LE FORUM DE CYRINE, PAR CYRINE POUR CYRINE
 
CYRINE ON A DECOUVERT TON PETIT SECRET Hihihihihihi

Partagez | 
 

 A night can change everything

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: A night can change everything   Dim 18 Mar 2012 - 22:15


Ͽ I know all of the things that make you who you are Ͽ



Les lumières des lampadaires et des immeubles illuminaient merveilleusement la ville. Le soleil avait laissé sa place à la Lune pour les douze prochaines heures. La City était magnifique le soir mais surtout animée. En effet, lorsque la nuit tombait, la population sortait pour faire la fête, dîner au restaurant ou encore se promener sur les grandes places ; à croire qu’elle était plus active le soir que le jour. Roulant dans sa décapotable, Josh observait les habitants, vêtus de leurs plus belles tenues de soirée. Des habitants de toutes générations. Le sourire aux lèvres, le jeune homme était pressé de retrouver Maria. Il l’avait invitée par un coup de téléphone, au restaurant italien, Bello Olivero, connu pour être chic et branché. Il ne s’était pas posé de question et l’avait fait tout simplement ; sur un coup de tête. Il l’avait invitée le jour même. Maria avait été surprise mais n’avait pas dit non. Quand à lui, il avait seulement espéré qu’elle soit libre et non prise par le travail ou par un autre rendez-vous. A vrai dire, le surfeur avait envie de la revoir. Ils étaient décidés à retrouver leur fille, Catalina avec l’aide d’Adrianna, leur amie commune. Il était heureux oui car avant qu’il ne revoit la demoiselle Sanchez, il ne s’était guère douté de partir à la recherche de son enfant. C’était trop beau pour être vrai. Il lui avait fallu deux jours pour le réaliser. Vers, sept heures et demie et le jeune homme galant se dirigeait au Bello Olivero. Joshua avait longuement hésité à venir la chercher mais finalement, il voulait qu’elle soit indépendante. Comme ça, en cas d’urgence personnelle, elle pouvait partir librement. Il ne voulait pas lui mettre des bâtons dans les roues. Peut être qu’il aurait dû aller la chercher ? Le stress monta. Il n’avait pas envie que Maria lui fasse cette remarque. Il ne souhaitait pas la décevoir. Oh que non ! Parce que sinon il s’en voudrait à mort. Le conducteur prit son téléphone et réfléchit pour savoir s’il devait retourner en direction de Neptune. Puis il se résigna et alla vers le restaurant. De toute façon, ils auraient surement d’autres occasions de sortir ensemble. Silverstone ne tarda pas à arriver à destination. Il avait roulé tranquillement. Il regarda l’heure et vit qu’il était presque vingt heures ; ils s’étaient donné rendez-vous à cette heure-ci. Peut être que Maria serait déjà là. Malgré que le restaurant soit aussi populaire, le jeune homme avait réussit à réserver une table. Quand la réceptionniste lui avait dit par téléphone qu’il avait eu de la chance, le frère de Penny avait sauté de joie. Il avait remercié le ciel. Oui oui, juste pour une soirée, il avait remercié le ciel, qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour la mexicaine. Le surfeur donna ses clés au voiturier et entra dans le restaurant. Lui aussi, il avait choisit un de ces plus beaux costume, il monsieur avait opté pour un costard Guess et des chaussures italiennes signé Ferruci. Il était tout simplement beau. Il s’approcha de la réceptionniste et quelques minutes plus tard, il était assis à sa table. Maria n’était pas encore arrivée.
Le jeune homme n’attendit pas longtemps lorsqu’elle arriva. Elle était magnifique dans sa robe et ses talons. Elle avait un sac à main de poche qui était accordé avec sa tenue. Sanchez était resplendissante. A couper le souffle ! Josh ne sut que dire au départ et ne réagit pas de suite lorsqu’elle fut tout près de lui. Il se retrouva ses esprits rapidement, s’excusa et se leva. « Bonsoir Maria ! Pardonne moi mais tu es tellement belle ce soir que j’en étais bouche bée… » Il l’embrassa tendrement sur la joue. Il recula la chaise qui était en face de la sienne afin qu’elle puisse s’asseoir. Quel homme galant ! Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas sorti le grand jeu. Il était heureux de la faire pour elle ; après tout, ce n’était pas n’importe qui, mais son premier amour. Sur le coup, il eut un sentiment de culpabilité. Il était tellement content de la voir ici qu’il ne s’était pas demandé si elle avait reporté une soirée. « J’espère qu’à cause de moi tu n’as pas du annuler des rendez-vous ?! » Il la regarda, espérant que sa réponse soit négative. Pour rien au monde, il ne voudrait gâcher cette soirée. Cependant, pour l’instant elle avait bien commencé. Josh n’arrêtait pas de la regarder, elle était éblouissante et il ne pouvait détacher son regard de la brune. Un autre sentiment le frappa brutalement, la nostalgie. Il se rappela soudainement du bon vieux qu’il avait passé avec elle. Toutes les soirées magiques passées à ses côtés. Il désirait que celle-ci soit gravée dans sa mémoire comme pour toutes les autres.

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Maria Sanchez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1528
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Styliste
▌EN CE MOMENT : A peur des démons du passée
▌JUKE-BOX : Jet Lag - Simple Plan
▌AVATAR PRIS : Selena Gomez

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma créativité
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Lun 19 Mar 2012 - 0:58

« If i should die before I wake It's cause you took my breath away losing you is like living in a world with no air. Im here alone didnt wanna to leave My heart won't move it's incomplete if there was a way that i can make you understan.But How Do you expect me To live alone with just me Cause my world revolves around you it's so hard for me to breathe »

Vous croyais au destin ? Du genre comme quoi tout serait écrit quelque part à l'avance ? Moi j'y crois, dans certain cas. Tout était tellement compliqué, bizarre en ce moment dans ma vie, j'étais légèrement perdue je devais bien l'avouer. Je vous mentirais si je disais que revoir Josh ne m'avait pas chamboulée. Bien sur j'étais chamboulée, je l'avais tellement aimé, il était tant pour moi, mon premier amour, ma première fois et le père de ma fille chérie. Oui, je sais, je parle comme un adulte. Mais je ne le suis pas, voilà tout le problème. Je n'ai que 18 ans et normalement je ne devrais pas me prendre la tête avec ce genre de chose. Revoir Josh avait inévitablement ravivé les sentiments pour lui que j'avais enfouis pour ne plus souffrir de son absence tant celle-ci était douloureuse, insupportable même. Rien que d'y repenser, j'en frémissais comme si un vent froid venez de s'engouffrer dans ma salle de bain. Je secoue la tête chassant ses mauvais souvenir, et continuais de me sécher les cheveux. J'avoue que j'avais pas du tout l'intention de sortir ce soir mais apparemment Josh en avait décidé autrement, et j'étais loin d'être embêtée qu'il met inviter, bien au contraire, j'avais vraiment très envie de le revoir, et il m'avait vraiment manqué, comme souvent d'ailleurs. J'avais été surprise de son appelle plus tôt dans la journée, surprise mais heureuse toute le même, après tout c'était Josh, et il l'invitait a diner, au Bello Olivero et autant dire que quand on vous invite dans se genre de restaurant, on ne peu désâment pas refuse une telle invitation. Il m'avait donc donner rendez-vous a 20H au restaurant. Je me sentais bizarrement ni calme, ni stressé mais un mélange des deux et c'était bizarre comme sensation. Une fois mes cheveux sec, je resserrais mon peignoir sur moi et allais dans ma penderie choisir ma tenue pour se soir, une jolie robe rouge. Je la sortais de ma penderie, et la déposais sur mon lit pour aller me mettre mes sous-vêtement, noir. J'ouvrais la housse qui protéger ma robe, la sortait délicatement. Cette robe était vraiment magnifique et parfaite pour moi m'avait dit mon père, qui me l'avait offert. Je quittais mon peignoir et enfilais la robe, ni trop longue, ni trop courte. Parfaite. Je m'asseyais délicatement sur mon lit et enfilait mes Louboutins assortit a la robe. Je marchais jusqu'à ma salle de bain, mes talons claquant sur le sol. Je coiffais correctement mes cheveux, les lissant avant de me maquiller un peu plus appuiyé que d'habitude le maquille, mais ce soir, je sortais. Un fois cela fait, je vérifiais que tout été bien et cela avait l'air d'être le cas, j'étais donc prête à sortir. Je respirais, attrapais ma pochette ou je rangeais tout mes papier ainsi que je mon Iphone. Je prenais mes clefs de voiture et quittais mon luxueux loft de Neptune. Merci papa sur ce coup là ! Je me dirigeais vers ma voiture que j'adorais même si je n'étais pas très porter bagnole. Je my engouffre, pose ma pochette sur le siège passager. Vous allez me dire mais pourquoi on vient pas la chercher ? Muais par ce que je suis assez pointilleuse. Je roulais donc jusqu'au Bello, laissais ma voiture a un des hommes en service. Je prenais ma pochette, respirais in bon coup. Je me demandais comme aller se passer la soirée. Je marchais jusqu'à la réception ou une jolie fille me conduit jusqu'à la table ou était assis Josh. Je souris, le regardant, beau, comme toujours et tout le temps. Je marchais vers lui, calme. Il ne me quittait pas du regard, restant assis, muet, juste ses yeux sur moi. Je rougis. A quoi jouait-il ? Après quelques minutes, il s'excusa et se leva de sa chaine. Il avait vraiment sortit le grand sourire pour les voir jouer comme ça. « Bonsoir Maria ! Pardonne moi mais tu es tellement belle ce soir que j’en étais bouche bée… » je baissas la tête, rougissant doucement. J'étais vraiment contente de pouvoir passer une belle soirée en perfectif mais en tous, Josh était toujours le moyen. Il recula ensuite ma chaise, et je restais un peu bête. Je crois qu'on avait jamais eu se genre d'attention envers moi. « J’espère qu’à cause de moi tu n’as pas du annuler des rendez-vous ?! » Je levais les yeux vers lui, un sourire sincère sur mes lèvres. Il avait vraiment eu peur de mal les choses. Moi j'étais sa première supportrice, celle qui connaissais, juste après le match.

Bonsoir … Lançais-je en le regardant, souriante. Rien, ni personne ne viendrait gâcher notre soirée, enfin, je l'espérais. Je savais que Joana était contre, que sa famille aussi serai de surement pas d'accord, mais moi j'étais convaincu que nous devions retrouver notre fille pour aller mieux. C'est gentils … Je... Tu n'est pas mal non plus tu sais ? Dis-je en riant doucement, el détaillant discrètement. Tu t'est fais beau pour moi ? Lui demandais-je, vraiment impressionnée. Non, ne t'en fais pas ! Je n'avais qu'un seul rendez-vous en début d'après-midi et cela n'a pas durant longtemps donc j'ai largement eu le temps de me préparer vois-tu. Je le regardais, lui si beau, son visage que je savais déchiffrer en un rien de temps. Il était beau, vraiment beau. Je toussais, et lui sourais. Tu sais j'ai été asseze surprise par ton coup de fils, surprise dans le bon sens du terme je veux dire, même si tu m'a pris un peu de court je l'avoue. Souriais-je, le taquinant un peu, mon coeur battant fort dans ma poitrine. Alors ? Que me vaut ce diner ? Dis-je, trouvant ses yeux.


Spoiler:
 

• • •
« Everyday should be a new day to make you smile and find a new way of falling in love. I could fallen in love. Out of our minds, and out of time; Wishin' I could be with you to share the view. We could've fallen in love »


Dernière édition par Maria Sanchez le Dim 1 Avr 2012 - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Lun 26 Mar 2012 - 22:43



Joshua avait invité à dîner Maria. Il voulait la revoir soudainement, voilà pourquoi il avait réservé une table au Bello Olivero le jour même. Il était impatient de la retrouver ; voir son magnifique visage, son sourire radieux le rendait heureux. Lorsqu’il voyait la styliste, c’était comme si il avait de nouveau dix-huit ans, il redevenait le jeune homme qui était tombé follement amoureux de la belle. A chaque fois qu’il pensait à elle, une vague d’amour le submergeait totalement jusqu’à la noyade ; il se laissait couler parce que le sportif était heureux rien qu’à l’idée d’éprouver des sentiments aussi forts, aussi purs. Josh avait passé plusieurs années loin d’elle, il avait essayé d’enfouir cet amour pour Maria, il avait été à deux doigts de réussir mais lorsqu’il l’avait revu à la plage, tout était ressorti ; comme une explosion. Tourner la page avait été la solution pour laquelle il avait opté or de plus en plus, il arrêtait d’agir comme un ami envers elle. Plus attentionné, plus tendre, il la regardait avec ce regard amoureux qu’il lui portait quand ils s’étaient connus. Silverstone se rendait compte de son comportement, tenter de temps à autre de se tenir correctement et d’autre fois, il se lâchait et se laissait guider par ses sentiments pour la mexicaine. C’était instinctif. Définir sa relation avec Sanchez était compliqué. Parfois, il l’a voyait comme une amie et d’autre comme ça « petite amie » comme quand ils étaient adolescents. Le surfeur était arrivé quelques minutes en avance pour son rencard, enfin cette soirée entre amis, ou du moins sous-entendu. Enfin, même Josh ne savait pas où il en était. Il était persuadé par contre d’être perdu et confus. Maria avait eu raison sur la plage quand elle avait dit qu’ils ne pouvaient définir leur relation trop compliquée pour leurs amis et eux même. Il aurait aimé être sure de ce qu’il éprouvait pour elle. Il en avait un mal de crâne quelques fois. Le sentimental ! D’ailleurs, lorsque Maria entra dans le restaurant et qu’il l’avait aperçu, Josh n’avait su que dire et bouger. En effet, il était resté immobile. Fallait avouer qu’il avait le souffle coupé. Bah oui vu que la styliste était vêtue d’une sublime robe rouge avec des Louboutin noirs. Vous voyez, il y a de quoi pour perdre sa voix ! Cette tenue la mettait en valeur et la rendait simplement magnifique. Plutôt, il n’y avait pas de mot assez fort pour la décrire. En tout cas, une chose était sure, Maria faisait toujours autant d’effet sur Joshua.

Heureusement pour lui, ses bonnes manières leur rattrapèrent et il put réagir afin de se comporter en vrai gentleman, si on oubliait l’histoire du covoiturage qui l’avait troublé. Il se leva, recula la chaise destinée à la demoiselle Sanchez. Une fois qu’ils furent enfin installés, la talentueuse styliste parla. Sa voix était somptueuse, douce comme le miel ; des frissons parcoururent l’échine du surfeur. Elle lui retourna les compliments que le jeune homme le lui avait fait auparavant. « Merci ». Ils paraissaient tous les deux timides alors qu’ils se connaissaient parfaitement bien. C’était comme s’ils revivaient les soirées qu’ils avaient vécurent tous les deux en amoureux. En fait, oui il s’était habillé élégamment pour elle, même si, Silverstone s’habillait toujours correctement. Sauf quand il allait surfer. « Bah dans ce genre de situation, je m’habille toujours comme ça donc eux… ». Il ne termina pas sa phrase mais Maria, le fit à sa place et elle lui fit remarquer qu’elle le connaissait trop bien et qu’elle savait qu’il ne voulait pas l’admettre. Le macho ! C’est tous les hommes ça. « Ouf heureusement, parce que sinon j’aurais culpabilisé ! »dit-il avec un sourire. « Je t’ai invité parce que j’avais envie de te revoir. La dernière fois, on était avec Adrianna mais ce soir… » il hésita quelques secondes puis avoua son désir. « Je ne veux que toi et moi et personne d’autre ! ». Il prit en passant son téléphone dans la poche de sa veste et le mit sur vibreur. Il ne souhaitait pas l’éteindre totalement, en cas d’urgence. Josh se concentra à nouveau sur le merveilleux visage de Maria. Il était content car il allait passer une magnifique soirée en bonne compagnie. Il se rendit compte ensuite que cela faisait un long moment qu’il n’avait pas eu de rendez-vous galant avec une jeune femme. D’habitude, il faisait toujours la fête et faisait le con, comme tous les autres étudiants.

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Maria Sanchez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1528
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Styliste
▌EN CE MOMENT : A peur des démons du passée
▌JUKE-BOX : Jet Lag - Simple Plan
▌AVATAR PRIS : Selena Gomez

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma créativité
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Mer 28 Mar 2012 - 18:00

« If i should die before I wake It's cause you took my breath away losing you is like living in a world with no air. Im here alone didnt wanna to leave My heart won't move it's incomplete if there was a way that i can make you understan.But How Do you expect me To live alone with just me Cause my world revolves around you it's so hard for me to breathe »

Vous croyais qu'avec de la patience, et de la persévérance on pouvait tous avoir la vie d'on ont rêve chaque nuit ? Moi j'y crois, et plus encore aujourd'hui que je suis sur le point d'avoir tout ce dont j'ai jamais rêver, ma fille, et Josh était de nouveau dans ma vie, comme si en faite, il n'aurait jamais du en sortir et comme si nous étions en quelque sorte, destinés lui et moi. Le revoir avait je crois, tout changer, ou en tous cas, changeait beaucoup de chose dans ma vie, et j'étais maintenant en paix avec mon passé, grâce à lui, a sa présence et à son soutiens inconditionnel. Il était en bien des points ma vision de l'homme parfait, et même si il était certain qu'il ne me laissais pas indifférente, ce n'était malheureusement pas si simple même si j'espérais que cela le soit. J'avais vraiment étais très surprise qu'il m'invite a diner, et dans mon esprit je ne pu m'empêcher de penser à se diner, soit disant passant dans le restaurant le plus chère de la ville, comme à un rendez-vous. J'ignore pourquoi je n'arrivais pas a me sortir cette idée de la tête, peu être par ce qu'on fond de moi, je savais que c'était surement le cas, que rien, entre lui et moi ne serait jamais simple, ou platonique, on avait vécu trop de chose pour et mes sentiments pour lui étaient toujours et ils m'étaient revenus en pleins tête dès que je l'avais revu sur la plage, totalement par hasard. Arrivé au restaurant, je me sentais comme quand j'étais plus jeune, le coeur battant la chamade, les main légèrement moites en me demandant comment allait ce passer la soirée, le rendez-vous. Tout ça pour dire que j'étais stressée, ne sachant pas a quoi je devais m'attendre ce soir. Je rentrais dans le restaurant et on m'amena jusqu'à la table ou était Josh et plus je me rapprochais de lui et plus les souvenirs du passé m'apparaissait et venait tout chambouler, je sentais que cette soirée était bizarre, qu'elle signifiait quelque choses, mais je ne savais toujours pas quoi. Lorsque j'arrivais devant lui; voir ses yeux pétillant, comme avant, comme lorsque nous étions ensemble, il n'y avait aucun autre regard qui me faisait me sentir si aimée, si appréciée, si désirée aussi. Son regard parlait pour lui, et le miens devait aussi en dire beaucoup. Après un petit bug de sa part, il se reprit bien vite en me faisant un compliment qui me fit légèrement rougir avant de tirer ma chaise pour que je m'assois. Il la repousse doucement vers la table et vint se rassoir alors que je lui retournais le compliment. « Merci » me dit-il timidement alors que je lui souriais chaleureusement. Oui, il était vraiment a tomber. J'ignorais pourquoi on agissait si bizarrement,, comme si on se voyait pour la première fois, alors que clairement notre histoire ne commençait pas a cet instant-là. Nous étions tout els deux incertains, timide, ne sachant quoi faire, quoi dire. Voyant a quel point il est classe, bien habillé, parfait, je lui demandais, taquine, si il s'était fait beau pour moi. « Bah dans ce genre de situation, je m’habille toujours comme ça donc eux… » Je levais les yeux vers lui et accrochais son regard quelques instants. Je respirais calmement tentant de calmer les battements de mon coeur, et ma respiration.

Et qu'elle est le « genre de situation » pour ce soir exactement ? … Semblais-je souffler doucement, la regardant toujours, me demandant toujours avec crainte ce que cette soirée représentait car en toute logique, elle pouvait représenter beaucoup de chose, et n'était pas sur, je ne voulais pas faire de gaffe pour ensuite avoir honte a jamais si je m'étais trompée. Et puis je te connais tu sais ? Même si c'était le cas, tu ne l'avouerais pas, en tout cas, pas ouvertement. Tu as toujours était comme ça … Pleins d'attentions pour moi, même les plus infimes, mais refusant de l'admettre. Terminais-je en souriant.

J'avais dit cela en le regardant dans les yeux, l'observant. Même lorsque j'étais stressée, je restais néanmoins moi-même Je restais telle que j'étais et évitais de faire des gaffes ou de devenir un vrai boulet, maladroite et le reste. Ce n'était pas moi. Il s'inquiéta ensuite de savoir si en 'invitant il ne m'avait pas fait reporter dans rendez-vous professionnel et je le rassurais en lui disant que non, qu'il n'avait pas a s'inquiéter, et puis même si cela avait été le cas, c'était pas bien grave. « Ouf heureusement, parce que sinon j’aurais culpabilisé ! » Me répondit-il avec son magnifique sourire présent sur son visage. Du Josh tout craché, toujours à s'inquiéter ou à culpabilisé pour les autres. Cela faisait partit de son charme. Je ris doucement, secouant la tête. Je ne pouvais vraiment pas détacher mes yeux de lui. Je lu demandais alors la raison de ce diner, de pourquoi il m'avais inviter comme ça, sans m'en avoir parler avant, ce qui m'avait vraiment surprise mais en même temps je crois que j'aurais dit oui a n'importe qu'elle proposition qu'il m'aurait faite tant j'avais vraiment envie de le revoir, c'était une envie que je me devais d'assouvir et on dirait bien que lui aussi en avait très envie et cela m'aller plus que bien. Je savais que nous allions passer une super soirée comme toute celles que nous avions passée quand nous étions encore ensemble, si innocent. Maintenant nous étions deux adultes en devenir et déjà nous avions bien plus de responsabilités que les autres jeunes de notre ages, moi j'étais une styliste qui monter petit à petit et nous étions tout les deux parents d'une magnifique petit fille, Catalina. La plus belle chose que la vie pouvait nous donner à jamais. « Je t’ai invité parce que j’avais envie de te revoir. La dernière fois, on était avec Adrianna mais ce soir… » Il fit une pause,sembla hésité, et je restais pendue à ses lèvres, attendant la suite de ses paroles. « Je ne veux que toi et moi et personne d’autre ! » Je le regardais, un sourire sur mon visage et qui ne le quittait pas. Ses mots me firent frissonner. Je baissais légèrement la tête, me mordant la lèvre doucement. Pourquoi fallait-il toujours qu'il me mette, même sans s'en rendre compte, dans des états pas possibles ? Lentement je posais ma main sur la table, ouverte et tendu vers lui pour qu'il me la prenne.

Pas besoin de culpabiliser tu sais … Dis-je en le regardant. Les rendez-vous que j'ai peuvent être reporter facilement, ne t'en fais pas ! Le rassurais-je, encore. On ne croirait pas comme ça, en le voyant mais en faite, il était un réel inquiet, surtout pour les gens qui l'aimait. Oui … Toi et moi, et rien que toi et moi. Cela me semble plutôt pas mal comme programme ! Dis-je en riant doucement, le regardant toujours. Je suis contente d'être là … Rien qu'avec toi.

• • •
« Everyday should be a new day to make you smile and find a new way of falling in love. I could fallen in love. Out of our minds, and out of time; Wishin' I could be with you to share the view. We could've fallen in love »


Dernière édition par Maria Sanchez le Dim 1 Avr 2012 - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Jeu 29 Mar 2012 - 0:11






A vrai dire, c’était un rencard. Subitement, Josh avait eu envie de revoir Maria. Le jeune homme avait l’art et la manière de faire des choses imprévues, comme annuler une sortie alors qu’il devait retrouver des amis, changer de restaurant parce que finalement celui qu’il avait choisit était trop bruyant ; en effet, en fonction de son humeur, de ses envies, il faisait comme bon lui semblait. Silverstone était plein de vie, il profitait et ne se souciait guère des problèmes, enfin, des problèmes minimes parce qu’en ce qui concerne les rumeurs sur le mur de New Heaven et ses problèmes avec Penny et Austin, il avait été tourmenté ; surtout qu’il était en tort vis-à-vis de son ancien meilleur ami. Avant que la styliste arrive, il avait été excité comme un gamin, cela montrait à quel point il était impatient de la revoir. Josh avait toujours eu du mal à s’attacher rapidement des gens avec qui, il faisait connaissance. Et pourtant, lorsqu’il avait rencontré la mexicaine, il avait réussit à tomber amoureux d’elle. La preuve, ils avaient eu une fille. Ce cadeau que Dieu leur avait offert les avait fait beaucoup souffrir car ils avaient été obligés d’être séparés. Encor la faute aux parents Silverstone. Malgré les dures épreuves qu’ils avaient vécues, Maria et Josh avaient fini par se retrouver, s’aimant toujours d’une passion qu’ils ne sauraient expliquer. Le destin avait finit par les rapprocher. Il y était sans doute pour quelque chose, pensait le sportif. De toute façon, il ne refuserait pas une telle chance. C’était Maria. Justement, cette dernière était éblouissante ce soir. Vêtue d’une magnifique robe rouge, de talons époustouflants, la jeune femme embellissait la pièce. Elle était sublime. Sa beauté aveuglait non seulement le jeune homme mais aussi le paralysait. Il n’avait pas bougé d’un poil et ce fut au bout de quelques secondes qu’il s’était rendu de cela. Josh néanmoins galant, recula la chaise de Maria afin qu’elle puisse s’asseoir, ensuite il l’avança et se rassit. Les deux jeunes gens encore amoureux l’un de l’autre, se complimentaient tour à tout. Timides et réservés, chacun rougissait au moindre compliment flatteur. A croire qu’ils faisaient connaissance que maintenant alors qu’ils se connaissaient depuis plusieurs années. Leur relation était intime.

Maria lui avait demandé s’il s’était habillé aussi classe pour elle en cette occasion. Elle avait raison, il voulait en mettre plein la vue même si elle connaissait tout sur lui. « D’accord, je l’avoue. Ce genre de situation est un rencard mademoiselle ! » il souriait, un sourire sincère, libre et non réservé comme au début de la soirée. Il s’était mis en tête que ce n’était que Maria et qu’il n’avait pas besoin de stressé pour que tout soit parfait. Il était conscient qu’il pouvait y avoir des imprévues et qu’il fallait qu’il reste calme. Il ne devait céder à la panique sous aucun prétexte parce que sinon, il aurait l’air ridicule. Ensuite, la jeune femme le rassura pour ses rendez-vous. Il n’aurait pas souhaité qu’il tombe mal, après tout, il l’avait invité à dîner pour le soir même. Avec plus de confiance, Joshua avoua qu’il voulait la revoir, uniquement elle. La dernière fois, ils étaient tous les deux avec Adrianna mais maintenant, cette soirée serait que pour eux deux, en tête à tête. A ses paroles, la talentueuse styliste rougit tout en baissant les yeux. Depuis qu’elle s’était assise à la table, ils n’arrêtaient pas de rougir et baissaient leur regard. Cela continuerait surement tout au long de la nuit. En plus, ils avaient tellement de chose à rattraper. Ils ne s’étaient pas vus depuis que Silverstone l’avait laissé dans la salle d’accouchement. Quand il repensait à cette scène, c'est-à-dire tous les jours, le surfeur culpabilisait. Pourtant, elle ne lui en voulait pas lorsqu’ils s’étaient retrouvés or, des mots sortant de la bouche de Maria ne ferait disparaître toute cette culpabilité. Cela n’y changerait rien. Sauf peut être le temps. La demoiselle Sanchez posa sa main sur la table et tout naturellement, Josh vint la prendre, la caressant d’une abondante tendresse avec le pouce. « Je ne culpabiliserait pas, promis. » dit-il en affichant son sourire charmeur. « C’est notre soirée, à tous les deux… ». Il s’approcha de Maria et lui fit un baiser sur la joue. Le bel homme était aux anges. Il éblouissait la pièce avec sa joie ; elle devait être contagieuse parce que la jeune femme qui se tenait face à lui avait l’air heureuse.

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Maria Sanchez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1528
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Styliste
▌EN CE MOMENT : A peur des démons du passée
▌JUKE-BOX : Jet Lag - Simple Plan
▌AVATAR PRIS : Selena Gomez

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma créativité
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Dim 1 Avr 2012 - 10:27

« If i should die before I wake It's cause you took my breath away losing you is like living in a world with no air. Im here alone didnt wanna to leave My heart won't move it's incomplete if there was a way that i can make you understan.But How Do you expect me To live alone with just me Cause my world revolves around you it's so hard for me to breathe »

« D’accord, je l’avoue. Ce genre de situation est un rencard mademoiselle ! » Il sourit et instinctivement mes lèvres aussi s'étirèrent en un grand sourire, vrai, sincère et donc d'autant plus magnifique. J'étais vraiment heureux d'être là, avec lui et rien qu'avec lui, cela signifiait tant de chose pour lui, pour moi et pour nous deux. Nous avion vécu tellement de chose ensemble que même si nous le voulions, nous étions incapable de prendre nos distance et cela se confirmer ce soir. Josh m'avouait enfin ce que je savais déjà, ou tout du moins que j'espérais au fond de moi. Ce soir était un rencard, un nouveau départ pour notre « nous » construit il y des années, mais jamais vraiment terminé. Nous avions là un occasion en or de poursuivre notre histoire, qui avait été interrompue sans nous avoir demander notre avis et j'étais certain, dès que mes yeux c'était poser sur Josh, lors de la fête sur la plage, que entre nous, rien n'était terminée, bien au contraire et rien ne pouvait me rendre plus heureux. Ma famille allait bientôt, du moins, je l'espérais être réunis et je crois que jamais je n'avais souhaiter quelque chose aussi fort que cela. Être avec ma famille. Enfin. J'étais sur le point d'avoir tout ce que j'avais toujours voulue et il m'étais impossible d'exprimer ce que je ressentais en cet instant, c'était bien trop fort, trop inexplicable aussi. Je sentais tout mon corps vibrait, attendant quelques chose sans réellement savoir de quoi il s'agissait. Nous avions beau être dans un restaurant chic et fréquenté, je ne voyais que lui, son sourire, ses yeux qui me regardent et m'en disent beaucoup plus que ses mots. Tout était simple avec lui, je n'avais pas besoin de me poser dix miles questions, je devais juste être moi, tel que que je suis et tel qu'il m'apprécie. Il sait tout de moi, vraiment tout. Lui seul, avec Adrianna maintenant, connaissait ma sombre période et tout ce qu'elle a provoquer. Cette période de ma vie, bien qu'étant passée, et réglé, il m'empêche qu'elle restait toujours douloureuse, si douloureuse que j'évitais la plupart du temps d'y pensée, ne voulant pas pleurer, ou m'effondrais et que les gens me posent des questions auxquelles je ne pouvais pas répondre, n'en ayant pas la force ni le courage.

Un rencard alors … Intéressant tout ça ! Dis-je ne prenant un faux air détaché alors qu'en moi, tout était prêt à bouillir et à exploser. Mon coeur battait fort, ma respiration devenait confuse et saccadée. On dirais que c'était la première fois que j'allais à un rencard, or, ce n'était ni mon premier rencard, ni ma première fois avec Josh. Mais dis moi … Quand en est tu venu à te dire que c'était un rencard que tu voulais et pas juste un diner ? … Oui, j'étais curieuse et je m'amusais lui poser des questions qui le mettrait mal à l'aise, non pas par méchanceté mais par curiosité, et pas désir de le voir sourire, être gêné.

La regardant dans les yeux, l'observant, le scrutant. Il était là, en face de moi, le père de ma fille, le garçon que j'aime depuis le lycée. J'ai vraiment de la chance et j'espérais que cela durerait un petit moment, j'avais déjà eu assez d'épreuve pour ma courte vie , je voulais que cela s'arrête un peu, que je profite au moins de ce que j'avais retrouver, Josh et Catalina. Je levais la main et la posais doucement sur la table et aussitôt, Josh s'en saisit. Je frissonnais à se contact, comme si ma peau après coup, se remémorait tout les autres contact, frôlement, baisers qu'elle avait reçu de sa part avant, comme si rien n'avait était oublié même après des années. Je le rassurais aussi sur le fait que je n'avais pas eu a reporter de rendez-vous pour être ici, même si je l'aurais surement fait et qu'il n'avait de toute façon rien a se reprocher, ni a culpabiliser pour quoi que se soit.« Je ne culpabiliserait pas, promis. » Je m'esclaffais, ne le croyant pas une seule seconde C'était trop important pour moi d'être là, avec lui. « C’est notre soirée, à tous les deux… » Je me mordais la lèvre, le regardant avant de hocher la tête. Oui, il avait tellement raison, c'était notre soirée et rien ni personne ne viendrait la gâcher, j'y veillerais personnellement, c'était trop important pour moi et je ne laisserais pas passer cette deuxième chance avec lui. Je crois pas que cette fois je m'en sortirais si je devais lui dire une nouvelle fois adieu. Je levais les yeux vers lui, jetant furtivement des regards sur nos mains enlacées.

Tu culpabilise toujours … Surtout quand il s'agit des personnes auxquelles tu tiens. Je me rappelle bien que quand on était ensemble, dès qu'il m'arrivait quelque chose, une mauvaise note, une petite dispute avec mes parents, quoi que ce soit, tu croyais toujours que c'était ta faute, et te confondais en excuses. Me remémorais-je, en souriant. C'était le bon temps comme on dit, on était heureux, amoureux et rien ne semblai pouvoir venir ternir tout ça. Je plongeais ensuite mon regard dans le siens, serrant doucement sa main. Oui, notre soirée … Soufflais-je en le regardant. Si tu savais combien de fois j'ai rêvais de ce moment : toi et moi réunis. Je crois que je ne peux pas être plus heureuse qu'en ce moment et c'est grâce a toi, encore.

• • •
« Everyday should be a new day to make you smile and find a new way of falling in love. I could fallen in love. Out of our minds, and out of time; Wishin' I could be with you to share the view. We could've fallen in love »
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Sam 7 Avr 2012 - 5:19


Tout ce qui m’arrivait pour l’instant me paraissait idyllique, les moments passées avec Maria me réconfortaient et me donnaient une force incroyable. Les rumeurs de New Heaven, l’histoire avec Austin pour la transgression du code d’honneur, Penny et ses caprices les plus irritants et Joanna avec son côté blasé, n’avaient plus aucune importance. L’impression d’avoir des ailes dans le dos, de voir que le bon côté des choses jusqu’à voir la vie en rose, devenait de plus en plus forte. Qui l’eut cru que je pouvais être de nouveau moi-même ? Même pas moi en personne. Depuis des décennies, d’accord, j’exagère mais depuis quelques années, c'est-à-dire quand j’ai quitté le nid familial, le bonheur m’avait été privé, comme l’air qui nous est vital ! La frustration. La colère. Le sentiment d’abandon. Tous ces sentiments malsains avaient fait de moi une autre personne et la seule façon de ne pas être rongé entièrement par ces désagréments, c’était le surf. Ce sport avait été le seul moyen en ma possession et surtout qui avait un effet positif sur moi. Je n’étais pas comme Penny ô fort heureusement, à dépenser de coquettes sommes dans les vêtements les plus chics, les plus chers, car ce n’était pas mon genre mais surtout, je n’avais pas l’argent comme ma sœur aînée. Les vivres m’avaient été coupés. D’une certaine façon, ces anecdotes furent d’une utilité. Ainsi, très l’autonomie et la responsabilité eurent raison de moi. Ce soir, le surfeur le plus titré d’Amériques, se retrouvait en face d’une beauté exquise. L’habitude de l’adrénaline dans les veines, la conviction d’être le meilleur et la confiance avaient totalement disparu en un claquement de doigt. Je fus pris d’une timidité et d’une nervosité. Quel pathétisme je faisais preuve ! C’était juste Maria, la femme que j’aimais toujours, avec qui j’avais vécu l’amour avec un grand A, avec qui j’ai eu une fille merveilleuse, je n’en doute et pourtant, j’agissais comme un môme de huit ans. Néanmoins, je réussis à me calmer et avec une détermination naissante, je me convainquis que je n’avais rien à perdre si je commettais des erreurs durant la soirée, la jeune femme qui m’accompagnait à cette table ne m’en voudrait pas. Elle me connaissait trop bien pour m’en vouloir à cause d’une broutille. « Depuis que j’ai accepté la réalité, je n’arrêtais pas de penser à toi, à nous. C’est fou, tout ce que j’ai ressenti il y a des années est encore là. Comme si rien n’avait changé. Aujourd’hui, j’ai craqué et je voulais absolument voir ce magnifique visage ! » d’un geste tendre je lui caressa la joue. Ces gestes m’avaient manqué, je n’avais pas touché ma styliste ainsi depuis belle lurette ! C’était qu’en ce moment, son joli minois n’arrêtait pas d’apparaître sous mes yeux. A des endroits précis, là où nous avions vécu des choses merveilleuses, je revoyais les images qui défilaient, l’une à la suite des autres comme un film. Ô Seigneur, pardonnez-moi pour ces pensées impures mais je suis un homme et la tentation est trop forte. Cette jeune femme est si belle, si douce. Je l’aime tout simplement. On s’était dit qu’on resterait ami. Finalement, je crois que cette idée n’est pas la bonne. J’ai besoin d’elle à mes côtés, et non en tant qu’amie. Je veux qu’elle devienne ma petite amie. Je le désire même. Je prétends que le célibat est la meilleure chose qui soit mais c’est faux, je le sais. Je le sais parce que j’en ai la preuve sous mes yeux, que le bonheur peut être partagé à deux. Me voilà fleur bleue à présent ! Cette demoiselle Sanchez me rend dingue, coup assuré ! Sa présence dans ma vie me fait changer littéralement d’opinion, d’état d’esprit. La première personne qui se moquerait de moi, ce serait Austin. Ce con fini qui n’arrête pas de me pourrir la vie. Moi au moins, j’ai quelqu’un dans ma vie qui me soutient, lui il n’a plus Natasha. D’ailleurs cette catin est une menteuse, je n’aurais jamais pu croire qu’elle puisse me faire ça un jour. Tout ça pour montrer à Wards ce qu’elle peut faire pour le récupérer. Je m’égare alors que ce soir, Maria est avec moi. J’ai fini par lui avouer que je la veux cette nuit pour moi et moi seul. Qu’il n’y a que nous deux. Elle a raison, une fois de plus. Je culpabilise souvent quand je tiens à cette personne. Par exemple, Austin. Je crois que c’est le parfait exemple à chaque fois. « Ce trait de caractère est instantané c’est vrai. Mais je pense qu’il faudrait que je culpabilise moins. Je suis trop gentil surtout depuis toutes ces histoires qui m’étouffent ! »d’un mouvement de regard, je roulai des yeux pour montrer mon agacement. Or je chassai rapidement les derniers évènements envahissants et me concentrai de nouveau sur la jeune styliste. Mains entrelacées, j’admirai cette beauté incroyable. J’étais honoré d’être son premier. Et dans tous les sens du terme. Je l’aime tout simplement. Un serveur arriva vers nous et pris nos commandes. Nous fûmes seuls quelques minutes plus tard. A mesure que nous discutions, le temps passait vite. C’était toujours comme ça. Que ce soit dans un film ou bien la réalité et je dois avouer que cela m’agaçait. Comment pourrais-je profiter de ma belle si les aiguilles faisaient une course contre la montre ? Injuste. Ô pour ça, ça l’était. Franchement, Chronos, ne pourrais-tu pas m’accorder un peu plus de temps pour ce soir ? J’aimerais que cette soirée dure une éternité. « Cela m’enchante d’entendre de ta bouche de tels mots. Moi aussi je suis heureux d’être avec toi ce soir. Du moment que tu es à mes cotés, le monde se porte bien ! » dis-je avec amour. Tous les mots qui sortaient de ma bouche étaient sincères et spontanés. Je me faisais un plaisir de la complimenter. La voir rougir était une chose dont je ne m’en lassais guère. Cela signifiait tant pour moi. Car au moins, je savais qu’elle aimait mes compliments et qu’elle m’aimait. Enfin, Maria me disait des gentillesses mais est-ce qu’elle éprouvait l’amour aussi fort que moi j’en avais pour elle ? Je n’osais pas lui demander, de peur de gâcher la soirée. Je n’avais qu’un seul souhait pour l’instant, profité de cette soirée.





Spoiler:
 

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Maria Sanchez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1528
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Styliste
▌EN CE MOMENT : A peur des démons du passée
▌JUKE-BOX : Jet Lag - Simple Plan
▌AVATAR PRIS : Selena Gomez

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma créativité
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Sam 14 Avr 2012 - 17:35

« If i should die before I wake It's cause you took my breath away losing you is like living in a world with no air. Im here alone didnt wanna to leave My heart won't move it's incomplete if there was a way that i can make you understan.But How Do you expect me To live alone with just me Cause my world revolves around you it's so hard for me to breathe »

Je sentais vraiment que mon coeur allait exploser d'une minutes a l'autre. J'avais tant rêver d'être avec lui à nouveau, de ne l'avoir rien que pour moi, à mes cotés. C'était comme si depuis le début j'avais trouver l'homme de ma vie. C'était vraiment un sentiment très étrange de me retrouver a cette table, dans ce restaurant avec lui. Et même si quand je l'avais revue, sur la plage ce soir-là, j'avais dit que nous étions amis, je crois que je me trompais lourdement, la preuve aujourd'hui. Mais cela ne me déranger pas, j'aimais Josh, et ce depuis toujours. C'était vraiment difficile a expliquer ce que je ressentais pour lui, cela dépasser tellement ce que tout le monde pouvait imaginer. Je ne pouvais même pas l'expliquer, je ne pouvais que le vivre. Jamais un homme ne m'avait autant rendu heureuse, bon, pas que j'en connaisse non plus des masses, mais il avait toujours été là, dans mon coeur. Il m'avait donner le plus cadeau au monde, ma fille, ma Catalina qui me manquait terriblement, jour après jours, heures après heures. Et sans Josh, sans son soutiens, jamais je n'aurais eu le courage, d'entreprendre des recherches pour la retrouver. Adrianna nous avait bien aider, elle avait même engagé un détective privé et grâce a lui, nous savions tout deux ou était notre fille et elle n'avait jamais était aussi proche de nous qu'a cet instant. J'étais vraiment stressée par cette soirée, d'autant que je ne savais pas vraiment à quoi m'en tenir pour ce soir. Et lorsque je lui demandais, la réponse ne me surpris qu'a moitié. Un rencard. Cela rajouté encore a mon stress sans aucune raison. Je veux dire ce n'était Josh, il me connaissait mieux que personne. Je devais me calmer et être comme d'habitudes. Je lui demander quand il avait eu d'un rencard et d'où lui était venue cette envie. « Depuis que j’ai accepté la réalité, je n’arrêtais pas de penser à toi, à nous. C’est fou, tout ce que j’ai ressenti il y a des années est encore là. Comme si rien n’avait changé. Aujourd’hui, j’ai craqué et je voulais absolument voir ce magnifique visage ! » Je le regardais, vraiment toucher par ses mots, jusqu'au plus profond de mon âme. Je lui souris alors qu'il venait posait sa main sur ma joue tendrement. Je plongeais mon regard dans le siens, heureuse, comblée comme jamais. Je n'avais jamais été aussi heureuse que ce soir et je crois que cela se voyais bien sur mon visage.

Oui … Je ressens la même chose. Lui dis-je en le regardant dans les yeux. Comme si rien avait changer même après tout ce temps et tout ce qu'on a vécue. C'est juste … Incroyable, incompréhensible tout ça ! Comme si on avait jamais été séparé. Je lui souris, déposant ma main sur la sienne, sur ma joue. Je l'aimais, je n'avais jamais cesse d'éprouver de fort sentiments pour lui, et je ne cesserais jamais par ce que il est le père de ma fille et il fera toujours partie de ma vie. A jamais. Si tu savais combien tu m'a manquais … Ma voix dérailla légèrement sous l'émotion.

Je ris doucement, gênée alors qu'il n'y a aucune raison. Quand je le regardais, je ne pouvais m'empêcher de me souvenir de toute ce que nous avions vécu avant, les bons comme les mauvais moments et je savais que quoi qu'il se passe, je pouvais compter sur lui, sur sa présence. Je savais qu'il ne m'aurait pas invité si il n'était pas sur de lui, c'est pour ça que je n'avais pas peur de la suite des événement. J'étais confiante et j'avais des raisons de l'être. Plus le temps passé et plus j'étais certaine que ma place était là, avec lui. Il me dit alors que c'était notre soirée, et j'avais bel et bien l'impression que c'était le cas. Je lui disais alors, taquine, qu'il ne cesserait de culpabilisé pour tout ce qu'il m'arriverait, il était comme ça, je le savais mais au fond, je crois que j'aimais ça, savoir qu'il y avait toujours quelqu'un qui s'inquiète pour moi. « Ce trait de caractère est instantané c’est vrai. Mais je pense qu’il faudrait que je culpabilise moins. Je suis trop gentil surtout depuis toutes ces histoires qui m’étouffent ! » dit-il avant de rouler des yeux, signe de son agacement face a toute cette situation qui lui prenait la tête. Je voulais l'aider mais cela ne me concerner pas et de toute façon, je ne voyais pas ce que je pouvais faire pour l'aider. Le temps passait vite, trop vite, les discussions étaient facile, nous nous connaissions par coeur. Je serrais plus fort sa main dans la miennes, histoire de lui montrer que j'étais là, quoi qu'il arrive. Un serveur vient a notre table et prit nos commandes avant de nous laissés seuls a nouveau. Cette soirée était vraiment parfaite, mieux que dans mes rêves, mieux que tout ce que j'aurais pu imaginer. Je lui ouvrais alors mon corps, et lui disais que je passais une magnifique soirée, qu'il ne savait pas combien j'avais rêver de ce moment là, quand il n'était pas là, loin de moi. « Cela m’enchante d’entendre de ta bouche de tels mots. Moi aussi je suis heureux d’être avec toi ce soir. Du moment que tu es à mes cotés, le monde se porte bien ! » Je souris, heureux, comblée. Je n'avais vraiment rien a demander de plus si ce n'est que, bientôt, après une soirée comme celle-là, je puisse rentrer chez moi, et dire bonne nuit à ma fille.

Dis-moi que je ne suis pas en train de rêver ! Lançais-je en riant, tout cette situation me paraissant si irréelle! Non par ce que si je rêve, je ne veux plus JAMAIS me réveiller tu m'entend ?! C'est tellement parfait ! Soufflais-je en le regardant, totalement conquise par lui, par son sourire, son visage radieux fixait sur moi. Il me faisait craquée, comme au premier jours, cela me semblait être il y a si longtemps. Josh Silverston, vous me vendez du rêve ! M'exclamais-je, sérieux, un beau sourire sur mes lèvres.

• • •
« Everyday should be a new day to make you smile and find a new way of falling in love. I could fallen in love. Out of our minds, and out of time; Wishin' I could be with you to share the view. We could've fallen in love »


Dernière édition par Maria Sanchez le Lun 7 Mai 2012 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Dim 22 Avr 2012 - 3:36



L’envie. Voilà que ce qui avait conduit Josh a invité Maria. Ces derniers temps, le jeune homme voulait passer du temps avec elle ; en profiter tout simplement. La voir lui faisait du bien. Depuis que toutes les rumeurs des Anonymous l’avaient attaqué, il n’était plus lui-même, il était dégoûté de sa vie. Il était détruit. Le surf l’aidait en partie mais au fond, il avait besoin d’une présence pour qu’il se sente mieux. Il ne voyait que Maria qui pouvait parvenir à calmer ce feu ardent de colère qui bouillonnait en lui. Aller voir Penny ? Jamais. Sa sœur le haïssait et réciproquement pour qu’elle lui soit d’une aide précieuse. Il ne l’avait pas vu depuis leur dernière retrouvaille. Il était seulement au courant qu’en ce moment elle passait son week-end aux bras de Brandon. Tant mieux, plus elle se portait loin de lui, plus il s’énervait moins. En effet, à n’importe quel moment, quand il pensait à son aînée, il se mettait d’une colère noire. Lui-même il se demandait ensuite pourquoi elle était venue s’incruster dans ses pensées. Au fond, il savait la raison, c’était parce qu’elle restait un membre de sa famille, sa sœur. Seulement, le mannequin était au courant de ses moindres faits et gestes par l’intermédiaire de ce réseau sociaux, le BYOL et d’autres personnes. Tout ce qu’il faisait, elle était au courant. C’était exaspérant pour le sportif. Mais en vain, il ne pouvait rien y changer. Penny lui avait dit qu’elle pourrait l’aider. Silverstone avait été surpris de la voir aussi inquiète mais il la renvoya balader. Il ne voulait pas avoir à faire à elle. Pas du tout. Quand à Joanna ce n’était pas la peine d’y penser. Hors de question. Sa cousine l’avait tellement déçu. Il croyait qu’elle serait compréhensive mais il s’étai trompé. Josh aurait dû s’en douter car il n’avait jamais été proche avec elle. Il s’était fait de fausses idées à son sujet. Il pensait qu’au fil des années, elle aurait pu changer. C’était trop beau pour être vrai lui semblait-il. Maintenant, Josh était conscient qu’il devrait choisir ses vrais amis, ceux sur qui, il pouvait compter sur les dix doigts de la main. Parmi eux, Andrea, Adrianna, Maria en faisaient parties. Austin, il l’avait rayé et avait abandonné l’idée de se faire excuser de subir toutes les punitions de l’acteur. Il trouvait même que ce dernier était gentil. Ce n’était pas net tout ça parce qu’il le connaissait trop bien, il avait été son meilleur ami d’enfance donc pour Silverstone il était anormal que Wards ne lui fasse pas de sale coup. Pour l’instant, le surfeur s’en moquait un peu, ce soir, il ne penserait pas à ça or, il se concentrerait sur le magnifique visage de son premier amour, dont il avait l’honneur d’avoir en face de lui en cette merveilleuse soirée. Que demander de plus que d’être accompagner de la seule femme qu’on n’a jamais aimée. Ils s’étaient dit qu’ils allaient rester amis ; peut être qu’ils ne tiendraient pas parole. Peut être que tous les deux attendaient plus qu’une amitié forte, peut être qu’ils avaient dit cela à la plage juste pour ne pas décevoir l’autre. En tout cas, Josh était décidé, il savait ce qu’il voulait, c'est-à-dire Maria. Le serveur était passé à leur table et avait pris leur commande. Le temps passait trop vite. Qui l’eut cru que Josh retomberait sous l’emprise du charme de la mexicaine ? Pas même lui. La chance lui était accordée. Et s’il devait tout simplement être celui que la styliste attendait. Son prince charmant. Josh allait surement sauter sur l’occasion. De toute façon, il n’avait rien à perdre car si ce n’était pas réciproque pour elle, l’amitié serait encor valable pour eux. Josh avait tellement souffert depuis qu’elle disparu de sa vie. Non seulement Penny ne faisait que le mettre en rogne jusqu’à présent, mais aujourd’hui, il avait Austin sur le dos. Le jeune homme pensait parfois qu’il était né sous une mauvaise étoile. Pourtant, il n’avait rien fait pour mériter ça. Le Bello Olivero était remplie se soir. Encore une fois, il avait eu de la chance. Il aimait ce restaurant pour ses plats italiens, ils étaient délicieux. Josh était né dans une famille riche et même s’il les avait laissés, son côté pour les bonnes choses ne tapissait pas au fond de lui. Il restait tout de même un enfant Silverstone. Le sportif avait la bouche fine quand il sortait cependant, lorsqu’il était avec les Revelers, il savait très faire avec la bière bon marché et la nourriture peut raffinée. Il n’allait pas nier entièrement son identité. Luke, l’ancien bras droit de Justin l’appelait gosse de riches, il n’avait pas tort. Toutefois, Josh n’avait pas plus rien avoir avec eux. Enfin presque. « Tu m’as manqué toi aussi ! Ca fait tellement longtemps qu’on ne s’était pas retrouvé seuls… »dit-il tristement. Il ne l’avait pas revu depuis qu’il avait quitté la salle de travaille lors de son accouchement. Josh en profita pour lui dire que c’était leur soirée. Personne d’autre. Le temps. Toujours le temps. Il défilait sans cesse. Les deux amoureux parlaient du bon vieux temps, de ce qu’ils avaient vécu durant le silence radio entre eux. Ils essayaient de rattraper le temps. Maria et Josh étaient heureux, tous les deux souriaient, leur sortie au restaurant les réjouissait, ils avaient enfin un moment à eux. Maria loin de son travail, Josh loin de l’université y comprit les rumeurs et de sa famille. La styliste lui demanda si elle n’était pas en train de rêver tellement la soirée se déroulait à merveille. Le jeune homme émit un rire charmant. « Non tu ne rêves pas Maria ! Je sais, c’est merveilleux d’être à tes côtés. Je vois que toi aussi tu prends plaisir, je suis ravi ! » il se releva pour déposer un baiser sur la joue de la demoiselle. Cette fois ci un peu plus près de sa délicieuse bouche. Il était conscient de tous ses gestes et le faisait avec tendresse. Elle comblait de bonheur alors il désirait lui faire partager le sien. Joshua pouvait être un homme brutal, impulsif, impatient dans certaines circonstances mais aussi un homme tendre, patient et doux. En présence de sa belle, il était le jeune homme avec ses bons côtés. Elle ne lui faisait aucun mal, il n’avait rien à craindre d’elle. Sauf si un jour, elle devait s’énerver contre lui. La mexicaine pouvait avoir un sale caractère quand elle était en colère. Le sang chaud des latinos coulait en elle. Le petit Josh aimait ça, il fallait l’avouer. Elle avait ses charmes lorsqu’elle voyait rouge. Il s’en souvint, la première qu’elle s’était fâchée contre lui, il en avait ri et finalement, les deux amoureux avait fini par se réconcilier. Silverstone avait été sous le charme. Il lui avait fait comprendre qu’elle était chou comme ça. Rien de mieux pour l’apaiser. Le servie fut rapide, on leur apporta leur commande. Ils purent commencer à manger. Ils se souhaitèrent un bon appétit. Ils continuèrent tout de même leur discussion. Des rires s’échappèrent plusieurs fois à leur table. Puis vint le dessert. Ils en prirent un pour deux. Le serveur leur apporta, ainsi, Josh et Maria l’entamèrent. C’était mignon comme situation. Le sportif débuta un nouveau sujet de conversation. « Alors, dis moi, ça avance pour ta nouvelle collection que tu m’avais montré ? Ils ont aimé à MODES ? De toute façon, ils ne peuvent qu’aimer, tu as un réel talent ! Je ne dis pas ça pour te flatter mais parce que c’est vrai. Je crois que tu es née pour être styliste.» il ne mentait pas. Maria était très douée dans son domaine. La jeune femme pouvait être conseillée par Adrianna qui s’était déjà fait une place dans la mode. Maria pouvait très bien devenir aussi célèbre qu’elle. Ses créations étaient à la fois fraîches et classes. Elle faisait un bon travail.

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Maria Sanchez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1528
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Styliste
▌EN CE MOMENT : A peur des démons du passée
▌JUKE-BOX : Jet Lag - Simple Plan
▌AVATAR PRIS : Selena Gomez

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma créativité
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Lun 30 Avr 2012 - 16:44

« If i should die before I wake It's cause you took my breath away losing you is like living in a world with no air. Im here alone didnt wanna to leave My heart won't move it's incomplete if there was a way that i can make you understan.But How Do you expect me To live alone with just me Cause my world revolves around you it's so hard for me to breathe »

« Tu m’as manqué toi aussi ! Ça fait tellement longtemps qu’on ne s’était pas retrouvé seuls… » Dit-il tristement, ce qui ne me plus pas du tout. Je n'avais pas le voir triste, mal, c'était quelque chose que je n'aimais vraiment pas le voir mal par ce que j'étais mal moi aussi. Je ne sais vraiment pas comment cela se faisait mais quand il était heureux, j'étais heureuse et quand il était pas bien, j'étais pas bien non plus. C'était le cas avant et je vois que çà l'est toujours maintenant. Je le regardais, et je compris de suite de quoi il me parlait. La dernière fois que nous étions rester seuls tout les deux, hormis nos retrouvailles sur la plage, c'était le jour de l'accouchement. Cela aurait du être un grand jour et il s'était transformer en cauchemar. C'était il y a deux ans et ce jour là, ma vie à complément changer : Je n'avais presque plus le sens de la réalité, j'étais totalement ailleurs, prit dans la douleur qui tirailler mon ventre à me faire hurler. J'avais mal, affreusement mal et rien en semblait arrêter cette douleur qui me déchirer l'intérieur. Je n'avais plus aucune notion de l'espace ni du temps. Tout ce que je ressentais c'était la douleur des contractions et la main de Josh serrant la mienne et qui m'empêcher de me laisser aller et de quitter la réalité. Il était mon seule lien avec la réalité depuis que j'étais entrer dans cette salle. Le fait qu'il soit avec moi m'aidais beaucoup, me rassurais. Jamais je n'aurais pu faire ça sans lui. Sa présence, son soutiens durant ses longs mois avaient été d'un grande aide pour ne pas craqué. Mais ça y est, c'était le grand jour, et même si j'avais mal, je savais que cela ne durerait qu'un temps et qu'ensuite, tout irait bien, que je serais heureux, avec Josh et ma fille. J'étais allonger sur une table, le ventre tirait par les contractions, le visage aux traits tiraient sous la douleur, Josh me tenant la main, son parfum me rassurant. La porte de la salle s'ouvrit brusquement et je sus que mon médecin venait d'entrer. J'ouvrais les yeux et le vis s'approchait de moi, posant une main réconfortante sur mon épaule après avoir saluait Josh. Il me regarda. « Bonjour Maria » Me dit-il d'une douce voix. Je lui souris faiblement, du mieux que je pouvais dans ma situation. «  On va y aller okey ? Détend-toi, respire bien et pousse quand je te le dirais et tout se passera bien et dans quelques heures ta fille sera dans tes bras ! » Je souris plus fièrement cette fois et plus rassurée aussi. Puis c'était partit et ce n'a vraiment pas était une partit de plaisir croyez-moi. Après deux heures de travail interminable, j'oubliais tout, la douleur, l'inquiétude, tout. J'entendais ma petite fille crier, signe que tout allait bien pour elle. Je pleurais mais c'était des larmes de joie. Je cherchais des yeux Josh, et le regardais en souriant. Ma fille fut poser sur ma poitrine quelque minutes avant d'être emporter par une infirmière. A cette instant la, je n'imaginais pas que c'était la dernière fois et l'unique fois que je voyais ma fille. Josh se pencha vers moi et m'embrassa. « On l'a fait ! On est parents ça y est !  » Je ris doucement, le regardant. Puis tout s'est dégradait. Ma fille ne revenait pas et Josh a finit par quitter la salle sans revenir lui non plus … Je frissonnais et me retrouvais de nouveau au restaurant, avec Josh, deux ans plus tard. Je le regardais, et je retenais mes larmes, y repensée me faisait toujours mal.

Oui. Je … Tu sais quoi ? Oublions cette épisode. Grâce à cette soirée, on aura de nouveaux souvenirs, beaucoup plus beaux ceux-là ! Je le regardais, un sourire pendu sur mes lèvres. Je sais que la dernière fois … C'était pas exactement comme on l'avait imaginé, et pas du tout un bon souvenirs, mais je te promet qu'on va changeais tout ça, et on oubliera les mauvais moments. Je tendais la main vers son visage et caressais doucement sa joue.

On parla ensuite de tout ce que nous avions fait pendant le temps que nous avions passé séparés. Pour moi ce fut rapide, dépression et tête plongeait dans le travail et mes créas. C'est ce qui m'avais permis d'arrivée là ou je suis aujourd'hui dans le monde de la mode. Je dis alors a Josh que j'avais l'impression de rêver mais que je ne voulais vraiment pas me réveiller. Il rit et je ris aussi de le voir aussi heureux. « Non tu ne rêves pas Maria ! Je sais, c’est merveilleux d’être à tes côtés. Je vois que toi aussi tu prends plaisir, je suis ravi ! ». Je le regardais, un sourire heureux sur mes lèvres. Tout était vraiment parfait. J'en arrivais presque a oublier les mauvais souvenirs que nous avions lui et moi en communs. Cette soirée était vraiment parfaite et je savais qu'elle ne serait pas la dernière, je le sentais. Nous avions vécus tant de chose ensemble. Toutes les premières fois cela avait été avec lui et je ne le regrettais pas du tout. On nous apporta rapidement nos plat ce qui était cool par ce que j'avais vraiment super super faim maintenant. « Alors, dis moi, ça avance pour ta nouvelle collection que tu m’avais montré ? Ils ont aimé à MODES ? De toute façon, ils ne peuvent qu’aimer, tu as un réel talent ! Je ne dis pas ça pour te flatter mais parce que c’est vrai. Je crois que tu es née pour être styliste ». Je souris, touchée. Il avait vraiment les mots pour me faire sourire et me complimenter. C'était fou ! Et je me sentais toute gênée à chaque fois et je ne savais plus ou me mettre.

Évidement que je prend du plaisir a être avec toi ! Tout est parfait ce soir, tu est parfait avec moi, comme toujours et ça me plait de retrouver ça . Lui avouais-je en souriant avant de prendre une gorgée de mon verre. Et pour Mode ben écoute ça avance petit à petit, j'ai fais passer des croquis a plusieurs de mes amis pour avoir des avis et ils ont tous bien aimés donc je pense que c'est encourageant et je suis sur le point de finir la collection donc on peut dire que tout va bien ! Riais-je, heureuse et comblé. Et merci pour le compliments, c'est très important pour moi qu'on reconnaisse mon travail, mais tu semble l'avoir compris donc … Je me mordais la lèvres timidement.

• • •
« Everyday should be a new day to make you smile and find a new way of falling in love. I could fallen in love. Out of our minds, and out of time; Wishin' I could be with you to share the view. We could've fallen in love »
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Dim 13 Mai 2012 - 23:00


La soirée se déroulait à merveille. Maria et Josh avaient enfin leur nuit en tête à tête depuis qu’ils s’étaient retrouvés sur la plage. Le surfeur était comblé de joie en ce moment, pour rien au monde il ne voulait que cela cesse. Les amoureux n’étaient pas les seuls à être à un dîner romantique, d’autres couples autour vivaient un instant magique tout comme eux. Des regards tendres s’échangeaient, des sourires illuminaient leur conversation. Le sportif ne s’était senti aussi léger depuis une éternité ; il comprenait pourquoi Maria avait l’impression que cette soirée était un rêve. Il passait le dîner aux côtés de la jeune femme qu’il avait aimé pour la première fois, à qui il avait confié ses peines et ses joies, qui le connaissait bien plus que n’importe qui même plus que sa propre famille. Il n’avait pas besoin de parler pour qu’elle le comprenne. Elle respectait les moments de silence de Josh et ça, il appréciait. En effet, le jeune homme était très sociable, il aimait être avec ses amis mais parfois, il aimait être seul aussi. Silverstone était devenu un peu plus solitaire après l’accouchement de Maria. Blessé, il préférait restait dans son coin, subir la souffrance qu’il éprouvait. Il avait eu une période quelque peu dépressive puis, il s’était repris et les fêtes étaient revenues dans son quotidien. Peut être qu’il essayait de noyer sa douleur dans l’alcool, comme Penny qui n’arrêtait pas de sortir dans les soirées huppées, ensuite, rentrée presque ivre morte. Peut être que les deux frères ne savaient faire que ça, boire pour oublier, passer à autre chose. Outre le fait qu’il sortait beaucoup, Josh ne ressemblait pas à sa grande sœur ; non, lui il avait un cœur, il n’était aussi bourgeois dans son attitude, il pensait aux autres. Cependant, il s’était rendu compte que dans cette société, il fallait s’imposer. Pour cela, il devait être sans pitié. Il avait du mal à l’être mais de temps à autre, il montrait son visage sculpté de richesse. « Oublier c’est impossible Maria et tu le sais…par contre, on peut avancer et profiter du présent. Nous avons toute notre vie pour avoir de merveilleux souvenirs ! » dit-il en affichant un léger sourire. Il lui caressa la joue d’une somptueuse délicatesse. Maria faisait allusion à l’accouchement. Ce jour là avait été à la fois un beau jour mais il avait très vite tourné en cauchemar. La mexicaine avait eu le temps de voir sa fille et Josh, puis les deux êtres chers de sa vie avaient disparu tous les deux. Le nouveau né était parti pour l’adoption et Josh était parti sous l’ordre de ses parents. Un jour ancré à vie dans sa mémoire. Il s’en voulait encore d’avoir laissé seule Maria. Chacun de leur côté, ils avaient dû traverser cette épreuve douloureuse. Mon Dieu qu’est-ce que Josh pouvait détester sa famille pour ça ! Penny n’avait jamais apprécié la demoiselle Sanchez, surtout après que le couple ait annoncé qu’elle était enceinte. C’était un accident, ils ne l’avaient pas demandé. Josh et Maria avait un point commun, ils étaient contre l’avortement. Ils pensaient que c’était un acte horrible voilà pourquoi ils avaient pris la responsabilité de continuer la grossesse, de garder l’enfant. Les conséquences, ils les avaient assumées et avec brio quand même. Les amoureux avaient dû faire face aux mauvais regards qu’on leur lançait ; or ils étaient forts, rien ne pouvait démolir ce couple. Néanmoins, les Silverstone avaient forcé Joshua à abandonner la jeune femme qu’il aimait plus que tout ; et contre toute attente, le sportif les avait écoutés. Ce fut très dur pour lui. La douleur et la tristesse ne sont que les Enfers. Du noir partout, l’obscurité totale, c’était ce que voyait Bryan. Maintenant que la jolie styliste était avec lui, tout paraissait plus joli, plus en couleur. Au lieu de voir en noir et blanc, il percevait toutes les couleurs possibles. Il pencha sa tête sur le côté toujours accompagnée de ce sourire qui exprimait sa joie. « Ce que je sais, c’est que je veux passer ces merveilleux moments avec toi ! ». Il était sincère. Avec qui d’autre pourrait-il être aussi heureux ? Probablement personne. Durant le repas, ils continuèrent à parler de tout et de rien ; histoire de rattraper le temps perdu pour ces deux années de tristesse. Les rires, la joie, la bonne humeur se dégageait de cette table. Parfois, ils regardaient autour d’eux parce qu’ils rigolaient un peu trop fort, ils avaient peur que quelqu’un vienne leur faire une remarque. Mais non, on les laissait passer du bon temps. Josh n’arrêtait pas d’admirer une telle beauté. Sanchez avait dû faire tomber pas mal d’hommes à ses pieds. Le surfeur espérait qu’à partir de ce soir, il serait le seul homme qui l’intéresserait. Puis pendant qu’ils attaquaient le dessert, Josh demanda à la jeune femme où elle en était avec sa nouvelle collection dont elle devait présenter les croquis à MODES. Si le jeune homme savait pour cette nouvelle collection ce n’était pas grâce qu’aux médias mais c’est parce que la dernière fois qu’ils s’étaient vus, c'est-à-dire chez Maria, il avait pu voir les croquis de ces magnifiques créations fraîches et colorées qui représentaient bien le printemps et l’été. Ce n’était pas du tout le domaine de Josh ce qui expliquait pourquoi il n’était plus sur de la saison qui collait avec sa collection. Par contre, ce qu’il savait c’était que la styliste avait un réel talent. En plus, certains photographes comme Chris Anders aimait ce que faisait la jeune femme. « De toute façon tout doit être parfait ! » dit-il en rigolant. « C’est super alors ! Je suppose que tu dois attendre l’avis de ceux qui travaillent à MODES, non ? En tout cas ils ont intérêts à aimer, parce que sinon ils sont vraiment bêtes ! » s’écria le surfeur en roulant des yeux. Il le pensait sincèrement ; cependant, il n’était pas expert dans ce domaine et si les supérieurs de la jeune femme n’aimaient son travail pour cette collection, se serait surement pour une bonne raison. « Bien sur que je comprends. La mode fait partie de ta vie comme moi le surf en fait parti. Si nous n’avions pas cette passion, toi et moi ne serions pas heureux, j’en suis persuadé ! » en effet, c’était grâce au surf que Josh avait pu reconstruire sa vie, de repartir à zéro. Tout recommencer à neuf, c’était ce dont il avait eu besoin. Lorsqu’ils eurent finirent de manger leur dessert, Silverstone paya la note et ils quittèrent le restaurant. Maintenant, le jeune homme regrettait de ne pas être venu la chercher. Belle erreur de sa part ! Il aurait voulu l’accompagner jusqu’à chez elle. Ils sortirent tranquillement du restaurant. De la caisse jusqu’à dehors, Josh avait pris la main de Maria. Au début, son geste avait été timide, puis, avec plus d’assurance, il avait emmêlé ses doigts avec les siens. Son geste avait été accompagné d’un regard amoureux y compris d’un sourire radieux. Le temps était passé rapidement. Il commençait à se faire tard donc l’étudiant supposait que sa belle devait travailler le lendemain. Ils demandèrent chacun leur voiture. En attendant que leurs engins n’arrivent, Silverstone se retourna vers la mexicaine. Il se rapprocha d’elle, l’espace entre eux diminuait lentement jusqu’à ce que leurs visages ne se touchent. Son cœur s’accéléra soudainement ainsi que sa respiration. La jeune femme lui faisait un tel effet que parfois il en perdait le contrôle. Toutefois, il fit un effort. Il voulait lui poser une question décisive, une question qui le démangeait. L’amitié entre eux n’était pas possible, il y avait une ambigüité dans leur relation. Sans aucun doute, du moins pour Josh, il devait être le petit ami de Maria. Seulement, il ne savait pas si la styliste voulait la même chose. Peut être qu’elle était bien à ses côtés lorsqu’ils se voyaient, mais cela ne voulait pas dire qu’elle voulait qu’il partage sa vie en tant qu’amoureux. Afin d’en avoir le cœur net, le surfeur titré lui posa sa question. « Maria, écoute, je sais que ça va te sembler fou mais ce qu’on avait dit à la plage concernant notre relation, n’est pas possible. Je ne veux pas d’une quelconque histoire d’amitié, non je veux plus que ça. Je suis conscient que ça peut faire remonter des souvenirs douloureux par rapport à notre passé mais je ne me vois pas ami avec toi… » il émit un petit rire nerveux. Il passa légèrement sa main sur son front puis reprit la parole. « Je veux que tu sois ma petite amie…alors…Maria est-ce que tu veux sortir avec moi ? » ça y est, il avait enfin posé sa question. Il n’eut pas de réponse de suite. Il avait peur qu’elle lui dise non, après tout, si elle n’était pas prête à vivre une nouvelle histoire d’amour avec lui, il serait blessé mais il comprendrait aussi. Il ajouta encore quelque chose afin de la convaincre de dire oui. « Je serai le petit ami le plus attentif, le plus tendre, le plus amoureux que tu n’auras jamais vu. Je te le promets. » il rigola et Maria aussi. « Bien sur, tout ce que je viens d’avouer, ça reste entre nous ! » ces amis de l’université risqueraient de dire qu’il est trop fleur bleue. Cependant, s’il devait le dire devant, il n’hésiterait pas car il est difficile de trouver l’amour de sa vie. Maria était l’amour de sa vie, il en était persuadé.



Spoiler:
 

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Maria Sanchez
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 1528
▌LOCALISATION : Neptune
▌JOB : Styliste
▌EN CE MOMENT : A peur des démons du passée
▌JUKE-BOX : Jet Lag - Simple Plan
▌AVATAR PRIS : Selena Gomez

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ma créativité
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Sam 19 Mai 2012 - 19:35

« Oublier c’est impossible Maria et tu le sais…par contre, on peut avancer et profiter du présent. Nous avons toute notre vie pour avoir de merveilleux souvenirs ! » Dit-il avec un petit mais beau sourire affiché sur ses lèvres. Évidement qu'oublier était impossible, jamais je n'oublierais ce que j'avais traversée. Je voulais juste pourvoir passer à autre chose, sans que mes souvenirs me laisse sans voix, presque a terre tant ils étaient douloureux et me serrais le coeur. Jamais je n'aurais cru vivre un truc comme ça. Et j'en avais tellement voulu à la terre entière de ce qu'il c'était passer. Je ne parlais à plus personne, restais dans ma chambre, en pleure, ne mangeant que rarement. Je crois qu'en faite, j'étais totalement déconnectée du monde, au moins durant les premier mois. Maintenant, j'allais mieux, je dirais même que j'allais bien même si tout était encore là en moi, les sensation, les émotions, tout.

Je sais bien qu'oublier tout ça est impossible. Lui dis-je alors qu'il caressait tendrement ma joue. Je le regardais, ne me lassant pas de me plonger dans ses yeux si beaux et profond. Oui, je craquais, encore. Avais-je un jour cesser de craquer pour lui ? Je ne crois pas. Ils font partit de moi ses douloureux souvenirs, et ils ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui, la femme que tu as devant toi … Et oui, tu as raison et de toute manière le passé est le passé et on ne peut rien y changer, il faut qu'on arrête de rester sur le passer et qu'on se focalise sur le futur. Qu'en dis tu ? Lui suggérais-je en souriant.

J'étais vraiment heureuse d'être avec lui, de passer une bonne soirée comme celle-là. Il me faisait vraiment me sentir et je sentais mon coeur s'affoler à chaque gestes, chaque paroles qu'il me disait. Je n'avais jamais vraiment cesser d'éprouver de fort sentiment pour lui, et cela ne serait jamais le cas, nous avions vécus trop de chose ensemble. « Ce que je sais, c’est que je veux passer ces merveilleux moments avec toi ! ». Je souris, le regardant de mes yeux brillant. J'étais vraiment comme dans un rêve ce soir. Tout était si parfait, si beau. Je n'avais vraiment pas envie que cette incroyable soirée ce termine et que je doive le quitter pour rentre chez moi. Je crois que je mettrais un moment a m'endormir. Je voulais que la soirée, le temps s'éternise. Nous n'avions vraiment pas mérité tout ce qu'il s'était passer. Oui, j'étais tomber enceinte, par accident et est ce que je mérite qu'on me brise, et qu'on brise l'homme que j'aimais ? Je ne crois pas. La soirée passait et tout aller toujours bien, dans le plus parfait des mondes. Nous étions, lui et moi, comme dans une bulle, comme couper du monde alentour. Il interrogea alors sur mon travail et sur Mode. Je lui racontais alors un peu les dernières nouvelles. J'étais heureuse qu'il s'intéresse a mon travail, qui était méga important pour moi.  "De toute façon tout doit être parfait ! » Me dit-il en rigolant ce qui me fit rire aussi. Oh ça oui, tout devait être parfait et cela le serait. « C’est super alors ! Je suppose que tu dois attendre l’avis de ceux qui travaillent à MODES, non ? En tout cas ils ont intérêts à aimer, parce que sinon ils sont vraiment bêtes ! » S'écria t-il. Je lui souris. En tous cas, on ne pouvait pas dire qu'il ne me soutenait pas ! Je rougis un peu. Les compliments me faisait toujours l'effet de ne pas être adressé à moi, comme si je ne les méritais pas alors que c'était bel et bien à moi qu'on les adresser. . « Bien sur que je comprends. La mode fait partie de ta vie comme moi le surf en fait parti. Si nous n’avions pas cette passion, toi et moi ne serions pas heureux, j’en suis persuadé ! » Je hochais la tête. Il avait totalement raison. Les gens avait besoin d'un échappatoire, d'une activité, d'une passion pour ne pas devenir fou. Moi ? J'avais la chance que cette passion était devenue mon travail.

Ne t'en fais pas, tous sera parfait, compte sur moi ! Je souris et lui fis un clin d'oeil. Oui, j'attends de voir un peu les avis, histoire de voir si je suis dans le bon ou si je dois modifié avant de passer a la création en elle-même. J'espère vraiment que ça va le faire. Lui dis-je en souriant.

On finit nous dessert tranquillement. Plus le temps passer et plus j'avais une boule au ventre. Je ne voulais plus le quitter, jamais. Je savais que jamais plus je pourrais être sans lui. Cette soirée m'avait rappeler pourquoi j'étais tomber amoureuse de lui, et pourquoi il avait prit tant de place dans ma vie. Josh paya la note et nous quittâmes le restaurant. Je redoutais cette instant, et j'aurais pu faire durée la soirée, le gardant pour moi encore. Mais je savais que toute les bonnes choses avait une fin. Josh prit ma main pour sortir et je la serrais un peu fort, comme si j'avais peu qu'une fois encire, il parte pour ne plus revenir. Il appela deux taxi et me regarda en attendant qu'ils arrivent. On se rapprocha doucement, jusqu'à ce que nos front se touche. Je sentais mon coeur battre et ma respiration. Une chose est sur, il ne me laisser clairement pas indifférent. « Maria, écoute, je sais que ça va te sembler fou mais ce qu’on avait dit à la plage concernant notre relation, n’est pas possible. Je ne veux pas d’une quelconque histoire d’amitié, non je veux plus que ça. Je suis conscient que ça peut faire remonter des souvenirs douloureux par rapport à notre passé mais je ne me vois pas ami avec toi… » Je le regardais, les yeux rond de surprise. Les battement de mon coeur battît plus fort encore. J'avais l'impression d'être de nouveau au lycée, amoureuse pour la première fois de ma vie avec autant de force, sous le charme d'un garçon que je pensais parfait. Le truc, c'est que je savais que Josh était parfait. Il ri nerveusement et moi je n'attend que la suite de ses paroles. « Je veux que tu sois ma petite amie…alors…Maria est-ce que tu veux sortir avec moi ? » Nouveau boum dans ma poitrine et je me retrouver au même moment, il y a des années de ça, la première fois ou il m'avait dit ses mots. Je le regardais, ma main dans la sienne, nos doigts enlacés. Dans ma tête, c'était le chaos, mais je n'avais pas peur, je savais que je devais répondre. Tou mon être me crier la réponse a sa question. « Je serai le petit ami le plus attentif, le plus tendre, le plus amoureux que tu n’auras jamais vu. Je te le promets. Bien sur, tout ce que je viens d’avouer, ça reste entre nous ! » On rit tout les deux. Il n'avait pas besoin de me le promettre, j'en étais persuadée. Il était vraiment l'homme de ma vie, et cela avait été toujours la cas en faite. Je me plongeais dans ses yeux, un sourire éblouissant sur les lèvres, preuve de mon bonheur en cet instant. Soudain, je sentis mes yeux s'humidifiaient. Je glissais ma main sur sa joue tendrement.

Oui, bien sur que je veux être avec toi, chaque jours, chaque heures et chaque secondes. Lui soufflais-je en le regardant. Je ne veux plus jamais être séparer de toi Josh. Tu est celui qu'il me faut et je l'est toujours su. Je souris et l'embrassais avec amour, passion et dévotion. Je savais que je ne serais plus seule désormais. Je t'aime tellement …



FIN

• • •
« Everyday should be a new day to make you smile and find a new way of falling in love. I could fallen in love. Out of our minds, and out of time; Wishin' I could be with you to share the view. We could've fallen in love »
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Silverstone
❀❀❀


avatar

Féminin
▌MESSAGES : 388
▌LOCALISATION : Tree Hills
▌EN CE MOMENT : est à un dîner romantique aux côtés de Maria...
▌JUKE-BOX : Délit - Amel Bent
▌AVATAR PRIS : Matt Lanter

Relations & Informations
» Humeur:
70/100  (70/100)
» Arme / Pouvoirs :: Une planche de surf et des vagues !! :P
» Your Relations:
MessageSujet: Re: A night can change everything   Sam 19 Mai 2012 - 19:53

Rp terminé
Superbe réponse Gaby love Embarassed

• • •


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❀❀❀





MessageSujet: Re: A night can change everything   

Revenir en haut Aller en bas
 

A night can change everything

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Your Destiny  :: » Bello Olivero-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit