LE FORUM DE CYRINE, PAR CYRINE POUR CYRINE
 
CYRINE ON A DECOUVERT TON PETIT SECRET Hihihihihihi

Partagez | 
 

 It was a night meeting somewhere in a troubled land ⚡ Jillian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper Hale
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 532
▌LOCALISATION : Tree Hill au Manoir
▌JOB : Etudiant en Littérature Etrangère
▌EN CE MOMENT : En plein changement
▌JUKE-BOX : Bruce Springsteen - Streets Of Philadelphia
▌AVATAR PRIS : Jackson Rathbone

Relations & Informations
» Humeur:
21/100  (21/100)
» Arme / Pouvoirs :: Capter les émotions des autres et les influencer
» Your Relations:
MessageSujet: It was a night meeting somewhere in a troubled land ⚡ Jillian   Mar 28 Fév 2012 - 0:43


Cette matinée étrange demeurait gravée dans sa mémoire et à chacun de ses pas dans la pénombre de la nuit tiède, il songeait à cet avenir qui s’était dessiné sous ses yeux impuissants. Comment expliquer ce qu’il avait vu ? Quel sens prêter à un tel cauchemar ? Son avenir semblait désormais certain et inchangeable..Jasper y voyait les flammes du chaos briller avec une étrange splendeur. Ses pensées brouillonnes n’arrivaient pas à trouver l’esquisse d’une solution ; rien, une page blanche, le néant. Ce soir, au moment même où la lune était entrée dans le ciel pourpre, le voilà se promenant dans les bois pour étancher sa soif, loin de Madelynn et du monde des hommes. Il avait disparu du manoir, quitté la vie de ses proches amis pour leur bien. Jasper était toujours cette machine sensible au sang et le départ de Jillian n’avait en rien changé cela, bien au contraire. Malgré toute sa volonté, le jeune Hale s’était attaqué à sa meilleure amie, Rosemary, icône de la pureté et de la bienveillance. Comment avait-il osé ? Jusqu’à présent, il n’arrivera pas à se gommer la culpabilité de l’esprit, ni même à absoudre ce parfum subtile de sang dansant sur ses papilles. Il n’en avait pas goûté de si bon depuis bien longtemps, des siècles. Les arbres de leurs branches épaisses consolidaient un chemin de terre battue qu’il emprunta bien vite. Le jeune vampire s’arrêta brusquement à mi chemin ; un bruit bien distinct de tous les murmures de la nuit retint son attention entière. Il tourna la tête vers la droite et vit jaillir en furie de l’ombre, la silhouette élancée d’une biche. L’animal s’était arrêté près d’un point d’eau. Sa robe doré brillait de milles feux sous les reflets des étoiles qui projetaient aussi leur lumière vive à la surface huileuse du lac. Jasper avança discrètement en sa direction ; il devait la tuer pour calmer cette soif qui lui brûlait la gorge. Ses doigts se plantèrent brusquement dans les mousses poussant sur le tronc de l’arbre derrière lequel il s’était caché lorsqu’ il sentit une tout autre présence, une autre fragrance, meilleur, plus alléchante. Face à lui, une silhouette apparut sur l’horizon. Il s’agissait d’une jeune campeuse, pauvre fille en quête d’aventures palpitantes avec certainement une existence des plus mornes. L’étudiant fixa longtemps la proie déambuler en sa direction ; elle avait les cheveux courts, ses yeux brillaient de malice. Elle semblait sûre d’elle. Mais son cœur trahissait tout de même la peur frénétique qui battait en elle. Avec toutes ses forces, le jeune homme reporta son regard vers la biche qui s’abreuvait encore en silence. Que choisir ? L’humaine bien appétissante..Ou la biche. Les deux pourraient le nourrir, mais une lui procurera un plaisir fou, alors que l’autre l’aidera simplement à calmer sa soif. Le jeune homme avança d’un pas vers la biche ; les paroles pleines d’espoir de Madelynn lui revinrent en tête. Les encouragements de Rosemary aussi. Il devait résister à la tentation pour elles surtout, mais aussi pour les efforts de ces derniers jours. Son rapprochement avec les siens..Alors que son regard se posa une autre fois vers la jeune campeuse, Jasper crut entendre le diable lui souffler à l’oreille des conseils bien vicieux. Frémissant comme une feuille au vent, le jeune Hale se raidit comme la glace. Il sentit son parfum, à elle. Ses poumons en furent contaminés. Jillian ; que faisait-elle ici ? Que lui voulait-elle encore ? Les choses n’avaient-elles pas été claires entre eux ? Le jeune homme la fusilla du regard en reculant d’un pas, ne choisissant ainsi ni la biche, ni l’humaine.

Jillian ! s’écria t-il. Jamais ! résista Jasper en reculant encore d’un pas alors qu'elle l'invitait à sacrifier sans la moindre gêne la pauvre innocente. Il se retrouva acculé contre un arbre et y resta quelques minutes figé en fixant la jeune femme à la chevelure flamboyante s’avancer vers lui. Elle était si dangereuse, si tentante et si belle à la fois. Jasper soutint tout de même son regard ; deux immenses topazes lustrées. Que fais-tu ici ? Je croyais que les choses étaient claires. Je ne veux plus de toi, je ne t’aime pas, comment faut-il te le dire pour que tu le comprennes ?

Bien qu’il détestait mentir, Jasper savait jouer sur les émotions et les influencer audacieusement. C’était d’ailleurs ce qui faisait sa plus grande force ; son don. Son visage semblait impassible et détendu ; il avait repris le contrôle de ses émotions. Jillian ne devait plus jamais lire en lui comme dans un livre ouvert ! Il ne lui appartenait plus. Le jeune Hale la toisa une seconde fois du regard et la poussa brusquement lorsqu’elle se rapprocha de lui ; son souffle froid brûlait ses lèvres, il sentait son parfum suave ranimer les souvenirs ardents de leur relation passé. Toutefois, c’était comme avec la biche et l’humaine, il devait aussi savoir résister à la Tentation même, à elle, la rousse incendiaire, Jillian.

Spoiler:
 

• • •

For it was not into my ear you whispered, but into my heart. It was not my lips you kissed, but my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Jillian N. Lockheart
❀❀❀


avatar

▌MESSAGES : 49
▌AVATAR PRIS : Deborah Ann Woll

Relations & Informations
» Humeur:
100/100  (100/100)
» Arme / Pouvoirs ::
» Your Relations:
MessageSujet: Re: It was a night meeting somewhere in a troubled land ⚡ Jillian   Mar 6 Mar 2012 - 20:36


Encore une longue journée devant moi je devais aller en cours comme tous les jours d'ailleurs. Mais juste à l'idée de revoir la tête du professeur de mathématiques me donnait la chair de poule. Enfin je rigole bien sur, il ne me faisait pas peur enfin bref on s'en fout royal. Je me levais alors de mon lit pour regarder mon portable rapidement avant de le déposer soigneusement sur mon lit. J'enlevais en deux secondes ce que je portais et je me glissais sous la douche, l'eau était chaude et je l'augmentais encore un peu plus. La vapeur se glissait un peu partout et se déposait sur toutes les vitres, quelques petites plaques rouges apparaissaient sur mon corps si parfait. Pendant bien trente minutes je me trouvais dans la douche, je sortais après avec une serviette bleue autour de mon corps, je me frottais les cheveux avec une autre petite serviette et au final je passais un coup de sèche-cheveux. Je me lissais les cheveux par la suite, je me maquillais légèrement.Je sortais alors de la salle de bain me promenant dans le dortoir à moitié habillé, je cherchais mes vêtements que j'avais dû laisser au fond de mon placard, je laissais donc glisser la serviette blanche et j'enfilais mes sous-vêtements. J'enfilais par la suite un short assez court ainsi qu'un débardeur avec dentelle noire. Je réfléchissais pendant un long moment à ce que j'allais mettre à mes pieds et je décidais d'enfiler mes escarpins noirs. J'attachais alors mes cheveux avec une grosse pincent noire laissant une mèche retomber à coter. J'étais tout simplement parfaite pour aller à l'université, je prenais alors mon sac à main qui me servait de sac de cour. Je mettais ma trousse et quelques livres et cahier dedans et je prenais la clé et je sortais de mon appartement. Je marchais tranquillement dans la rue en direction de Nh. Aujourd'hui je n'avais que quatre heures et heureusement les quatre étaient placées le matin j'allais pouvoir m'amuser l'après-midi. Une fois arrivé en cours je m'asseyais au fond de la salle contre le radiateur et j'attendais que le temps passe. J'écrivais jamais rien ou presque rien et pourtant j'y arrivais sans problème pour les contrôles et les examens. Je posais ma tête sur une de mes mains et je regardais attentivement dehors sans lâcher des yeux un beau jeune homme dehors. Non je ne le regardais pas pour sa beauté, mais pour autre chose. C'était assez dur d'aller en cours quand on est un vampire, l'envie de sauter à la gorge d'une personne était toujours présente. L'odeur du sang embaumait les salles et je me retrouvais là au milieu d'eux. Même si je me contrôlais et que le sang me contrôlait plus, je devais toujours rester à l'écart de ces humains. Quand la petite brunette tellement maladroite se coupe le doigt avec une feuille, cela devient plus compliqué. Mais plus le temps passait et j'arrivais à oublier le sang pendant un instant, cela ne durait pas longtemps, j'avais donc besoin d'aller chasser de temps en temps. Voir souvent, parfois pendant les pauses entre les cours je rendais visite aux demoiselles dans les toilettes. Je ne voyais pas pourquoi je devais me cacher, après tout dans ce lycée on était tous différents. Il y avait des humains, mais aussi des anges et démons enfin c'est ce que j'avais entendu dire. Mais une chose était vraie il y avait des loups, une grande meute d'ailleurs. Je ne savais pas vraiment s'ils étaient mes ennemis ou pas, mais en tout cas je n'avais pas de problème avec eux pour le moment. De toute façon je n'allais pas les laisser s'attaquer à moi, je pouvais tuer un loup en peu de temps tout comme eux au final. Un léger sourire sur mes lèvres venait d’apparaître quand la sonnerie de la fin des cours venait de retentir. Je prenais mon sac et je partais assez rapidement de la salle avant de dire au revoir plusieurs personnes et en leur expliquant que je ne pouvais pas venir avec eux au bar pour une certaine raison. Je n'en disais pas plus, je partais en marchant en direction de mon appartement. J'avais besoin de changer mes chaussures pour pouvoir aller courir un coup et retrouver une personne seule dans les bois et en profiter pour faire passer mon manque de sang. Une fois arrivé dans l'appartement je lançais mes chaussures et je remplaçais les escarpins par mes petites victorias noires. Je prenais mon ipod et j'enfilais les écouteurs et je répartissais en courant. Je courrais très rapidement, en peu de temps je me retrouvais dans la forêt, une forêt sombre et pourtant très empruntée par les loups et les étudiants assez courageux pour aller faire des randonnées.Je courrais toujours en rythme avec la musique, mes cheveux se balançaient de gauche à droite soudain je me stoppais. Je sentais la présence de quelqu'un, d'une humaine plus précisément. J'enlevais un écouteur et je me dirigeais vers elle jusqu'à ce qu'une odeur particulière, un parfum plus précisément vînt se promener à mes narines. Je tournais vivement la tête en direction de cette personne et je faisais quelques pas pour enfin me retrouver à ses côtés et lui souffler quelques mots à son oreille avec un léger sourire aux lèvres. Un sourire plutôt sadique, mais tellement joyeux de l'avoir retrouvé. Enfin je savais pertinemment que nos retrouvailles n'allaient pas se passer calmement. Je n'avais pas tellement faux, à ces paroles un léger rire sortait de ma bouche. Je ne disais rien je ne faisais que de le fixer puis regarder la petite campeuse au loin. Je me rapprochais alors une troisième fois vers lui, je laissais s'échapper un petit soupire avant de laisser quelques mots sortir :

« N'essaye pas de cacher tes émotions Jasper. Tu n'as pas changé depuis tout ce temps... Mais qui te dit que je suis revenu pour toi ? »

Je me retournais en direction de la jeune femme, me retrouvant en peu de temps vers elle, je passais mon bras autour de son cou la rapprochant du jeune homme. Celle-ci était effrayée et ne comprenait pas à ce qui se passait. J'avais toujours un petit sourire sur mes lèvres et je rapprochais alors ma bouche de sa gorge. Plantant doucement mes dents dans son cou, laissant le sang couler dans ma bouche. Je relevais alors la tête en direction de Jasper, laissant le sang couler le long du cou de la femme.

« Alors comme ça tu décides de ne plus t'attaquer aux humains . Tes nouvelles amies t’empêchent de boire du sang humain. Elles ont peur que tu plantes tes dents dans leurs gorges . Tu n'as pas fait le meilleur choix en me laissant et en venant te réfugier ici... »

• • •

Jillian Nikkie Lockheart

© CODAGE & MISE EN PAGE FAIT PAR MINNIE.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Hale
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 532
▌LOCALISATION : Tree Hill au Manoir
▌JOB : Etudiant en Littérature Etrangère
▌EN CE MOMENT : En plein changement
▌JUKE-BOX : Bruce Springsteen - Streets Of Philadelphia
▌AVATAR PRIS : Jackson Rathbone

Relations & Informations
» Humeur:
21/100  (21/100)
» Arme / Pouvoirs :: Capter les émotions des autres et les influencer
» Your Relations:
MessageSujet: Re: It was a night meeting somewhere in a troubled land ⚡ Jillian   Ven 23 Mar 2012 - 17:20


Toujours incrédule et effrayé, c’était à pas lents et furtifs qu’il s’avançait dans l’obscurité encore fraîche, celle que l’aurore dorée allait balayer d’un souffle brûlant et tendre à la fois. De ses grands yeux clairs emplis de doute, Jasper Hale tentait de refaire le monde ; les choses et les couleurs étaient à leur place, et pourtant, il avait une étrange sensation en lui. Comme si quelque chose manquait à égayer la beauté de ce paysage en plein éveil. Non pas Madelynn. Non pas un membre de sa famille. Il ne savait pas qui ou quoi lui manquait à ce point, mais à force, cela ne faisait que brouiller ses émotions déjà contradictoires. Cheminant jusqu’à la lisère des bois, le guitariste conclut sagement qu’avant d’aller à New Heaven, il devait se nourrir. Sa gorge le brûlait horriblement, et son teint semblait plus pâle et plus creusé. Finalement cette sensation de manque devait être le fruit d’autant de gêne, de mal-être. Gonflant le torse en aspirant de l’air pur et vivifiant, le jeune homme posa ensuite son regard en direction de l’horizon qui bien que vague et éblouissante de couleurs, laissait entrevoir une silhouette d’une incroyable délicatesse. Ces cheveux flamboyants, dansant sur ses épaules. Ce ne pouvait être qu’elle. Jillian. Ces grandes prunelles étincelant comme des rivières de perles et de diamants. Il était désormais convaincu que sa créatrice était là, il la sentait et cette sensation le rendait plus calme, l’apaisait presque, même si au fond de son cœur, d’autres émotions se jouaient de lui ; de la rage, de la peur. Jillian avait toujours représenté un poids et une réelle menace à ses yeux. A vive allure, le vampire parvint à la dépasser tout en esquivant les obstacles sur son passage ; les troncs d’arbres par-dessus lesquels il bondit, le petit bras de la rivière qu’il chevaucha avec fougue. Retombant gracieusement sur ses pieds, Jasper chemina jusqu’au point culminant de la forêt, sur une colline assez haute qui donnait une vue imprenable sur la forêt ; ainsi la traque de son gibier sera nettement plus facile. Ses yeux épièrent chaque recoin des bois, et de l’horizon clair. Il crut revoir Jillian. Ce n’était sans doute que le fruit d’un fantasme qu’il peinait à enfouir en lui. Haussant les épaules comme pour se refuser éminemment de s’accorder une telle pensée ; à grandes enjambées, Hale descendit de la colline et se glissa dans le bosquet. Caché derrière un arbre, il observait d’un œil intéressé et vif deux silhouettes, séparées uniquement par un cours d’eau limpide. L’une, celle d’une humaine. Il entendait son souffle, son cœur. Son sang embaumait l’air d’une douce odeur, musquée et incroyablement forte. Alors que de l’autre côté de l’étang, il y avait cette petite biche, à la robe tachetée et flamboyante, qui lapait calmement de l’eau. Son cœur battait très vite en elle, et le fumet de son sang mettait en confusion le vampire. Que choisir ? Le sang ‘règlementé’ par les Cullen, ou bien celui de l’humaine qui à ses yeux, possédait les meilleures saveurs au monde. Jasper Hale réfléchit encore et encore. Il ne savait pas quoi faire. Ses yeux s’emplissaient de perles rouges comme les flammes. La soif allait le clouer sur place, le figeant dans son indécision grotesque. Une voix en lui criait l’ordre de s’attaquer à l’animal et ainsi de ne pas tomber dans le cliché que les Cullen cherchaient à éviter, alors qu’un autre pouls en lui, battait d’amour pour cette humaine mystérieuse qui dans sa blondeur candide lui rappelait étrangement Madelynn. Soudain, surgissant devant lui, Jillian. La rousse plantureuse esquissa un sourire en coin, tout en l’incitant au meurtre et au vice. Hale recula d’un pas, complètement désemparé en criant de toutes ses forces. « Je ne cache rien du tout ! Arrête Jillian. Pars immédiatement. » La dangereuse tentatrice avançait à grands pas jusqu’à lui ; sa beauté irréelle était aussi captivante que son regard en feu. Il se retrouva acculé contre un arbre, totalement pris au piège alors que vivement, la jeune femme disparut en poussant un ricanement strident et horrible à l’oreille. Jasper se recroquevilla sur lui-même, paraissant assez heureux de voir que l’issue de cette rencontre s’était soldée de la sorte ; Jillian avait fui. Elle ne reviendra probablement plus. Ou bien était-ce simplement le fruit de son imagination ? Hélas, ces questions restèrent suspendues, et les réponses lui apparurent bien vite ; ses hypothèses étaient grotesques, comment pouvait-il penser une seconde qu’une personne comme Jillian ne veuille se défaire de lui ? Cette créature l’avait modelé à son image, elle savait tout de lui, totalement tout ! Jasper ne pouvait en aucun cas se débarrasser de ses vieux démons de la sorte. La chose était impensable. Jillian le voulait encore dans son jeu et il savait que malgré toute la volonté du monde, se battre contre elle s’avérait être peine perdue. Un combat sans fin. Sans victoire.

Arborant fièrement un sourire assassin, la créature approcha du jeune homme l’humaine qu’il avait guettée, terré dans l’obscurité de la forêt. La jeune fille pleurait à chaudes larmes tout en hurlant de toutes ses forces à ce qu’on la relâche. « Lâche la Jillian ! Laisse la repartir ! Elle est innocente ! » cria t-il à son tour, mais en vain, la rouquine paraissait bien décidée à entrainer Jasper sur une pente. A lui faire perdre ses moyens et à l’aider à se corrompre à jamais aux yeux de sa famille. L’ex-soldat baissa la tête, alors que la cruelle planta sauvagement ses crocs dans la chair de l’humaine. Le parfum du sang se dégagea aussitôt de la plaie. C’était une odeur incroyablement subtile et tentatrice. Le jeune homme se raidit sur place ; il voulut fuir, s’échapper d’elle et s’avouer une fois pour toutes vainqueur de ce jeu morbide, mais en vain. Son corps était figé, muscle par muscle, solidifié dans du marbre. Ses émotions étaient encore contraires ; le désir incendiait ses prunelles de jade, alors que sa lucidité tentait de s’exprimer en des termes plus savants et modérés. Mais en vain. Hale redressa la tête, observant la longue rivière de sang déchirer la peau pâle de l’exsangue. Jillian la tuait lentement, en se délectant de sa souffrance. « Arrête ! » hurla t-il une dernière fois. L’humaine paraissait encore plus ressemblante à Madelynn ; la même douceur au niveau des traits, la peur aussi se noyant dans ses yeux d’argent. Il entendit son cœur ralentir en elle. Il pouvait encore agir, lui éviter une mort soudaine et brusque. Elle le regardait avec des yeux larmoyants, le suppliant de la sauver…De lui tendre la main. Aussitôt, Hale se ressaisit et violemment, il bouscula Jillian qui relâcha sa prise. La jeune femme était provocatrice ; une trainée de sang se répandait sur ses lèvres vermeilles. Hale s’interposa entre l’humaine et elle. « Ne parle en aucun cas de mes nouvelles amies, tu ne les connais pas et je te défends de t’approcher d’elles. Touche à ne serait-ce qu’un cheveu d’elles et je te tue Jillian. Je te tuerai et je me délecterai de ta mort, je te le jure ! » Il paraissait sérieux, tout du moins son visage exprimait de tels sentiments rageurs, mais au fond, était-il vraiment prêt à se rebeller contre l’autorité ? Contre sa créatrice. Il en était moins certain. Serrant les poings et montrant les crocs brillants, le jeune homme se glissa agilement près de Jillian, réduisant ainsi de peu l’écart entre leurs deux visages et leurs deux corps. Sa main serra doucement la gorge de la rousse avant qu’il n’ajoute avec une froideur effrayante, celle d’un assassin fier de son crime à venir. « Je n’ai jamais voulu que tu reviennes. C’est toi simplement qui n’arrête pas de me pister et de me rechercher. Je ne suis plus sous ton autorité Jillian. Tu m’en as libéré il y a maintenant cent cinquante-cinq ans. Juste après que tu m’ais sauvé de la guerre. Je ne sais sincèrement pas si je dois t’en être reconnaissant, vu le monstre que je suis devenu. Mais disons que je le suis, ainsi nous sommes quittes. Tu n’as strictement rien à faire à Tree Hill, rien. Quitte la place tant qu’il en est encore temps. Ensuite, je te retrouverai… » Il n’ajouta aucun mot, soudainement obnubilé par ses yeux hypnotiques. Ses lèvres se rapprochèrent des siennes. L’arôme de ce sang d’humaine le captivait tout autant que la douceur subite des traits de la rouquine. Elle n’était plus dangereuse, elle était cette inconnue qu’il avait sauvée sur le champ de bataille, alors qu’il était un soldat combattant pour le Sud durant la Guerre de Sécession. Ses doigts passèrent doucement dans la chevelure enflammée de Jillian, avant qu’il n’ajoute, plus doucement. « Pars. S’il te plait. Jillian, je veux garder de toi un bon souvenir. S’il te plait, ne m’oblige pas à être désagréable avec ma créatrice. » Lorsqu’il parla d’elle en ces termes forts, son cœur parut se réanimer et il crut ressentir cette connexion entre eux. Il avait de son venin en elle, de son sang et sans doute bien plus encore ; des atomes et des sentiments dont il ne pourra jamais se défaire.


• • •

For it was not into my ear you whispered, but into my heart. It was not my lips you kissed, but my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❀❀❀





MessageSujet: Re: It was a night meeting somewhere in a troubled land ⚡ Jillian   

Revenir en haut Aller en bas
 

It was a night meeting somewhere in a troubled land ⚡ Jillian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Your Destiny  :: » Forêt-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit