LE FORUM DE CYRINE, PAR CYRINE POUR CYRINE
 
CYRINE ON A DECOUVERT TON PETIT SECRET Hihihihihihi

Partagez | 
 

 ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
❀❀❀

Invité



MessageSujet: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Sam 11 Fév 2012 - 21:54

Il s'approcha enfin d'elle pour s'excuser mais celle-ci recula, comme pour se protéger. Il arrivait encore à lui faire de la peine. Elle, qui s'était jurée qu'elle n'allait plus laisser l'avis des autres l'affecter, elle avait tort. Lâche moi un peu ! J'en ai marre que tu me lances ça à chaque fois qu'on se croise ! A chaque fois que j'essaie de t'aider, tu me repousses. J'abandonne !

Quelques heures plus tôt – La belle indienne se réveilla tranquillement aujourd'hui. Celle-ci n'avait pas cours de toute la journée et elle comptait bien profiter de son jour de congé. Elle fit d'ailleurs la grasse matinée. La jeune femme était une lève-tôt mais elle manquait d'heures de sommeil à cause des cours donc elle préférait se reposer aujourd'hui. Il était donc 10 heures quand elle se leva. Quand elle alla dans le salon, elle remarqua que Julian était déjà parti. Il lui avait laissé une note sur le bureau. Elle prit une bonne douche après avoir pris son petit déjeuner. Cela lui faisait bizarre de se dire que pour une fois, elle pouvait traîner dans sa douche, qu'elle n'avait pas à se presser car elle avait toute une journée de libre. Elle passa la matinée à la maison, elle s'était installée tranquillement dans un fauteuil et avait commencé à lire un nouveau livre. Sarah était une passionnée de littérature, c'était d'ailleurs assez dur pour elle de ne plus lire de livres à cause de ses études. En effet, celle-ci n'avait pas vraiment beaucoup de temps pour elle car elle passait sa vie dans les bouquins, la plupart du temps dans la bibliothèque de New Heaven, ce n'était pas pour rien qu'elle faisait partie des studious d'ailleurs. Son livre favori pour le moment ? The portrait of Dorian Gray d'Oscar Wilde. Elle l'avait déjà lu une fois mais elle adorait l'histoire donc elle voulait le relire. Elle avait lu pendant au moins deux heures avant de prendre l'air. La jeune femme devait faire plusieurs courses donc c'était l'occasion pour elle de sortir. Après avoir fait des courses, celle-ci se rendit dans un petit magasin de vêtements où elle tomba littéralement amoureuse d'une robe. Sarah n'était pas vraiment une dépensière mais cela ne faisait pas de mal de faire des folies de temps en temps. Par la vitrine, elle aperçut quelqu'un qui lui était familier. Un beau jeune homme, elle ne le vit que de dos mais elle avait la certitude que c'était lui, elle ne le connaissait que trop bien. C'était Seth Clearwater. Après avoir acheté sa robe, elle sortit en vitesse du magasin pour le rattraper.

Il avait l'air étrange, on aurait dit qu'il avait changé. Elle voyait bien qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas, elle l'appela mais celui-ci ne l'entendait pas, il était dans la lune. Elle se mit donc à le suivre afin de savoir où il se rendait. C'était assez débile de sa part, elle avait l'impression d'être une petite fille qui espionne les gens. Elle aurait dû arrêter mais elle en était incapable. Elle voulait savoir ce qui n'allait pas, car oui, il y avait quelque chose qui se passait, elle en était sûre. Seth se dirigea vers la forêt, drôle destination. Allait-il se transformer là-bas ? Si c'était le cas, elle pourrait se transformer aussi et avoir accès à ses pensées. Sarah regrettait tout de suite d'avoir pensé cela, elle n'avait pas le droit d'espionner ses pensées. Et puis de toute façon, en se transformant en louve, elle aurait peut-être eu accès à ses pensées mais Seth aura aussi accès aux siennes donc il saura directement qu'elle est là. Soudain, il s'arrêta. Sarah profita de ce temps d'arrêt pour le rattraper. Elle hésita un long moment avant d'avancer. Elle devrait peut-être le laisser tout seul, et puis peut-être qu'il n'avait pas envie de la croiser aussi. Seulement, il n'allait pas bien et même s'ils n'étaient plus ensemble, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'en mêler. Tout doucement, elle se rapprocha de lui.

Seth, tu vas bien ? demanda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Clearwater
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1045
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Droit
▌EN CE MOMENT : Rien ne va plus!
▌JUKE-BOX : Conor Maynard- Can't Say No
▌AVATAR PRIS : Julian Schratter

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs
» Your Relations:
MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Mer 15 Fév 2012 - 15:06

Aveuglé par la colère, il ne savait strictement plus où donner de la tête ; les évènements s’enchainaient successivement dans sa vie et la rendait si trouble, qu’il ne se sentait avoir la force de tout redresser. Tout s’était effondré ; Andrea, sa réputation à New Heaven…Sarah. Ses rêves s’étaient brisés un à un et d’eux, il ne lui restait plus que de vagues souvenirs sur lesquels il n’avait même plus le courage de pleurer. Le visage en feu, le jeune homme venait de quitter l’université et arpentait furieusement les sentiers battus, bien décidé à rentrer chez lui et à s’y enfermer pour le restant de la soirée. Le soleil se reflétait sur sa peau ambrée, et malgré le froid apparent, la sueur y perlait. Son regard naturellement clair s’était obscurci, tant la rage y ancrait sa noirceur. Ses idées n’étaient plus claires, le tout était si brouillon que son cœur s’affolait à mesure où il s’enfonçait dans la forêt ; il était tellement enragé qu’il se perdit l’ombre d’une seconde, se demandant même jusqu’à où ce sentier le mènerait. Marquant une pause, le sportif s’installa dos à un arbre et observa l’horizon qui apparaissait vaguement entre les rangées de conifères ; il devait impérativement reprendre son calme. Mais il ne le put, contraint encore à plus à s’énerver, à maudire ces visages anonymes qui l’avaient conduit jusqu’aux portes de l’enfer. Prenant son visage entre ses mains, le jeune homme se recroquevilla sur lui-même, tentant de combattre tant bien que mal contre ces démons terribles qui sifflaient dans ses oreilles, des paroles vengeresses. Seth n’était pas de ce genre, il ne devait pas s’énerver pour si peu ; au contraire, il devait aller de l’avant, ne pas se laisser abattre. Il songea à Andrea, la haïssant pour ces mots cruels qu’elle avait eus à son encontre ; cela l’avait terriblement blessé et tellement percé son pauvre cœur qu’il ne se sentait plus la force de l’aimer de nouveau. Finalement, Seth opta pour une pensée relativiste ; Andrea avait raison. Leurs différences ne pouvaient en aucun cas les aider à monter un couple solide, au contraire, elles creusaient sans cesse un écart entre eux et leurs espoirs d’un avenir meilleur. Son regard se perdit une nouvelle fois sur les branches d’un pin ; les aiguilles verdoyantes étincelaient comme de l’argent au contact du soleil. Soudain, derrière ces hauteurs verdoyantes, le jeune homme crut discerner une silhouette. Cette ombre lui sembla familière ; gracieuse et élancée, elle s’avança jusqu’à lui. En voyant ses cheveux bruns ondulant dans le vent, le nageur comprit à qui il avait affaire ; Sarah. D’une voix délectable et tendre, la jeune indienne se présenta en lui en lui demandant s’il allait bien. Seth grinça des dents ; il ne manquait plus qu’elle pour parfaire le tableau obscur de cette journée minable ! Aussitôt, le sportif se redressa, esquivant ainsi le regard inquisiteur de la jeune femme, mais cette dernière, paraissait bien déterminée à l’idée de savoir ce qui n’allait pas.

- Ais-je vraiment l’air d’aller bien ? Hurla le nageur en foudroyant du regard Sarah. Cette dernière se raidit et baissa la tête, les joues rougies par la honte. Il continua sa chevauchée hardie à travers la forêt, le vent fouettait son visage, le faisait frémir puis enfin, Seth atteignit la rivière. Trempant doucement ses mains dans l’eau cristalline, le jeune homme s’en passa sur le visage afin d’effacer la sueur qui emperlait son front, de calmer les brûlures sur sa peau rougeoyante. A la surface du lac, il observa longuement son reflet, dégouté par ce qu’il voyait ; un homme enragé, méconnaissable, aigri. A côté de son portrait, se peignirent diffusément les traits de l’indienne ; Sarah se tenait à quelques mètres de lui. Hésitant d’abord, il garda la tête baissée et continua de s’asperger le visage d’eau, mais lorsqu’il sentit son regard le transpercer de toute part, il intervint rageusement : - Que veux-tu Sarah ? Soutenant froidement le regard de la jeune femme, Seth enchaina aussitôt en se redressant après avoir pris appui contre un arbre. Oui tu as de quoi t’inquiéter, car oui je suis malheureux…Andrea m’a plaqué comme tu le sais bien et des imbéciles s’amusent à dire que l’on se dope pour gagner nos matchs ! Et non, je n’ai pas besoin de ta pitié ! Laisse moi et vas voir ce foutu Raphael. Je sais que tu aimes bien sa compagnie. Ces dernières paroles avaient été dites avec une rage aussi piquante que ce sentiment de jalousie qui naissait en lui ; il n’appréciait vraiment pas le jeune Fitzpatrick qu’il jugeait faux sur toute la ligne. Seth emprunta aussitôt le ponton de bois et se retrouva de l’autre côté de la rive ; il ne savait pas si Sarah l’avait suivi et à vrai dire, il s’en contrefichait pas mal. La fureur rendait saillantes les veines creusant son cou, ses tempes, son corps entier. Il voyait rouge et n’avait qu’une hâte, rentrer chez lui pour se défouler. Son père allait certainement s’inquiéter de son état, comme sa mère d’ailleurs, mais à cet instant, le jeune homme n’en avait que faire. Il avait besoin de repos, de ne plus penser ni à Andrea, ni à New Heaven, ni à la Meute…Soudain, il sentit qu’on lui rentait le bras ; la pression était ferme. Il tourna la tête et retrouva le visage rougissant de l’indienne. Elle avait l’air agacée par son comportement…Par sa rage à son encontre. Mais la chose était justifiée ; elle avait brisé sans vraiment le vouloir, son couple avec Andrea. Dans un sens, le sportif ne lui en voulait pas car cela lui avait permis de voir enfin la vérité en face et d’arrêter de vivre bercé d’illusions. Toujours aussi agité et frémissant, Seth ne dit aucun mot et la laissa s’exprimer alors que le soleil tanguait lentement dans les eaux limpides du ciel. La nuit n’allait pas tarder à les rejoindre.

• • •

THAT I LOVE YOU I HAVE LOVED YOU ALL ALONG.
And I miss you been far away for far too long
I keep dreaming you'll be with me and
you'll never go stop breathing if I don't see you anymore.
NICKELBACK ● FAR AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❀❀❀

Invité



MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Dim 26 Fév 2012 - 22:34

La jeune femme essayait de mener une vie tranquille. Quand elle avait rencontré Seth à New Heaven, elle avait peur que tout redevienne comme avant, qu'elle ait à fuir à nouveau. Ce qu'elle ne voulait surtout pas. Elle a des amis ici, il y a ses études, elle a tout reconstruit à Tree Hill. Mais elle n'eut pas à s'inquièter très longtemps. Seth la laissait tranquille et Sarah pouvait continuer d'avoir une vie normale ... quoique, elle n'en a jamais eu, de vie normale. Pour l'instant, ce qui comptait pour elle, c'était ses études. Elle pense qu'il y a toujours un avenir pour elle. Quand elle obtiendra son diplôme, elle pourra aller n'importe où, parcourir le monde si elle le voulait. Ensuite, elle s'installera dans une petite ville où elle pourra exercer la profession qu'elle voudra. Bien sûr, elle restera une louve et une sorcière mais elle sait qu'un jour, elle pourra contrôler ses dons. Elle pourra les accepter aussi. Elle rencontrera son futur mari et ils fonderont une famille. Ca, c'était le rêve de Sarah mais quelque chose en elle savait que ça n'allait jamais se concrétiser. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle n'était pas normale. C'était une sorcière, une louve. Comment peut-on vivre avec ça ? Etait-elle vraiment destinée à rester toute sa vie à la Push ? Même si son rêve n'était pas prêt d'arriver, elle continuait d'y croire. Tant qu'elle sera à New Heaven, son rêve restera toujours d'actualité. Elle n'a pas envie de revenir à la Push. En tout cas, pas définitivement. Ca a peut-être été l'endroit où elle a vécu pendant toutes ces années mais les choses ont changé, elle a changé. Elle aime son père, elle aime Jake et toutes les autres personnes qui vivent là-bas mais elle a déjà fait son choix. Elle savait depuis le début qu'elle n'était pas destinée à cette vie. Maintenant, Sarah avait envie de profiter du moment présent.

Pendant que Sarah profitait de sa vie estudiantine, Seth vivait un enfer. Il lui arrivait de penser à cette fameuse dispute de l'autre jour, celle où Seth et Andrea réglaient leurs comptes devant elle. Pour être honnête, elle y pensait tous les jours. Elle se sentait coupable, elle pensait que c'était de sa faute. Elle avait d'ailleurs eu envie de parler avec Andrea pour arranger les choses mais elle se dit qu'elle n'avait pas à se mêler de leurs affaires. Elle s'inquiètait aussi pour son ex. Elle n'avait plus revu Seth depuis ce fameux jour. Elle n'a pas osé prendre de ses nouvelles. Voyant comment les choses s'étaient terminés entre eux deux la dernière fois, elle n'avait pas trop envie d'en rajouter. Elle savait que si elle venait lui parler, il allait encore une fois lui faire une scène et ils finiraient par se disputer. Sarah n'avait vraiment pas la tête à cela ! Le pire pour elle fut d'assister à leur séparation, elle se sentait de trop. Elle autait dû partir pendant qu'il en était encore temps. Mais il y avait toujours un espoir pour Sarah. Même si Seth restera l'homme qu'elle a aimé passionément, elle aimerait tellement que Seth se remette avec Andréa. Elle s'est rendue compte à présent à quel point la cheerleader comptait à ses yeux et elle ne voulait que le bonheur de Seth. Pour se changer les idées, Sarah décida de prendre l'air. Rien de tel que les magasins pour oublier tous vos problèmes. La vie de la jeune étudiante était bien trop compliquée. Parfois, elle enviait la vie de ceux qui passent leur temps à s'amuser. Ils vivent au jour le jour, ne se soucient pas du lendement. Sarah, elle, a l'impression de vivre un enfer. Quoiqu'elle fasse, il lui arrivait toujours quelque chose. Aujourd'hui, elle avait envie de faire comme si tout se passait bien. Même les gens qui la connaissaient ignoraient à quel point sa vie était compliquée.Même Julian, qui est son colocataire, ignore les secrets de la belle indienne. Par exemple, Sarah n'a toujours pas trouvé le courage de lui dire pourquoi et comment elle s'est transformée. Il ignore qu'elle avait tué quelqu'un, une jeune femme qui était sa future belle-soeur. Elle attend toujours le bon moment pour le lui dire, seulement elle sait que si elle ne l'avoue pas, quelqu'un d'autre va finir par le lui dire et ça, elle ne peut pas le supporter. Elle s'en veut de ne pas le lui dire mais c'est plus fort qu'elle. Seth a peut-être trouvé le courage de tout raconter Andréa mais pour Sarah, c'était impossible. A chaque fois qu'elle essaie d'en parler, sa voix se bloque, plus un son ne sort de sa bouche. Elle est paralysée. Et ça ne va sûrement pas changer.

Alors qu'elle avait fait quelques courses, Sarah tomba sur Seth. Tout de suite, elle repensa à ce qui s'était passé et elle constata que ça n'allait vraiment pas bien pour lui. Il avait la mine triste, on aurait dit que tout signe de vie avait disparu dans ses yeux. Il était méconnaissable. Il ne s'était pas remis de sa rupture avec Andréa. Elle s'approcha d'une manière hésitante et demanda à Seth s'il allait bien, même si elle connaissait déjà la réponse. Elle voyait bien qu'il se passait quelque chose et quand elle repense à ce qui s'était passé l'autre jour, elle a une petite idée de la raison de sa tristesse. Ais-je vraiment l’air d’aller bien ? Sur le moment, la jeune femme ne savait pas quoi lui répondre. Il était en colère, elle pouvait le comprendre. Il avait pris ce ton agressif qu'il prenait souvent avec elle. Maintenant, elle avait l'habitude même si ça la blessait toujours un peu. Elle lui laissa du temps pour se calmer. Seth continua de marcher et Sarah le suivit. S'il n'allait pas bien, Sarah n'allait pas le laisser tomber. Elle avait envie de se conduire comme une amie, même si ce n'était pas vraiment ce qu'elle était. Ils s'arrêtèrent devant une rivière, Sarah se tenait toujours derrière Seth, elle n'osait pas avancer. Que veux-tu Sarah ? Oui tu as de quoi t’inquiéter, car oui je suis malheureux…Andrea m’a plaqué comme tu le sais bien et des imbéciles s’amusent à dire que l’on se dope pour gagner nos matchs ! Et non, je n’ai pas besoin de ta pitié ! Laisse moi et vas voir ce foutu Raphael. Je sais que tu aimes bien sa compagnie. Et toc ! Elle ne s'y attendait pas à celle-là ! Elle n'aimait pas que l'on parle de Raphael comme ça. Après tout, elle lui devait tellement. Il avait sauvé la vie de sa mère mais il n'y avait pas que cela. Elle était aussi tombée sous son charme. Après tout, l'amour arrive quand on s'y attend le moins. Enfin, l'amour, c'était un bien grand mot. D'ailleurs, elle ne sait même pas s'il ressent la même chose pour elle. C'était tellement compliqué. Il y avait tellement de choses qui les séparaient tous les deux. Pourtant, elle ne pouvait pas contrôler ce qu'elle ressentait. Elle ne savait plus où elle en était. Alors elle préférait ne pas y penser. Seth continua son chemin comme si de rien n'était. Sarah resta muette après ce que Seth lui avait balancé au visage. Plus elle ne disait rien, plus la colère montait en elle. Peut-être devrait-elle régler ses comptes avec lui aussi. Elle était agacée, elle en avait marre qu'il lui fasse tout le temps des reproches. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire qu'elle fréquente un garçon ? D'ailleurs, elle ne sortait pas avec lui ! Sarah aurait pu faire marche arrière mais elle suivit Seth, elle tenait à lui quoiqu'il arrive. Elle ne pouvait pas le laisser. Il pouvait dire tout ce qu'il voulait, elle était déterminée. Elle le prit par le bras et le força à se retourner pour qu'il la regarde dans les yeux.

Bon ça suffit ! Ce que je veux ? Que tu arrêtes de te détruire ! Je suis là pour toi Seth. Je ne connais pas cette Andréa, mais est-ce qu'elle en vaut vraiment la peine ? Je veux dire soit tu te bats pour elle, soit tu laisses tomber mais ne réagis pas de cette façon ! Je te connais Seth, les années ont passé mais je te connais par coeur, je sais que tu vaux mieux que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Clearwater
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1045
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Droit
▌EN CE MOMENT : Rien ne va plus!
▌JUKE-BOX : Conor Maynard- Can't Say No
▌AVATAR PRIS : Julian Schratter

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs
» Your Relations:
MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Dim 4 Mar 2012 - 16:30

Fulminant il s’avançait à grandes enjambées en pleine forêt, complètement aveuglé par la rage qui prenait racine au fond de lui. Il s’en voulait. Il détestait la terre entière et blâmait toutes les personnes qui à une époque, avaient été ses complices. La fureur le rendait acerbe, mesquin. Jamais Seth n’avait été dans un tel état. Il se mit à courir, toujours plus vite, toujours plus loin, espérant que la rage allait se canaliser en une puissance délectable, mais en vain. La forêt apparaissait désormais comme enténébrées, couverte par un voile de brume d’un gris effroyable ; le jeune indien cherchait un moyen de fuir, de se libérer de ces sournoises pensées. Son cœur battait à tout rompre. La folie le guettait, tapie dans l’obscurité des buissons. Il se figea, regardant dans tous les sens ; il eut l’impression que la terre de son monde se dérobait sous ses pieds. Il se sentit perdu. Par où était la Push ? Le chemin ne lui semblait plus familier. Tout tournait autour de lui ; ses yeux captaient des flashs vifs, lumineux, brutaux. Il ferma les paupières tout en se mettant à frissonner tant la bourrasque était glacée. Serrant les poings et les dents, le jeune homme se figea aussitôt, atteint d’un venin pétrifiant ses muscles un à un. Il avait horriblement mal à la tête. Il entendait dans son dos toutes les moqueries à New Heaven. Les paroles tranchantes des uns le pénétraient comme une lame et il eut un mouvement de recul, tentant d’esquiver une nouvelle attaque. Et là, il se retrouva face à elle, Sarah. Cette rencontre stupéfiante le fit frissonner puis la colère vint agrément l’atteindre ; la bouche pâteuse, le nageur ne voulait qu’une chose, se défouler sur elle. Lui crier sa colère, sa haine à son égard. C’était par sa faute qu’il avait perdu Andrea. Tout était de sa faute désormais. Peu lucide, le sportif décida de la laisser ; il n’avait pas envie de se battre avec elle. Ses pas frénétiques et agités le guidèrent jusqu’à un des bras azurs de la rivière ; il s’agenouilla, puisa un peu d’eau et en but quelques gorgées afin d’étancher sa soif. S’en aspergeant également le visage, il resta durant quelques minutes, ainsi accroupi, la musculature saillante, le visage fermé, les veines et les pensées brûlantes. Il aurait tellement voulu se transformer à cet instant, la fuir, tout abandonner, mais il n’en eut pas la force. Cette action mécanique que de laisser l’animal en se défaire de son enveloppe charnelle lui semblait improbable. Il ne pouvait plus le faire. Il était trop énervé pour être assez concentré. Sarah vint à sa hauteur ; il sentit sa main délicatement posée sur son épaule. Il se redressa brusquement, la fixa droit dans les yeux ; ses prunelles étaient d’un noir semblable aux ténèbres berçant son pauvre cœur. L’indien était méconnaissable. Sarah sentit que sa peine et sa rage le déchiraient de l’intérieur. Sa fureur dépassait l’entendement. Le nageur n’avait jamais été si remonté, si énervé. Prêtant à peine intérêt aux paroles de la jeune femme, il s’empressa de lui crier toute sa colère. Il lui en voulait. Mais Sarah n’en démordit pas, et malgré les vaines tentatives d’esquiver son regard, elle lui fit face, encore plus courageuse que jamais. Elle lui redressa le visage en passant ses doigts sous son menton. Noyant son regard dans le sien, le brun reprit petit à petit son calme. Il eut un coup de chaud dans le corps tout entier. Il se sentait mal. Nauséeux presque.

Tu ne sais strictement rien de moi ! Tu n’as jamais rien su de moi. La jeune femme posa ses mains sur ses épaules afin de lui empêcher tout mouvement, mais Seth était bien plus fort qu’elle, bien plus agile aussi. Il la bouscula violemment avant d’enchainer. Je te défends de parler d’elle. Tu ne la connais pas, tu ne sais rien ! Tais-toi maintenant ! Il ne la regarda même pas, il ne s’en sentait pas la force, le courage. Cachant son visage entre ses mains, le jeune homme fut pris d’un martèlement horrible en plein crâne. Il courba l’échine et se mit à tousser violemment. L’animal sauvage au fond de lui ne désirait qu’une chose ; s’exprimer, tout casser, tout détruire. Mais l’indien avait encore assez de lucidité et de force pour le maintenir en captivité. S’accroupissant légèrement, Seth tenta de recouvrer son calme alors que Sarah cette fois-ci n’avait pas bougé ; seules ses lèvres frémissaient afin de lui apporter une mélodieuse conclusion. "Tu vaux mieux que ça." Elle n’avait pas tord ; le nageur n’était pas ainsi fait, pas modelé dans une telle pâte. Il avait toujours été droit, franc, loyal, dévoué aux causes nobles, souriant et dynamique. Le souvenir douloureux de sa séparation avec Andrea le rongeait petit à petit ; il l’aimait, la chose était indéniable, mais visiblement, pour elle tout avait été si clair. Elle avait rompu avec lui en usant d’un ton détaché en dépit des larmes. Et puis, les paroles qu’elle avait dites sur Sarah étaient d’une vérité sans pareil ; le jeune homme s’était imprégné de l’indienne. Et pas d’elle. Mais malgré tout, il avait réussi à contourner la règle en faisant de Sarah un simple souvenir, balayé par le souffle du temps. Depuis son retour, les choses s’étaient tellement compliquées ; les sentiments d’hier troublaient son jugement. La passion et la tendresse qu’il ressentait pour Andrea semblaient n’être en rien solides, face à la tempête d’émotions et de sentiments à l’égard de Sarah. C’était l’imprégnation qui voulait ça. C’était si cruel. Insensé. Seth refusait de se laisser happer par un tel destin. Sarah et lui avaient vécu quelque chose de formidable, de magique et bien que leur idylle se fût achevée brutalement et qu’il en était encore frustré, il ressentait quelque chose d’ardent pour Andrea. D’incomparable. L’australienne l’avait marqué, et ça, aucune loi, aucun édit, ni personne ne pourra lui faire changer d’avis. Personne ne pourra manipuler ses sentiments. Ils lui étaient si propres, si intimes. Enfin, le brun se redressa ; le soleil illumina ses traits en balayant promptement les noires esquisses, celles trop agressives, trop arrachées. Il soutint le regard de Sarah. Les yeux de la jeune femme brillaient. Il ne l’avait jamais vue aussi patiente, aussi attentive. C’était comme s’il se retrouvait face à la fille qui avait fait chaviré son cœur quelques années auparavant. Les souvenirs renaissaient dans sa mémoire. Je suis désolé. Tu as raison, je me suis tellement laissé avoir par mes sentiments. Excuse-moi. Je ne voulais pas te faire de mal. Je ne me le serais jamais permis. Un sourire éclaira doucement ses lèvres, faisant naître une fusette au coin de chacun joue. Le jeune homme resta silencieux, observant la beauté de leur nature ; maintenant il se rappelait de la direction pour la Push. La colère n’était plus qu’un vague souvenir. Il se sentait plus léger. Merci. Merci d’être patiente avec moi. Depuis que tu es de retour dans ma vie, tout me semble plus compliqué. Tu sais, je ne t’ai jamais vraiment oubliée et…C’est difficile. Il marqua une pause, un peu honteux et confus. Sarah l’invita à marcher à ses côtés ; tous deux s’avançaient côte à côte. La nature était en fleur, en couleurs. La rivière poursuivait lentement son cours. Les rayons du soleil illuminaient leur route. L’avenir lui paraissait moins obscur que tout à l’heure. Je me suis imprégné de toi, et tu sais à quel point cela est compliqué…Lorsque j’ai vu Andrea, j’ai ressenti quelque chose de différent. Quelque chose de plus profond. Je l’ai aimée automatiquement. Il passa sa main dans ses cheveux puis reprit : Mais peut être que tu as raison, finalement cette histoire avec elle n’a pas de lendemain. Elle a été claire sur ses intentions. Je ne peux rien faire de plus. Je me détruis pour rien. Je fais n’importe quoi ces derniers temps. Je ne me sens plus à mon aise nulle part. Sarah, qu’est-ce qui cloche chez moi ? Demanda t-il en s’arrêtant brusquement pour lui faire face. Sa voix rauque était marquée par l’émotion. Aide-moi, s’il te plait. Naturellement, le jeune homme l’enlaça ; il ne savait pas pourquoi, ni même comment, mais il en ressentit le besoin. Et cela lui fit du bien.

• • •

THAT I LOVE YOU I HAVE LOVED YOU ALL ALONG.
And I miss you been far away for far too long
I keep dreaming you'll be with me and
you'll never go stop breathing if I don't see you anymore.
NICKELBACK ● FAR AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❀❀❀

Invité



MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Dim 11 Mar 2012 - 21:10

Le Seth qu'elle avait devant elle lui faisait très peur. En le voyant comme cela, triste et en colère, cela avait fait remonter un tas de mauvais souvenirs. Notamment le jour de leur retrouvailles à New Heaven. Ce jour-là, elle avait connu une autre facette de lui. Elle n'avait jamais vu Seth aussi en colère que lors de ce fameux jour. Bien sûr, ce n'était pas la première fois qu'elle l'avait vu s'énerver mais cette fois-ci, c'était différent. Cette dispute avait été plus violente. A plusieurs moments, Sarah avait eu peur pour sa propre vie. Elle se souvient du moment où Seth avait essayer de l'étrangler. La jeune indienne, impuissante, avait même pensé que son heure était venue. Depuis, Seth lui faisait un peu peur. D'un coté, elle pouvait comprendre sa haine envers elle, elle n'avait que ce qu'elle méritait après tout mais elle avait beaucoup de mal à l'accepter aussi. En le voyant aujourd'hui dans cet état, elle avait peur d'avoir affaire à cet autre Seth, celui qui l'effrayait même si elle essayait de le cacher. C'est pourquoi elle était assez hésitante quand elle est venue lui parler. En plus de cela, beaucoup de gens la tiennent responsable de la rupture entre Seth et Andréa. Même si elle avait toutes les raisons de croire que c'était faux, elle ne pouvait pas s'empêcher de croire ses rumeurs. D'autres disent aussi que Sarah essaiera de sauter sur l'occasion maintenant que Seth est célibataire, ce qui était totallement absurde. Tout d'abord, Seth aimait encore Andréa, elle savait très bien que c'était impossible de le séduire si celui-ci pensait sans cesse à une autre. Et puis, elle n'était plus trop sûre de ses sentiments. Elle tenait fort à lui mais elle savait que son amour pour lui était impossible. C'est pourquoi même si lui, la détestait, Sarah, quant à elle, ne pouvait pas s'empêcher de l'aider. Elle ne pouvait pas le laisser se détruire, que ce soit pour une fille ou pour de stupides rumeurs qui circule à New Heaven. Alors que Seth ne faisait que la repousser, Sarah resta toujours auprès de lui, elle ne comptait pas le laisser tout seul. Celui-ci refusa catégoriquement de la regarder, comme si elle était un monstre. C'est pour cela que Sarah lui prit le bras afin qu'il ne lui tourne plus le dos. C'est alors que leur regard se croisèrent. Elle voulait lui dire qu'elle était là pour lui, elle était sincère. Elle voulait qu'ils oublient ce qu'il s'était passé entre eux deux, juste pendant un moment du moins. Sarah essaya donc de le raisonner. Elle lui dit qu'Andréa et tous les autres ne valaient pas qu'il se détruise ainsi. Il ne fallait pas qu'il se laisse abattre. Seth lui rétorqua qu'elle ne le connaissait pas, qu'elle ne l'a jamais connu. Sarah s'était en quelque sorte préparée à ce genre de réponse. Elle préféra se dire qu'il disait toutes ces choses sous le coup de la colère mais un petit doute s'installa en elle peu après. Le connaissait-elle vraiment ? Je te défends de parler d’elle. Tu ne la connais pas, tu ne sais rien ! Tais-toi maintenant ! Alors que celui-ci continua de se débattre, Sarah resta auprès de lui. Elle ne voulait pas qu'il s'enfuit encore une fois. Elle essaya donc de le calmer et de le maintenir en place mais Seth était beaucoup plus fort qu'elle. Cette fois-ci, Sarah n'osa plus s'approcher de lui. Elle n'en avait plus le courage. Elle ne voulait pas le forcer non plus à s'ouvrir à elle. Peut-être ferait-elle mieux de s'en aller, peut-être devrait-elle faire comme si rien ne s'était passé. Pourtant, elle ne bougea pas. Elle n'est pas partie mais elle ne pouvait pas avancer non plus. Elle était paralysée. Quel choix devait-elle faire ? Ce qui lui faisait tant de mal dans tout ça, c'était de ne plus reconnaître celui qu'elle a aimé, celui qu'elle aime encore maintenant. Les choses étaient tellement compliquées. Si on devait lui demander de dire ce qu'elle ressentait pour Seth à l'instant, elle en serait incapable. D'un coté, elle s'est forcée à tourner la page. Elle avait vu que Seth a mené une nouvelle vie avec Andréa et elle avait voulu faire de même. D'un autre coté, Seth était son premier amour, celui qu'elle était censée épouser, celui pour qui elle aurait pu donner sa vie. Sarah ne s'était jamais remise de cette rupture qui fut brutale. Bien sûr, elle ne pouvait que s'en vouloir puisque c'est elle qui est partie mais selon elle, elle n'avait eu pas le choix.

Seth prit le temps de se calmer, Sarah fit de même. Elle était toujours restée debout, immobile. Je suis désolé. Tu as raison, je me suis tellement laissé avoir par mes sentiments. Excuse-moi. Je ne voulais pas te faire de mal. Je ne me le serais jamais permis. Sarah resta un peu réticente. Elle s'attendait à ce qu'il pète un nouveau un câble. Elle était un peu méfiante et n'osait pas lui répondre. Un sourire apparut ensuite sur le visage de Seth, ce qui apaisa la jeune indienne. Elle parvint à se détendre elle aussi petit à petit. Merci. Merci d’être patiente avec moi. Depuis que tu es de retour dans ma vie, tout me semble plus compliqué. Tu sais, je ne t’ai jamais vraiment oubliée et…C’est difficile. Merci, ce mot, elle avait cru qu'elle ne pourrait plus jamais l'entendre de la bouche de Seth. Elle le comprenait puisqu'elle ressentait la même chose à son égard. Avant qu'elle ne revoie, elle menait sa vie à Tree Hill. Elle pensait qu'elle avait tourné une page de sa vie mais c'était faux. En même temps, elle était heureuse que Seth soit réapparu. Bien sûr, les circonstances n'étaient pas des plus joyeuses mais elle avait cru qu'elle ne le reverrait plus jamais, ça l'avait rendu triste. Une fois que tous les deux se sont calmés, ils se promenèrent ensemble dans la forêt. Au début, Sarah resta muette. Elle voulait profiter du calme, du silence qu'offrait la nature pendant quelques minutes. Cela leur permit aussi de se confier plus facilement. Tu sais, c'est aussi devenu compliqué pour moi depuis que je t'ai retrouvé .. Mais je ne le regrette pas du tout. Même si nos retrouvailles ne se sont pas très bien passées, tu comptes toujours beaucoup pour moi, je suis heureuse de t'avoir à mes cotés. avoua-t-elle. Gênée, elle continua de marcher en silence. Elle n'avait pas imaginé qu'elle lui dirait ça un jour mais elle voulait être sincère avec lui, elle ne voulait rien lui cacher. Seth se confia lui aussi à propos de sa relation avec Andréa. Il expliqua qu'entre elle et lui, c'était différent, ce n'était pas la même chose qu'avec Sarah mais Julian s'était imprégné de Sarah, c'est assez difficile de l'oublier. La jeune femme comprenait très bien ce sentiment. Même si rien ne s'était passé entre elle et Raphael, elle ressentait quelque chose pour lui. Pourtant, il y avait Seth, celui qui était l'homme de sa vie. En aimant l'un, elle avait l'impression de trahir l'autre. Elle avait envie que les choses s'arrangent entre Seth et Andréa mais elle ne pouvait pas forcer le destin. Peut-être qu'avec le temps, les choses changeront. Bien que pour tout le monde, Sarah voulait profiter de la situation maintenant que Seth était célibataire, elle voulait juste l'aider. Cela lui faisait de la peine de le voir comme ça et même si elle ne la connaissait pas, elle était aussi triste pour Andréa. Peut être que tu as raison, finalement cette histoire avec elle n’a pas de lendemain. Elle a été claire sur ses intentions. Je ne peux rien faire de plus. Je me détruis pour rien. Je fais n’importe quoi ces derniers temps. Je ne me sens plus à mon aise nulle part. Sarah, qu’est-ce qui cloche chez moi ? Ils se regardèrent pendant un long moment. Il n'y a rien qui cloche chez toi, Seth. Tu es juste triste. Je sais ce que tu ressens. Je ne suis pas très douée en ce qui concerne les relations amoureuses mais prends de la distance par rapport à tout ça. Peut-être que ça finira par s'arranger avec le temps. En tout cas, ne te laisse pas abattre. Elle espérait que ce qu'elle avait dit l'avait un peu aidé. Reste juste toi-même. Quand je te vois, je vois un garçon gentil, attentionné. Drôle. Tu es quelqu'un de bien, Seth Clearwater et je ne laisserais personne te faire croire le contraire. Comme je te l'ai dit, tu vaux mieux que tout ça. Elle avait parlé avec son cœur. Elle savait qu'il pouvait passer au dessus de tout cela. Aide-moi, s’il te plait. Le jeune homme l'enlaça ensuite, Sarah ne s'y attendait pas, c'était si soudain. Cela faisait si longtemps qu'elle ne l'avait plus serré dans ses bras, elle avait perdu la parole, elle profitait juste de ce moment. Parfois, on a pas besoin de parler pour faire comprendre à l'autre qu'on était là pour cette personne. Elle avait l'impression qu'elle avait retrouvé leur amitié, que pendant un instant, tout était redevenu comme avant. Je suis là. Je ne te laisserais pas tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Clearwater
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1045
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Droit
▌EN CE MOMENT : Rien ne va plus!
▌JUKE-BOX : Conor Maynard- Can't Say No
▌AVATAR PRIS : Julian Schratter

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs
» Your Relations:
MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Ven 30 Mar 2012 - 19:03

Seth avait lui-même ce sentiment de changement ; la rage l’aveuglait, le brûlait de toute part. Il en arrivait presque à frôler un point de non-retour. Alors qu’il espérait trouver le repos en se perdant dans la forêt, l’étudiant tomba nez à nez avec Sarah. Naturellement, il se serait passé d’une telle rencontre, car à ses yeux noirs de colère, tout était sa faute ; c’avait été elle qui l’avait privé de sa sœur, puis d’un quelconque bonheur, et enfin d’Andrea. Il la tenait pour responsable de tous ses malheurs ; la chose était manifestement injuste et presque infondée. Tout était écrit sur la grande tablette du destin ; Clearwater en négligeait les pieux enseignements du shaman du village, et des anciens aussi, qui les leur narraient lorsque le feu brillait dans les yeux et réchauffait leurs cœurs. Tout en se redressant farouchement face à Sarah, le nageur tentait de garder un minimum de sang froid ; il ne voulait pas lui faire de mal. Il espérait simplement qu’elle le comprenne enfin, et qu’elle l’aide. Qu’elle se montre présente à ses côtés, qu’elle marche dans ses pas comme elle le faisait jadis. Ce temps là lui manquait horriblement. Le jeune homme serra les poings alors que l’indienne paraissait détendue, sage, leste. Il aurait aimé recouvrer ce même tempérament, ce qui faisait de lui le jeune qu’elle décrivait avec tant d’amitié et de tendresse. Clearwater n’était plus que l’ombre de lui-même ; jour après jour, il creusait sa tombe et descendait une à une, les marches vers la gorge de l’enfer. La chaleur lui rongeait d’ailleurs les flancs et les ténèbres noires et épaisses voilaient entièrement le chemin de la sagesse et de la vérité qu’il empruntait ordinairement. Le Destin était une chose cruelle. Les Anciens voyaient cela comme un cercle ; tout résidait en cette forme géométrique dans la croyance amérindienne. Mais Seth se sentait pris au piège dans ce cercle qu’il cherchait vainement à tordre. En vain. La sphère était trop parfaite pour qu’il ne puisse lui ôter sa forme sacrée. C’était mal vu. Le Grand Créature pouvait le punir. Il devait se contenter de ce qu’il avait ; c’était ce que son père lui avait toujours enseigné. Baissant la tête, le brun pâlit alors que sagement Sarah essayait de l’aider à retrouver sa lucidité .Elle tenait à lui. Cela le toucha, naturellement. Il se sentit même en sécurité lorsqu’ils avancèrent d’un même pas. La colère s’était dissipée et il n’en restait plus que quelques fragments que son cœur pur engloutissait. « Je ne regrette pas non plus. » En vint à avouer avec un léger sourire l’étudiant en droit. Oui, Seth Clearwater bénissait le ciel de lui avoir de nouveau accordé une chance de tout comprendre par rapport à Sarah, et de faire une fois pour toutes le deuil de Leah. Il en avait toujours eu besoin. C’était bon pour lui. Alors que les deux jeunes marchaient d’un même pas, l’indien rompit le silence une seconde fois, laissant son regard se balader sur les lignes pures de l’horizon boisé et verdoyant. « J’avais besoin de tout savoir…Tu sais au sujet de Leah. Je devais comprendre ce qui s’était réellement passé, afin de faire mon deuil. Je pense que maintenant, je suis prêt à vraiment aller de l’avant et à ne plus vivre dans son ombre. » Sarah s’arrêta et noya son regard tendrement dans celui du brun qui d’un geste affectueux, l’enlaça. Cette telle proximité ne fit qu’accentuer le battement de son cœur déjà atteint d’un frison indescriptible ; l’effet de l’imprégnation était toujours là. C’était ardent, vif. « Je tenais sincèrement à m’excuser de mon comportement à ton égard. Ne parlons plus du passé, allons de l’avant. » Un sourire vint se poser sur ses lèvres vermeilles alors qu’un oiseau au plumage chatoyant de couleurs se lova doucettement dans son nid haut perché.

« Tu as sans doute raison. Je me prends un peu trop la tête avec cette histoire, avec NH, la Meute les compétitions. J’ai besoin de changer d’air. » Il ne put s’empêcher de réprimer un soupir tout en s’étirant légèrement. Les entrainements lui prenaient tellement de temps et le fait de se donner autant dans deux disciplines n’assurait en aucun cas un emploi du temps flexible. Mais le sport, c’était sa vie. Son échappatoire. La natation, c’était sans doute ce qu’il aimait le plus. Il se sentait libre, vivant à chaque fois qu’il pénétrait dans la piscine. Ou même lorsqu’il s’amusait à faire des sauts vifs par-dessus les falaises, en particulier lorsque la houle écumeuse était hostile. Cela ne lui donnait que plus de travail et c’était vraiment bon pour ses muscles ! Le jeune indien sourit avec franchise lorsque Sarah affirma qu’il était un garçon bien, que ce n’étaient que des soucis passagers qui lui embrumaient l’esprit et que tôt ou tard, le soleil du bonheur éclairera de nouveau sa terre promise. Désormais, l’étudiant en droit ne devait plus en douter. Alors qu’il enlaça plus fort l’indienne contre lui, un rire sincère et enjoué lui échappa ; il passa ses doigts dans la chevelure d’ébène de son ex-fiancée. « Tu comptes revenir parmi nous? Tu sais à quel point cela ferait plaisir à Jacob et à ton père aussi. Et puis à moi, avous-le. » Un sourire se logea sur ses lèvres; il parlait là de la Meute, de la Push et de toute leur vie joyeuse d'antan. Durant quelques minutes, Seth se laissa hypnotiser par ses prunelles en amande. Elle était ravissante. Il n’avait pas remarqué à quel point elle était agréable à regarder. « Merci. » se contenta t-il de murmurer. Tout naturellement, il la reprit dans ses bras, tout en se délectant de son parfum aux notes les plus savoureuses et sucrées, alors que les doigts de la jeune femme s’accrochaient solidement à sa nuque. Elle jouait avec ses cheveux d’encre. Sa peau était toute aussi chaude que la sienne, sans doute un peu plus tiède ce qui le fit frissonner à chaque fois que ses habiles doigts caressaient sa nuque. « Tu m’as manqué. » déclara le nageur en prenant doucement le visage de la brune entre ses mains. Durant quelques secondes qui lui donnèrent un avant-goût d’éternité, le nageur plongea ses yeux luisants dans ceux de Sarah ; son souffle se mêla au sien, hésitantes, ses lèvres effleurèrent à peine les siennes avant de s’accrocher plus fermement à elles. Il l’embrassa avec plus de fougue, plus d’engouement avant de laisser ses mains se glisser sur les hanches de l’indienne. Une telle proximité faisait renaître en lui des souvenirs ardents. Il la bouscula contre un arbre et l’embrassa langoureusement, laissant ses lèvres dessiner les lignes tendres de son cou. Lorsqu’enfin l’indien remarqua son erreur, il recula, songeant à Andrea, songeant à Leah, au passé… Finalement Sarah et lui n’étaient-ils pas faits l’un pour l’autre ? Andrea lui revint comme une évidence à l’esprit. Le passé devait rester dans son temps. Il trompait son engagement envers elle. Son visage le brûla et sa mâchoire se tendit brusquement. Ses yeux peinèrent à retrouver ceux de Sarah. « Excuse-moi. Je ne voulais pas, sincèrement..Je..Désolé. Je… Je file. Pardon. Au..Au revoir.» Balbutiant et gêné, le sportif baissa la tête et recula d’un pas, prêt à fuir alors que subitement Sarah agrippa son bras.

• • •

THAT I LOVE YOU I HAVE LOVED YOU ALL ALONG.
And I miss you been far away for far too long
I keep dreaming you'll be with me and
you'll never go stop breathing if I don't see you anymore.
NICKELBACK ● FAR AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❀❀❀

Invité



MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Sam 7 Avr 2012 - 22:32

Aider les autres, c'était peut-être la plus grande qualité de Sarah. C'était plus fort qu'elle, même quand quelqu'un la rejetait, quand elle voyait que cette personne avait besoin d'elle, elle était là pour l'aider. Quant elle avait croisé Seth dans la rue et qu'elle l'avait vu se diriger vers la forêt, Sarah n'a donc pas pu s'empêcher de le suivre. Même si c'était assez compliqué entre eux, elle voyait qu'il n'allait pas bien ces derniers temps et elle ne pouvait pas le regarder se détruire sans agir. Elle avait envie de lui remonter le moral, elle voulait qu'il aille mieux. Elle pensait aussi qu'elle était en quelque sorte responsable de son malheur. En fait, il y avait quelques rumeurs qui circulaient à l'université à propos de Sarah. Tout d'abord, on l'avait accusé d'avoir triché à un concours et on disait d'elle qu'elle ferait en sorte de séduire Seth maintenant que lui et Andrea avaient rompu. Elle s'était demandé plusieurs fois si elle avait vraiment fait quelque chose pour les faire rompre. Peut-être avait-elle dit ou fait quelque chose de mal. Andrea avait cru que Seth était toujours amoureux de Sarah mais cette dernière n'avait rien fait pour que la cheerleader se sente menacée. Au contraire, quand elle a su que Seth sortait avec Andrea, elle essayait de se réjouir pour lui même si elle avait le coeur brisé. A cause de ces commérages, Sarah avait une sale réputation à New Heaven. Beaucoup de gens s'étaient mis à la détester. Quelqu'un avait même volé ses partitions de musique dans l'atelier des artists. Bref, ces derniers temps, on lui en faisait voir de toutes les couleurs. Elle n'osait plus parler à Seth depuis ce qu'il s'était passé, elle ne parlait à personne en vérité. Qui plus est, elle avait peur qu'en la voyant avec Seth, les gens se mettraient encore à parler d'elle. Et puis, aujourd'hui elle avait compris qu'elle avait bien fait de ne pas venir lui parler puisque celui-ci ne voulait pas la voir. Malgré toute cette agressivité, elle restait toujours avec lui. Peut-être méritait-elle d'entendre toutes ces horreurs, peut-être était-ce de sa faute. Dans ce cas, c'était une raison de plus pour rester à ses cotés. Il n'était pas dans son état normal, il était encore bouleversé. C'était ce qu'elle se disait quant Seth lui disait tout ce qu'il avait sur le cœur. Elle pouvait comprendre qu'il soit en colère, qu'il se sente incompris et impuissant. C'est pourquoi elle gardait son calme. S'énerver n'allait que faire empirer les choses. Une fois que Seth s'était calmé, ils se promenèrent dans les bois. Sarah s'était confiée à lui, elle lui avait dit qu'elle ne regrettait pas de l'avoir revu. C'est vrai que leurs retrouvailles n'avaient pas été des plus joyeuses mais elle pouvait comprendre que Seth ne l'ait pas bien pris. Si les rôles avaient été inversées, la colère de Sarah aurait sûrement été incontrôlable. C'est pour cette raison qu'elle ne se défendait pas quand Seth lui faisait des reproches, elle pensait qu'elle le méritait. Ils parlèrent ensuite de Leah. Seth s'était expliqué avec elle, il lui avait dit qu'il avait besoin à l'époque de savoir ce qu'il s'était passé avec sa soeur. Elle savait ce que c'était que de faire le deuil de quelqu'un. Sarah reconnaissait que son comportement avait été stupide, elle n'aurait pas dû s'enfuir comme une lâche, elle aurait dû lui dire la vérité. Je comprends. J'aurais sûrement réagi de la même manière. Ne t'en fais pas, ta réaction était totalement justifiée. Bien sûr, cela ne faisait pas plaisir de subir cela mais je sais que tu avais besoin d'explications. Tout est de ma faute. Je te l'ai déjà dit mais je suis vraiment désolée pour tout ce qu'il s'est passé.. J'aurais tellement aimé pouvoir revenir en arrière, je n'ai jamais voulu ça. Elle avait beau l'avoir dit des milliers de fois, elle était quand même désolée. Elle se détestait encore pour ce qu'elle avait fait. Elle avait plusieurs fois rêvé de ce qui aurait pu se passer si elle avait gardé son sang-froid. Ces derniers temps, elle dormait beaucoup mieux mais il y avait certaines nuits où elle revivait encore cette scène. Elle avait pourtant essayé de sauver Leah mais c'était trop tard. Elle s'en voulait de ne pas avoir été à la hauteur. Sarah savait qu'elle n'était pas une très grande sorcière, elle avait encore beaucoup de choses à apprendre mais elle avait gardé toute cette colère en elle. Elle avait échoué. Seth s'était excusé auprès de Sarah, il avait admis avoir été trop loin. Il lui avait aussi proposé d'aller de l'avant. Rien n'aurait pu faire plus plaisir à Sarah. Aller de l'avant, elle aurait tellement voulu que ce soit possible. Ne t'inquiètes pas pour ça, tu as déjà été pardonné. C'est une très bonne idée ! Je pense qu'on a tous les deux besoin de nous concentrer sur le présent avait-elle répondu en souriant.
Sarah savait ce que c'était que d'être la victime de rumeurs. Elle essayait de vivre sa vie malgré tout ce que l'on pouvait dire sur elle. C'est aussi pour cela qu'elle refusait de voir Seth se détruire à cause des rumeurs qui couraient sur lui et son équipe. Si Sarah pouvait faire comme si de rien n'était, il pouvait le faire aussi. « Tu as sans doute raison. Je me prends un peu trop la tête avec cette histoire, avec NH, la Meute les compétitions. J’ai besoin de changer d’air. » La Meute ... Elle était quand même soulagée de ne pas en faire partie. Sa vie était beaucoup trop mouvementée pour le moment, elle avait besoin de stabilité et faire partie d'une Meute ne ferait que la stresser davantage. Elle savait que c'était une pensée égoïste mais elle ne se sentait pas prête à en faire partie. Elle n'acceptait pas encore ce qu'elle était, elle refusait d'être une .. créature. Après ce qu'elle avait fait à Leah, elle avait plus l'impression d'être un monstre. De plus, elle n'était pas capable de gérer ses dons et tant quand ça n'ira pas mieux, il valait mieux pour elle qu'elle se fasse discrète. C'était beaucoup trop compliqué pour elle. Cependant, il lui arrivait souvent de se remettre en question. Même si elle avait pris sa décision, elle savait que cela pouvait aider la Meute d'avoir une sorcière parmi eux. Et puis, c'était son destin. Elle devait en faire partie. Peut-être qu'avec le temps, elle accepterait enfin d'entrer dans la Meute, mais pour l'instant, elle n'avait pas assez de force pour les rejoindre. Elle comprenait la passion qu'avait Seth pour le sport, Sarah ressentait la même chose pour la musique. Avant, ce n'était qu'un moyen pour Sarah de faire plaisir à sa mère, de la rendre fière car celle-ci était aussi une passionnée de musique mais la musique est très vite devenue une passion. Quand elle se sent mal, il suffit qu'elle joue une mélodie au piano pour que ça aille mieux. La musique, c'était tout pour elle. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle a failli devenir folle quand elle a vu qu'on avait volé ses partitions. Elle pouvait passer des heures à jouer au piano. Ses partitions représentaient des heures de travail, tout s'était envolé. Bien sûr que j'ai raison ! dit-elle en riant. N'oublie pas que le sport reste avant tout une passion pour toi, il ne faut que tu te prennes trop la tête avec ça. Je sais que les compétitions sont aussi importantes à tes yeux mais tu dois d'abord penser à toi. Et ne t'occupe pas de ces rumeurs. Les gens qui les ont lancé n'attendent qu'une chose : que tu t'énerves. Ne leur montre pas qu'ils ont gagné, on vaut mieux qu'eux. Elle lui répétait ce qu'elle se disait tous les jours avant d'aller à l'université pour se donner du courage et affronter à nouveau les regards des autres étudiants mais aussi de certains professeurs. Seth enlaça Sarah, celle-ci ne s'y était pas attendue.C'était si soudain, elle ne s'attendait pas à ce qu'il fasse ça. En l'enlaçant, elle avait l'impression d'être revenue en arrière, au moment où tout allait bien pour elle. A l'époque, elle était fiancée, elle allait se marier avec Seth, le garçon qu'elle aimait depuis qu'elle était toute petite. Elle avait son père, ses amis. C'était la belle vie. Maintenant, tout avait changé mais elle était aussi très heureuse à Tree Hill, elle s'était attachée aux gens, elle s'était fait plusieurs amis et puis, elle aimait étudier à New Heaven même si les étudiants n'étaient pas très sympas avec elle ces derniers temps. Elle profitait un maximum de ce moment, elle avait vraiment cru que cela n'était plus possible pour elle de pouvoir le serrer à nouveau dans ses bras. « Tu comptes revenir parmi nous? Tu sais à quel point cela ferait plaisir à Jacob et à ton père aussi. Et puis à moi, avouons-le. » Cette remarque la fit sourire, il y avait du progrès. Il n'était pas le seul à le lui demander. Pour être honnête, Sarah mourrait d'envie de retourner à la Push mais elle n'avait pas encore trouvé le temps d'y aller. Ou plutôt elle n'avait pas le courage. Elle avait longtemps hésité, Seth essayait tout le temps de la convaincre d'y retourner et plus elle l'écoutait, plus elle savait qu'il avait raison. Et puis, rien ne lui ferait plus plaisir que de revoir son père qui lui avait énormément manqué, elle avait tellement de choses à lui raconter. Elle voulait aussi revoir Jacob et ses amis de la Réserve. Elle espérait seulement que son père arrive à lui pardonner son abandon.Une partie d'elle avait envie de demander à Seth s'il pouvait partir avec elle, elle se sentirait peut-être mieux s'il l'accompagnait. Merci. Bientôt je l'espère. La Push me manque, je sais que je devrais y retourner. Seulement, je n'ai pas trouvé le courage d'y aller. Je sais, c'est stupide mais tout a changé maintenant. J'ai changé. Je ne suis plus la même. J'ai peur de la réaction qu'aura ta famille en me voyant, de celle de mon père. J'ai aussi peur que .. qu'ils n'aiment pas cette nouvelle Sarah. Et s'ils ne m'aimaient plus ? Et puis, j'ai honte d'être partie, de vous avoir laissé tomber. Elle préférait être honnête avec Seth. Et puis, elle en avait marre de trouver des excuses. Elle avait peur d'y retourner, il n'y avait pas de quoi en avoir honte. Par contre, elle s'en voulait de faire attendre son père ainsi que ses proches. Elle disait tout le temps qu'elle viendrait leur rendre visite un jour où l'autre mais elle repoussait à chaque fois la date de son retour. Elle ira quand elle se sentira prête. Ça arrivera un jour, elle le sait. Il lui fallait seulement du temps. « Merci. » lui avait-il dit avant de la prendre dans ses bras. Cette fois, même si elle le voulait, elle n'aurait pas se détacher de lui. Elle restait blottie dans ses bras, sa tête restait appuyée contre son épaule, tout était parfait. Même si elle aimait beaucoup Raphael, Seth restait l'homme qu'elle a toujours aimé, l'homme dont elle s'était imprégnée. Même si les choses avaient mal tourné, elle avait toujours gardé ses rêves de petites filles. Pourquoi elle avait tout gâché ? Ils allaient si bien ensemble pourtant. Ils étaient faits l'un pour l'autre. C'est bien ça le problème. Ils étaient, ils ne le sont plus maintenant. De rien, tu sais bien que je serais toujours là pour toi. Leurs regards se croisèrent à nouveau. Sarah avait une folle envie de l'embrasser mais elle savait que ce ne serait pas raisonnable. Il venait tout juste de rompre avec Andrea, Sarah n'avait pas envie de tenter quoique ce soit tant qu'elle n'aura pas vu que Seth a tourné la page. Pourtant, c'était tellement tentant. « Tu m’as manqué. » Sentir sa main contre sa joue, pouvoir le serrer dans ses bras, toutes ces petites choses lui avaient manqué. L'indienne prit la main de Seth dans la sienne. Sarah n'avait pas l'impression de faire quelque chose de mal mais elle savait très bien ce qu'un étudiant de NH aurait pensé en les voyant. Ils se rapprochaient encore un peu plus, le visage de Sarah était à présent qu'à quelques centimètres du sien. Cette fois, il était impossible pour eux de revenir en arrière. Ils s'embrassèrent après un long moment de silence, c'était le moment que Sarah avait attendu pendant des mois. Soudain, d'autres souvenirs sont réapparus. Elle se souvint de chaque baiser qu'ils avaient échangés, de chaque moment passé ensemble. Leur amour était si fort, indestructible. Sarah avait l'impression de vivre un rêve, rien n'aurait pu gâcher ce moment. Seulement Seth n'était pas vraiment de cet avis puisque' après un moment, il s'éloigna de la jeune femme et s'excusa pour ce qu'il s'était passé. Bien sûr, ce n'était peut-être pas une bonne idée mais son amour pour lui avait pris le dessus. Elle venait de comprendre qu'elle n'avait pas tourné la page, elle ne s'était pas remise de leur rupture. Elle avait beau essayé de faire comme si le voir avec une autre ne la blessait pas, faire semblant que c'était de l'histoire ancienne, ce n'était pas vrai. Ses sentiments étaient toujours là. « Excuse-moi. Je ne voulais pas, sincèrement..Je..Désolé. Je… Je file. Pardon. Au..Au revoir.» Elle ne voulait pas qu'il s'en aille, pas après ce qu'il s'était passé. Ils devaient en parler. Comment devait-elle interpréter ce baiser, qui fut fantastique à ses yeux. Avaient-ils une chance tous les deux ? Ou est-ce qu'il l'utilisait pour se venger d'Andrea ? En l'espace d'une seconde, elle avait eu de l'espoir. Alors que Seth s'apprêtait à faire demi-tour, Sarah le retint par le bras afin qu'il ne parte pas. Il y eut un moment de silence, elle ne savait plus trop quoi faire. Elle voulait laisser parler son coeur mais elle avait peur de se faire rejetée, à nouveau. Et cette fois, elle ne le supporterait pas. Elle l'embrassait à son tour. Tant pis s'il la rejetait, elle devait lui dire ce qu'elle ressentait. Moi je ne suis pas désolée .. Je sais .. Je sais que tu as rompu avec Andrea et que c'est compliqué pour toi .. Mais ce qu'il vient de se passer il y a quelques instants, je ne le regrette pas. Elle n'osait pas le regarder dans les yeux, elle en avait trop dit.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Clearwater
❀❀❀


avatar

Masculin
▌MESSAGES : 1045
▌LOCALISATION : Tree Hill
▌JOB : Etudiant en Droit
▌EN CE MOMENT : Rien ne va plus!
▌JUKE-BOX : Conor Maynard- Can't Say No
▌AVATAR PRIS : Julian Schratter

Relations & Informations
» Humeur:
30/100  (30/100)
» Arme / Pouvoirs :: Ses crocs
» Your Relations:
MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Mar 24 Avr 2012 - 16:24

La colère s’était progressivement dissipée et il ne restait en lui que quelques fragments épars, que le vent frisquet cherchait à arracher à ce cœur de feu. Finalement, une partie en lui était persuadée qu’avec Andrea, l’avenir était incertain. Que leurs espèces si différentes et si opposées ne pouvaient en aucun cas s’unir pour vivre dans l’harmonie la plus totale. Il avait pourtant essayé, mais son secret demeurait une entrave réelle à son bonheur. Le jeune indien détailla d’un regard bref le visage de Sarah ; elle paraissait patiente, et surtout très déterminée à l’aider dans son combat. Cela le toucha, naturellement. Il ne se sentait plus seul. Il avait le sentiment que l’indienne le comprenait et savait le déchiffrer sans doute mieux que personne ; ils avaient grandi ensemble, ils avaient tout vu, tout senti, tout goûté ensemble. Selon leurs familles et le Shaman, ils étaient faits l’un pour l’autre, mais les évènements d’une rare violence n’avaient fait que les séparer de ce destin qui s’avérait finalement manifeste. Seth accordait très peu de crédit à certaines des histoires racontées par les vieux du village, et pourtant, celle du Destin, et de l’âme sœur lui apparaissait de plus en plus nettement. Son père lui avait longuement parlé de l’imprégnation ; c’était un phénomène unique, qui élève l’âme, transcende l’esprit. La chose ne peut être négligée, blâmée, bafouée. Le nageur avait pourtant essayé de voir du monde, de rencontrer des filles, d’oublier Sarah, mais une part en lui, infime, conservait au fond d’elle, le tracé de quelques rivières ruisselant de sentiments, de douceur, et d’une tendresse passionnée pour la brune. Tous deux marchaient à la même allure ; le jeune homme était plus calme, ses traits étaient apaisés. Le vent caressait doucement son visage, en balayait la colère et en éteignait le feu. Ils s’expliquèrent calmement ; Seth réclamait la vérité, plus qu’autre chose. Il voulait faire enfin son deuil, aller de l’avant, mais il ne pouvait s’empêcher d’associer Sarah au passé, à l’obscurité, à la mort de Leah. Baissant les yeux, le sportif glissa sa main le long de sa nuque qui était encore brûlante, tout comme les sentiments contradictoires qui le troublaient intérieurement ; attendrie et compréhensive, l’étudiante en économie comprenait parfaitement la situation. Elle prenait tout avec une quiétude fascinante. Elle savait que Seth pouvait être quelqu’un de dangereux et d’impulsif, cependant elle se risquait à lui parler, à l’approcher. Ils s’arrêtèrent au niveau de la rivière où se miroitaient les dernières lueurs du jour flamboyant. Quelques poussières dorées vinrent se déposer à la surface du ruisseau. « Je sais. Personne n’a jamais voulu ça, mais je pense que nous devons aller de l’avant. Aussi bien toi que moi. Ressasser le passé n’a rien de bon. Au contraire. Je l’ai appris à mes dépends. » Confirma Seth d’un ton monocorde. Le jeune indien déposa son regard dans celui de Sarah et laissa un maigre sourire combler le vide de ce visage glacé ; le remord s’y lisait facilement, la peine, le désaveu. Il s’en voulait d’avoir mené une telle guerre contre elle. Finalement, lui aussi était passé par là ; il avait connu les stigmates d’un tel changement. Tout s’était fait dans la douleur…Et puis, il avait tué le provocant Jack, celui qui s’était un peu trop amouraché de Sarah et qui s’avérait être un concurrent potentiel. Bien sûr, ce meurtre n’avait pas été fait exprès, toutefois, Seth s’en voulait. Pas un jour n’était sans qu’il accorde de pensée navrée à l’adresse de ce garçon de la Meute. La transformation avait été une période bien noire et glacée pour l’indien. Il ne voulait plus y songer, Sarah devait en faire de même. « Oui » Répondit le nageur dans un murmure.

Son regard erra au loin, sur les lignes pâlies de l’horizon ; la nuit n’allait pas tarder à étendre son voile noir sur la Push. Seth brisa les quelques secondes de silence cérémonieux en imposant sa voix érraillée et chaude ; il lui parla de New Heaven, du sport. De tout et de rien à la fois afin que tous deux puissent changer la donne de la conversation qui avait pris au départ, des allures de règlement de comptes. Ils ne purent s’empêcher d’aborder l’épineux sujet des rumeurs lancées par Anonymous ; ce groupe estudiantin qui cherchait indubitablement à nuire à tous les étudiants mais surtout aux confréries. Seth trouvait cette secte vraiment abominable ; la délation était un acte des plus barbares, primaires, méprisables ! L’étudiant en droit ne comprenait pas comment certaines personnes pouvaient jouir d’un tel statut, de telles actions aussi. Sarah esquissa un sourire en lui répondant ; elle savait combien la natation était motivante et vitale presque pour le sportif. Il sourit à son tour en répondant, posé « Tu as parfaitement raison. Cependant cela me met hors de moi. Je ne comprends pas leurs motivations. Pourquoi agissent-ils si méchamment ? Je ne suis pas habitué à autant de méchanceté gratuite ! » Reconnut l’indien en soupirant. Il était clair que les valeurs inculquées par les indiens de la Push étaient aux antipodes des enseignements proposés par certaines familles d’autres origines. « Tu as raison ! C’est une passion avant tout ! » Un sourire de fierté étira ses lèvres lorsqu’il ajouta, ravi « En plus j’ai encore amélioré mes temps dernièrement. Et puis, ça se passe plutôt bien avec l’équipe. Jake est convaincu que nous allons encore gagner les championnats. J’en suis aussi persuadé ! » Les deux jeunes empruntèrent un sentier de terre battu ; le soleil qui disparaissait de l’horizon l’éclairait de ses derniers rayons aux parfums et aux couleurs du safran. Le ciel en était d’ailleurs absolument voilé ; de belles vagues orangées, rouges, jaunes et souvent rosées. « Et toi, tu as retrouvé tes partitions ? J’ai entendu dire qu’on te les avait volées. Je sais que tu mettais beaucoup de cœur à l’ouvrage…Mais je sais surtout que tu es douée et que tu en feras de nouvelles aussi formidables que les premières. Je me souviens que tu jouais merveilleusement bien au piano ! Il faudra que je vérifie cela, mais je suis sûr que tu as toujours cette aisance et cette grande créativité ! » Il la taquinait. Un sourire étincela sur ses lèvres alors qu’il lui adressa un clin d’œil. Brusquement, Seth l’enlaça, réduisant de peu la distance entre leurs deux visages ; son souffle balayait le sien, ses lèvres, son menton. Son regard était complètement noyé dans ses yeux brillants. Un frisson le traversa tout entier. « Ma famille ne t’en veut pas. Ils ont fait leur deuil et j’étais le seul à t’en vouloir. Ma mère t’a toujours considérée comme sa propre fille, tout comme mon père. Et puis, mes parents tiennent vraiment à toi ! Nous avons grandi ensemble. Nos familles étaient proches, et malgré tout, elles le seront toujours. Avec ou..Sans Leah. » Un souffle s’échappa de ses lèvres, Seth baissa les yeux. Le chagrin le submergeait. « Ton père dîne tous les dimanches à la maison, et souvent, je passe lui rendre visite pour l’aider à mettre en marche sa vieille voiture. Il faut que tu reviennes. Pour lui au moins. Tu lui manques et il te manque. Tu nous manques à tous. Si j’aime la nouvelle Sarah, ils l’aimeront aussi. Je serais aussi là pour toi. Je te le promets. » Ses yeux rencontrèrent de nouveau les siens avant qu’il ne déposa un baiser sur ses lèvres, puis un autre, plus fougueux, plus langoureux. Ses doigts caressèrent les cheveux de la brune. Quelque chose s’actionna en lui ; un sentiment étrange, vif. La chose était restée trop enfouie en lui. Une brûlure s’opéra le long de sa peau. Un frisson irrépressible le traversa. Il la bouscula doucement contre un arbre, déposa ses lèvres brûlantes sur sa peau chaude et parfumée. Puis, l’indien se redressa, confus. Gêné de son geste. De sa fougue. Le nageur décida de se retirer, la honte au visage ; Andrea…Il repensa à elle. Il la trompait en faisant cela. Soudain, Sarah le retint. Elle plongea son regard dans le sien, l’apaisant quelque peu et lui ôtant cette culpabilité lourde qui le rongeait au cœur. Leurs lèvres se chevauchèrent de nouveau avec passion et tendresse ; Seth n’hésitait plus. Il l’embrassa langoureusement, comme si ce baiser serait le dernier qu’il lui donnera. Doucement, les deux jeunes s’écartèrent l’un de l’autre ; le sportif en avait encore le souffle coupé tant l’émotion avait été forte. Sarah murmura quelques paroles, tout en baissant la tête. Il attrapa tendrement sa main en répondant, d’une voix douce et réconfortante. « Je ne le suis pas finalement. Je veux aller de l’avant, et tu es la seule à pouvoir répondre à cette attente. Je t’ai toujours aimée Sarah, et je t’aimerai jusqu’à mon dernier souffle. Je me suis imprégné de toi, et malgré que j’ai essayé de nier l’évidence, ce sentiment est toujours là, plus fort que jamais. Ce baiser l’a totalement ravivé. » Il passa deux doigts sous son menton afin de lui redresser le visage ; leurs yeux se rencontrèrent inévitablement. « Rentre avec moi à la Push ce soir. Mes parents ne sont pas là. Demain, nous irons voir ton père. Et je serais avec toi. Toujours avec toi. » Doucement, Seth approcha ses lèvres du front de Sarah et y déposa un baiser. Il l’enlaça tendrement. La nuit étendait ses soies noires dans les cieux étoilés, le vent était frisquet, parfumé. Seth frissonna. Cette proximité avec lui ravivait des souvenirs, et redonnait au flambeau de l’espoir, sa flamme.

• • •

THAT I LOVE YOU I HAVE LOVED YOU ALL ALONG.
And I miss you been far away for far too long
I keep dreaming you'll be with me and
you'll never go stop breathing if I don't see you anymore.
NICKELBACK ● FAR AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❀❀❀

Invité



MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   Jeu 28 Juin 2012 - 0:48


# There is still a chance for us. ♥
« My love’s like a star, yeah. You can’t always see me but you know that I’m always there. When you see one shining, take it as mine and remember I’m always near. If you see a comet, baby I’m on it, making my way back home, just follow the glow yeah. It won’t be long, just know that you’re not alone. »
# LA FORÊT

seth et sarah ♥
Sarah savait très bien ce que c'était que de devoir garder un secret. Tous les jours, elle devait vivre tout en cachant aux autres qui elle était vraiment. C'est aussi pour cela qu'elle voyait ses pouvoirs comme une malédiction. Elle n'en pouvait plus de mentir aux gens qu'elle aimait. Parmi ses amis, plus de la moitié des gens ignorait qui elle était vraiment. Les seules personnes qui savaient qu'elle était une sorcière et une louve étaient ceux qui partageaient le même secret. Cela lui faisait du bien de rester avec des gens comme Julian. Elle pouvait être elle-même avec eux, elle n'avait rien à cacher, elle ne devait pas faire attention à chaque parole qu'elle prononçait. A chaque fois qu'elle était avec les autres, elle se sentait menacée, il suffisait qu'elle dise quelque chose qu'il ne fallait pas ou quelque chose d'anormal pour éveiller les soupçons. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle n'a jamais essayé de sortir avec un « mortel », elle savait que c'était trop risqué. Il aurait pu se passer exactement la même chose qu'avec Seth et Andrea. Seth avait pris des risques en sortant avec une humaine mais ils étaient heureux ensemble, si bien que maintenant qu'ils ont rompu, Seth avait le coeur brisé. Sarah s'en voulait de ce qui s'était passé et se sentait coupable. Bien que ça lui faisait de la peine de savoir que Seth en aimait une autre, elle ne supportait pas de le voir déprimer. Tout le monde savait qu'elle l'aimait encore. Il suffisait de la voir quand elle le croisait dans les couloirs, comment elle le regardait... Elle essaie tout le temps de cacher ses sentiments pour ne pas le mettre mal à l'aise mais c'est parfois difficile. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle l'a longtemps évité. Seth fut le premier amour de Sarah. Elle tenait encore à lui, il tiendra toujours une très grande place dans son coeur. Et puis, il y avait ce qu'on appelle l'imprégnation. Quand on s'imprègne de quelqu'un, on ne vit plus que pour cette personne. Quand son père lui disait qu'un jour, elle allait s'imprégner d'un garçon, celle-ci ne voulait pas le croire. Elle croyait en l'amour mais s'imprégner de quelqu'un, c'était beaucoup plus fort. C'était comme si on était dépendant de l'autre. Une fois qu'on simprégnait de quelqu'un, on était plus un : une partie de nous appartenait à la personne que l'on aimait. Vivre sans cette personne représentait un manque. Pourtant, ça lui est arrivé. Elle s'était imprégnée de Seth. Et une fois qu'on s'imprègne de quelqu'un, il est très difficile de faire taire ses sentiments. Il y avait des jours où elle avait l'impression qu'elle allait mourir parce qu'elle ne l'avait pas vu de la journée. Bien qu'elle avait senti que ses sentiments étaient réciproques, Sarah n'osait pas faire le premier pas. C'est par la suite qu'elle a osé révéler ses sentiments, quand leurs parents ont convenu qu'ils allaient se marier plus précisément. Seulement, tout ça c'était du passé. Elle était toujours imprégnée de Seth, elle ne pouvait rien y faire, elle avait beau lutter contre ses sentiments, elle n'arrivait pas à se détacher de lui. Pourtant, elle devait le faire, il avait très bien réussi lui. Il était même amoureux d'une humaine !Même si c'est bien terminé entre eux, elle voulait l'aider. Elle aurait aimé dire qu'ils étaient amis mais pour l'instant, tout était si confus, elle ne savait pas ce qu'ils étaient l'un pour l'autre. Elle ne savait même pas s'ils étaient en bons terme ou non. Il faut dire que la rupture de Seth et Andrea n'avait rien arrangé. Devant toute cette colère, Sarah ne savait que faire. Sarah avait toujours ce don de rester calme dans ce genre de situation, bien que ce ne fut pas très facile. Surtout avec Seth. Depuis un certain moment, elle avait beaucoup de mal à supporter ses sautes d'humeur. La plupart du temps, il était assez désagréable avec elle à cause de la mort de Leah mais il lui arrivait aussi parfois d'être gentil avec elle et à chaque fois, Sarah espèrait que les choses allaient s'arranger entre eux. Et à chaque fois, elle était déçue. Elle n'espérait rien du coté amoureux, elle savait très bien qu'elle avait perdu Seth depuis très longtemps. Elle ne lui en voulait pas pour ça, elle prenait ses responsablitiés, elle savait que c'était de sa faute. Par contre, elle aurait aimé rester en bons termes avec lui. Cependant, comment rester amie avec quelqu'un qui n'arrêtait pas de la descendre à chaque fois qu'il était énervé. Il lui était arrivé plusieurs fois d'abandonné, de croire qu'il n'y avait plus d'espoir pour eux deux. Pourtant, son amour pour Seth la rattrapait toujours. Il n'était pas seulement l'homme qu'elle avait aimé, il était aussi son ami et elle continue de le considérer comme tel, même si les choses avaient changé.

Cependant, elle ne pouvait l'abandonner cette fois-ci. Cela n'avait rien à voir avec la culpabilité, bien que c'était l'une des raisons. Elle voulait l'aider, lui remonter le moral. Seth avait vécu trop de choses douloureuses ces derniers temps et il méritait d'être heureux, elle le pensait sincèrement. Si elle ne pouvait pas le rendre heureux, elle savait qu'une femme allait le faire à sa place. Quand Seth était en colère, il vallait mieux le laisser seul pour qu'il se calme mais elle ne voulait pas s'en aller, elle pensait qu'il était préférable qu'il ait quelqu'un à coté de lui pour parler. Apparemment, elle avait réussi à le calmer, il n'était plus furieux après quelques minutes. Il faut dire que Sarah avait réussi encore une fois à rester calme même si elle avoue s'être un peu empôrtée au début. Seth avait besoin d'elle. Sarah était contente de voir qu'il n'était plus aussi furax. Je suis d'accord, il faut aller de l'avant. Je pense que nous en avons besoin tous les deux, ce que nous avons vécu est en train de nous détruire. Bien sûr, ce sont des choses qu'on ne pourra jamais oublier mais il aut arrêter de penser au passé. Sarah était un peu plus rassurée à présent de savoir qu'elle allait enfin pouvoir être amie avec Seth, qu'ils allaient enfin pouvoir se parler sans penser à Leah. Cet évènement marquera Sarah à vie mais elle avait besoin aussi de penser à elle, de penser à son avenir. Elle n'allait pas avancer sinon. Elle avait déjà assez de problèmes comme ça, elle avait besoin de vivre sa vie. A vrai dire, le fait de vivre à Tree Hill n'avait rien arrangé. Seth s'en voulait de tout ce qu'il lui avait fait subir mais ce qu'il ne savait pas, c'est qu'elle lui avait déjà tout pardonné depuis très longtemps.

Seth et Sarah avait chacun une passion : le sport pour Seth et la musique pour Sarah. Récemment, on avait utilisé leurs passions pour essayer de leur faire du mal. On avait volé les partitions de Sarah à l'université. Elle ne savait toujours pas comment ils avaient fait pour entrer au QG. En effet, ses partitions se trouvaient là-bas alors que seuls les artists connaissent le code pour pouvoir y entrer. A vrai dire, Anonymous s'en était pris à tous les artists. Tout comme Sarah, Seth était aussi l'une des victimes d'Anonymous. Des rumeurs circulaient à son sujet et il avait du mal à supporter les regards des autres étudiants. Sarah savait très bien ce qu'il ressentait : où qu'elle aille, il y avait au moins un des étudiants qui la regardait de haut. Sarah essayait de faire comme si cela ne la touchait pas mais ça l'attristait beaucoup. « Tu as parfaitement raison. Cependant cela me met hors de moi. Je ne comprends pas leurs motivations. Pourquoi agissent-ils si méchamment ? Je ne suis pas habitué à autant de méchanceté gratuite ! » Sarah se posait cette question tous les jours. Avec le temps, elle avait fini par ne plus penser à ça. Pour elle, ces personnes étaient des débiles qui n'avaient rien d'autre à faire que d'ennuyer leur monde. Ils lui faisaient pitié. Elle avait pensé plusieurs fois à se venger. Elle ne supportait pas que l'on s'en prenne à son travail, il est clair qu'elle allait en faire voir de toutes les couleurs à la personne qui s'en est pris à elle si elle sait qui c'est. Elle devait être vraiment en colère pour vouloir se venger. Bien sûr, il lui arrivait d'avoir des 'ennemis'. On ne peut pas aimer tout le monde mais elle ne pouvait pas non plus vouloir le malheur des autres, c'était quelque chose qu'elle ne pourra jamais accepter. Sarah s'entendait plutôt bien avec les étudiants de New Heaven, elle se demandait donc qui pouvait la détester à ce point, tellement que cette personne est en train de détruire la réputation de Sarah. Ces derniers temps, le moral était donc au plus bas. Quand elle voyait Seth était aussi touché par ses agressions, elle lui a répété ce qu'elle se disait tous les jours avant d'aller à l'université. Il ne devait pas perde espoir. « Tu as raison ! C’est une passion avant tout ! En plus j’ai encore amélioré mes temps dernièrement. Et puis, ça se passe plutôt bien avec l’équipe. Jake est convaincu que nous allons encore gagner les championnats. J’en suis aussi persuadé ! »
C'est super, s'enthousiasma l'indienne. Je suis sûre que vous pouvez le faire ! D'ailleurs, il faudrait que je vienne vous soutenir un de ces jours.Je viendrais vous encourager, dit-elle en souriant. Ils continuèrent de se promener dans la forêt. Le soleil brillait et on avait l'impression que la forêt prenait vie, c'était magnifique. Il lui arrivait parfois de venir ici toute seule. Peut-être que c'était dangereux de se promener dans ce genre d'endroits toute seule mais elle aimait bien s'y retrouver de temps en temps. Et puis, elle est obligée de passer par la forêt quand elle doit se transformer. Elle vient ici aussi pour s'entraîner au niveau des sorts. Elle ne le fait pas souvent car elle a encore beaucoup de mal à accepter qui elle est mais elle trouve que c'est important de savoir utiliser ses dons. Ça peut toujours servir. « Et toi, tu as retrouvé tes partitions ? J’ai entendu dire qu’on te les avait volées. Je sais que tu mettais beaucoup de cœur à l’ouvrage…Mais je sais surtout que tu es douée et que tu en feras de nouvelles aussi formidables que les premières. Je me souviens que tu jouais merveilleusement bien au piano ! Il faudra que je vérifie cela, mais je suis sûr que tu as toujours cette aisance et cette grande créativité ! » Rien que de penser à ses partitions détruites, le sourire de Sarah s'effaça. Elle avait passé tellement de temps sur ses partitions. Elle était perfectionniste, elle donnait toujours le meilleur d'elle-même en ce qui conernait la musique. Elle n'était jamais satisfaite de son travail et donc elle essayait toujours de s'améliorer. Ensuite, elle était vraiment heureuse quand son morceau était terminé. Il lui arrivait de temps en temps de jouer à des concerts, elle accompagnait un chanteur au piano. C'était aussi l'occasion pour Sarah de jouer ses nouveaux morceaux. Cependant, elle ne le faisait pas souvent. Sarah restait toujours très timide et elle avait du mal à jouer devant des gens. Pour certains, ces partitions n'était qu'un bout de papier et ce qu'elle faisait n'était que des mélodies mais pour Sarah, c'était différent. Elle pouvait s'exprimer grâce à cet instrument de musique. Rien n'était plus puissant que la musique. Entendre ces dernières paroles lui avait fait beaucoup de bien et lui avait remonté le moral. Il est vrai que depuis qu'elle s'était fait volées les partitions, elle avait beaucoup de mal à s'y remettre. Elle s'était sentie trahie, comment pouvait-on à nouveau composer dans ces cas-là ? Pourtant, elle avait essayé de nombreuses fois. Elle avait essayé de mettre toute cette frustration, toute cette colère dans la musique mais elle n'y arrivait pas, elle était bloquée. Alors elle se disait que ça allait passer avec le temps. En effet, on me les a volées. Cela m'a mis en colère, je ne te le cache pas. C'est plus que des heures de travail .. J'y ai mis tout mon coeur là-dedans, j'ai donc beaucoup de mal à l'accepter. Tout comme toi, je ne comprends pas ce qui ont poussé ces gens à faire ça. C'est gentil, ça me touche énormément. Oui, je jouais du piano, c'était au début pour faire plaisir à ma mère ... celle-ci resta silencieuse pendant un moment, avant de se resaisir. Ce n'était pas le moment de penser à elle. Et puis, c'est devenu une passion. J'espère juste que je pourrais continuer à composer parce que je n'y arrive plus en ce moment.

Ils ont parlé de la famille de Seth, Sarah culpabilisait encore pour ce qu'il s'était passé avec Leah, ce qui était normal. Depuis, elle n'osait pas venir chez les Clearwater. Pourtant, elle aurait aimé leur dire à quel point elle était désolée, c'était important pour elle. Elle leur a pris un être cher sans le vouloir, elle aurait dû venir leur parler. Toutefois, elle avait trop peur pour venir chez eux. Elle avait expliqué ce problème à Seth, c'était sa famille après tout. Celui-ci la rassura en lui disant qu'ils avaient fait leur deuil et qu'ils ne lui en voulaient pas. Sarah fut tout de suite très ému. Les parents de Seth étaient vraiment formidables. Ils aurait pu détester Sarah mais au lieu de cela, ils lui avaient pardonné. Ca l'avait beaucoup touché et ça lui avait aussi donné le courage d'avancer. Sarah le prit à nouveau dans ses bras. Elle voulait le remercier, il savait trouver les mots pour la consoler. Merci, tu ne sais pas ce que ça représente pour moi. Ta famille .. Ils sont si merveilleux, gentils avec moi. Je ne mérite pas ça... Je sais que j'aurais du venir les voirs, je n'ai fait qu'accumuler les erreurs ces dernières années. Sarah n'aimait pas pleurer devant des gens, ça la mettait trop mal à l'aise, même si c'était des gens qu'elle connaissait comme Seth donc elle se retint devant lui. Ce dernier lui parla ensuite de son père. Elle savait qu'il essayait de la convaincre de revenir à la Push. Peut-être avait-il raison, elle ne devait plus fuir. Elle disait souvent qu'elle viendrait à la Push mais elle n'a jamais eu le courage de le faire. Il était temps d'agir, cette fois, elle devait vraiment y aller. Elle n'avait plus rien à craindre. Qui plus est, son père avait besoin d'elle. Il avait une nouvelle le mot pour la rassurer. Elle ne pouvait pas faire comme si la Push ne l'avait manqué. Au contraite, tous les bons moments qu'elle a vécu, elle les a passé à la Réserve. Elle était si heureuse là-bas. Parfois, elle se demandait même que c'était trop beau pour être vrai. Il a de la chance de vous avoir. Merci de vous lui avoir tenu compagnie pendant tout ce temps, c'est gentil. Tu as raison, j'ai sûrement tort de m'inquièter comme ça. Je te crois, j'ai confiance en toi.

Soudain, leurs visages se rapprochèrent et leurs lèvres se rencontrèrent. Sarah ne s'y attendait pas, c'était si .. spontané. Elle ne savait pas comment elle devait interpéter ce baiser. Ce baiser voulait-il dire « Je tiens encore à toi. » ou « Merci mais ça ne veut pas dire que je suis attiré par toi. » Elle ne savait jamais à quoi elle devait s'attendre quand elle était avec Seth. Bien sûr, ce baiser était magnifique et elle aurait voulu qu'il dure une éternité. Seulement, la réalité les avait rattrapé et Seth a eu la réaction qui n'étonna pas Sarah. Il s'est éloigné de la jeune femme, regrettant sans doute ce qu'il venait de se passer. Il voulut s'en aller mais elle ne voulait pas qu'il la laisse ici toute seule, pas après ce qu'il venait de se passer. Peut-être était-ce mal, peut-être n'avait-elle pas le droit de faire ça mais après ce qu'il venait de se passer, elle pensait enfin qu'elle avait une chance avec lui, une chance qu'elle ne voulait pas laisser passer. Sarah avait essayé de le rassurer, elle voulait aussi lui montrer qu'elle tenait encore à lui. Bien qu'elle avait trouvé le courage de lui dire ce qu'elle ressentait, elle avait beaucoup de mal à le regarder dans les yeux. Ce n'était pas qu'elle avait honte, loin de là. Elle avait seulement peur de sa réaction. Elle avait peur d'être rejetée. Elle avait souvent l'habitude d'être rejetée par Seth mais cette fois, c'était différent. Elle ne pourrait pas le supporter s'il lui disait qu'il ne ressentait rien pour elle. Elle avait pris des risques en se confiant à lui. « Je ne le suis pas finalement. Je veux aller de l’avant, et tu es la seule à pouvoir répondre à cette attente. Je t’ai toujours aimée Sarah, et je t’aimerai jusqu’à mon dernier souffle. Je me suis imprégné de toi, et malgré que j’ai essayé de nier l’évidence, ce sentiment est toujours là, plus fort que jamais. Ce baiser l’a totalement ravivé. » Seth lui releva le menton pour qu'elle puisse affronter son regard. Quelques larmes coulaient sur sa joue. C'était ridicule de pleurer maintenant mais elle avait vraiment cru que c'était fini avec Seth et à présent, elle avait de nouveau retrouvé espoir. Peut-être qu'ils étaient vraiment faits l'un pour l'autre. Je t'aime aussi, ça a toujours été toi Seth. Et ça le sera toujours. Tu es celui que j'aime, et ce depuis que je suis toute petite. Promets moi que rien ne pourra nous séparer cette fois. Elle prit sa main dans la sienne et elle lui adressa un sourire. C'est la première fois depuis très longtemps qu'elle était aussi heureuse. Seth lui proposa ensuite d'aller à la Push. C'était peut-être une bonne idée d'y aller maintenant. Heureusement qu'il était avec elle, elle n'aurait pas pu y aller sans lui. Il l'embrassa à nouveau avant de la prendre dans ses bras. Parfait. Ce moment était parfait. D'accord, allons-y. Je me sens enfin prête pour y retourner. Ensemble pour toujours lui répondit-elle


# code by shiya.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❀❀❀





MessageSujet: Re: ♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.   

Revenir en haut Aller en bas
 

♌ There is still a chance for us. ❥ with seth.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Your Destiny  :: » Forêt-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit