les notes suaves du violon virevoltèrent longuement dans les airs, avant d’atteindre les oreilles du mélomane qui se mit à fredonner tout bas, un petit air de valse tout en entrainant sa ravissante fiancée sur la piste de danse. Isabella rejeta la tête en arrière, ses longues mèches battant le vent, ses roses se fanant en un sourire délicieux. « Parfaitement. Tu es obligée de m’accorder cette danse. Je te le promets, mais je suis persuadé que tu seras superbe. Rien que ta tenue en fait frémir de jalousie plus d’une. » Le pianiste jeta un coup d’œil circulaire sur la piste de danse où les jeunes filles en fleur rougissaient de colère et d’envie en voyant le couple si joliment assorti. Peinant d’abord à suivre le rythme, Bella s’accorda enfin au pas d’Edward ; main dans la main, les deux jeunes amoureux valsaient, à l’instar de leurs ombres fantastiques qui brillaient sur les pavés d’onyx. La jeune femme était d’une splendeur troublante ; les froufrous de sa robe ressemblaient dans leurs ondulations graciles, aux perles colorées d’Orient, et ses longs cheveux étincelant sous les feux ardents du soleil, coulaient comme de l’or sur ses épaules blanches. « Tu m’emplies de ce désir fou de t’aimer davantage. Tu es absolument divine. » Murmura l’historien en moulant doucement ses lèvres roses sur les siennes. Ils enchainèrent les pas, ignorant complètement ce qui se mouvait autour d’eux ; la musique les émouvait, et les faisait frémir à chaque accord. A un moment, le soliste esquissa un sourire en écoutant quelques pensées inquiètes jalousement gardées par sa belle. « Gabrielle est en bonne compagnie. Je suis certain qu’il ne va rien lui arriver. Au pire, nous sommes là et nous pourrons toujours lui venir en aide. Je t’en prie, laisse toi surprendre par la musique, et apprécie cet instant merveilleux. Je t’aime et je ne veux pas que tu sois inquiète. Fais le pour moi.» La brunette acquiesça faiblement. A la fin de la première danse, le parterre aux yeux brillants d’admiration, salua d’une flopée d’applaudissements toutes les prestations, et sans doute plus particulièrement celle des deux fiancés. Attrapant la main de sa précieuse, le jeune homme plein d’alacrité et elle flânèrent d’un même pas le long des couloirs verdoyants du parc tout en appréciant le calme subtil.


• • •
Hold Me In Your Arms I need you, need you by my side . Lonely evenings, eyes are open wide ,nothing you say could make me turn my back .Well I see you, and you see me too .Moon is rising, night will be here soon .Follow me, and lay down in my room.



Revenir en haut Aller en bas
Joanna Millers
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1056
▌LOCALISATION : Beverly Hills
▌JOB : Mannequin à MODE
▌EN CE MOMENT : s'en fout de tout
▌JUKE-BOX : head will roll, px
▌AVATAR PRIS : Taylor Momsen

Relations & Informations
» Humeur:
40/100  (40/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Mer 4 Avr 2012 - 10:38

Spoiler:
 



Cette idée de fête du printemps ne m'enchantait guère. J'avais longtemps hésité à m'y présenter ou pas. Si j'y allais, c'était uniquement pour revoir mes amis les plus proches comme Thomas qui avait accepté avec gentillesse de m'accompagner. Je n'avais pas trop la tête aux festivités pour le moment. Impossible de le cacher, j'étais toujours troublée par notre rupture avec Andrew. Je pensais avoir pris la meilleure solution, sans regrets. Je ne voulais pas prétendre que c'était une grosse erreur. Toutes mes défaites dans la vie m'ont rendues plus forte, plus confiante. Je n'avais plus froid aux yeux. J'observai Thomas pensivement. Est-ce qu'à ses yeux j'apparaissais comme la nouvelle Joanna? Une fois arrivés, j'esquissai un faible sourire comme pour m'encourager. Au loin, il y avait déjà du monde et la première chose que je remarquai c'était les danseurs. Je m'aggripais au bras de mon ami qui me guida vers la fête, attirés par la musique. Le printemps n'était pas ma saison préférée, mais je devais reconnaître que le changement de la nature ne me laissait pas indifférente. Amicalement, je posai un instant ma tête sur l'épaule de Thomas en lui confiant : « Merci d'être venu. Ça me fait vraiment plaisir. Je t'adore Tom. » J'aimais beaucoup son côté protecteur, grand-frère. Ce sentiment de sécurité était essentiel pour moi. Jamais je n'avais été soutenue par quelqu'un de ma famille étant la seule enfant. Thomas m'apportait beaucoup. Il était unique, il n'y en avait pas deux. L'ambiance au bal fleuri apportait une petite touche de bonne humeur. J'affichai désormais un sourire amusé aux différentes personnes que je croisais. « Je te préviens, » Je m'adressais à Thomas. « Si tu veux me voir danser sur cette piste, il faudra attendre que j'ai consommé quelques verres, car je ne compte pas me lancer tout de suite. » Je ris en voyant l'expression de son visage puis je l’emmenai vers les boissons. En chemin, j'eu l'immense surprise de croiser deux de mes amis auxquels je tenais le plus. Je les saluais avec joie en m'incrustant dans leur petit groupe.« Andy, tu es venue! C'est une bonne chose, je suis contente. En plus tu es en compagnie de Justin, et... d'ailleurs toi, qu'est-ce tu fou? Ça fait des lustres que je ne t'ai pas vu. Tu te portes bien à ce que je vois. » dis-je en regardant son verre à moitié-vide, l'air taquine. J'observai ensuite l'étudiante habillée d'une sublime robe rouge. J'en étais complètement jalouse. « Très belle ta robe... » lui lançais-je avec un sourire en coin. Je sentais Thomas impatient et je l'avais presque oublié. Je glissais ma main sur son bras, m'éloignant d'Andrea, Justin, et Mademoiselle robe sublime. « Je vais nous chercher à boire. A plus tard j'espère, amuse-toi Andy, lâche toi. » Je lui lançais un clein-d'oeil avant de me diriger vers les boissons suivit de Tom. Ces quelques minutes en leur compagnie me procuraient le plus grand bien. Thomas me servit un verre et nous trinquions, décidés à oublier le passé.

• • •
« We all wanna be somebody’s one and only »



Dernière édition par Joanna C. Millers le Sam 14 Avr 2012 - 20:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naomi E. Ellington
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 90
▌LOCALISATION : Beverly Hills
▌JOB : Jet-setteuse touche à tout
▌EN CE MOMENT : Retrouve Andrew
▌JUKE-BOX : Juste un instant - M. Pokora
▌AVATAR PRIS : Annalynne McCord

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Jeu 5 Avr 2012 - 14:15

Spoiler:
 

Le Bal Du Printemps
« la question dans ce bal c'est : Mais qui va être élu mister & miss printemps ? Et pour la première fois depuis que j'assiste à ce genre de bal, je me fiche de la réponse, car je serais avec l'homme que j'aime »


Le printemps était arrivé, et pour fêter ça, la ville organisait un bal en son honneur où tous ceux qui le désiraient étaient les bienvenu à cette soirée mondaine. Etant de retour depuis peu, Naomi n'avait guère envie d'y aller, elle se disait que cela ne servirait à rien, juste à se faire du mal et à être dégoutée de voir Andrew avec sa blondasse... Mais depuis peu, les règles avaient changés. La jet-setteuse s'était rapprochée d'Andrew après une longue discussion où elle lui avait tout dit... En effet, à Paris, la jeune femme avait prit qu'elle portait l'enfant de celui qu'elle aimait, une terrible nouvelle pour la jeune femme puis une chance inouït, voilà comment elle avait vu les choses. Elle avait tout avoué au beau brun, y comprit sa fausse couche. Elle avait eu besoin de tout mettre au clair, et alors qu'elle aurait imaginé le faire fuir davantage, il s'était d'autant plus rapproché d'elle et la belle blonde adorait ça. Pour se racheter, le journaliste avait même proposé à son ex petite amie de l'accompagner au bal du printemps, n'étant plus en couple avec Joanna, ils pouvaient se le permettre, et visiblement, ce dernier n'avait envie d'y aller que si Naomi l'accompagnait. Après quelques hésitations, la demoiselle accepta avec grand plaisir. C'était une occasion de plus d'être proche du garçon pour qui son coeur battait, et une soirée ensembles ne pourraient leur faire qu'un bien fou, sans dispute, sans querelle, juste une soirée à deux, comme ils ont pu le faire auparavant. A l'approche du moment de partir, Naomi n'était toujours pas prête, elle en avait oublié l'heure perdue dans ses pensées et à rêvasser dans son bain. Lorsqu'elle en sortit, elle se rendit compte de l'heure lorsque Andrew l'appela pour lui dire qu'il allait partir de chez lui d'une minute à l'autre. Nerveuse, elle fit tomber un tas de produits de beauté qui se trouvait sur son lavabo... " D'accord, je me dépêche alors, à tout de suite !", elle prit à peine le temps de raccrocher qu'elle était déjà entrain de se lisser les cheveux, ne les ayant pas mouillé, cela l'avançait légèrement. Elle prit ensuite la peine de se maquiller et d'enfiler sa longle robe couleur prune, digne d'une jolie princesse. Une fois prête, elle entendit la sonnette de sa porte d'entrée et ouvrit voyant son accompagnateur, Andrew Taylor. Il me fit signe de venir dans la voiture afin qu'ils se rendent, ensembles à la fête... Elle attrapa alors un châle noir pour se couvrir les épaules et ferma sa porte en se dirigeant vers la voiture d'Andrew. " Je suis heureuse de me rendre là-bas avec toi, ton invitation m'a fait chaud au coeur " lança-t-elle le sourire aux coins des lèvres. Cependant elle avait une petite crainte en elle, qui lui fit détourner la tête pour que le jeune homme ne se doute de rien. Elle avait peur que ce dernier passe du temps avec elle pour se racheter de sa conduite lors de leurs retrouvailles plutôt mouvementée... Le trajet était terminé, ils arrivèrent au parc, c'est là que le bal se déroulait... Elle descendit de la voiture, et s'avança vers l'entrée avec son cavalier...
fiche par century sex.

• • •


It's been a while, I know I shouldn't have kept you waiting, But I'm here now...
Revenir en haut Aller en bas
Chris Anders
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1577
▌LOCALISATION : A Beverly Hills
▌JOB : Photographe à Mode
▌EN CE MOMENT : A passé une assez bonne soirée au bal du Printemps.
▌JUKE-BOX : Kwes. - Bashful
▌AVATAR PRIS : Chris Evans

Relations & Informations
» Humeur:
40/100  (40/100)
» Arme / Pouvoirs :: Son appareil photo
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Jeu 5 Avr 2012 - 19:00



Spoiler:
 

Le Bal du Printemps n’était probablement pas l’évènement auquel Chris était accoutumé à se rendre, lui qui préférait les soirées branchées et huppées dans les quartiers chic de Beverly Hills, et cependant le fêtard invétéré avait jugé bon de s’y rendre, non par pour se faire particulièrement plaisir mais plus pour prouver à Lexy qu’il était sincèrement navré d’avoir tenu en bouche un discours si horrible à son sujet. En tant que frère de cœur, il se devait de la connaître mieux que personne, et probablement, ce don de lire en les personnes comme dans un livre ouvert qu’il avait gagné depuis qu’il était photographe, lui avait desservi lors de cette entrevue inopinée au Karen’s Café. Chris espérait donc que cette journée au parc égayera un peu sa cavalière et apaiserait les dernières tensions électrisant leur duo. Vêtu d’un costume qu’Adrianna avait dessiné spécialement pour lui, le photographe quitta Beverly Hills non pas en moto, mais à bord de sa luxueuse Ferrari d’un jaune lustré, bien tape à l’œil comme il les aimait. Il lui fallut seulement quelques minutes pour regagner la villa où résidait Lexy qui l’attendait de pied ferme sur le perron. Allant jusqu’à sa hauteur, le photographe esquissa un sourire en coin alors qu’elle lui demandait d’un ton sec ce qui n’allait pas. Il ne répondit aucunement, conservant d’ailleurs le silence jusqu’à ce qu’ils arrivent au parc. Garant son précieux bolide dans le parking, Chris en descendit puis alla ouvrir, tel un gentleman, la portière à Lexy. Cette dernière agrippa son bras puis tous deux s’engouffrèrent dans les allées fleuries du parc ; les arbres aux cimes verdoyantes teignaient les cieux et l’horizon quelques lignes de jade, alors que dans le ciel, le soleil ardent venait d’éclore comme une fleur aux pétales flamboyantes. Quelques reflets ambraient la chevelure de sa cavalière alors que d’un pas aérien, le duo se rendit sur la piste de danse ; Lexy grommela quelques paroles tout bas alors que Chris conservait aux lèvres, un sourire dont lui seul détenait le grand secret. La jeune femme se glissa gracieusement sur la piste qui était couverte par mille et un danseurs de talent ; tous ondulaient tels des roseaux caressés par le vent, au même tempo que la musique enchanteresse. Les cuivres et les instruments à corde se mariaient parfaitement. C’était un morceau classique. Le mannequin posa sa main dans celle du photographe qui la fit légèrement tournoyer sur elle-même. « Tu voulais vraiment savoir pourquoi je souriais tout à l’heure ? Et pourquoi je souris toujours ? » Fermement, Lexy acquiesça alors que les yeux d’azur du photographe brillaient malicieusement. « Parce que même si tu boudes, je te trouve vraiment très jolie. Cette robe te va très bien ! Voilà la raison qui me fait autant sourire depuis tout à l’heure. » Un petit rire accompagna cet aveu alors qu’ils enchainaient les pas sur la piste. « Je suis content que tu ais accepté mon invitation. Je voulais vraiment m’excuser pour l’autre jour. Je n’ai pas été particulièrement tendre avec toi. Les mots ont dépassé ma pensée. J’ai toujours su que tu étais une personne vraiment bien, et sur ça rien ni personne ne pourra me faire changer d’avis. » Le photographe la gratifia d’un clin d’œil avant de resserrer doucement sa prise sur sa taille svelte.

• • •



“To love is to risk not being loved in return.
To hope is to risk pain. To try is to risk failure,
but risk must be taken because
the greatest hazard in life is to risk nothing.”

Revenir en haut Aller en bas
Justin Thomas
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 3894
▌LOCALISATION : Appartement sur Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Cinéma.
▌EN CE MOMENT : Bosse sur son projet de fin d'année.
▌JUKE-BOX : Skrillex Ft. The Doors - Breakn' a Sweat
▌AVATAR PRIS : Tom Sturridge

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Jeu 5 Avr 2012 - 19:40


A pas furtifs, je m’engouffrai dans le parc sans avoir vraiment l’envie de participer à cette fête, mais je m’y rendais parce que les Revelers m’avaient dit que c’allait être bien et puis qu’il y avait de quoi bien s’empiffrer. Arrivant à la hauteur du buffet, je volai discrètement quelques provisions avant d’enchainer la marche jusqu’à un coin reclus du parc où j’allais pouvoir me bourrer la gueule en solitaire sans avoir affaire aux faces bouffies des danseuses maquillées à l’excès ni même aux sourires hypocrites de leurs cavaliers de marbre. La chose m’exaspérait. Je n’accordai aucune pensée à Livia, ni même à Madelynn, et encore moins à Luke. C’était une perte de temps. Attrapant sans plus attendre ma petite flasque en argent –que j’avais chouravée à mon père- je bus quelques gorgées de la liqueur brûlante lorsque tout à coup, je tombai face à une personne qui paraissait étouffée par ses sanglots. Andrea Rhodes. La capitaine des cheerleaders était en assez piteux état, les larmes ruisselant sur ses joues pâles, les traits tirés. « Bah, je vais assez bien. Rien de mieux qu’un bal avec des amoureux gâteux pour vous rappeler à quel point la solitude est douce et cruelle, et toi ? La forme ? » Elle sécha ses larmes. Mon intonation et mon air désintéressé eurent visiblement un effet sur la cheerleader qui esquissa un sourire franc et massif. « Ne te prends pas la tête avec ces tafioles. Regarde-les deux secondes. Ca se voit que cette fille par exemple est mal à l’aise dans sa robe et que ce mec-là, veut sauter l’autre gozesse là-bas. » J’étais assez bon observateur, il fallait l’avouer. « Rentre pas. Viens on va déconner ensemble. Un petit coup de ça et tu verras le monde en rose ou tu ne le verras plus du tout. » Je souris et lui passai la petite flasque argentée tout en m’installant à ses côtés. D’abord hésitante, la cheerleader haussa les épaules et eut un petit air désolé sur le visage, ses joues en devinrent rouges. « Quels ennuis ? On emmerde les ennuis. Il ne va rien nous arriver. On va rester prudents, et puis une nuit au poste te fait aussi peur que cela ? » Dis-je pour la taquiner. Andrea acquiesça et saisit vigoureusement la fiole qu’elle apporta à ses lèvres tremblotantes. Nous observions d’un air moqueur les danseuses et leurs cavaliers endimanchés si grossièrement. La jeune fille sembla plus détendue ; l’alcool puissant faisait son effet dès la première goutte. Rien de plus normal vu qu’il était dilué à du V. Mais ça, personne ne devait le savoir. Me redressant, je tendis la main à Andrea qui après quelques secondes de réflexion m’emboita le pas ; nous gardions un œil sur la piste de danse qui s’emplissait de grossiers personnages, alors que le soleil sublimait de sa lumière ambrée, les roses et les jonquilles fleurissant le long des allées. Je reconnus sans mal quelques amis et les saluai d’un sourire avant de répondre à Andrea. « Nuance, Anonymous n’a aucun impact sur nous. C’est nous qui en avons sur lui. » Je la gratifiai d’un clin d’œil puis nous fîmes quelques pas dansants le long d’une des allées. Doucettement, je fis tournoyer la cheerleader sur elle-même ; elle retrouvait la grâce et la souplesse de la danseuse qu’elle était, les larmes séchées et l’air assuré. « Je te préfère comme ça. C’est mieux ! On va pouvoir bien se moquer des gens et enchainer l’enquête pour trouver qui est Anonymous. » Andrea et moi déboulâmes dans une allée légèrement retirée, presque plongée dans la pénombre glacée ; face à nous Sofia. La supportrice de Luke. La traitresse infâme. Je me raclai la gorge alors qu’elle cachait promptement un joint derrière elle. « Tiens tiens Vasquez, quelle belle surprise. Où est ce cher Luke ? Vous digérez mieux son éviction ? Ou cela te tracasse toujours autant ? Enfin on ne dirait pas vu que tu as l’air de t’apprêter à planer, n’est-ce pas ? » La fumée emplissait l’air, balayant la grisante fragrance des fleurs et du miel qui colorait leurs pétales frémissantes. Andrea grimaça, assez surprise. « Quoi, tu ne savais pas qu’elle défendait Whistler ? Elle est de son côté depuis le début. C’est son petit toutou personnel. » Déclarai-je encore amer. « C’est ridicule d’ailleurs !Etre du côté de ce camé de merde, n'importe quoi! » Je repris ma fiole et bus quelques gorgées, afin de calmer la colère qui me brûlait la gorge et l’estomac.

• • •

♠ Cause love is a game to you now.
Going back to the corner where I first saw you. Gonna camp in my sleeping bag I'm not gonna move. Got some words on cardboard got your picture in my hand, Saying if you see this girl can you tell her where I am, Some try to hand me money they don't understand. I'm not broke... I'm just a broken hearted man. I know it makes no sense, but what else can I do. How can I move on when I'm still in love with you...

Revenir en haut Aller en bas
Seth Clearwater
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1045
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Droit
▌EN CE MOMENT : Rien ne va plus!
▌JUKE-BOX : Conor Maynard- Can't Say No
▌AVATAR PRIS : Julian Schratter

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Ven 6 Avr 2012 - 20:07

Le bal du Printemps soit l’un des évènements les plus attendus et les plus appréciés par les habitants car c’était toujours un moment très convivial, où l’on ne s’ennuyait jamais. Le nageur d’un naturel si enjoué n’était pas excessivement démonstratif ce matin ; peinant à s’éveiller, il dut mettre plus d’une demi-heure avant de complètement émerger. Les paupières encore lourdes, Seth se redressa et remarqua que Sarah dormait encore. Finalement, il n’était pas plus à plaindre qu’elle. Enfin, il se rendit dans la salle de bains, passa rapidement sous la douche, puis en ressortant promptement, il s’habilla et se rendit dans la cuisine. Ses parents n’étaient pas là ce weekend. Ils rendaient visite à leurs amis de la réserve indienne de Seattle. Rapidement, le jeune homme prépara un copieux petit déjeuner pour sa belle avant de le lui apporter au lit ; Sarah s’éveilla enfin, un sourire s’esquissa sur ses lèvres, les yeux étincelants de malice. Tendrement, il déposa un baiser sur son front alors qu’elle lui rappela qu’ils devaient se préparer au plus vite pour se rendre au bal du Printemps. Seth avait espéré durant quelques instants que l’indienne oublie cette maudite histoire de festivités ; sincèrement, il n’avait pas le moral de s’y rendre. Et encore moins l’envie. Au fond de lui, un sentiment de peur naissait car il était persuadé qu’Andrea sera là-bas, et rien que s’imaginer face à elle l’exaspérait et l’angoissait par avance. Un frisson grimpa le long de sa peau brûlante. Leurs retrouvailles mouvementées près de la rivière l’avaient marqué au fer rouge, tout comme le songe curieux qui les avait aveuglés durant de nombreuses minutes. Sarah le sortit de ses pensées en murmurant quelques indications à son adresse au sujet du costume qu’il devait mettre pour le Bal. Elle avait tellement insisté pour qu’il se présente à ses côtés pour l’élection de Miss Printemps. Visiblement, la jeune femme voulait gagner le titre honorifique. Un sourire passa sur les lèvres du nageur qui acquiesça, puis se précipita vers la penderie pour en sortir l’élégant costume que Sarah avait soigneusement choisi pour lui. Une heure plus tard, après s’être soigneusement habillés, ils montèrent à bord de sa jeep pour se rendre au parc. Les allées fleuries étaient sublimes et détenaient en elle, le parfum du succès. Seth observa durant de longues minutes sa cavalière qui irradiait de beauté ; sa robe lui allait à ravir. Main dans la main, ils se rendirent ensemble sur la piste de danse que plusieurs couples fréquentaient déjà, le pas dansant et énergique. « Je suis un mauvais danseur, tu vas perdre. » Décréta Seth avec un petit sourire d’amusement, auquel Sarah répondit d’un clin d’œil et d’un rire tendre. Il lui prit la main et tous deux se mirent à suivre doucettement le rythme imposé par l’orchestre ; les fleurs brillaient aux quatre coins du parc, tout comme les sourires sur les visages des invités. Le parfum des roses se mêlait aux notes frémissantes des églantines en fleur. Les danseurs rayonnaient de beauté et de fraicheur ; les clapotis de l’eau cristalline ruisselant de la fontaine accompagnait leurs pas. Soudain, l’indien dont le regard s’était égaré au loin, sur l’horizon vert et étincelant, avait remarqué Andrea. Elle n’était pas seule. Elle se tenait en compagnie du chef des Revelers, Justin Thomas. Les voir si complices et si proches lui pinça le cœur. Il en eut un froissement sur le facies alors que Sarah passa ses bras autour de sa nuque brûlante, visiblement inquiète de le voir ailleurs. Elle dut constater qu’il observait Andrea. « Désolé. Je pensais à autre chose. » mentit-il. « On en était où ? » Le sportif esquissa un sourire tout en posant ses mains sur les hanches de la jeune fille.

• • •

THAT I LOVE YOU I HAVE LOVED YOU ALL ALONG.
And I miss you been far away for far too long
I keep dreaming you'll be with me and
you'll never go stop breathing if I don't see you anymore.
NICKELBACK ● FAR AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Hale
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 532
▌LOCALISATION : Tree Hill au Manoir
▌JOB : Etudiant en Littérature Etrangère
▌EN CE MOMENT : En plein changement
▌JUKE-BOX : Bruce Springsteen - Streets Of Philadelphia
▌AVATAR PRIS : Jackson Rathbone

Relations & Informations
» Humeur:
21/100  (21/100)
» Arme / Pouvoirs :: Capter les émotions des autres et les influencer
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 7 Avr 2012 - 18:19

Jasper avait décidé de se rendre à la soirée du Printemps ; l’envie n’y était pas cependant, le jeune guitariste ressentait le besoin de changer d’air, de s’écarter de la cohorte des révolutionnaires et d’autres anti-partisans de la Vendetta de Christopher. Tant d’évènements avaient chamboulé sa vie. Il n’était plus sûr de lui, de ses convictions, du combat réel qu’il menait. Alors que les gens pressaient le pas pour admirer les Miss et leurs cavaliers sur la piste de danse, le jeune Hale accompagné de sa confidente Elizabeth, traversaient l’une des allées fleuries pour se rendre près du buffet généreusement dressé. La jeune fille attrapa quelques provisions et se servit un verre de ponch alors que l’étudiant en littérature étrangère observait silencieusement les participants richement vêtus de soies, d’or et de joie. Les émotions qui se détachaient de chacun de ces êtres rendaient le jeune homme particulièrement envieux et en même temps, toute cette harmonieuse composition participait à sa joie qu’il savait d’ores et déjà éphémère. Elizabeth reposa son verre vide sur la table tout en détaillant d’un coup d’œil aussi tranchant qu’une lame aiguisée, un jeune couple qui dansait langoureusement sur la piste. Le guitariste reconnut sans le moindre mal l’étudiant en criminologie qui faisait battre le cœur de son amie, accompagné d’une curieuse et charmante jeune fille au teint de pêche. Ils paraissaient heureux. Jasper le voyait et le sentait. « Certainement. » Il sourit à son tour puis tous deux reprirent leur marche posée à travers la foule en délire ; les habitants allaient et venaient au rythme de la musique d’un orchestre assez talentueux répétait. C’était un classique. Jasper s’en délecta, note par note. Il était musicien dans l’âme. De tels accords ne pouvaient le laisser indifférent bien longtemps. « Bien sûr. J’en suis certain. La musique est agréable, le temps est plutôt radieux. Et les gens n’ont pas l’air si idiots que cela. Allons en profiter un peu. » Il sourit à son amie qui attrapa aussitôt sa main. Jasper se souvint aussitôt des pas endiablés qu’Alice et lui avaient réalisés lors de la fête de fiançailles de Bella et Edward. Il espérait encore en avoir gardé quelques souvenirs. Pénétrant à leur tour sur la piste de danse, les deux amis s’enlacèrent affectueusement tout en profitant de la musique ; les fleurs coloraient les allées, et irradiaient sur les robes et les coiffes des jeunes danseuses. Le couple d’amis s’approcha dangereusement du couple qui s’accolait langoureusement, et là, l’irréparable se produisit : le talon de la jeune danseuse se brisa, tout comme sans doute ses rêves de victoire. Ezéchiel porta un regard en leur direction. Jasper esquissa un sourire en coin tout en faisant délicatement tournoyer Elizabeth sur elle-même. « Bien joué. On peut toujours faire mieux. Admire l’artiste. » Machiavélique et sournois comme Jillian lui avait toujours appris à l’être, le jeune vampire se concentra aussitôt sur les deux danseurs ; il devait capter leurs énergies, leurs émotions. Faire le tri était alors imposé pour éviter d’heurter la sensibilité d’un quelconque autre participant. Ses yeux eurent des reflets dorés. Il capta enfin l’énergie d’Ezéchiel puis aussitôt, il l’utilisa à son encontre. Son sentiment actuel mêlait la joie, le bien-être, le plaisir, la satisfaction…Modelant ces quelques émotions avec une facilité déconcertante, le vampire observa d’un œil brillant et moqueur, le rebelle froncer les sourcils, le visage devenant rouge. La colère le prit aussitôt et il lâcha sa partenaire qui paraissait médusée. Outrée. Elle jeta un coup d’œil en leur direction alors que brusquement, Ezéchiel s’écartait de la piste de danse suivi par la jeune fille sous le regard inquisiteur de la foule. La pauvre titubait à cause de son talon rompu. Jasper reprit son air taciturne et froid, tout en laissant un petit sourire lui passer sur les lèvres «J’ai été meilleur que toi sur le coup. Tu es capable de mieux qu’un petit talon cassé quand même ? » Il sourit et relâcha doucement sa prise sur la jeune fille alors que l’orchestre marquait une pause avant d’enchainer sur un nouveau morceau.

• • •

For it was not into my ear you whispered, but into my heart. It was not my lips you kissed, but my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Andrea Rhodes
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 778
▌LOCALISATION : Devine ;)
▌JOB : Etudiante en art du spectacle
▌EN CE MOMENT : Totalement ivre face à Seth dans une ruelle sombre.
▌JUKE-BOX : Ed Sheeran - Lego House
▌AVATAR PRIS : Dianna Agron

Relations & Informations
» Humeur:
10/100  (10/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses pompons
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 7 Avr 2012 - 19:39

Spoiler:
 



Tentée par Justin, je finis pas succomber à la tentation de m'amuser un peu, de me laisser aller. Après tout, en faisant en sorte de toujours rester droite et sage, on réussissait malgré tout à me poignarder dans le dos, alors ... Je n'avais plus rien à perdre. Non, plus rien. Il parvint à m'arracher un nouveau sourire en se moquant de quelques danseuses et de leurs cavaliers, que nous pouvions distinguer au loin. Après une longue hésitation, je décidais de prendre mon courage à deux mains, et de saisir la petite fiole que le chef des Revelers me tendait fièrement, me provoquant. J'en avalais plusieurs gorgées avant de la lui tendre à nouveau, grimaçant légèrement avant de balbutier, la tête me tournant légèrement « J'ai.. Je n'ai peur de rien. » Je me redressais alors, saisissant sa main pour aller rejoindre les allées plus peuplées du parc. L'effet de l'alcool dissipa mes doutes et ma tension. Le coeur léger, la démarche gracieuse, je déambulais en saluant quelques amis. Beaucoup de monde était déjà présent, et certains couples dansaient déjà sur la piste, sous les regards brillants de certaines personnes venues en célibataire. Justin me fit alors la remarque qu'à l'inverse de mes précédents propos, c'était surtout nous qui pouvions influencer Anonymous. Je hochais lentement la tête, mon regard de jade se perdant au milieu de toutes ces danseuses en robes brillant sous le soleil qui se trouvait déjà haut. « C'est vrai, tu as entièrement raison. Nous sommes bien plus futés, et surtout, au moins, nous ne nous cachons pas. » Dis-je alors d'un air moqueur, déçue par cette personne qui se cachait derrière un pseudonyme ridicule. Le regard toujours rivé sur certains étudiants que je ne connaissais que de nom, je dis alors, plus bas, continuant de traverser les allées fleuries et colorées en la compagnie du jeune homme. « J'ai du mal à croire qu'un étudiant puisse être capable d'être à la tête d'une telle cruauté. Quand je pense qu'il met en danger les bourses d'études de tous nos Athletes ... » Je fronçais les sourcils, puis décidais de reporter mon attention vers Justin. « Mais passons, je n'ai pas envie de déprimer aujourd'hui. J'en ai fini avec ça. » Déclarais-je avec une assurance que l'alcool devait certainement me procurer. Un sourire sur le bout des lèvres, un rire doux s'échappa alors de ces dernières lorsque le Reveler me fit tourner sur moi même, me faisant virevolter avec grâce, et faisant danser les tissus de ma robe doucement. Faisant de nouveau face à lui, j'esquissais un sourire sincère en entendant ses paroles. « Merci Justin, c'est uniquement grâce à toi. Je préfère largement la perspective d'enquêter sur ce traitre d'Anonymous plutôt que de retourner chez moi pour me débarrasser de cette robe et certainement me coucher. » Je ris de nouveau, avant de déposer un baiser sur la joue de l'étudiant. Alors que je redescendais après m'être hissée sur la pointe des pieds, mon regard se perdit au loin et je crus voir la silhouette dansante et gracieuse de Sarah Tragger. D'un geste rageur, je saisis un verre de punch sur le buffet que j'avalais cul sec sans quitter du regard la jeune femme, qui ne me remarquais même pas. Lorsque je vis une silhouette familière à ses côtés ... Et même bien trop familière, je repris le bras de Justin. « Continuons donc de nous promener, veux tu ? » La tête me tournait, et la boisson développait deux fois plus mes émotions. Nous nous remîmes en marche tranquillement, nous éloignant peu à peu de la foule. Tant mieux, avec un peu de chance en revenant je ne croiserais pas Sarah ni Seth. C'est alors que je tombais en compagnie de mon cavalier sur Sofia. Une odeur désagréable m’emplis les narines, me faisant reculer d'un pas en grimaçant. « Sofia ? Mais bon sans qu'est ce que ... » Mon regard se posa alors sur la provenance de cette odeur nauséabonde. Ca ne pouvait pas être une cigarette ... Et le mot "planer" que Justin venait de prononcer en la descendant m'interpella immédiatement. « Attends Justin, que viens tu de dire ? » Mes iris d'un vert éclatant oscillaient entre mes deux interlocuteurs. Sofia soutenait Luke ? Cet imbécile drogué ? Et elle ... Se droguait ? Il me fallu quelques secondes pour faire le lien entre le dernier message d'Anonymous et la jeune fille. Instantanément, je sentis la colère grimper en moi, mes poings se serrèrent. Tout bas je murmurais : « C'était toi ... » Avant de répéter, plus fort, m'avançant à grandes enjambées vers elle pour la saisir par les bretelles de sa robe rouge « C'était toi ! Traitresse ! Comment as-tu pu ? Laisser tout le monde risquer sa bourse d'étude sans lever le petit doigt ! Quelle lâcheté ! » J'en tremblais. Ma tête me tournait, et je me sentais trahie, trompée par cette fille que j'ai toujours défendu corps et âme, jusque devant mes plus proches amis, jusque devant Seth même qui la haïssait. Je la lâchais, les bras retombant le long de mon corps, abasourdie. « Tu n'es qu'une ... » Je levais ma main, le visage rougit par la colère profonde qui circulait en moi. Enfin, je la giflais, ma main s'aplatissant contre son visage de traitresse déformé par ce joint. Défoncée camée, droguée, une traitresse qui plus est. J'étais dégoûtée. « Ne m'adresse plus jamais la parole. Ne remet plus les pieds au gymnase, et tu rapporteras ton uniforme. Tu es virée des Athletes, et crois moi quand Jake saura pourquoi j'ai agi de la sorte, il me soutiendra. » Ma voix était sèche, tranchante. Mes yeux brillaient de colère, un voile de larmes les couvrant. Les nerfs sans doutes. Sans quitter Sofia du regard, je dis alors à l'adresse de Justin qui se trouvait derrière moi : « Eloignes moi de cette garce, avant que je ne devienne plus violente encore. » Le vent fit danser ma chevelure dorée, et je clignais des yeux, une larme perlant sur ma joue. J'avais envie de hurler à la trahison. Justin avait raison : Ce bal était propice aux révélations.

• • •

Once upon a time something happened to me. It was the sweetest thing that could ever be, it was a fantasy, it was a dream come true… it was the day I met you

Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Sam 7 Avr 2012 - 21:56

Spoiler:
 



Josh était en route pour Neptune. Il allait chercher Maria qui l’accompagnerait au Bal du Printemps. Il avait été quelque peu réticent à propos de cet évènement depuis la nouvelle réplique des Anonymous. Ceux qui étaient derrière ce groupe voulaient le détruire absolument. En plus, il avait pris la place de Luke. De toute façon, ce dernier l’avait bien mérité, il n’avait rien fait pour les aider, seuls les critiques et son côté blasé avait convaincu Justin de le virer. C’était une bonne décision. Non seulement aujourd’hui, c’était le Bal du Printemps, les fleurs montraient leur beauté, diffusaient leur fragrance délicieuse sur les allées, mais c’était aussi la première sortie en tant que couple pour Sanchez et Silverstone. Il était heureux et il ne voudrait pas que ce jour soit gâché. Sa nouvelle copine était magnifique, fraîche et éblouissante. Elle avait su mettre la beauté en valeur avec la robe qu’elle portait. Lorsqu’il s’approcha d’elle, il l’embrassa tendrement. Le surfeur lui offrit une fleur. « Tu es magnifique ! » Ils partirent ensuite pour le bal. Les amoureux arrivèrent rapidement. Il y avait du monde, les allées étaient propres, fleuries. Les décors étaient réussis. Main dans la main, le couple avançait gracieusement vers la piste de danse. Plus ils s’approchaient, plus la foule grossissait. Les habitants ainsi que les étudiants étaient venus pour assister cet évènement tant attendu ; l’orchestre était imposant et majestueux. La musique qu’il produisait s’évaporait dans l’air afin de guider les nouveaux arrivants. Au passage, Josh aperçut Andrea, Justin et Sofia, l’amie de Luke. Ca n’avait pas l’air d’aller alors il emmena Maria avec elle et se dirigea vers eux. Voilà pourquoi il avait été réticent, il ne voulait pas que la jeune femme soit mêlée à toutes ces histoires. Une fois qu’ils atteignîrent le trio, il en profita pour être à la page. « Salut les gars ! Ca va ? » lorsqu’il vit Andrea pleurer, le jeune homme s’inquiéta. Il se mit à côté d’elle. « Qu’est-ce qui se passe Andrea ? Pourquoi tu pleures ? » elle ne pleurait pas seulement mais elle sentait l’alcool. Josh n’aimait pas ça. Ce n’était pas l’habitude de la jeune femme de boire ce genre de boisson. Il était surpris mais il comprît que c’était Justin qui lui avait refilé cet alcool. Têtue comme elle était, elle n’écouterait pas son meilleur ami si ce dernier lui disait de se calmer sur la boisson. « Justin fait attention à elle. Ne la fait pas trop boire s’il te plaît. » il regarda ensuite sa meilleure amie et s’adressa à elle. « Andrea n’utilise pas l’alcool pour passer à autre chose, ça ne sert à rien ! ». Il fut mis au courant pour Sofia et d’un regard dur, il n’osa même pas lui adresser la parole au début, elle n’en valait pas la peine. Puis, finalement, d’un regard sévère, il se posta en face d’elle. « J’espère que tu te rends compte de ce que tu as fait ! Tu vas être punie sévèrement et tu auras beaucoup d’ennemis. C’est désolant Sofia ! » Il n’avait plus rien à lui dire. Silverstone prit la main de Maria et partît, adressant un dernier regard vers Justin et Andrea puis partît vers la piste de danse. Il voulait que sa compagne en profite de cette journée. Il la fît tournoyer et ils commencèrent à danser. Le regard amoureux, le sportif l’admirait. Elle était sublime. Il tourna sa tête vers le trio de tout à l’heure. Cela l’intriguait plus qu’autre chose, il avait envie de soutenir Andrea mais il ne pouvait pas parce qu’il n’était pas venu seul. Il la verrait plus tard.

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Dantes Taylor
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1686
▌LOCALISATION : Quelque part en Enfers
▌EN CE MOMENT : Aimerait croire aux chimères de l'avenir.
▌JUKE-BOX : Felipe Mulero - Children (remix)
▌AVATAR PRIS : Jared Leto

Relations & Informations
» Humeur:
-10/100  (-10/100)
» Arme / Pouvoirs :: Hypnose
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 8 Avr 2012 - 0:49

Spoiler:
 

Convié par Rosalie à se joindre à lui au bal du Printemps, l’andalou avait eu toutefois quelques réticences avant d’accepter son invitation ; s’imaginer participant à un bal dansant entouré d’humains horriblement sots et naïfs le gêna quelque peu, cependant, pour Rosie, Dantes était prêt à faire d’énormes sacrifices. Il entreprit donc de jouer le jeu du véritable cavalier modèle demandant cependant certains conseils à son frère Andrew qui était tellement célèbre pour son élégance et son style irréprochable. Le dandy l’aida à choisir un costume d’une élégance prodigieuse ; ainsi vêtu, Dantes Taylor n’avait plus rien du personnage sordide, cruel et sans cœur. On aurait dit un autre homme, encore plus sûr de lui, plus magnétique. Adroitement, l’espagnol passa sa main droite dans ses cheveux, ébouriffant ainsi quelques mèches rebelles pour conserver un être plus sauvage, moins tatillon. Il enchaina en entreprenant des mesures drastiques ; Rosalie n’allait pas voyager jusqu’au parc à pieds, mais à bord d’une ravissante décapotable, aux gentes nouvellement chromées, d’un noir absolument hypnotique. L’andalou aidé par son cadet mirent en place ces quelques dispositifs afin que Rosie connaisse la meilleure journée au monde. Mettant donc de côté toutes ses mauvaises habitudes, le sévillan regagna dès l’aube le manoir des Cullen. Il patienta quelques minutes sur le perron, réajustant nerveusement la rose accrochée à sa boutonnière. Portant son nez sur le bouquet où se trouvaient toutes les couleurs pastelles inondant les cieux en été, l’homme en huma les délicieuses effluves ; des gerberas bleus, des œillets roses et blancs, quelques tulipes rose également, des roses aux pétales encore emperlées de rosée et quelques fougères pour parfaire le tableau déjà richement coloré. Lorsqu’elle lui ouvrit la porte, un sourire se glissa tendrement sur son visage, le rendant encore plus brillant et tendre. « Pour la plus belle. » Murmura t-il plein de bonne volonté. Rosalie parut agréablement surprise de l’intention. Elle l'embrassa tendrement. « Je confirme, tu es incroyablement voire même divinement belle aujourd'hui.» Il adorait la couvrir de louanges et de baisers. La ravissante prit soin de placer les fleurs dans un joli vase avant d’emboîter le pas à Dantes. Ils arrivèrent enfin au parc. L’espagnol gara soigneusement le bolide dans le parking avant d’en descendre en premier pour ouvrir la porte à sa bien aimée. Cette dernière attrapa délicatement sa main avant de se redresser. Jamais le couple n’avait été aussi soudé et aussi bien assorti ; Rosalie semblait réellement aux anges, son sourire attendri ne quittait pas ses lèvres pulpeuses. Peut-être était-ce une façade, tout comme lui et son air posé, insondable, cependant il savait que ce bal allait les rapprocher et leur faire oublier la mauvaise passe qu’ils traversaient hardiment. La brune se mouvait avec une grâce fabuleuse qui ne faisait que davantage émoustiller le sévillan. Le parc était empli de jeunes gens pressés à l’idée de fêter dignement l’arrivée du Printemps ; les fleurs inondaient de leurs fragrances délicates les airs frisquets. Le soleil transformait les boutons encore éclos en quelques pépites étoilées. Les couples de danseurs se mouvaient à la même cadence vers la piste de danse, spécialement prévue à cet effet ; quelques vases immenses habillaient les tables joliment dressées. Les couverts en argent étincelaient sous les baisers d’un soleil ardent. Dantes ferma les paupières quelques instants, tentant de ne pas trop s’imprégner du parfum et des mélodies humaines. Le sang battant dans les veines chaudes et bleues. Oui, tout ce sang. Tous ces êtres innocents et naïfs et toute cette mise en scène pouvait être tôt ou tard le théâtre d’une chasse sanguinaire, menée d’une main de maître par le vampire sans cœur et sans reproche. Cependant, l’espagnol n’en n’oubliait pas le code qu’il s’était sévèrement imposé ; cette journée était pour Rosalie. Exclusivement. Il devait bien se comporter, ne pas faire trop d’impairs. Rester sage, poli, courtois. Tout ce qu’habituellement, il n’était pas. Cependant, son impatience se traduisit à maintes reprises alors que majestueusement, la Reine de Beauté saluait ses sujets. Il retint un soupir, passa sa main nerveuse et blanche sur son visage, observa à gauche, puis à droite, redessina les verdoyantes lignes de l’horizon vêtu de collines en robes fleuries. Rosalie appréciait le bain de foule, les acclamations enjouées et admiratives à son égard. Pas lui. Il préférait la solitude, l’errance. Le silence. « Je ne sais pas. On danse peut-être? C’est ce qu’ils font tous. Habituellement je les aurais tués...Mais là, je vais les copier. Amusant. » Il sourit à peine alors que la brunette réprima un soupir en l'attrapant par le bras. Un orchestre enchaina sur quelques notes alors que les danseurs et leurs cavalières prenaient place sur la piste ; une valse. L’andalou trouvait l’air trop lent, trop morne. Il aimait la salsa, le flamenco. Les danses sensuelles qui font frémir, donnent envie. Les rayons du soleil redessinèrent le doux visage de sa délicieuse princesse qui tournoyait gracieusement devant lui. Dantes se rapprocha d’elle, le regard hypnotique, vif. « Rassure-moi. Ils ne vont pas passer cet air trop longtemps ? Ils vont mettre quelque chose de plus endiablé, je l’espère ? Les Bals de mon pays n’étaient pas aussi niais. » Il ne put s’empêcher d’émettre cette critique ; chassez le naturel, et il revient au galop ! Tout à coup, on vint les accoster, leur épargnant ainsi de se ridiculiser davantage, et ce pour le plus grand soulagement du ténébreux. Un sourire souligna les contours radieux de son visage. De la compagnie n’était pas de refus dans ce grand moment de solitude.



• • •


ROSIE ♥ Some love lasts a lifetime.
True love lasts forever.


“Todo para la familia”

Revenir en haut Aller en bas
Jayson S. Hemingway
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 392
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Etudiant en astro-chimie
▌EN CE MOMENT : A rencontré Eileen.
▌JUKE-BOX : Martin Solveig - The Night Out (Madeon Remix)
▌AVATAR PRIS : Garrett Hedlund

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs :: Pouvoir de guérison & hyperkinesis (hyper grande agilité et grande précision. Il anticipe et calcule tout à l'avance. Pour lui, l'environnement est fait de chiffres et est donc compréhensible).
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 8 Avr 2012 - 2:21

Spoiler:
 

Tellement d’évènements s’étaient produits dans ma vie depuis ces deux derniers mois ; certaines choses dont la logique entière m’échappait. Et d’autres, qui étaient si aisées à comprendre qu’il m’arrivait de nier la vérité, chose relevant du blasphème pour un scientifique. Mais c’était ce qu’il y avait de mieux à faire. Pour moi, comme pour le monde et ses habitants. Le Printemps ; la saison du renouveau, celle qui apporte de l’espoir et qui révèle la beauté des choses. Je n’y croyais pas particulièrement, mais d’un point de vue empirique, cette saison est assurément celle qui permet à la nature de reprendre ses couleurs et sa fraicheur. Mon expérience de chimiste m’invitait à voir les choses d’un angle moins poétique que certains confrères des Artists qui préféraient aquareller à leur guise les champs fleuris, les herbes hautes et frissonnantes, tandis que j’aimais comprendre toutes les lois régissant scientifiquement notre monde. Mme rendre au bal du Printemps était une grande première. C’était Aurea qui m’y avait invité, allant jusqu’à penser vanitueusement sans doute, que notre duo pouvait faire des émules au sein de la foule et qu’elle serait de ce fait, courronnée en tant que Miss Printemps. J’avais gentiment décidé de me pretter au jeu, pour lui faire plaisir surtout et puis, dans un second temps pour quitter un peu ma garçionnière sur Neptune qui sentait le renfermé et les vieux bouquins d’astrochimie poussiéreux. Pour l’occasion, je pris le soin de me mettre sur mon trente-et-un ; un costume sobre, coupé droit qui m’offrait une élégance appréciable. Je n’avais pas la prétention de dire que j’étais le plus séduisant, mais dans ce costume j’avais toutes mes chances de rayonner auprès d’Aurea. Rangeant rapidement ma guitare dans son étui, je sortis aussitôt de chez moi ; la sicilienne m’avait donné rendez-vous au parc. Nous nous y retrouverions probablement là-bas. Le soleil rayonnait splendidement dans le ciel d’azur ; quelques nuages couvraient légèrement l’horizon, mais le vent empli d’oxygène les écarta d’une bise frisquette. J’arrivai enfin au parc après avoir garé ma voiture dans le parking. Suivant la marche de certaines cavalières et leurs promis, je passai à mon tour à travers de l’un des labyrinthes du parc fleuri. Les habitants profitaient du calme en se retirant près de la lisère verdoyante du bois, alors que d’autres paraissaient totalement ravis à l’idée de passer un moment d’amusement avec leurs amis. Il n’y avait que les couples de danseurs qui étaient tétanisés. Petit à petit, je ressentais leur stress ; il était si communicatif. Je ne savais pas danser. J’étais quelqu’un d’assez réservé. Je ne savais vraiment pas si le choix d’Aurea avait été intelligent. Tout à coup, quelqu’un glissa ses petits doigts sur mes yeux ; son souffle me brûla la nuque alors qu’elle s’agrippa à moi. « Mademoiselle Riina, je présume. » Je savais que la surnommer ainsi la faisait toujours autant grincer des dents, mais j’adorais vraiment la taquiner. Me retournant, j’affichai un grand sourire à la jeune fille qui très gracieusement me contourna, laissant ses petites mains expertes dessiner le contour mes épaules avant de les glisser dans les miennes. « Certaine de vouloir t’afficher avec moi ? Tes barbouzes ne vont pas chercher à me plomber parce que je me serais un peu trop frotté à toi ? » Je ricanai. La sicilienne m’attrapa la main et me guida jusqu’à la piste de danse. Elle était ravissante dans sa petite robe, toute légère. Mon regard s’attarda sur sa jolie silhouette avant de le reposer dans ses yeux malicieux et brillants. « D’autres te l’ont certainement dit, mais tu es vraiment ravissante aujourd’hui. Non pas que tu ne l’étais pas il y a quelques jours, mais je trouve que cette petite robe te va à ravir. » Mon regard dessina une fois encore ses courbes, avant qu’elle ne me redresse la tête en me l’encadrant de ses mains fraîches. Je souris tout en lui emboitant le pas.

• • •
    Go little bad girl, little bad girl◭ Oh yeah, they tell me I'm a bad boy. All the ladies look at me and act coy I just like to put my hands up in the air. I want that girl dancing over there. Look at her go on the dancefloor. She's amazing on the dancefloor when she moves, girl I want more, keep it going girl, like I got an encore.Shaking her ass from the left to the right moving it round just the way that I like I wanna see her move like a movie on flight. She got it how I want it and I want it all night.
Revenir en haut Aller en bas
Julian R. Matthews
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1381
▌LOCALISATION : Neptune .
▌JOB : Etudiant en SES
▌EN CE MOMENT : Au chevet d'October
▌JUKE-BOX : Coldplay - Fix You
▌AVATAR PRIS : Jim Sturgess

Relations & Informations
» Humeur:
40/100  (40/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 8 Avr 2012 - 17:25

Spoiler:
 


Le bal du Printemps resté encore, malgré les années, un évènement si prisé par les habitants. Les fleurs repoussent, l’air s’attiédit, les oiseaux reprennent leurs belles couleurs, et les champs ressemblent à des océans verts. L’étudiant en SES s’était levé aux aurores ; Caroline avait clairement insisté pour le voir chez elle avant neuf heures afin de se rendre ensemble au bal. Le jeune homme avait au départ un peu hésité, n’appréciant pas particulièrement le gnian-gnian de ces journées dansantes, mais finalement, il s’était laissé convaincre, afin de ravir sa meilleure amie. Caroline avait besoin de changer d’air, tout comme lui d’ailleurs. Il se leva, se doucha, se prépara et avala une salade de fruits que Sarah avait préparées il y a quelques jours avant de disparaître mystérieusement de l’appartement. Une heure plus tard, Julian arriva devant chez Caroline : il était soigneusement coiffé, vêtu d’un costume très chic qui lui donnait un air plus sérieux. Il toqua à la porte et attendit à peine quelques secondes avant que la blondinette ne l’ouvre brusquement ; toute excitée, la jeune femme sautillait dans tous les sens, drapée de sa plus belle robe qui faisait joliment ressortir la couleur de ses yeux saphir, tout comme les pierres précieuses qui ornaient son cou. Les deux amis discutèrent un moment sur le perron avant de grimper dans la décapotable de l’économiste qui sans plus attendre mit le contact alors que Caroline bidouillait la radio pour leur trouver une station proposant des morceaux entrainants. Une dizaine de minutes plus tard, ils arrivèrent au parc ; Julian gara avec un soin méthodique son précieux engin avant de descendre pour ouvrir ensuite la porte à son amie. Celle-ci s’étira gracieusement tout en observant les participantes et leurs cavaliers qui pressaient le pas jusqu’à l’entrée du parc. Les fleurs inondaient les airs de leurs effluves délectables, le soleil jouait de ses rayons le long des coiffes des demoiselles, leur donnant tous les éclats irisés des diamants. Leurs yeux brillaient, à tous. La joie battait à la place de leur cœur ; ils étaient tous pressés à l’idée de se rendre sur la piste de danse, tous sauf certains cavaliers qui honteux, préféraient se replier près du buffet. Julian et Caroline saluèrent quelques amis de l’université avant de se rendre ensemble sur la piste déjà flamboyante. Tout était soigneusement décoré, aucun détail n’avait été laissé au hasard. C’était coquet. Le jeune homme adressa à son amie son plus beau sourire alors que celle-ci attrapa sa main pour guider ses premiers pas ; car tels étaient les mouvements de cette valse tant appréciée à l’œil par les promeneurs envieux.

Je suis persuadé qu’on va remporter le prix ! Dit-il avec un grand sourire alors que sa cavalière observait d’un œil critique les couples de concurrents. Julian voulait vraiment profiter du moment ; oublier NH, October, Emma, les problèmes en général, la Meute aussi. Tous ces soucis qui le rendaient si maussade même par temps ensoleillé. Caroline et lui valsèrent au rythme même du violoncelle de l’orchestre qui s’improvisait un solo aux airs enchanteurs. La magie du moment était fabuleuse. L’étudiant afficha un nouveau sourire, lorsque brusquement, il crut entrevoir au loin la chevelure flamboyante de son October. Il se raidit. Caroline lui tapota l’épaule pour le ressaisir, cherchant du regard ce que lui avait cru entrapercevoir sur l’horizon de jade. Désolé, sauf erreur de ma part, je suis convaincu d’avoir vu October. Il soupira. J’ai dû halluciner. Reprenons. Aussitôt, l’étudiant en SES calqua ses pas sur ceux de son amie qui assurait grandement. Les mouvements allaient et venaient, quelques balancements gracieux, alanguis. J’avais oublié de te dire à quel point tu es jolie ! Il la complimenta en esquissant un sourire malicieux, puis reprit les mouvements avec la même assiduité.

• • •

your love means everything to me.

Could you could you come back? Come back together, put yourself on my back and say it's forever. Could you could you come on? Come on forever. Your shoulders knees and your back are what keep me together. It's gonna tear us apart, tell me forever. It's gonna tear us apart love or keep us together. Cause you're the one i love October.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas E. Preasley
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1273
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Futur avocat
▌EN CE MOMENT : Surement au boulot...
▌AVATAR PRIS : Penn Badgley

Relations & Informations
» Humeur:
45/100  (45/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   Dim 8 Avr 2012 - 22:57

Spoiler:
 
Comment croire qu’il y a sur cette planète quelque chose que l’on ne peut pas voir, ne peut pas sentir, ne peut pas toucher ? Impossible, mais croire n’a jamais été le point de fondement de toute chose, la croyance ne compte pas, seule la foi est importante. La foi en un dieu, la foi en quelqu’un, la foi en l’amour, la foi en cette idée appelé Destin. Cette foi, Thomas l’avait perdue, peut-être définitivement, car il était impossible d’imaginer que toutes ces instances puissent être mauvaises. Seul l’Homme pouvait faire de ce monde ce qu’il était, pas un dieu, ni même le destin. Depuis la dernière fois qu’il avait croisé Lexy, Thomas avait changé, il était devenu plus relativiste, pas à l’excès bien sûr, mais il se rendait compte que peut-être avait-il fait des erreurs de jugements. Lexy n’était peut-être pas la personne qui lui fallait, elle n’était peut-être pas la personne qu’il devait aimer, comme s’il pouvait choisir… C’est pourquoi il était heureux d’aller au Bal du Printemps avec Joanna. Premièrement car il ne l’avait pas vu depuis longtemps, deuxièmement parce qu’elle dégageait une fraicheur innocente qu’il aimait avoir près de lui, troisièmement parce qu’elle était de loin bien plus que sa meilleure amie et enfin parce qu’ils étaient tout les deux dans la même impasse sentimentale et qu’il ne pourrait être que bénéfique pour eux de traîner ensemble. C’est une des raisons qui fit qu’il était de la partie avec elle, lorsqu’il la vit, il vit une nouvelle Joanna qui semblait plus mature, peut-être avait-elle enfin compris qu’Andrew n’était pas fait pour elle. Thomas aimait beaucoup Andrew, mais il le connaissait bien assez pour savoir qu’il ferait du mal à Joanna. Et s’il devait choisir, Joanna passerait d’abord. « Merci d'être venu. Ça me fait vraiment plaisir. Je t'adore Tom. » dit-elle en posant sa tête sur l’épaule de l’avocat. Thomas sourit, il était heureux de la voir aussi, il était heureux d’être là avec elle, de ne pas penser à Lexy, pour une fois. « Je suis plus qu’heureux d’être ici avec toi. » Thomas suivit Joanna, discrètement, même s’il appréciait ce bal, il n’était pas vraiment pour celui-ci, d’avantages pour son amie, aussi il essayait de se faire le plus discret possible pour qu’elle puisse profiter un maximum de ses amis, du moment. « Je te préviens, si tu veux me voir danser sur cette piste, il faudra attendre que j'ai consommé quelques verres, car je ne compte pas me lancer tout de suite. » Il sourit à sa remarque. La danse n’avait jamais été son fort, non pas du tout. Il n’était pas près d’aller sur la piste de danse, même chargé à l’alcool. À cette remarque, ils se dirigèrent vers les boissons, Thomas avait décidé de ne pas trop boire, pour qu’on ne puisse pas utiliser cela contre lui, comme l’avait déjà fait Charles. Joanna croisa un groupe d’amis, Thomas leur adressa un sourire mais il perdu rapidement le fil de la conversation, faisant voyager son esprit au travers de la musique, pensant à divers choses d’importances mineurs. Ce ne fut que lorsque Joanna posa sa main sur son bras qu’il retrouva ses esprits. Ils s’éloignèrent du groupe d’amis, assez rapidement. Thomas vit dans les yeux de son amie qu’elle avait particulièrement apprécié la robe de la jeune fille, presque à en être jalouse, il sourit. Ils avancèrent vers la boisson, Thomas servit Joanna, ils levèrent leurs verres, pour oublier le passer. « Tu sais que tu es bien plus belle que cette fille, là-bas, dit-il en montrant la jeune femme qu’ils avaient rencontré précédemment, elle ne t’arrive même pas à la cheville. » dit-il d’une voix amusé. Il le pensait vraiment, car Joanna était vraiment une jeune fille magnifique, il avait souvent eu le chic pour s’entourer de belles jeunes femmes, et Joanna en faisait très largement partie. « Bien, dis-moi ce que tu veux faire… Je suis dévoué à tes ordres. Il sourit. Qui veux-tu voir et qui veux-tu éviter ? » Cette question, il ne la posait pas de manière anodine, s’il lui demandait cela, c’était bien parce qu’il pensait qu’il ne voulait pas croiser Lexy, à tous prix. D’une part parce que cela lui épargnerait bien des désagréments, ensuite parce que son cœur ne le supporterait peut-être pas.

• • •

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.


Dernière édition par Thomas E. Preasley le Lun 9 Avr 2012 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❀❀❀





MessageSujet: Re: LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun   

Revenir en haut Aller en bas
 

LA FETE DU PRINTEMPS ✿ rp commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Your Destiny  :: » Parc-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit